Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Articles avec #infos pcf

A Hénin-Beaumont : Le PCF sur le chemin de la reconquête…

21 Avril 2012, 10:05am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

A Hénin-Beaumont : Le PCF sur le chemin de la reconquête…

Pierre Laurent a inauguré le nouveau siège héninois du PCF dans une ambiance aussi festive que combative. Le secrétaire national du PCF a appelé à « poursuivre le combat de classe au-delà du 22 avril » !

Pierre-Laurent-a-la-tribune-a-gauche-Herve-POLY-et-Bernar.jpgMardi 17 avril. 11h. Le vent est glacial. Une pluie fine s’abat sur la place Jean-Jaurès, la «bien-nommée ». Au micro, Hervé Poly, candidat du Front de Gauche à la Législative de juin, prévient d’emblée : «  Je n’ai pas beaucoup de voix. » « Il nous en faudra pourtant pour aller au 2tour », reprend aussitôt, hilare, Bernard Czerwinski, son suppléant. Le ton est à la badinerie. Il se fait plus sérieux à l’instant où Hervé Poly, se revendiquant de l’héritage du député de Carmaux, exige « le retrait des troupes françaises d’Afghanistan » et rappelle, actualité oblige, son « refus de toute intervention impérialiste en Syrie ». A l’heure de l’inauguration du siège local du Parti, le dirigeant de la Fédération du Pas-de-Calais surfe sur les fondamentaux qui ont forgé son identité : internationalisme, anti-impérialisme et bien entendu anticapitalisme quand il s’agit de stigmatiser « le patronat et les banquiers responsables de la crise ». Convoquant Maurice Thorez, Edward Gierek, Joseph Legrand ou Vasil Porik, autant de figures locales au destin national, il rappelle volontiers que ce sont « les valeurs de solidarité et de résistance qui animent cette 11e circonscription que la classe ouvrière a marquée de son empreinte indélébile. Non, nous ne sommes pas dans le fief de Marine Le Pen qui fait du chômage de masse et du délétère climat d’affaires qui éclabousse le PS, son terreau ».

Ne pas banaliser le Front national !

Pierre Laurent est l’invitée-vedette de cette cérémonie. Le secrétaire national du PCF se félicite que « ce soit le Front de Gauche qui a engagé la bataille contre la banalisation dans les médias du Front national au discours antisocial et plein de haines. On va continuer  car nous incarnons la Gauche de combat qui ne met pas son drapeau dans la poche». Les applaudissements fusent… Près de 200 élus et militants ont fait le déplacement. Du PCF bien sûr à l’instar du parlementaire Dominique Watrin ou Michèle Demessine et de nombreux élus locaux, mais pas seulement puisqu’on se surprend à reconnaître le chevènementiste Jean-Marie Alexandre venu en voisin ou même Eugène Binaisse le premier magistrat d’Hénin « en visite de courtoisie républicaine », selon l’appréciation de David Noël, le secrétaire du PCF d’Hénin. Moins surprenante, mais tout autant réjouissante, la présence de responsables lillois de la Coordination communiste ou de dirigeants de la CGT ayant appelé à voter pour le Front de Gauche. « Cette initiative est une belle réussite. On reconnaît des têtes qu’on avait plus l’habitude de voir », se réjouit le syndicaliste Alain Labarre.

« On ne compte plus pour du beurre ! »

Il est presque midi. Il fait toujours aussi froid quand Pierre Laurent procède au dévoilement de la plaque commémorative imaginée à la mémoire de Marie-Serge Opigez, une figure du communisme héninois récemment disparue. L’émotion est perceptible sur le visage de David Noël. « Le PC installé au cœur de la ville, c’est tout un symbole ! Notre présence n’a rien d’un feu de paille», s’enthousiasme Pierre Laurent avant d’évoquer ses espoirs de « reconquête dans la durée » d’une commune jadis administrée par le syndicaliste-mineur Nestor Calonne. C’était à la Libération. Une éternité ! « Il y a bien trente ans que nous n’avons plus de siège, ici. A l’époque, on le partageait avec La Prolétarienne, la fanfare du Parti », prétend Yves Mascarte. Ce sexagénaire héninois éprouve « non de la fierté, mais bien du plaisir de recevoir un dirigeant national du Parti ». D’autant plus qu’ « après l’accession de Robert Hue à sa tête, on avait l’impression qu’il y en avait plus que pour les Parisiens. Nous, on comptait pour du beurre ». A ses côtés, bonnet phrygien sur la tête, Chantal est aux anges. Elle a fait le déplacement de Dechy affublée d’un costume de Marianne républicaine. « Je suis la mascotte du Front de Gauche. Je m’habille ainsi car je suis une révolutionnaire prête à tout, même à tuer ! » ose cette fille de résistant dans un large… sourire. Ouf ! Michel, son ami arrageois du Parti de Gauche, est là en supporter. Pour dire qu’il « faut virer d’ici Marine Le Pen, qu’elle prenne sa valise et se casse… ».

