Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog des Militants Communistes d'Arras

Blog de la section du Parti Communiste d'Arras. 14 avenue de l'hippodrome 62000 mail: arraspcf@gmail.com

Colère rouge chez les postiers de l'Arrageois.


Colère rouge chez les postiers de l'Arrageois.


Les postiers voient rouge depuis l'annonce du transfert d'activité de la plate-forme industrielle de courriers (PIC) vers Lesquin début 2016, avec la fermeture prévue de celle d'Arras pour juin 2016.

Selon le syndicat CGT, cette déclaration ressemble à une restructuration de la poste.

Depuis 2008, la poste a perdu plus de 100 agents (production et encadrement), soit 1/4 des effectifs en 6 ans. Les annonces faites par la direction depuis juin 2014 sont sans cesse remises en cause. 

Exemple :En juin 2014, la direction annonçait la création sur l'Arrageois d'une nouvelle plate-forme de préparation de courrier avec machines (PPDC). Cela concerne 70 agents et  plus de 100 postiers vers la PIC de Lesquin.

Aujourd'hui, cette même direction parle de 70 voir 50 agents seulement sur Lesquin, et ne mentionne rien sur le site d'Arras.

Sur les 297 agents du site arrageois, une quarantaine serait susceptible de partir en retraite avec une décote assez importante, ce qui actuellement laisse perplexe bon nombre de postiers.

Il resterait sensiblement 70 agents à la distribution, avec en doute de nombreuses suppressions de tournées de facteurs pour la répartition du courrier dans les boites aux lettres arrageoises, et une vingtaine aux guichets et colis.



Pour les usagers, particuliers ou entreprises, le transfert d'activité sur lesquin entraînerait inévitablement des retards à la distribution du courrier (arrivage du courrier plus tard dans la matinée suite au trajet depuis Lesquin, avec dans l’obligation d’un changement de condition de travail pour les salariés de la poste, cela veut dire une distribution effectuée tout au long de la journée), ou éventuellement vers une privatisation des services payants, pour un courrier avec peu de retard.

Force de constater, que depuis quelque temps, la direction mène les postiers en bateau. Les agents des postes ont décidé d'un premier débrayage le 9 septembre après-midi au centre de tri d’Arras, afin d'être entendus.

Excédés par cette surdité patronale, tous les personnels ont revendiqué la création d'une intersyndicale avec pour objectif de rejeter le projet de fermeture du tri postal.

La décision d'une manifestation a fait l'unanimité, celle -ci s'est déroulée ce matin 18 septembre à Arras avec, pour requête auprès des politiques, de soutenir leurs revendications.

200 manifestants étaient sur les pavés d’Arras.

Seul le sénateur communiste Dominique Watrin et le maire communiste de Méricourt Bernard Baude ont répondu à leurs invitations.

Par contre, aucune réponse da la part  du président du Conseil général, du préfet et du président de la chambre de commerce de la demande d'audience de mi-juillet.

Et bien sur aucune réponse non plus auprès des sénateurs (trices) et député (e) s d'un dépôt d'amendement pour imposer un centre de tri postal dans chaque département, à l’exception des sénateurs (trices) communistes.

Les postiers du Pas de Calais et leurs intersyndicales font appel à tous les agents des différents sites pour continuer leurs combats avec détermination.

Arras est la 12e plate-forme industrielle courrier à fermer en France. La Poste a besoin de rénover son service public et non de privatisation.

Les communistes de l'Arrageois soutiennent ardemment leurs luttes. Pour un service public de qualité au bien-être de la population.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article