Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Articles avec #infos pcf

PCF : HALTE A LA VIE CHERE

30 Juin 2011, 08:01am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

CONTRE LA VIE CHERE

POUR L'AUGMENTATION DES SALAIRES

Voir les commentaires

Sécurité sociale minière : Le PCF dans le bataille

24 Juin 2011, 09:04am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Sécurité sociale minière :
Le PCF dans le bataille

La fédération communiste du Pas-de-Calais vient d'éditer un tract de masse pour la défense de la sécurité sociale minière.

 

tract-SSM-1.jpg

tract-SSM-2.jpg

Voir les commentaires

2012: déclaration d'André Chassaigne

22 Juin 2011, 17:24pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Résultats de la consultation des communistes pour 2012 : déclaration d'André Chassaigne

conf_andre_chassaigne.1002.02_63_semaines_06_2010_confident.jpgA la disposition du peuple de France

Le peuple de France dispose aujourd’hui d’un Parti communiste en bon ordre de marche pour les échéances décisives de 2012 et pour répondre aux attentes de toutes celles et ceux qui sont en souffrance. Cette unité des communistes, avec leur capacité de conviction et d’action, est la seule garantie d’en finir avec la mal vie pour construire un avenir libéré des forces de l’argent.

Les conditions du débat indispensable sur la conception du Front de gauche et sur la démarche qu’il doit porter dans les mois et années à venir ont été clarifiées par la décision de la Conférence nationale de responsabiliser tous les communistes. C’est un acte décisif qui permet aujourd’hui de nous rassembler autour d’un objectif politique commun avec les élections présidentielles puis législatives de 2012.

Je prends acte de la décision majoritaire des communistes, qui s’est construite sur la base du contrat politique travaillé avec les partenaires du Front de gauche. Cet accord d’ensemble comporte les orientations politiques et la conception de la campagne, ainsi que le programme populaire et partagé. J’espère qu’il sera rapidement finalisé par la conclusion de l’accord sur les législatives, dans le respect de chacune des organisations, garantissant ainsi l’implication de toutes les forces du Front de gauche et le soutien à ses candidates et candidats sur l’ensemble du territoire.

Comme je l’ai affirmé tout au long de la période de débat sur les différentes candidatures, je m’engage pleinement dans la perspective d’un large rassemblement des Françaises et des Français autour de notre ambition commune et du programme populaire et partagé. Afin d’accentuer la dynamique de rassemblement du Front de gauche, je suis toujours convaincu que l’implication populaire doit être un axe déterminant de notre campagne pour construire les contenus de la transformation sociale et écologique que nous voulons.

C’est par ce travail de fond sur les consciences que nous pourrons au mieux concrétiser notre volonté d’un autre projet de société. Amplifions pour cela notre construction politique collective, encourageons l’action et l’engagement du plus grand nombre, appuyons toutes les luttes et tous les combats qui se font jour. Soyons donc audacieux pour sortir du formatage de la politique-spectacle ! C’est en initiant réellement une pratique répondant aux nouvelles attentes populaires que nous redonnerons à la politique ses lettres de noblesse et que le Front de gauche prendra une dimension nouvelle, dépassant largement les seules organisations qui le composent, pour en faire une propriété citoyenne.

C’est aussi cette démarche qui nous permettra de peser dès aujourd’hui, concrètement, sur les orientations de la gauche dans son ensemble, sans attendre le rapport des forces issu des élections. Plus que jamais, notre Parti, avec la richesse et l’expérience de ses militants, doit être au cœur de cette implication populaire. Notre responsabilité est énorme pour apporter des solutions de haut niveau à la fracture de civilisation mise en œuvre par les forces de l’argent.

J’en appelle solennellement aujourd’hui à la responsabilité politique de chaque communiste, quel qu’ait pu être son choix pour la désignation du candidat du Front de gauche, pour qu’il entre et participe sans retenue à la bataille qui s’engage.

L’avenir de nos concitoyens, celui des peuples d’Europe et le propre avenir de chacun d’entre nous en dépend.

