Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Le projet de LOI EL KHOMRI contre le Code du travail est réactionnaire..

25 Février 2016, 18:11pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Le projet de LOI EL KHOMRI contre le Code du travail est réactionnaire..

Les mots ont un sens. Être réactionnaire, c'est s'opposer aux idées de progrès et de justice sociale pour revenir en arrière. Depuis mai 2012, les droits conquis par la classe ouvrière au cours de ses luttes, et qui ont servi à l'ensemble du salariat, sont purement et simplement remis en cause par le gouvernement.

Le projet El Khomri, je devrais dire celui du MEDEF sur la destruction du Code du travail, n'a pas à être modifié par le Parlement avec quelques amendements: il est à rejeter sur le fond et la forme. On n'humanise pas le capitalisme. Dès lors, pourquoi voudrait-on opérer pareillement sur un projet de loi ramenant le monde du travail, celui du salariat, au 19e siècle?

A cette époque, le Code civil régit en 2 articles les relations du travail: en cas de litige entre l'employeur et son salarié sur le montant des gages, le premier doit être cru sur parole; l'engagement perpétuel d'un salarié est interdit. De plus, Napoléon, à l'initiative de ce Code civil, y rajoute le livret ouvrier: tout travailleur doit le tenir sur lui et le faire signer dans un commissariat ou une gendramerie à chaque changement d'employeur, sous peines de poursuites judiciaires. L'employeur peut annoter à sa guise ledit livret.

Le Code du travail, qui apparaît au début du 20e siècle, dispose de 4 chapitres: sur le contrat d'apprentissage; sur le contrat de travail; sur le salaire et sur les pénalités doit s'acquitter l'employeur en cas d'infraction au droit du travail.Un deuxième livre s'ajoute quelques années plus tard avec 4 autres chapitres: conditions du travail; hygiène et sécurité des travailleurs; inspection du travail et pénalités à l'encontre des employeurs.

Au fil des luttes des travailleurs, le Code du travail s'épaissit et va être amélioré, notamment en 1936, 1945, 1968 et 1981. Certes, les gouvernements de droite ou socialistes ont accordé des dérogations législatives aux employeurs, chaque fois que le mouvement ouvrier a baissé la tête ou a fait confiance à des promesses électorales.

Pour autant, le Code du travail demeure un socle primordial pour la défense du salariat, même si de nouvelles libertés restent à conquérir. Et sans Code du travail et de ses garanties, la subordination de l'exploité, qui produit de la richesse matérielle ou intelectuelle, est totale face à l'employeur qui lui fournit son travail. C'est un retour au début du 19e siècle.

Une pétition est en ligne. Il faut la signer et la faire signer:

https://www.change.org/p/loi-travail-non-merci-myriamelkhomri-loitravailnonmerci?recruiter=316940347&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink

Mais cela ne suffit pas. A moins d'attendre tout des partenaires dits sociaux pour en discuter, négocier des reculs sociaux et les graver en les légiférant par la grâce du Parlement. Oui, "partenaires sociaux", les mots ont un sens.

Les mots ont un sens. Conservateurs, c'est être figés sans permettre des progrès pour l'humanité. Réactionnaires, c'est revenir en arrière. La lutte des classes, c'est combattre l'exploitation capitaliste, pour une société de justice sociale, d'émancipation et de paix, contre les forces conservatrices et réactionnaires alliées inconditionnelles du capital. Hier comme aujourd'hui.

Commenter cet article