A la rencontre des salariés

Le temps de répondre à la presse locale et d’avaler une tartiflette à la bonne franquette, Pierre Laurent est sur le départ. Direction : le centre hospitalier de Lens où il rencontre les syndicalistes de la CGT et le personnel. « Beaucoup m’ont exprimé leurs souffrances devant la dégradation de leurs conditions de travail et aussi leurs craintes par rapport aux menaces qui pèsent sur cet outil de service public compte-tenu des logiques de rentabilité, ici, en œuvre », commente Pierre Laurent. Dans la foulée, il se rend aux portes de l’usine Durisotti puis en mairie de Sallaumines pour y rencontrer les salariés, en présence de Christian Pedowski. Le maire lui expose la situation d’une entreprise en redressement judiciaire. Les salariés sont inquiets pour l’emploi. Aux syndicalistes, Pierre Laurent détaille le programme du Front de Gauche pour en finir avec les licenciements boursiers, exercer davantage de contrôle sur l’utilisation des fonds publics, lutter contre le dumping social ou accorder plus de droits aux salariés dans l’entreprise ! Des propositions qui s’imposeront d’elles-mêmes si elles sont accompagnées de« luttes sur le terrain. « Il faut redonner de la force à tous ces gens qui ont perdu confiance dans toute forme d’action collective », assure le dirigeant du PCF. Comme en 1936 ! Il est 17h. C’est l’heure de gagner Sin-le-Noble et de saluer des hôtes « extrêmement chaleureux et mobilisés », retient l’ancien directeur de L’Humanité. Le Pas-de-Calais rouge de colère et de détermination n’a, semble-t-il, pas failli à sa réputation.

 Jacques KMIECIAK Liberté-

Voir les commentaires

SI VOUS RÊVEZ D'AUTRES LENDEMAINS SANS ATTENDRE LE GRAND SOIR...

7 Avril 2012, 09:37am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

 

Si-vous-revez-d-autres-lendemains.jpg

 

SECTION PCF DE L'ARRAGEOIS

14 Avenue de l'hippodrome 62000 ARRAS

03 21 51 66 80 - pcfarras@yahoo.fr

Voir les commentaires

MEETING DU FRONT DE GAUCHE A LILLE LE 27 MARS

8 Mars 2012, 13:29pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

 

affiche-Meeting27mars-sanstrait-1.jpg

 

La Section de l'Arrageois

du Parti Communiste Français

organise un déplacement en bus

 

Participation : 5 € par personne

Départ à 17 h 30 devant le siège PCF

14 av. de l'hippodrome à Arras

 

S'inscrire auprès des militants ou au 06 16 07 83 70

Voir les commentaires

Blog des Jeunes communistes

23 Février 2012, 17:26pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

 

bannierejc_v2.gif

 

Blog ami à consulter :

http://www.jeunescommunistes2012.fr/


Voir les commentaires

BEAU SUCCES DE LA FETE POPULAIRE DE LA CELLULE FRANCOIS-ANDRE

5 Décembre 2011, 11:16am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

BEAU SUCCES DE LA FETE POPULAIRE DE LA CELLULE FRANCOIS-ANDRE 

Le 27 novembre dernier, la cellule communiste François André organisait sa fête populaire annuelle. 

86 personnes ont participé à cette journée politique et convivale qui est devenue un événement incontournable de la vie arrageoise.

Au cours de cette rencontre avec les habitants, de nouvelles adhésions au PCF ont été faites, et de nombreux exemplaires du programme électoral du Front de Gauche L'humain d'abord ont été vendus. 