Voir les commentaires

PRESIDENTIELLE 2012 : LE CHOIX DES COMMUNISTES ARRAGEOIS

22 Juin 2011, 16:46pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

PRESIDENTIELLE 2012 :

LE CHOIX DES COMMUNISTES ARRAGEOIS

75 votants 

67 exprimés (+ 8 votes par correspondance envoyés directement à la Fédération)

Chassaigne : 61   -    Melenchon : 4    -    Dan Trang : 2

Résultats pour la Fédération du Pas de Calais : 

Chassaigne : 1331 (67,46%) - Melenchon : 574 (29,09%) - Dan Trang : 66 (3,45%)

Résultats nationaux : 

Melenchon : 59,12% - Chassaigne : 36,82% - Dan Trang : 4,07%

Réuni le 21 juin 2011, le Bureau de section PCF de l'Arrageois prend acte de la décision majoritaire des adhérents du PCF et proposera à la prochaine réunion du Comité de section de s'associer à la déclaration d'André Chassaigne  2012: déclaration d'André Chassaigne




Voir les commentaires

PRESIDENTIELLE: GERIN LAISSE LA PLACE A CHASSAIGNE

10 Juin 2011, 08:58am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

En route vers la présidentielle 2012 : les communistes du Pas-de-Calais ont tenu leur assemblée départementale

27 Mai 2011, 11:03am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Assemblee-Rouvroy-23-05-11-reduit.JPGEn route vers la présidentielle 2012 :

les communistes du Pas-de-Calais ont tenu leur assemblée départementale


Lundi, les communistes du Pas-de-Calais se sont réunis à Rouvroy pour une assemblée départementale convoquée par la direction fédérale dans le cadre de la préparation des élections présidentielles de 2012. C'est en effet lors de la conférence nationale des 3, 4 et 5 juin, à Montreuil, que les membres du Comité National et les délégués des fédérations choisiront la stratégie du Parti Communiste pour les présidentielles et désigneront un candidat.
La Fédération communiste du Pas-de-Calais avait donc organisé une assemblée départementale des adhérents pour permettre à chacun de s'exprimer.
Au cours du mois de mai, les comités de section et conférences de section ont été l'occasion de débattre des présidentielles de 2012 et de faire entendre la voix des adhérents de la base en rédigeant des motions que les intervenants ont lues lundi soir à Rouvroy.
Environ 200 militants communistes de tout le département étaient présents et très majoritairement, les militants communistes du Pas-de-Calais se prononcent pour une candidature communiste dans le cadre du Front de Gauche.

 René Chevalier a présenté le compte-rendu de l'AG de la section de l'Arrageois : 

Très peu de camarades (de l'Arrageois) ont contesté l'analyse du secrétaire de section se félicitant de l'appel à candidatures, tout en remarquant que le vote individuel tel qu'il est prévu s'apparente à un plébiscite où l'on ne choisira pas entre plusieurs noms et plusieurs stratégies mais où l'on dira oui ou non au choix de la Conférence Nationale, ce qui paraîtsoit maladroit, soit pervers !

Le "programme partagé" est présenté souvent comme un programme de rassemblement : préparé par un ensemble nébuleux d'acteurs de la vie politique, syndicale et associative, il ressemble furieusement à un programme social-démocrate de gestion du capitalisme, sans perspective réelle de changement de société.

La question qui a émergé à l'AG (de l'Arrageois) était : voulez-vous un candidat communiste avec un programme communiste ou un candidat du Front de Gauche sur un programme populaire partagé?

La majorité des camarades n'ont pas remis en cause le Front de Gauche, bien que la fameuse "dynamique" annoncée n'ait pas été jusqu'ici très évidente. Plusieurs parmi les plus anciens ont rappelé que le combat pour une unité populaire a toujours été une préoccupation du PCF, mais que trop de renoncements finissent par avoir un effet inverse.

La plupart des interventions ont montré une grande méfiance vis à vis de Mélenchon au vu de son action politique passée et de sa personnalité brouillonne et ont manifesté une préférence nette pour une candidature issue du PCF qui pourrait être tout aussi rassembleuse.

Les cellules qui précédemment avaient engagé le débat ont massivement voté pour la candidature de Chassaigne.

