Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog des Militants Communistes d'Arras

Blog de la section du Parti Communiste d'Arras. 14 avenue de l'hippodrome 62000 mail: arraspcf@gmail.com

L’état d’urgence va prendre fin... mais pas la restriction des libertés

Un homme Interpellé le 6 Juin à Nantes, en marge des manifestations mondiales contre le racisme, photo afp

Un homme Interpellé le 6 Juin à Nantes, en marge des manifestations mondiales contre le racisme, photo afp

L’état d’urgence sanitaire sera levé le 10 juillet mais le gouvernement veut introduire une disposition permettant de contrôler les libertés pour une durée de quatre mois.

La liberté va redevenir la règle, et l Interdiction constituera l’exception », annonçait le Premier ministre le 28 mai, lors de la présentation de la phase 2 du plan de déconfinement.

Vraiment ? L’état d’urgence sanitaire, promulgué le 24 mars et prolongé le 10 mai pour une durée de deux mois, interdit notamment les rassemblements de plus de 10 personnes.

 

Matignon a annoncé mardi que ce régime exceptionnel. Mise en place au pic de l’épidémie, ne sera pas prolongé au-delà du 10 juillet, grâce à « l’évolution à ce stade positive de la situation sanitaire ».

Pourtant hier, le gouvernement a présenté un projet de loi permettant, pendant quatre mois, de réglementer au besoin l’accès aux transports, de limiter ou d’interdire certains rassemblements et de fermer à nouveau certains établissements accueillant du public. Ce régime d’exception pourrait donc entrer dans le droit commun. Mais alors que le pays se déconfine, la colère sociale aussi.

« Le droit de manifester est un droit fondamental. Il est garanti par l’article 10 de la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1709et l’article 9 de la Convention européenne des droits de l’Homme », rappelle une dizaine d’associations et de syndicat – dont Attac, la LDH et la CGT – dans un communiqué commun publié hier.

Pour ces organismes, « l’urgence sanitaire ne justifie en rien la confiscation de la démocratie d’autant plus lorsque des choix sociétaux sont imposés par la période ».

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article