Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog des Militants Communistes d'Arras

Blog de la section du Parti Communiste d'Arras. 14 avenue de l'hippodrome 62000 mail: arraspcf@gmail.com

Arras: le centre-ville se meurt, par défaut de commerce de proximité

Arras: le centre-ville se meurt, par défaut de commerce de proximité

C'est  scandaleux.

Un établissement de plus à Arras vient de fermer ses portes en laissant 13 salariés sur le carreau, le restaurant " le bistrot du boucher" fréquenté par bons nombres d'habitués est connu par de nombreuses célébrités artistiques, réputés pour ses pièces de bœuf succulents .

Le centre-ville devient un cimetière commercial, après avoir payé il y a quelques années, un cabinet d'étude d’ingénierie commerciale et urbaine d'environ 150 000 €, afin de mettre en place un dispositif de redynamisation du centre-ville renforcé par un animateur spécialisé centre-ville.

Quel fiasco pour la renaissance commerciale du centre-ville qui, après avoir vu son beffroi désigné en 2015, monument préféré des Français, puis le 5e plus beau marché de France, selon Jean-Pierre Pernaut au JT de TF1 en 2018.

Tout le monde aura compris que, la politique de l'équipe majoritaire de la ville d'Arras fait fuir tous les commerces du centre-ville, tout en préservant les grands centres commerciaux situés en périphérie de la ville.

C’est un choix délibéré des élus d’Arras, au détriment du commerce de proximité avec les produits du terroir.

Ce sont les mêmes qui on annoncé sans ambiguïté en juin 2019 un soutien à la politique de Macron.

Les propositions des communistes d’Arras depuis 2014 pour redynamiser le centre Ville sont :

) De mettre en place la Gratuité des Bus qui est un Levier Pour Vivre Mieux Notre Ville et Territoire, La gratuité des transports permettrait à l'accès aux différents points de la ville, aux commerces intra-muros, aux zones industrielles de la CUA, quel que soit notre revenu ou notre situation sociale.

Car se déplacer est un droit : un véritable service public des transports doit se donner les moyens de rendre les transports accessibles à tous. Cela désenclaverait les quartiers les plus fragiles. Ce qui permettrait plus de mobilité entre lieus de résidence, lieu d'études, lieu de travail et lieu de loisir. De même, cela encouragerait les automobilistes à laisser le volant pour emprunter un moyen de transport moins onéreux et moins polluant.

Ce qui aurait pour effet de limiter les pics de pollution sur la métropole. Voilà une solution courageuse et efficace.

) Défendre et ré-ouvrir des espaces services publics, délaissés par une politique de privatisation.

Contrairement, aux précédentes décennies (majorité PS/PC) lorsque le centre-ville abondé de vie, de par une politique qui visait à préserver les commerces de proximité et bien sûr, qui favorisait le maintien du lien social et de l’emploi.

Pour le plus grand nombre de nos concitoyens, les Arrageois sont contraints de se diriger hors du centre-ville, selon leurs moyens, pour remédier aux besoins de chaque jour.

Oui, c’est un centre-ville qui se vide de sa substance économique parce que c’est un centre-ville qui se meurt, par défaut de commerce de proximité.

Les transports gratuits dans la communauté urbaine d’Arras seraient sans précédent dans le Pas-de-Calais. De plus, cette innovation pourrait favoriser l'image touristique d’Arras.

René Chevalier

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article