La soirée s'est terminée avec le rappel que c’est dans l’activité militante, permanente, que nous sommes les plus efficaces, ce qui nous permet de nous renforcer et contribue à créer le rapport des forces nécessaire pour préparer le changement révolutionnaire.

Voir les commentaires

Révolution, quand les peuples refont le monde

18 Mai 2011, 10:47am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

invitation_25_mai-pdf-image.jpgRévolution,

quand les peuples

refont le monde


A l'occasion du 140ème anniversaire de la commune de Paris, le Parti communiste français oraganise le mercredi 25 mai, au siège du PCF, une rencontre publique sur le thème : révolution, quand les peuples refont le monde.

Au programme, la projection du film "Louise Michel la rebelle" de Gustav Anspach, une intervention de Pierre Laurent (secrétaire national du PCF), un débat sur la créativité révolutionnaire des peuples du Maghreb à l'Amérique latine et, pour la fin, l'invitation au verre communard de l'amitié.


 

Voir les commentaires

PIERRE LAURENT SUR LCI

2 Mai 2011, 16:53pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

76ÈME FÊTE DE L'HUMANITÉ 16, 17 ET 18 SEPTEMBRE 2011

19 Avril 2011, 16:30pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

LA 76ème ÉDITION DE LA FÊTE DE L'HUMANITÉ AURA LIEU LES 16, 17 ET 18 SEPTEMBRE 2011 

fete_humanite_2011.jpg

Voir les commentaires

Intervention d'Yves Dimicoli au CN des 8 et 9 avril 2011

18 Avril 2011, 09:31am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Yves-Dimicoli.jpgIntervention

d'Yves Dimicoli

au Comité National

(8 - 9 avril 2011)

 

Il y a une dynamique possible du Front de gauche, comme le confirme le succès des cantonales étroitement corrélé à l'implication relancée des communistes avec cette initiative.


Comment la développer à la mesure des défis à venir ?

La situation exige de conjuguer apports communistes novateurs et rassemblement, ce qui rend légitime que le PCF présente son propre candidat à la candidature du Front de gauche, fut-il différent de celui proposé par ses partenaires.

Mais voilà, depuis des mois, on demande aux communistes de ne pas se préoccuper de la candidature pour ne débattre que du contenu d'un programme partagé.

Et pendant qu'ils s'adonnaient à cette tache unique, les partenaires du PCF avec les médias choisissaient Mélenchon.

Aujourd'hui nos partenaires disent : « personne d'autre que Mélenchon ! », ce qui peut s'interpréter comme un chantage, car, si les communistes décident cependant de choisir quelqu'un d'autre,  A. Chassaigne par exemple, alors cela signifierait, suggère-t-on, la fin du Front de gauche.

Et la déclaration commune rendue publique le 31 mars, quand elle parle du programme partagé, se contente de reprendre les 5 axes proposés par Mélenchon dans son livre.

Il ne faut pas accepter ce chantage!

On va, en effet, vers une formidable aggravation de la crise, en Europe particulièrement.

Le Conseil eruopéen des 24 et 25 mars derniers a décidé d'imposer aux peuples au moins 10 années supplémentaires d'austérité budgétaire, salariale et sociale, avec le pacte de compétitivité dit "de l'euro" et des reculs de la démocratie.

Les Etats en difficulté se verraient imposer les recettes du FMI, tandis que l'instrument censé les secourrir – le Mécanisme européen de stabilité (MES) – servirait de ressort pour un nouvel endettement public européen massif, prenant le relai de l'endettement privé qui a explosé en 2008, pour soutenir l'accumulation capitaliste, de Berlin à Paris, avec un "euro fort". De quoi dynamiter le modèle social européen!

Dans ce contexte, la montée en France du Front national peut préparer, pour 2012-2013, un scénario à trois avec une droite radicalisée tentée de se rapprocher du F.N., jusque dans la possibilité de désistements réciproques aux législatives, et le risque corollaire d'un gros "vote utile" PS, dés le 1er tour de la présidentielle et, plus encore, aux législatives.

