Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog des Militants Communistes d'Arras

Blog de la section du Parti Communiste d'Arras. 14 avenue de l'hippodrome 62000 mail: arraspcf@gmail.com

LES COMMUNISTES ONT OFFICIELLEMENT REMPORTÉ LES ÉLECTIONS EN RÉPUBLIQUE COOPÉRATIVE DU GUYANA .

LES COMMUNISTES ONT OFFICIELLEMENT REMPORTÉ LES ÉLECTIONS EN RÉPUBLIQUE COOPÉRATIVE DU GUYANA .

Un de plus ! La République coopérative du Guyana (voisine du Venezuela) sera de nouveau dirigée par les communistes du Parti progressiste du peuple. Les résultats officiels, des élections législatives du 2 mars 2020, sont tombés. Irfaan Ali du Parti Progressiste du Peuple pourra prêter serment et devenir le prochain président du Guyana. Article et traduction Nico Maury

Les élections législatives du 2 mars 2020 en République Coopérative du Guyana (à la frontière du Venezuela, du Brésil et du Surinam) ont finalement confirmée la victoire des communistes du Parti Progressiste du Peuple. 

La commission électorale du Guyana a déclaré dimanche que le candidat communiste à la présidence, Irfaan Ali, pourra prêter serment et entrer en fonction. 

Les communistes majoritaires malgré les fraudes électorales 

Les fraudes constatées lors du décompte des voix ont amené la Commission électorale (GECOM) a recompter les voix. Et au final à proclamer le Parti Progressiste du Peuple vainqueur. 

Selon les données de la GECOM, le PPP remporte 50,69% des voix et 33 sièges (+2). Lors du premier comptage, le PPP recueillait 48,26% des voix et était battu par le parti du président sortant l'APNU-AFC (49,82%). Le comptage a permis au PPP de progresser de 4000 voix, et dispose d'une avance de 15.500 voix sur son rival, qui lors du recompte a perdu 19.000 voix. L'APNU-AFC avec 47,39% des voix remporte 31 sièges (-2). Le Parti pour la liberté et la justice (scission de l'APNU-AFC) remporte le dernier siège. 

Les fraudes ont clairement visé les communistes pour les empêcher de reprendre le pouvoir. 

Riches réserves pétrolières contrôlées par les Etats-Unis et Exxon Mobil 

Ces élections se sont déroulées dans un climat tendu. D'importantes réserves pétrolières ont été découvertes et mise en concession à Exxon Mobil Corp (USA) par le gouvernement précédent. 

Les communistes ont critiqué le contrat que le gouvernement de David Granger a signé avec Exxon.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article