Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Articles avec #videos

Vote bloqué sur la réforme des retraites : intervention d'A. Chassaigne

27 Novembre 2013, 20:29pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Ep. 21 - Le coût du capital

13 Novembre 2013, 16:09pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Annie Lacroix-Riz - INDUSTRIELS & BANQUIERS 2ème Ed. - Berna

9 Novembre 2013, 10:12am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Pierre Laurent invité de LCP le 22/10/2013

31 Octobre 2013, 10:13am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Le face à face de la chômeuse Isabelle et de Copé fait des étincelles (video)

11 Octobre 2013, 18:53pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Le face à face de la chômeuse Isabelle et de Copé fait des étincelles (video)

Des paroles et des actes :

Jean-François Copé s’attendait certainement à une émission difficile sous le crible des questions des journalistes, il n’avait peut-être pas prévu qu’une chômeuse de Mulhouse en Alsace pourrait le mettre en difficulté.

C’est une nouveauté dans l’émission Des paroles et des actes. L’invité est politique qui est confronté à plusieurs journalistes spécialistes et à un adversaire politique tout au long de l’émission doit désormais répondre aux questions d’un français "lambda". Ce fut ce jeudi 10 octobre, le rôle d’Isabelle Maurer, une habitante de Mulhouse, qui a interpellé, coupé et repris Jean-François Copé, le président de l’UMP pendant plus de 10 minutes en direct.

"Isabelle" comme Twitter l’a très vite appelée a connu un parcours difficile. Vivant de petits contrats et du RSA, elle était invitée à réagir à la volonté de Jean-François Copé de réduire les aides apportées aux chômeurs. "C’est scandaleux !" s’est elle emportée, l’émotion et la colère dans la voix. "On survit Monsieur Copé avec le peu qu’on ose nous donner" a-t-elle rappelé devant un Jean-François Copé impassible.

"Vous ne pouvez pas comprendre Monsieur Copé"

"J’ai essayé de me préparer pour vous parler calmement mais je suis désolée, ce soir je ne peux pas être calme." Si Jean-François Copé essaie bien de réagir à la première relance de David Pujadas, "Je vous comprends bien" commence-t-il avant d’être coupé "Vous ne pouvez pas comprendre Monsieur Copé" surenchérit Isabelle. En colère, Isabelle Maurer propose au président de l’UMP de venir voir son fils "chez Renault pour voir si on peut travailler jusqu’à 63 ans".

Quand Jean-François essaie de reprendre le dessus, l’habitante de Mulhouse le coupe une nouvelle fois. Mais cette fois-ci David Pujadas vole au secours du maire de Meaux qui reprend sa phrase le sourire aux lèvres. "La vie est trop chère, le coût du travail est trop cher" poursuit-il devant les hochements de tête d’Isabelle, excédée. La joute se poursuit et si le président de l’UMP parvient à grappiller quelques minutes, il est finalement obligé d’acquiescer aux attaques de la chômeuse de Mulhouse.

"Maintenant ils touchent même au Munster"

"Aujourd’hui l’Alsace elle souffre et y’a plus rien." clame-t-elle un peu plus tard. "Je ne veux pas baisser la tête, je veux avancer en même temps que mes enfants, je ne suis pas le bourricot de service" s’emporte Isabelle devant Jean-François Copé, silencieux. "Je vous prie de m’excuser pour ma colère, en Alsace quand ça va pas, ça va pas. Maintenant ils touchent même au Munster" conclut-elle enfin déclenchant des rires sur le plateau et le sourire de Jean-François Copé.

"C’est un cri de colère absolu" lâche Jean-François qui explique avoir laissé parler l’habitante de Mulhouse avant d’embrayer sur la façon dont le FN et le PS n’apportent aucune solution à ce genre de situation, un terrain sur lequel il est visiblement bien plus à l’aise.

Voir les commentaires

Ep.20 - On vous fait un dessin : Travail vs Capital

11 Octobre 2013, 18:47pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Quelle issue ? - Histoire de la déflation dans les années 30

25 Septembre 2013, 15:53pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

"Lecture politique d'une fiche de paie" (Scop Le Pavé)

27 Août 2013, 16:05pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Ep. 19 - Retraitement de choc

27 Août 2013, 15:45pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Subvention à Wéo : intervention de Jean Haja (03-07-13)

26 Juillet 2013, 13:21pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Mon adversaire, c'est le monde de la finance ou l’art d’embobiner les naïfs

25 Juillet 2013, 14:58pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Renflouement d'Adevia : le groupe communiste refuse de prendre part au vote (03-07-13)

25 Juillet 2013, 12:12pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Avenir de la Française de Mécanique : Bertrand Péricaud défend une motion d'urgence (03-07-13)

25 Juillet 2013, 12:05pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

"La politique du gouvernement actuel n'a pas de majorité" (Pierre Laurent)

23 Juillet 2013, 10:30am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

"La politique du gouvernement actuel n'a pas de majorité, c'est bien le problème". Tel est le constat de Pierre Laurent, le secrétaire national du Parti communiste, reprochant ce lundi 22 juillet, à François Hollande et Jean-Marc Ayrault une politique d'austérité

 
"La politique du gouvernement actuel n'a pas de majorité" (Pierre Laurent)
 
Une invitation quelques heures avant le dîner des chefs de partis de gauche à l'Elysée. Seront autour de la table, invités par François Hollande : Harlem Désir, premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Michel Baylet; président du PRG, Pascal Durand secrétaire national d'Europe Écologie Les Verts d'EELV, Robert Hue, président du Mouvement unitaire progressiste, et Jean-Luc Laurent, président du MRC, chevènementiste.

Mais pas Pierre Laurent, ce que l'intéressé explique par le fait que Jean-Marc Ayrault n'a aucun ministre communiste : Nous ne sommes pas au gouvernement donc nous ne sommes pas invités à la table des partis gouvernementaux. Rien d'étonnant.

Et quand on lui demande s'il fait partie de la majorité présidentielle, le secrétaire national du PCF répond...qu'il n'existe plus, selon lui, de majorité.
La majorité des Français qui ont voulu le changement, j'en fait partie puisque j'ai voté François Hollande au deuxième tour. Mais la politique du gouvernement actuel n'a pas de majorité. C'est bien le problème.

"Le gouvernement mène une politique d'austérité qui n'a pas de majorité", martèle le sénateur de Paris qui sera reçu à l'Elysée ce mardi 23 juillet, à 19heures, et compte bien dire "ce qu'il pense de la politique menée".

Voir les commentaires

Projet de loi métropoles : intervention générale d'A. Chassaigne

23 Juillet 2013, 10:26am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>