Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Articles avec #actions militantes

Contrats Aidés : stop à la purge pour les collectivités !

21 Septembre 2017, 18:14pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Rassemblement devant la Préfecture d’Arras contre la suppressions des Contrats Aidés -

Par / 21 septembre 2017

Extrait de mon intervention lors du rassemblement pour les Contrats Aidés devant la Préfecture d’Arras : 

"Le Préfet, de toute évidence, n’a pas pris la mesure du plus grand plan de suppression d’emplois peut-être jamais vu à l’échelle nationale et départementale. Il renvoie au fait qu’il n’a pas la compétence pour le modifier et que la diminution de 450.000 à 300.000 contrats aidés résulte du vote de la Loi de Finances pour 2017…

De même, il n’a pas répondu à mon interrogation sur la nouvelle diminution de 300.000 à 200.000 contrats aidés prévue pour 2018.

Il s’agit d’un véritable drame social pour les intéressés qui ont pourtant besoin de notre solidarité et de l’accompagnement de l’État. Les communes et les collectivités territoriales sont asphyxiées financièrement, l’Éducation Nationale et nombre d’associations voient leur fonctionnement une nouvelle fois contrarié et de la manière la plus brutale qui soit.

Cette magnifique manifestation ne doit pas être un coup d’épée dans l’eau. Il faudra de nouveau se rassembler et se mobiliser le plus vite possible pour s’opposer aux projets de M. Macron qui flèche 50% des allègements fiscaux vers les 10% les plus riches de la population ; qui, dans la foulée de la loi NOTRe, demande aux collectivités 13 Milliards d’euros d’économies (après 11,5 Mds de purges sous la précédente mandature) ; et enfin programme la disparition des communes en annonçant 2 niveaux de collectivités seulement en dessous du niveau régional.

Les communes sont déjà à l’os ! Elles n’en peuvent plus ! L’Association Départementale des Élus Communistes et Républicains vient de lancer une pétition pour s’opposer aux baisses de dotations, permettre le recrutement d’emplois pérennes et faire face aux menaces de disparition des communes. Je propose que les associations d’élus du département se rassemblent pour porter ensemble une pétition départementale avec ces mêmes exigences.

A problème national, solution nationale.

Je propose que les différentes associations d’élus s’adressent à leur représentant nationaux pour demander l’organisation d’une manifestation nationale, pourquoi pas, devant le Sénat qui représente les collectivités territoriales."

 
Contrats Aidés : stop à la purge pour les collectivités !
Contrats Aidés : stop à la purge pour les collectivités !
Contrats Aidés : stop à la purge pour les collectivités !
Contrats Aidés : stop à la purge pour les collectivités !
Contrats Aidés : stop à la purge pour les collectivités !
Contrats Aidés : stop à la purge pour les collectivités !
Contrats Aidés : stop à la purge pour les collectivités !

Voir les commentaires

Quel peuple ! : 550 000 personnes réunies à la fête de l'humanité

18 Septembre 2017, 17:22pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Dire que la Fête aura servi de tremplin résonne comme un euphémisme. Nous nous trouvons gonflés par un souffle porteur, poussés dans le dos. Et ce ne sont pas que des mots.
 

L’«après-Fête», ce moment particulier. Mélange d’espoirs concrets adossés au réel. Du ressourcement. Et de la matière vivante. Autant l’admettre, nous étions inquiets, la semaine passée, par ces climats environnants: la météo bien sûr, qui joua avec nos nerfs ; et surtout la politique, celle des «gens de gauche» qui nous passionne autant qu’elle nous énerve quand elle rechigne, ça et là, à conjuguer raison et esprit à tous les temps. Mais nous voilà requinqués, confortés! Tellement que les commentateurs à la petite semaine en ont pris plein les yeux, même s’ils l’ont tu. L’immense succès de la Fête en dit long. Et les 550.000 personnes présentes savent mieux que quiconque qu’il ne s’agit pas d’un exploit, mais d’une performance tonitruante qui va aider à la coloration offensive du début de l’automne social pour s’opposer à la mise en place par Macron du dernier étage de la fusée libérale. Y voir comme la confirmation du sondage Ifop publié dans nos colonnes, vendredi dernier : la contre-réforme du Code du travail ne trouve pas grâce aux yeux des Français. Pas moins de 66% d’entre eux refusent la loi travail XXL. Une autre étude Viavoice le confirmait hier: 60% jugent que les ordonnances vont «accroître la précarité des salariés» et 68% qu’elles «favoriseront les licenciements».