Face au consensus européen droite-PS, le F.N. développe un dangereux "social nationalisme" avec sortie de l'euro et préférence nationale.

Le PS, dans son nouveau programme, cache son consensus européen et tient un discours social national à gauche. Il parle pouvoir d'achat, encadrement des loyers et tarifs sociaux de l'énergie. Mais, pas de coup de pouce au Smic en 2012 et pas d'augmentation générale des salaires. Il veut limiter la croissance de la masse salariale de la fonction publique à celle des prix, continuer les exonérations de cotisations sociales patronales et multiplier les emplois précaires à bas coût salarial avec les "emplois jeunes" qui peuvent, cependant, faire illusion.

Il parle de redressement industriel national, alors que la Banque publique d'investissement censée appuyer ce volontarisme ne serait qu'un fonds souverain impliquant les régions dans le soutien de la rentabilité financière.

Mais on ne trouve rien sur le changement des relations banques/entreprises, rien sur une nouvelle sélectivité du crédit, rien sur la politique de refinancement des banques par la BCE pour inciter à développer l'emploi et la formation avec l'investissement, rien sur une utilisation alternative de sa création monétaire pour un grand essor des services publics, comme le proposent le PCF et le PGE avec un "Fonds de développement social européen". Au contraire, le PS envisage une croissance 2012-2017 des dépenses publiques trés inférieure à celle de l'ensemble de l'économie.

C'est dire notre responsabilité pour que le Front de gauche puisse peser effectivement avec des idées suffisamment cohérentes et alternatives pour démasquer le F.N. et bousculer le PS hors de son ancrage au traité de Lisbonne.

La démagogie de Mélenchon, son agressivité anti-PS, son refus de jouer collectif nous empêchent de conduire cet effort. Sa sous-estimation des défis de la crise, de la montée du F.N., ses options radicalement anti-nucléaire et sur la Libye, comme son incapacité avérée à mener une forte bataille d'alternative sur la sécurisation de l'emploi et de la formation (contre la fléxisécurité), sur l'utilisation de l'argent et de l'euro, constituent autant de handicaps pour une dynamique forte et efficace du Front de gauche.

Le PCF a le droit de désigner son candidat à la candidature du Front de gauche, fut-il issu de ses propres rangs, comme l'a fait le Parti de gauche. Donnons la possibilité à chaque communiste de se prononcer par vote sur toutes les candidatures avant la Conférence nationale.

Voir les commentaires

Rapport de Pierre Laurent au Conseil National du 8 avril 2011

9 Avril 2011, 10:01am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

RDV - Convention nationale - Changer l'Europe et la mondialisation : un engagement pour la France.

28 Mars 2011, 10:07am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

carton-invitation-convention-2-avril.pngRDV - Convention nationale -

Changer l'Europe et la mondialisation

un engagement pour la France.

 

Les 26, 27 et 28 novembre derniers, le Parti communiste français avait pris l'initiative d'une « Rencontre nationale du projet ». Cette initiative voulait répondre au double défi que la gauche doit relever, le défaut de projet et la défiance de nos concitoyens envers la politique.

Le succès de cette rencontre (400 personnes de tous horizons réunies, des contenus approfondis et un espace de confiance qui commence à se créer) nous a encouragés. Les événements du monde arabe, l'affaiblissement de Nicolas Sarkozy aussi bien que la montée de l'extrême-droite ne font que renforcer, à nos yeux, la nécessité d'amplifier le travail entrepris.

La question du projet, d'une perspective populaire à gauche, en un mot, la question de l'espoir devient primordiale.

D'où notre idée d'organiser une nouvelle rencontre, sous forme d'une convention nationale le samedi 2 avril prochain sur le thème :

Changer le cours de l'Europe et de la mondialisation : un engagement pour la France. 

Nous pensons approfondir ensuite, lors de deux autres conventions nationales, deux autres thèmes : celui d'un nouveau mode de développement et celui d'une société de liberté et de démocratie.