Hervé Poly, secrétaire de la Fédération PCF du Pas-de-Calais, était présent, ainsi que nos candidats de la 2e circonscription : Sandra Dusautoir, secrétaire de la section d'Izel-les-Esquerchin et René Chevalier, secrétaire de la section d'Arras.

photorepas11.JPG

Voir les commentaires

BEAU SUCCES DE LA FETE POPULAIRE DE LA CELLULE FRANCOIS-ANDRE

5 Décembre 2011, 10:52am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

BEAU SUCCES DE LA FETE POPULAIRE DE LA CELLULE FRANCOIS-ANDRE 

Le 27 novembre dernier, la cellule communiste François André organisait sa fête populaire annuelle. 

86 personnes ont participé à cette journée politique et convivale qui est devenue un événement incontournable de la vie arrageoise.

Au cours de cette rencontre avec les habitants, de nouvelles adhésions au PCF ont été faites, et de nombreux exemplaires du programme électoral du Front de Gauche L'humain d'abord ont été vendus. 

Hervé Poly, secrétaire de la Fédération PCF du Pas-de-Calais, était présent, ainsi que nos candidats de la 2e circonscription : Sandra Dusautoir, secrétaire de la section d'Izel-les-Esquerchin et René Chevalier, secrétaire de la section d'Arras.

photorepas11.JPG

Voir les commentaires

A L'APPEL DU PCF, TOUS A LA MANIF LE 26 NOVEMBRE A LENS

25 Octobre 2011, 09:03am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

A l'appel du PCF, tous à la manif le 26 nov à Lens

26.nov--PdC-.jpg

Voir les commentaires

PCF : ENFLAMMONS LE DÉBAT !

29 Septembre 2011, 16:49pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

visuel_enflammons-2.jpg

Voir les commentaires

Dominique Watrin, nouveau sénateur du Pas-de-Calais

26 Septembre 2011, 14:46pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

P9250078.JPG  Dominique Watrin,

 

  nouveau sénateur

 

  du Pas-de-Calais

 

 

 

 

 

La permanence électorale se tenait au siège de la section du PCF d'Arras où de nombreux camarades sont passés prendre le verre de la victoire. Une victoire saluée par Yves Coquelle et les nombreux élus présents et les colistiers de la liste l'humain d'abord.

P9250082.JPG

 

P9250086.JPG  P9250088.JPG

Dès mardi matin Dominique Watrin participera à sa première réunion de groupe avec nos camarades du Nord qui ont réussi l'exploit de faire élire Eric Bocquet et Michèle Demessine.

Le parti communiste préserve donc dans le Nord - Pas de Calais ses trois sénateurs communistes qui sans nulle doute auront à coeur avec le basculement à gauche du Sénat de faire entendre une voix différente au Sénat.

 

Voir les commentaires

FÊTE DE L'HUMA 2011 : NOUS Y ETIONS

21 Septembre 2011, 10:18am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

FÊTE DE L'HUMA 2011 : NOUS Y ETIONS

2011-09-17 Sign 3 adh

Alain Bocquet et Jean-Jacques Guillemant se réjouissent :

3 nouveaux communistes sont en train de signer leur bulletin d'adhésion

 

P1200630.JPG  P1200640.JPG

Pendant les débats au stand du Pas de Calais

Les discours de clôture de Patrick Le Hyaric, Jean-Luc Melanchon et Pierre Laurent

 

Voir les commentaires

Dimanche 18 septembre : Hommage aux 218 fusillés de la citadelle d'Arras

4 Septembre 2011, 10:33am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Dimanche 18 septembre : Hommage aux 218 fusillés de la citadelle d'Arras

Comme chaque année, le PCF du Pas-de-Calais participe à la cérémonie d'hommage aux 218 fusillés de la citadelle d'Arras, en présence des associations d'anciens combattants de la résistance (ANACR, FNDIRP), de nombreuses sections du PCF, de la CGT et de beaucoup d'élus du secteur. Cette cérémonie est l'occasion de rendre hommage aux résistants, la plupart communistes, fusillés dans les fossés de la citadelle d'Arras comme nous pouvons le voir sur ce reportage de la section du PCF de Grenay.