Dire ainsi que la Fête aura servi de tremplin résonne comme un euphémisme. Nous nous trouvons gonflés par un souffle porteur, poussés dans le dos. Et ce ne sont pas que des mots. Ce que chacun a pu vivre en témoigne: ce qui nous rassemble dans cette bataille reste plus important que les divisions. C’est d’ailleurs le bien commun de la gauche de transformation. Cette vérité était vraie hier, mais elle l’est plus encore au lendemain de ces trois jours retentissants. 

Vue du Peuple de la Fête, cette vérité a valeur d’exhortation à ceux qui l’oublient parfois, quelles que soient leurs raisons. Après les premières manifestations syndicales du 12 septembre, la Fête donne plus de force pour empêcher la promulgation des ordonnances antisociales. Le gouvernement et le Medef veulent réduire l’humain à sa fonction d’agent économique au service des puissants ? Ce qui arrive devant nous exige donc un combat quotidien et, soyons réalistes, une ardeur collective qui doit grandir encore.

Ouverture du show à la fête de l'Huma avec "l'Archange" 🔥🥁🎙🎸🎶

Publié par TRUST sur samedi 16 septembre 2017

Voir les commentaires

PCF : Pétition contre la suppression des contrats aidés

15 Septembre 2017, 16:56pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Le parti travaille pour être avec ses élus et ses militants sur le front de la résistance aux dernières réformes annoncées par le gouvernement Macron / Philippe. Fin en partie des contrat aidés, nouvelle baisse substantielle des dotations aux collectivités locales, suppression de la Taxe d'habitation, logique toujours plus pernicieuse de métropolisation au détriment des petites et moyennes communes, de la ruralité, annonce de privatisations pour aller chercher 10 milliards qui permettraient, nous dit-on, de financer "l'innovation" ... Tout cela sans évoquer bien entendu les ordonnances, la baisse des APL, la déstruction du code du travail, l'augmentation de la CSG, l'annonce d'un changement de statut pour les fonctionnaires ... 
 
Toutes ces réformes sont dans la continuité des logiques d'austérité imposées par Bruxelles, de la loi NOTRe, des réformes territoriales successives qui mettent à mal la démocratie locale.
 
Aussi l'ADECR 62, après avoir réuni les maires communistes du département fin août, a décidé de lancer des actions fortes pour sensibiliser nos populations, pour créer une dynamique de résistance autour des contrats aidés et des attaques que subissent les collectivités locales
 
Sont disponibles à partir de lundi à la fédération, des affiches et des cartes-pétitions (image ci-jointe) pour dénoncer la suppression des contrats aidés et la baisse des dotations. Cette dernière permettra de tenir des tables politiques sur les marchés, d'engager des "porte à porte" dans nos quartiers, de mettre les élus et nos camarades militants en mouvement. Je vous invite à vous saisir rapidement de ce matériel. Nous avons fait le choix d'investir dans des affiches départementales qu'il nous faudra populariser au plus vite.
Communistes, sympathisants, syndicalistes, forces de gauches, chômeurs, retraités,  toi qui est en colère contre les ordonnances de Macron,il est temps de ce mettre en action.
 

Voir les commentaires

Scandale: parking de l'hôpital d'Arras payant,

7 Septembre 2017, 05:14am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

La presse locale le confirme : la direction du centre hospitalier d'Arras veut rendre le parking payant pour les usagers dès le mois de janvier prochain au motif d'une "amélioration du service"

1,20 € de l'heure pour les usagers!


Nous exigeons l'accès gratuit pour tous à un service public de santé de qualité. L'indécence, ça suffit ! Nous ne sommes pas des vaches à lait!

Faites signez la pétition

Le parking de l'hôpital d'Arras doit rester gratuit!

Voir les commentaires

La solidarité, ça s'organise, avec le Parti Communiste

28 Août 2017, 18:35pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

La Fédération du Nord du PCF organise sa journée à la mer à Malo-les-Bains le 24 août

2 Août 2017, 08:25am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

La Fédération du Nord du PCF organise sa journée à la mer à Malo-les-Bains le 24 août

Comme chaque année, la Fédération du Nord du PCF organise sa traditionnelle journée à la mer à Malo-les-Bains le 24 août prochain, à partir de 9h30 :

Les participants seront accueillis dans la grande salle du Kursaal, place du casino, à Dunkerque où stands, buvette et toilettes seront disponibles.

