Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog des Militants Communistes d'Arras

Blog de la section du Parti Communiste d'Arras. 14 avenue de l'hippodrome 62000 mail: arraspcf@gmail.com

Histoire : Le témoignage d'un rescapé d'Oradour-sur-Glane

Photo prise le 1er août 1944 montrant les ruines du village martyr d’Oradour-Sur-Glane dans la Haute-Vienne, où 642 habitants ont été tués dans une église par une division SS le 10 juin 1944.•

Photo prise le 1er août 1944 montrant les ruines du village martyr d’Oradour-Sur-Glane dans la Haute-Vienne, où 642 habitants ont été tués dans une église par une division SS le 10 juin 1944.•

Oradour-Sur-Glane : quelle mémoire pour ce massacre ?

Vendredi 21 août 2020, des inscriptions négationnistes étaient découvertes sur les murs du centre de la mémoire d'Oradour-sur-Glane dans la Haute-Vienne. Un centre dédié à la mémoire du massacre survenu dans le village le 10 juin 1944, où 642 habitants avaient été tués par une division SS.

Plus de 70 ans après les faits, comment faire perdurer la trace de ce tragique événement survenu à Oradour-sur-Glane le 10 juin 1944 et plus largement de cette période ? Que nous enseigne l'histoire sur le travail de mémoire ? 

 

Le témoignage d'un rescapé d'Oradour-sur-Glane

10 juin 1944, Oradour-sur-Glane. 642 villageois, hommes, femmes, enfants sont massacrés par les nazis. Aujourd'hui disparu, Marcel Darthout était l'un des derniers rescapés du massacre. Il témoignait en 2013, en tant que "passeur de mémoire".

Publiée par France Culture sur Dimanche 23 août 2020

10 juin 1944, Oradour-sur-Glane. 642 villageois, hommes, femmes, enfants sont massacrés par les nazis. Aujourd'hui disparu, Marcel Darthout était l'un des derniers rescapés du massacre. Il témoignait en 2013, en tant que "passeur de mémoire".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article