La Section de l'Arrageois et la Fédération communiste du Pas-de-Calais seront comme chaque année présentes.

Voir les commentaires

Le PCF 62 fait sa rentrée !

3 Septembre 2011, 08:51am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Le PCF 62 fait sa rentrée !

A la sous-préfecture de Lens puis dans le cadre plus convivial du parc Deleury de Sallaumines, la fédération du Pas-de-Calais du PCF a fait sa rentrée. Plus combative que jamais !

1-A-la-sous-pr--fecture-de-Lens.JPG

5 000 signatures contre la vie chère remises à la sous-préfecture de Lens. Le PCF Pas-de-Calais a opté pour une rentrée combative au plus près des préoccupations populaires ! Conduite par Hervé Poly, le secrétaire départemental, une délégation composée de Dominique Watrin et Jean Haja (Rouvroy), Jean-Claude Szrama (Oignies) et Jean-Michel Humez (Lens), a été reçue pendant une bonne heure par Isabelle Petonnet. La sous-préfète se serait montrée attentive aux arguments qu’Hervé Poly a ensuite développés lors de la Fête du Parti à Sallaumines. Dans un cadre champêtre, en présence cette fois de 200 militants communistes du Bassin minier et de l’Arrageois réunis autour d’un barbecue, il a redit la nécessité « de faire payer la crise aux riches et pas au peuple». Pas question pour lui de se soumettre aux diktats des marchés financiers relayés par un gouvernement Fillon à leur service.

De l’argent, il y en a… dans les caisses du patronat

 

« En Grèce comme en France, il y a de l’argent. Le PIB (Produit intérieur brut), la richesse créée par les travailleurs, n’a cessé d’augmenter ces dernières années. La France est un pays riche», commente Hervé Poly avant de fustiger « le transfert de la dette du privé vers l’Etat à coup d’exonération des plus grandes fortunes. Dans le budget 2011, c’est encore 172 milliards qui échappent à tout impôt ou taxations ». Ironisant sur la « règle du… veau d’or », le secrétaire départemental égratigne au passage François Hollande qui «se prépare à dire aux Français de faire des efforts ». Ou le Parti socialiste fidèle à sa logique d’accompagnement du capitalisme contre lesquels Hervé Poly recommande de « mener la bataille idéologique » en s’appuyant notamment sur la pétition contre la vie chère. L’objectif « est d’obtenir 300 000 signatures sur un plan national lors de la Fête de l’Humanité ». Les applaudissements fusent.

Le temps des cadeaux

Herv---Poly.JPG

En vacances en Chine où le PCC (Parti communiste chinois) célèbre ses 90 ans, Marianne Dunlop, communiste arrageoise, n’a pu résister à la tentation d’un emblématique achat dans un magasin de sport. Un trophée floqué du marteau et de la faucille que la militante arrageoise a tenu à offrir à la Fédération du Pas-de-Calais. « Ça tombe bien, ici, nous sommes particulièrement attachés à ces symboles », la remercie Hervé Poly, tout sourire. Des cadeaux, Norbert Gilmez en recevra aussi pour ses 90 ans ! La figure contemporaine du combat des mineurs de l’automne 1948 (voir notre édition du19 au 25 août 2011) reçoit livres et DVD des mains de Laurence Fruchart. Visiblement émue tout autant que ravie, le secrétaire de la section Julien-Hapiot de Grenay, loue la persévérance d’un homme « qui n’a jamais baissé les bras. C’est un modèle ». Un exemple qui a valeur de boussole pour les plus jeunes… L’Internationale peut alors retentir.

Liberté-   Jacques KMIECIAK


Voir les commentaires

L'université d'été du PCF vue par "Plus belles les luttes"

30 Août 2011, 10:13am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Barbecue fédéral : le PCF réuni à Sallaumines pour une soirée-brochettes militante

27 Août 2011, 12:16pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Barbecue-fede-Sallaumines-25-08-11--6--reduit.JPGBarbecue fédéral :

le PCF réuni à Sallaumines

pour une soirée-brochettes militante


La Fédération communiste du Pas-de-Calais organisait jeudi soir son traditionnel barbecue fédéral au parc Deleury, à Sallaumines, une initiative précédée par un dépôt de pétitions contre la vie chère en sous-préfecture de Lens par Hervé Poly, premier secrétaire de la Fédération.