- 11h00 : Prises de parole (meeting)
- 11H45 : Apéritif offert aux participants
- 11H45 : Animation musicale
- Repas : À l'extérieur ou dans la salle: il est conseillé de prévoir son casse-croute
- Après-midi : quartier libre sur la plage (possibilité de repli dans la salle)

Des bus sont programmés au départ de plusieurs grandes villes du Nord.

Renseignements auprès de la Fédération du Nord du PCF au 03-20-63-08-08.

Voir les commentaires

Moy Park : Pas question de payer les pots de vin du brésilien JBS

23 Juillet 2017, 18:11pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Moy Park : Pas question de payer les pots de vin du brésilien JBS
Moy Park : Pas question de payer les pots de vin du brésilien JBS

Voir les commentaires

Arras : au couleur du PCF

15 Juillet 2017, 15:08pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Arras : au couleur du PCF
Arras : au couleur du PCF
Arras : au couleur du PCF
Arras : au couleur du PCF

Voir les commentaires

VITE - VITE- VITE DES LUTTES PARTOUT ET POUR TOUS

12 Juillet 2017, 17:22pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

VITE - VITE- VITE DES LUTTES PARTOUT ET POUR TOUS

UNE COLERE A TRANSFORMER EN LUTTE

J’ai la colère ce matin …

Le caissier de Bercy annonce du sang et des larmes pour les fonctionnaires… et demain pour d’autres catégories.

A la radio et à la télévision, les perroquets annoncent de bonnes nouvelles pour les détenteurs de capitaux et  d’actions du CAC 40 et les ceintures à resserrer de plusieurs crans pour le monde du travail.

Macron et son acolyte Philippe ont tous les pouvoirs et notamment celui de frapper les salariés-es et les retraités-es, cibles qu’ils tentent de cacher par quelques mesurettes qui sont seront vite bouffées.

Annonces concrètes : la suppression de la journée de carence en cas de maladie dans la fonction publique et la confirmation de la liquidation de 110 000 emplois dans la fonction publique.

Annonce en même temps de nouvelles réductions d’impôts pour les riches , ceux du CAC 40 en particulier qui viennent de réaliser des profits extraordinaires en 2016 et qu’une année 2017 sera encore plus profitable en attendant de mirifiques profits en 2018 et pendant tout le quinquennat.

Bernard Arnaud (LVMH) compte ses sous : 47 Milliards et le salarié compte ses fins de mois  de plus en plus difficiles.

Bref les riches s’engraissent et les pauvres se privent de plus en plus du strict nécessaire.

Vous allez me dire que ce n’est pas nouveau, que le patronat nous mange la laine sur le dos depuis longtemps : effectivement…  mais maintenant ils ne se gênent plus avec Macron, envoyé spécial des grandes multinationales, ils veulent tout et sans rouspétance (voir ordonnances en préparation).

Bientôt le code du travail risque de ne plus être qu’un souvenir si nous n’y prenons garde et comme la CGT l’indique, il va falloir agir et vite  et montrer aux salariés-es l’étendue des dégâts sociaux dont ils seront les victimes si les ordonnances assassines de Macron passent.

L’équipage Macron- Gattaz est donc aux commandes ; le résultat des élections en est la conséquence :  l’on peut à longueur de journée abhorrer ceux qui ont conduit à cette victoire de la bourgeoisie la plus voleuse, mais cela ne nous mettra pas du beurre dans les épinards ; alors que Faut-il faire : une seule chose mettre en route le plus vite la riposte du monde du travail et engager les luttes tout de suite sur tous les sujets où il est possible de mobiliser immédiatement.

La période de l’été ne doit pas être une période ou le patronat et  son allié le gouvernement puissent mettre par terre nos salaires, la durée du travail, nos jours de repos, nos retraites, nos conditions de travail et nos emplois etc.

Alors  là où nous sommes, prenons l’étendard de la lutte.

Le 12 septembre annoncé par la CGT se prépare maintenant auprès de monde du travail et des retraités-es et chômeurs et chômeuses.