Pourquoi commencer par les questions du monde ? Elles sont à l'évidence devenues aujourd'hui les questions de tout le monde. Et chacun s'interroge toujours : « Peut-on changer en France, dans ce monde et cette Europe ? Et comment vouloir changer la France sans agir sur le monde et l'Europe ? » Les révolutions du monde arabe ne réactivent-elles pas toutes les interrogations et tous les espoirs ?

Dans la lignée de la rencontre de novembre dernier, cette convention prendra une forme originale. Nous voulons que s'y instaure un échange fécond à plusieurs voix : citoyens et citoyennes de différentes régions, intellectuels, chercheurs, responsables associatifs ou syndicalistes, politiques et élus-es.

Nous ferons écho aux multiples débats qui ont lieu dans tout le pays à l'initiative du Front de gauche, autour de l'élaboration d'un programme populaire et partagé, en donnant d'abord la parole aux citoyens-nes. Et nous souhaitons que les autres participants entrent en dialogue avec eux, afin de construire tous ensemble, des réflexions, un projet communs. 

Le comité de pilotage de la convention nationale est animé par le Lem (Lieu d'étude sur le mouvement des connaissances et des idées). Contact peut être pris avec ses responsables.Contacter le lem.

Espace Oscar Niemeyer - 2, place du Colonel Fabien Paris 75019

La convention nationale du 2 avril 2011 sur "Changer le cours de l'Europe et du monde : un engagement pour la France" sera retransmise en direct sur le site du Parti - www.pcf.fr 

Un tchat en direct sera aussi mis en place pour vous permettre de réagir à ce qu'il se dit dans la salle ou poser des questions. Un animateur sera chargé de faire la liaison entre la salle et le tchat pour une meilleure interactivité.

Voir les commentaires

PCF : VIDEO HEBDO N°7

15 Mars 2011, 10:26am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

AGENDA DE LA SEMAINE DU 15 AU 20 MARS 2011

Voir les commentaires

PCF: Vidéo Hebdo N°6

28 Février 2011, 16:04pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Journée Internationale des Droits de la Femme

14 Février 2011, 21:25pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

jf.JPG

Voir les commentaires

PCF: Vidéo Hebdo N°5

14 Février 2011, 18:47pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Vidéo Hebdo N°4

8 Février 2011, 11:13am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

VIDEO HEBDO : L'AGENDA POLITIQUE DU PCF

26 Janvier 2011, 16:55pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Assemblée des animateurs de section à Villejuif

10 Janvier 2011, 14:40pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Assemblée des animateurs de section à Villejuif

compoosition--des-ruches.3-jpg.jpgLe Parti Communiste organisait samedi son assemblée des animateurs de section, au lendemain d'un Conseil National consacré à la question des prochaines échéances électorales où il a beaucoup été question des présidentielles et de l'avenir du Front de Gauche.
Vendredi après-midi, un article de Sylvia Zappi dans le Monde indiquait que de source interne à la direction, la direction du PCF s'était rangée à l'idée d'une candidature à la présidentielle sous la bannière du Front de Gauche portée par Jean-Luc Mélenchon.
Dans la foulée, un démenti paraissait sur le site internet du PCF indiquant que rien n'était encore tranché et que le choix définitif serait décidé lors d'une conférence nationale en juin prochain après appel à candidature et consultation des adhérents communistes à jour de cotisation.

Samedi, environ 500 secrétaires de section étaient donc réunis à l'espace congrès les Esselières de Villejuif pour une assemblée des animateurs de section. La délégation de la Fédération du Pas-de-Calais était composée de douze représentants et menée par Hervé Poly, premier secrétaire de la Fédération. Cathy Apourceau-Poly, conseillère régionale et conseillère municipale d'Avion, Simon Poudroux, animateur de la JC du Pas-de-Calais, René Chevalier, secrétaire de la section d'Arras, Edmond Bruneel, secrétaire de la section de Montigny-en-Gohelle et conseiller municipal, Véronique Buard, secrétaire de la section d'Evin-Malmaison et adjointe au maire, Sandra Dusautoir, secrétaire de la section d'Izel-les-Esquerchin, Jean-Luc Degrémont, de la section de Lens et David Noël, secrétaire de la section d'Hénin-Beaumont, faisaient partie de la délégation.