Les militants communistes, dont de nombreux élus, se sont donc retrouvés, jeudi soir, autour du barbecue tenu par nos camarades Jean-Luc et Maurice pour se raconter leurs vacances ou les derniers développements de la politique locale dans leur commune.

Parmi les élus présents se trouvaient notamment Christian Pedowski, maire de Sallaumines, Christian Champiré, maire de Grenay, Bernard Staszewski, maire d'Evin-Malmaison, Cathy Poly, conseillère régionale, Bertrand Péricaud, conseiller régional, Dominique Watrin, vice-président du conseil général et de nombreux adjoints au maire et conseillers municipaux. A signaler également la présence de nombreux jeunes militants, cartés ou non à la JC, avecSimon Poudroux, secrétaire fédéral de la JC et Manuel Tourbez, secrétaire de la section de Carvin dont le festival de la résistance a été un vif succès.

De retour de la sous-préfecture, Hervé Poly a prononcé un discours combatif dans lequel il a longuement parlé de la crise de la dette et de la cure d'austérité qu'on nous prépare, à coup de propagande gouvernementale, alors que la France est un pays riche. Les richesses, il faut les prendre dans les poches des capitalistes, pas dans celles des salariés et des chômeurs !

Hervé Poly est donc revenu sur le succès de notre campagne contre la vie chère, qui se poursuit avec des collectes de pétitions jusqu'à la Fête de l'Humanité, mais également sur la campagne des sénatoriales avec plusieurs réunions publiques prévues autour de Dominique Watrin. Le premier secrétaire fédéral a également annoncé des initiatives en défense de l'hôpital public, de l'école et de l'industrie automobile et la préparation d'une manifestation départementale, cet automne.

A l'issue du discours d'Hervé Poly, la parole a été donnée àNorbert Gilmezqui a remercié les camarades du PCF et le journal Liberté pour leurs soutien dans son combat pour faire reconnaître les droits des mineurs licenciés après les grèves de 1948 et qui n'ont jamais été amnistiés. Alors que l'Etat va devant la cour de cassation, Norbert Gilmez et les mineurs survivants qui ont subi un terrible préjudice du fait de leur licenciement pour fait de grève doivent continuer d'être soutenus. Une ovation a accompagné le discours de Norbert Gilmez qui a conservé toute son énergie malgré ses 90 ans.

Tout le monde s'est ensuite attablé autour des brochettes et des merguez et les discussions ont été animées jusque vers 20h30, au parc Deleury.

Oui, décidément, pour le PCF 62, l'heure de la rentrée politique a sonné !

Voir les commentaires

La fête de l'Huma 2011

11 Août 2011, 14:52pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

 

Voir les commentaires

L'AHNAC, l'A21,... les élus communistes à la Région mettent le doigt là où ça fait mal !

11 Juillet 2011, 09:28am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Au chevet de l'AHNAC... mais aussi de l'A21, les élus communistes à la Région mettent le doigt là où ça fait mal !

au-chevet-de-l-ahnac-mais-aussi-de-l-a-1217052.jpg
Beaucoup d'inquiétude du côté des syndicalistes de la DIR Nord affiliés à la CGT SNPTRI.

C'est désormais devenu une habitude... Deux fois par an, les élus communistes du Pas-de-Calais siégeant à la Région se retrouvent en table ronde avec dessyndicalistes représentant les grands secteurs d'activité du territoire pour évaluer le baromètre social. Mais aussi rendre compte du travail effectué en commissions. Hier matin, c'est à Rouvroy que ce tour d'horizon a été effectué autour de Jean Haja, Bertand Péricaut et Cathy Apourceau. 

Avec une foultitude de craintes exprimées...

> AHNAC. Les élus communistes pointent du doigt un terrible paradoxe. Alors que la région est à la pointe en matière de technologie médicale, ils dénoncent la volonté de l'Agence régionale de santé « de réduire le nombre de lits sur le territoire ». Un exemple en la matière que la perspective de voir le CH Lens passer de 1200 à 600 lits et de se voir assigner « par le seul choix de l'ARS » une spécialisation en obstétrique. Et Jean Haja d'évoquer « les difficultés de l'AHNAC qui pourraient se traduire par la vente d'un certain nombre de cliniques, en dehors de la polyclinique d'Hénin-Beaumont à la Générale de santé ».