Une aube se lève après  chaque nuit comme le disait Louise Michel.

Bernard LAMIRAND

Voir les commentaires

Les député-e-s PCF au rassemblement syndical contre les ordonnances Macron le 27 juin à Paris

27 Juin 2017, 20:22pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Les député-e-s PCF étaient ce midi au rassemblement syndical contre les ordonnances Macron. Ils voteront contre la loi d'habilitation à gouverner par ordonnance et entendent mener le combat à l'Assemblée nationale avec l'ensemble des forces disponibles.

Les député-e-s PCF étaient ce midi au rassemblement syndical contre les ordonnances Macron. Ils voteront contre la loi d'habilitation à gouverner par ordonnance et entendent mener le combat à l'Assemblée nationale avec l'ensemble des forces disponibles.

Publié par PCF - Parti Communiste Français sur mardi 27 juin 2017

Voir les commentaires

Avion: Grand meeting des communistes du 62

26 Avril 2017, 15:56pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Avion: Grand meeting des communistes du 62
Avion: Grand meeting des communistes du 62

La bataille électorale bat son plein, les initiatives se multiplient, les communistes sont dans l'action.

Deux faits à ne pas négliger :

1) La souscription

Le besoin pour assumer les dépenses liées aux élections est de plus de 100.000 euros. La souscription doit être le moyen de permettre partout dans le 62 d'exprimer la voix des communistes.

2) Grand meeting départemental et grand banquet le samedi 13 mai 2017 à partir de 17h- Avion Parc des Glissoires (sous chapiteau).

Sont invités, l'ensemble des  candidats communistes aux législatives, de même les sympathisants, à participer à ce moment politique et festif.

Sous un grand chapiteau, créons l'événement avec un meeting populaire et une belle soirée populaire.

Voir les commentaires

Présidentielle: Le PCF de l'Arrageois sur le terrain

21 Avril 2017, 17:24pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Présidentielle: Le PCF de l'Arrageois sur le terrain
Présidentielle: Le PCF de l'Arrageois sur le terrain
Présidentielle: Le PCF de l'Arrageois sur le terrain
Présidentielle: Le PCF de l'Arrageois sur le terrain
Présidentielle: Le PCF de l'Arrageois sur le terrain
Présidentielle: Le PCF de l'Arrageois sur le terrain

Collage d'affiches et distributions de tracts en soutien à Mélenchon par les communistes de l'arrageois  pour la présidentielle.

Voir les commentaires

Suppression des lignes SNCF : Manif ce lundi 24 avril à St Pol, le parti communiste appelle au rassemblement !

21 Avril 2017, 12:27pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Suppression des lignes SNCF : Manif ce lundi 24 avril à St Pol, le parti communiste appelle au rassemblement !

profits et austérité (PCF)

Deux informations émanant de lentreprise ferroviaire. Dun côté, elle annonce avoir réalisé un bénéfice net de 567 millions deuros et de lautre, elle confirme avoir supprimé plus de 1800 postes en France et freiné les augmentations de salaire.

La SNCF a laissé derrière elle sa perte colossale de 2015 pour retrouver la renta­bilité en 2016, grâce notamment à dim­portants gains de productivité et à la crois­sance de ses activités internationales.

La SNCF a « fait face à un environnement épouvantable », entre inondations, grèves, attentats, et difficultés dans certains sec­teurs économiques, a commenté à lAFP le président du conseil de surveillance, Frédéric Saint-Geours. Coût estimé de ces événements : 700 millions deuros. Mais « on a fait 825 millions (deuros) de pro­grès de productivité, assez largement au-dessus de ce quon sétait fixé », soit 750 millions, a-t-il fait valoir.

Le chiffre daffaires a quant à lui aug­menté de 2,8% à 32,3 milliards deuros, tiré notamment par une acquisition aux États-Unis. En tout, un tiers du chiffre daffaires du groupe est réalisé à linterna­tional. Le montant total des investisse­ments sélève à 8,6 milliards deuros – dont 90% en France – en hausse par rap­port à 2015 (8,2 milliards), mais légère­ment en-deçà des 9 milliards prévus. Par­mi ces investissements, 5,2 milliards ont été consacrés au réseau, un niveau « pas vu depuis 40 ans », a commenté auprès de lAFP le président de SNCF/Réseau, Patrick Jeantet.