intervention-de-david-3jpg.jpgLa matinée était consacrée à un débat sur les prochaines élections cantonales. De nombreux intervenants ont pu s'exprimer et expliquer quelle campagne ils comptaient mener dans leurs départements.
Pour le Pas-de-Calais, Hervé Poly a rappelé qu'aux dernières élections cantonales, en 2004, le PCF avait réalisé un score départemental moyen de 15 % sur les cantons où il était présent. Le groupe communiste au Conseil Général compte 11 élus qui se battent au service de leur population et n'hésitent pas à s'opposer aux choix de la majorité socialiste. En présentant des candidats dans tous les cantons ou presque (nous avons désigné 37 candidats sur 38 cantons renouvelables), le PCF du Pas-de-Calais entend être présent aux élections cantonales, sur un programme ambitieux et rassembleur. Communistes, syndicalistes, militants associatifs, les candidats présentés par le PCF sont des candidats du Front de Gauche qui ne cacheront pas leur étiquette communiste.

En fin de matinée, les participants ont été invités à travailler en ruches sur différents thèmes : au menu, le Front de Gauche, le programme partagé et le pacte d'union populaire proposés par le PCF. Après le repas, trois rapporteurs ont brossé un rapide compte-rendu des travaux en ruches.

intervention-de-pierre-laurent-1jpg.jpgEn fin d'après-midi, le débat s'est engagé sur la question des présidentielles de 2012, sur la base de l'adresse aux militants du Conseil National. Durant une heure, les interventions se sont succédées au micro, environ deux tiers favorables au Front de Gauche et à une candidature de Jean-Luc Mélenchon et un tiers favorables à une candidature communiste.
André Chassaigne, député du Puy de Dôme, qui a mené avec brio la campagne régionale en Auvergne et obtenu le meilleur score du Front de Gauche maintient sa candidature et a été très applaudi. Plusieurs autres intervenants ont soutenu l'idée d'une candidature communiste, dont Nicolas Marchand, du réseau Action Novation Révolution (ANR), Jean-Jacques Karman, leader de la Gauche Communiste, du réseau Faire vivre et renforcer le PCF et David Noël, qui est intervenu juste avant le discours de clôture de Pierre Laurent.

En conclusion, Pierre Laurent a appelé les communistes à être rassemblées et à être porteurs d'espérance pour faire bouger la gauche et changer la société. Le premier secrétaire national a garanti que le processus de désignation du candidat du Front de Gauche aux présidentielles serait transparent et que les communistes auront la parole.

Voir les commentaires

Le "choix définitif" du candidat du Front de gauche en juin

7 Janvier 2011, 18:13pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

humanite2010_logo.gif le 7 Janvier 2011

le "choix définitif" du candidat du Front de gauche en juin (Pierre Laurent)

pierre_laurent.jpgLe secrétaire national du PCF Pierre Laurent a indiqué que le "choix définitif" du candidat du Front de gauche pour la présidentielle serait décidé lors d'une conférence nationale prévue les 4 et 5 juin, alors que Jean-Luc Mélenchon fait de plus en plus figure de favori. "Toutes les possibilités sont ouvertes", a déclaré à des journalistes le numéro un communiste, en marge du Conseil national qui se réunit au siège du PCF pour lancer les appels à candidatures.

"Le choix définitif sera tranché lors d'une conférence nationale les 4 et 5 juin" et "il y aura probablement une préférence indiquée dès le Conseil national" début avril, a-t-il poursuivi, soulignant que les militants communistes devront voter mi-juin sur le sujet.
"La candidature peut être celle d'un communiste ou d'une autre personnalité du Front de gauche ou une personnalité qui se reconnaîtrait dans la démarche du Front de gauche", a-t-il ajouté, démentant que la direction communiste se soit rangée derrière la candidature Mélenchon (Parti de gauche).

"Des candidats qui ne sont pas médiatiques (...) ont toute leur légitimité et peuvent très bien s'imposer", a-t-il assuré, alors que le député PCF du Puy-de-Dôme André Chassaigne s'est porté candidat.

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 > >>