Des problèmes dont Raymond Frackowiak, secrétaire général de la CGT des mineurs du Nord, rappelle qu'ils sont liés à la reprise par l'AHNAC « Il y a quelques années d'un certain nombre d'anciens hôpitaux. L'ARS s'était alors engagée à combler le déficit créé par cette opération mais ne l'a jamais fait! » Et le délégué CGT d'expliquer vivre avec beaucoup de crainte l'arrivée du nouvel administrateur remplaçant le président « qui nous a déjà fait savoir que s'il n'avait pas l'accord du CA, il prendrait autoritairement ses décisions. On l'a mis en garde que ça risquait d'avoir des conséquences ! »

Une situation tendue sur laquelle rebondit Jean Haja : « Dans les permanences en mairie, on a été amenés à recevoir des gens travaillant à l'AHNAC qui nous ont fait part de leur souffrance au travail. Ce qui est un comble quand on doit veiller à réduire celle des patients... »

> Moy Park. Du côté de ce gros employeur héninois (500 salariés titulaires), le recours aux CDD est assez hors normes comme l'explicite Nicole Leroy, déléguée CGT : « On dispose d'environ 250 intérimaires dont certains sont là depuis 2006 ! » La grosse actualité de l'entreprise tranformant la viande de poulet est la prochaine arrivée d'une ligne robotisée (prévue en août, elle n'entrerait en service que vers octobre-novembre). Sachant que 32 personnes travaillent habituellement sur une ligne, les syndicats espèrent que « ces personnes-là soient bien intégrées à d'autres lignes, sachant qu'il y aura certains départs volontaires de salariés de plus de 55 ans... »

DIR Nord. Au rayon récriminations, il y aussi ceux de syndicalistes cégétistes de la DIR Nord (ex-DDE) qui tempêtent contre la volonté du maire de Lens, Guy Delcourt, d'intégrer la rocade minière au réseau SANEF face à la faillite de l'Etat en matière d'entretien du réseau routier.

« Plutôt que de se tourner vers la gestion privée, nous demandons aux élus de se battre à nos côtés pour obtenir des financements publics à la hauteur », expliquent les syndicalistes, brandissant un chiffre éloquent, celui du budget annuel normalement dévolu à l'entretien de l'A21 et la partie de l'A1 allant de Carvin à Dourges : « Il est de 12 M E juste pour un entretien norm al ; or, notre budget tourne actuellement autour de 2,6 M E. Il ne manque finalement que 10 M ! Alors si M. Delcourt doit taper sur quelqu'un, que ce soit sur l'État ! » Illustration de cette misère : « On construit actuellement des murs anti-bruit sur l'A21 alors que le tapis correspondant est, lui, complètement pourri. Et ce depuis des années. On ne fait que colmater par des pièces, de vraies rustines ! »

L'occasion, pour les élus communiste, de rappeler l'inefficacité chronique du SYMAG censé veiller sur l'A21 et dont ils ont officiellement demandé la dissolution.  

P. W. 

Hervé Poly, secrétaire de la fédération du PCF était présent à cette réunion de travail avec les militants syndicaux aux côtés des élus communistes.

Voir les commentaires

Fête de l'Huma 2011 : inscrivez-vous dès maintenant !

8 Juillet 2011, 14:55pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Fête de l'Huma 2011 : inscrivez-vous dès maintenant !

fete_huma_2011.jpg

Joan Baez, Yannick Noah, Nolwenn Leroy, Bernard Lavilliers, Sum 41, Gaëtan Roussel, No one is innocent, la Compagnie Pietragalla ou Christophe Alévêque, entre autres... Voici les premiers noms du programme musical de la Fête de l'Humanité 2011, qui aura lieu les 16, 17 et 18 septembre au Parc départemental Georges Valbon à La Courneuve. En attendant de nouvelles surprises...

La Section PCF de l'Arrageois organise un déplacement en autocar le samedi 17 septembre

départ d'Arras à 8 h - retour à Arras à 24 h - prix 40 € (20 € l'entrée + 20 € le bus) : il est possible de payer en 2 fois. 