Mais ces chiffres mirobolants saccompa­gnent dune autre réalité. La SNCF a sup­primé au moins 1 800 postes dans ses acti­vités ferroviaires en France en 2016, au moyen de départs en retraite non rem­placés, surtout dans sa branche Mobilités, qui exploite les trains. « Il y a eu, pour lensemble du groupe public ferroviaire, de lordre de 1 800 à 2 000 départs non remplacés », a déclaré Guillaume Pepy, président de la SNCF et de la branche Mobilités, ce lundi 27 février lors dune conférence de presse consacrée aux résul­tats annuels du groupe.

Le groupe public ferroviaire est composé de SNCF/Mobilités (trains et gares), SNCF/Réseau (construction et entretien des voies) et de la holding de tête SNCF, qui pilote lensemble. « Nous avons fait des efforts de productivité sur les effectifs. À Mobilités, nous navons pas remplacé 1 600 départs », a précisé M. Pepy. Cest un peu moins que les 1 700 suppressions programmées, a-t-il été relevé. Lopéra­teur ferroviaire a dans le même temps appliqué « une politique salariale particu­lièrement rigoureuse », marquée par une « deuxième année sans mesure générale » daugmentation, afin de limiter « lévol­ution du coût moyen (par) agent (qui) a été pour la première fois inférieure à 1% », a-t-il ajouté. n

Suppression des lignes SNCF : Manif ce lundi 24 avril à St Pol, le parti communiste appelle au rassemblement !

Voir les commentaires

Election: Un espoir et une espérance

14 Avril 2017, 14:10pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Election: Un espoir et une espérance

Voir les commentaires

Réponse du PCF Pas de Calais a Le Pen sur la rafle du Vel'd'Hiv

10 Avril 2017, 16:05pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Réponse du PCF Pas de Calais  a Le Pen sur la rafle du Vel'd'Hiv

Voir les commentaires

Communauté urbaine : La fin des petites communes ?

23 Mars 2017, 20:31pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Les élus communistes et républicains refusent avec fermeté toute idée de communauté urbaine menée au pas de charge et sans concertation. Ils rappellent leur attachement à la coopération intercommunale librement consentie et refusent toute disparation des compétences des communes. C'est la démocratie locale qui est en jeu alors que déjà dans de nombreux secteurs du département élus et habitants se mobilisent pour la défense des services publics locaux comme ici l'action pour que les communes continuent de délivrer les cartes d'identité.

Communauté urbaine : La fin des petites communes ?
Communauté urbaine : La fin des petites communes ?

Intervention de Bernard Blondel le 22 mars 2016 :

communauté d'agglomération de Béthune-Bruay- Artois-Lys-Romane.

 

"Il n’est pas facile de commenter un ROB alors que notre territoire a évolué au 1er Janvier. Evolution du nombre de communes – du nombre d’habitants – évolution des dépenses et ressources - des compétences obligatoires – optionnelles ou facultatives sur lesquelles nous ferons un choix dans l’année ou les 2 ans qui viennent.

Après le rappel de la conjoncture nationale et des éléments financiers concernant les collectivités, vous avez tous compris qu’il faudra faire plus avec moins de dotations de l’état.

Pourtant nos collectivités ne sont pas responsables du déficit public – elles ne représentant que 10 % de la dette publique et avec des comptes équilibrés et pourtant nous participons à l’éventuel redressement financier de notre pays.

En préparation du budget 2017 – nous devons tenir compte, avec la fusion, des nouvelles compétences à exercer (eaux pluviales – conservatoires – PLU – piscines – zones activités communales) pour ne citer que les principales. Nous constatons aussi que les mesures des gouvernements SARKOZY et FILLON – en supprimant la TAXE PRO, ont transféré le poids de cette fiscalité sur les ménages (34 KE pour les impôts entreprises et 43 KE pour les impôts ménages). Par contre les allocations compensatrices baissent de 50 KE. Globalement pas d’augmentation des ressources. N’oublions pas non plus la TEOM à 0 % - un des rares territoires de notre région à ne pas l’activer.

Par contre nos dépenses subissent des augmentations :

Liées à la fusion par l’harmonisation des salaires.

Liées aux nouvelles compétences comme je l’ai dit précédemment.

