Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog des Militants Communistes d'Arras

Blog de la section du Parti Communiste d'Arras. 14 avenue de l'hippodrome 62000 mail: arraspcf@gmail.com

LH 1443: L'EDITO DE ROBERT

LH 1443:  L'EDITO DE ROBERT

INJONCTIONS CONTRADICTOIRES

«Reprise de l’épidémie », « deuxième vague », la fin de la période estivale voit revenir en force le nombre de cas de Covid-19 en France et dans d’autres pays européens. Face à cette reprise de la circulation du virus, les injonctions du gouvernement, comme depuis le début de cette épidémie, ont beaucoup de mal à rassurer la population et à proposer des solutions efficaces pour protéger nos concitoyens.

C’est également le retour sur les chaînes d’info en continu de l’ensemble des experts en tout et rien à la fois. Il existe autant d’avis sur l’épidémie qu’il y a d’épidémiologistes dans les hôpitaux français et les inviter continuellement sur les plateaux n’aide pas les téléspectateurs à prendre du recul, à réfléchir sereinement et à faire preuve du comportement probablement le plus salvateur : le bon sens.

Le bon sens c’est ce qui manque cruellement au gouvernement, qui préfère sacrifier une partie de la population pour sauver l’économie de marché. C’est ce qui manque aux interventions du ministre de l’Éducation nationale, qui, après chaque intervention médiatique, rend la situation beaucoup plus complexe qu’elle ne l’était au départ.

Le bon sens, c’est de permettre à la rentrée de se tenir dans les meilleures conditions sanitaires et non pas uniquement pour permettre aux parents de retrouver le chemin de l’usine ou du bureau le plus rapidement possible.

Le bon sens, ç’aurait pu être de proposer des spots télévisés pour apprendre aux enfants et aux parents à se laver correctement les mains. 

Le bon sens, ça devrait être aussi, maintenant que le masque est obligatoire dans la majorité des lieux publics, de le rendre disponible à l’ensemble de nos concitoyens, grâce à un outil dont la France peut être fière : la Sécurité sociale.

Cette Sécurité sociale, inventée par un ministre de la Santé, doit prendre en charge, grâce à la carte vitale, la distribution des masques nécessaires pour la population !

Le bon sens, c’est de faire attention à ses proches, de ne pas se sentir invincible et surtout de respecter les gestes barrière. Limiter le nombre de personnes avec lesquelles nous sommes en contact, se laver correctement et régulièrement les mains et éviter les grands rassemblements sans porter de masque.

Tout cela en attendant un vaccin ou un traitement qui nous permettra de lutter efficacement contre ce virus.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article