N'attendez pas pour vous inscrire : 

PCF de l'Arrageois 14 avenue de l'hippodrome 62000 ARRAS pcfarras@yahoo.fr 

03 21 51 32 47 (André Detève)

 


Voir les commentaires

Pierre Laurent sur France Inter le 4 juillet 2011

6 Juillet 2011, 16:16pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Pierre Laurent,

invité de Patrick Cohen sur France Inter

le 4 juillet 2011

Voir les commentaires

Le Parti communiste a choisi Dominique Watrin pour faire entendre au Sénat la voix des territoires « asphyxiés »

5 Juillet 2011, 09:33am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Le Parti communiste a choisi Dominique Watrin pour faire entendre au Sénat la voix des territoires « asphyxiés »

le-parti-communiste-a-choisi-dominique-1211739.jpg

Dominique Watrin (à gauche) et ses colistiers.

Le Parti communiste français a présenté à Lens sa liste départementale pour les élections sénatoriales. ...

Une liste qualifiée d'« ouverte et élargie » (une personne, enseignante spécialisée, n'appartient pas au PCF), et « représentative des différents territoires du Département », du littoral au bassin minier. Elle est conduite par Dominique Watrin, vice-président du conseil général.

Présenté comme « un élu qui résiste », le premier adjoint au maire de Rouvroy part en campagne avec un objectif : « faire basculer le Sénat à gauche le 25 septembre ». « Une gauche combative », pour freiner la politique de Nicolas Sarkozy, notamment la « réforme des collectivités territoriales imposée à marche forcée », qui fait craindre aux maires des petites communes de « disparaître ». L'enjeu local du scrutin, pour les communistes se joue là-dessus : la défense des communes contre une réforme qui concerne en premier lieu le Département : « 793 communes sur 894 du Pas-de-Calais ont moins de 3 500 habitants et le projet de l'Europe libérale est de ramener les 36 000 communes de France vers 9 000 à 10 000 structures intercommunales ». Et de citer l'exemple de la communauté d'agglomération de Lens-Liévin, « l'une des plus importantes de France », et la volonté affirmée des maires de Lens et Liévin de penser le territoire en métropole. Ce que veulent les communistes, c'est une intercommunalité fondée sur « le libre-choix des communes ». De leurs rencontres sur le terrain avec les élus, les communistes ont ressenti les difficultés liées à la baisse des moyens alloués aux collectivités territoriales, « asphyxiées ». Ils l'analysent comme « une faute politique grave envers les habitants du Pas-de-Calais déjà discriminés. » Dominique Watrin s'appuie sur une étude universitaire montrant que notre région est la seule de France « en décrochage ».

Les communistes s'appuient sur leurs actions, menées contre la révision générale des politiques publiques et les suppressions de postes de fonctionnaires, contre l'allongement de l'âge de la retraite (50 % des amendements ont été pris par les sénateurs communistes).

Dominique Watrin a insisté sur la défense des services publics, notamment dans les territoires ruraux et les quartiers populaires. Tenace chef de groupe au conseil général, il rappelle avoir mis en place, en partenariat avec les élus socialistes, les États généraux des territoires le 19 septembre 2010 à Olhain. Deux rassemblements d'élus ont eu lieu aussi devant la préfecture d'Arras contre la réforme des collectivités. La combativité des communistes ne s'arrête pas aux frontières du Département et du pays, mais s'élargit au plan européen, avec la proposition en cas d'élection au Sénat, de revoir les missions et objectifs des traités de Maastricht et de Lisbonne. • G. Cs.

La liste : 1. Dominique Watrin, vice-président du conseil général 2. Brigitte Passebosc, conseillère régionale 3. René Hocq, maire de Burbure 4. Danièle Seux, maire de Divion 5. Martial Stienne, conseiller général 6. Nathalie Jakobczyk, institutrice spécialisée 7. Christian Champiré, vice-président de la CALL 8. Cathy Poly-Apourceau, conseillère régionale 9. Jean Lecomte, maire de Beaurainville.

Voir les commentaires

LANCEMENT DE LA CAMPAGNE 2012 DU FRONT DE GAUCHE

1 Juillet 2011, 16:45pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>