Liées enfin aux mesures mises en place pour l’harmonisation technique et politique du territoire.

Pour faire face à ces augmentations et à la stagnation de nos ressources :

Economies sur le fonctionnement.

Lissage sur les investissements pour le besoin de financement.

Activation du levier fiscal avec peu de marge.

A travers ces différentes réflexions, pas facile de trouver le bon équilibre.

Après cette fusion, beaucoup de travail pour mener à bien cette harmonisation et beaucoup d’interrogations et de projections pour prendre les bonnes décisions.

Alors quand on parle et on reparle de Communauté Urbaine, de cohérence territoriale, je me demande sur quelle planète certains vivent.

Sous quelle autorité ou avec quel mandat peut-on parler au nom de communes ou d’intercommunalité pour dire qu’il faut aller plus loin dans le regroupement des collectivités.

Les élus communistes et apparentés des 3 intercommunalités sont clairs sur ce sujet – ils n’accepteront pas, aujourd’hui comme demain, cette Communauté Urbaine et ne participeront pas à l’établissement de ce projet.

Que l’on nous laisse travailler – que l’on nous donne des moyens supplémentaires pour le faire et surtout – surtout – foutez nous la paix. Il y a des choses plus urgentes à faire pour répondre aux aspirations de nos habitants, de nos élus et à conserver une proximité acceptable".

Merci de votre attention

 

Voir les commentaires

Jeunesse Communiste du Pas de Calais: Projection du film "La Sociale"

20 Mars 2017, 18:58pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Jeunesse Communiste du Pas de Calais: Projection du film "La Sociale"
Jeunesse Communiste du Pas de Calais: Projection du film "La Sociale"

La Jeunesse Communiste du Pas-de-Calais organise à Avion le vendredi 31 mars à 20h00. Cinéma Le Familia.

La projection du film La Sociale sera accompagnée d'un débat où pourrons répondre à vos questions Dominique WATRIN notre sénateur, ainsi que Frédéric PIERRU, sociologue. 

N'hésitez pas à partager cette information autour de vous.

Entrée 1€.

Voir les commentaires

Présidentielle et législatives : Pour une campagne communiste !

26 Janvier 2017, 06:52am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Le dernier Conseil National a témoigné des difficultés considérables dans lesquelles se débattent les communistes alors que les campagnes de la présidentielle et des législatives s’amorcent.

 

Le renoncement à une candidature communiste à la présidentielle continue d’affaiblir considérablement notre visibilité nationale et handicape nos candidats aux législatives. Dans ces conditions, la campagne autonome annoncée tient de la prouesse.

 

Notre soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon se heurte à son indifférence apparente. Il est clair que celui-ci, sur le terreau de la décomposition politique, s’installe dans une démarche présidentiable et personnelle visant entre autres à dépasser les partis et tout particulièrement le PCF, avec l’objectif de s’approprier notre électorat achevant ainsi le projet entamé par François Mitterrand.

 

La vieille union de la gauche, issue du programme commun, agonise des renoncements de la social-démocratie et d’une conception renvoyant au sommet la transformation sociale. Certains espèrent pourtant toujours profiter de l’intransigeance de Jean-Luc Mélenchon et agitent la chimère d’une candidature de rassemblement issue de la primaire socialiste, alors que les communistes ont largement rejeté cette hypothèse et que le Parti socialiste est au bord de la décomposition/recomposition.

 

Dans ces conditions, de très nombreux camarades s’interrogent sur la stratégie suivie depuis plusieurs années et la légitimité de la direction nationale. Le refus de l’effacement du PCF est de plus en plus largement partagé, c’est un point d’unité qui peut être le fil rouge d’un renouveau de notre parti. Le respect du choix des communistes pour la présidentielle et la mobilisation de toutes nos forces pour les législatives sont essentiels.

 

Nous prenons date pour un débat stratégique, bilan, perspectives et responsabilités de la direction nationale, qui devra s’ouvrir après la période électorale qui se terminera par les sénatoriales. Ce débat ne peut se limiter aux présidentielles, il doit aborder autant la question de l’Union européenne que celle des grandes réformes nationales nécessaires, en passant par la bataille pour la Paix. Nous avons besoin de construire le chemin de la conquête du pouvoir et de la révolution populaire dans un pays capitaliste développé, alors que de plus en plus de citoyens mesurent les limites d’une démocratie renvoyée au seul système électoral.

