Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

REGIONALES: Réaction de Jean Jacques Candelier, Député communiste à l'Assemblée nationale.

7 Décembre 2015, 19:11pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Ma réaction au lendemain du premier tour des élections régionales. 

C’est avec colère que j’ai pris connaissance des résultats du premier tour des élections régionales en Nord-Pas-de-Calais Picardie. 

Je suis en colère car notre région, terre de résistance et de solidarité est en passe de tomber entre les mains de l’extrême droite. Pourtant, le score de l’héritière de la famille Le Pen était prévisible. 

Depuis des années, les grands médias de notre pays font le jeu de l’extrême droite en imposant le Front National comme une opposition crédible. A côté de ça, les communistes, pourtant porteurs de la colère sociale et d’alternatives sont médiatiquement marginalisés.

Les solutions de la famille Le Pen nous mènent dans l’impasse. Leur politique antisociale ne sert en aucun cas les intérêts populaires. Madame Le Pen en plus d’être réactionnaire, est une candidate d’ultra-droite. Jamais nous ne l’avons vu défendre les salariés, l’augmentation du SMIC, la hausse des pensions, le droit à une retraite digne. Son camp, il faut le réaffirmer, c’est celui du patronat et de ceux qui font passer l’argent avant l’humain. 

Ce score est également prévisible car il s’est construit dans un climat de désespérance sociale et de méfiance envers les gouvernements successifs. Depuis 2012, les promesses de changement et de lutte contre la finance se sont transformées en politique d’austérité toujours plus insupportable pour le peuple, et en particulier pour notre région. 

Le chômage et la précarité grandissent (+42 000 privés d’emplois en octobre 2015) sans que la majorité socialiste ne change rien. Pour 2016, le gouvernement a planifié à nouveau 16 milliards d’économies. Dans le même temps, il s’apprête à donner 33 milliards de cadeaux fiscaux aux entreprises. 

Ces recettes sont injustes et inefficaces. Nous n’en pouvons plus de voir l’argent public subventionner les bénéfices des actionnaires du CAC 40. Je refuse les dérives de cette gauche du renoncement. Pour ma part, je fais partie d’une gauche combative et solidaire, celle qui lutte au quotidien pour défendre les intérêts populaires, sans compromissions. 

Notre région a une histoire. Le Nord-Pas-de-Calais Picardie s’est forgé dans les valeurs de justice et de solidarité porté par le monde du travail. Ces racines sociales sont notre richesse et notre force. Nous sommes une région travailleuse, fière et qui a toujours lutté et résisté. 

Je reconnais et partage la saine colère qui s’oppose à la finance et à l’austérité. La colère qui clame haut et fort : « ça suffit ! Nous n’en pouvons plus d’être ni entendus, ni respectés. Nous n’en pouvons plus d’un monde où les richesses coulent à flots pour les gros actionnaires pendant que le peuple paye l’addition. »

En revanche, je m’oppose fermement à la colère suicidaire qui donnera le mégaphone à celle qui veut étouffer la contestation populaire. Je m’oppose à l’indignation qui divise et affaiblit le peuple de notre région.

Je sais pouvoir compter sur vous pour ne pas vous tromper de colère. Tous ensemble, faisons barrage au Front National. 

Plus que jamais, le combat continue pour une autre société, débarrassée de la misère, de l’exploitation et des divisions.

Commenter cet article