 

Avec la présidentielle, le capitalisme n’a qu’un objectif : créer les conditions d’une nouvelle aggravation de l’exploitation des salariés, de la marchandisation de la vie humaine et de sa domination sur toute la planète. Il ne peut y parvenir avec un gouvernement en faillite et lance donc ses pions pour garder la main : droite dure avec Fillon, fascisme avec Marine Le Pen et le leurre Macron, celui qui promet que « quand on croit à ses rêves, ils finissent par se réaliser », le comble du cynisme quand on sait les rêves brisés par la misère, la guerre et le pillage de la planète de millions d’êtres humains.

 

Notre combat, c’est de construire la résistance à ce nouveau recul social et démocratique qui s’annonce, jusqu’à l’empêcher et à ouvrir une nouvelle perspective.Nous appelons les communistes à refuser la paralysie, le renoncement et les vieilles combines d’appareil qui ne peuvent que nous enfoncer dans l’effacement du PCF. Soyons nous-mêmes et travaillons ensemble à une campagne communiste appuyée sur l’ancrage de nos militants dans les entreprises et les quartiers, le travail et le rayonnement de nos élus. Par nos propositions ,nos actions et nos initiatives politiques, redonnons confiance au peuple dans sa force et sa capacité à transformer la société. Plus que jamais notre pays a besoin d’un parti communiste qui joue pleinement son rôle.

 

Déclaration signée par :

 

Caroline Andreani, Danielle Trannoy, Gilles Gourlot, Jean-Pierre Meyer, Jean-Jacques Karman, Paul Barbazange, Anne Manauthon, Marie-Christine Burricand, Michaele Lafontant, membres du Conseil National et Hervé Poly, secrétaire départemental du Pas De Calais

 

Michelle Bardot (67), Floriane Benoît (38), Gilbert Rémond (69), Laurent Santoire (93), Sandrine Minerva (34), Hervé Fuyet (92), Pascal Brula (69), Robert Brun (26), Pierre-Alain Millet (69), Bernard Trannoy (33), Guillaume Sayon (62), Clara Gimenez (34), Rémy Ferront (73), Michel Dechamps (04), Nicolas Peyraud (13), Christian Harquel (34), Danielle Bleitrach (13), Willy Pepelnjak (38), Luc Basin (26), Aimé Couquet (34), Amandine Lampin (31), Danièle Viallet (34), Pierre Viallet (34), Olga Touitou (13), Elise et Jean Baus (54), Jean-Claude Llinares (34), Leila Moussavian-Huppe (67), Carole Duperray (69), Alain de Poilly (94), René Vergnes (34), Jean-Pierre Vergnes (34), Serge Truscello (69), Charles Ramain (69), Michel Berdague (75), Jacqueline Fakiri (69), David Noël (52), Jean-Christophe Greletty (33), Jacques Lesbats (33), Gérard Calvinhac (33), Joël Yan (64)

JPEG - 70.7 ko

Tu approuve globalement ce texte pour le soutenir clic sur le lien ci-dessous
 

Voir les commentaires

Ecopla : Qui ment ? Macron ou moi ( Fakir)?

22 Janvier 2017, 18:36pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Ecopla : Qui ment ? Macron ou moi ?

« Où étiez-vous, Monsieur Ruffin, quand le cabinet du ministre a reçu les salariés d’Ecopla ? » Il m’a scotché, Christophe Castaner, porte-parole de Macron, député socialiste, dimanche dernier, à C Polémique. Mais qui ment ?

Publié par Fakir sur samedi 14 janvier 2017

« Où étiez-vous, Monsieur Ruffin, quand le cabinet du ministre a reçu les salariés d’Ecopla ? » Il m’a scotché, Christophe Castaner, porte-parole de Macron, député socialiste, dimanche dernier, à C Polémique. Mais qui ment ?

Voir les commentaires

80 ans de Congés Payés

31 Décembre 2016, 09:15am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Le patronat ne nous les a pas "offerts" : les Congés Payés sont le fruit de grandes luttes sociales. Cette vidéo, faite grâce aux recherches de nos camarades de l'UFROS, retrace l'histoire de ce conquis social.

80 ans de congés payés !

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>