Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Articles avec #elections

Jean-Luc Mélenchon - Discours de Metz

20 Janvier 2012, 10:50am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Le 18 janvier 2012.

Discours de Jean-Luc Mélenchon

candidat à la présidentielle 2012,

lors du meeting du Front de Gauche à Metz,

devant près de 3000 personnes.

 


Voir les commentaires

J.-L. Mélenchon «Des paroles et des actes»

17 Janvier 2012, 11:04am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

J.-L. Mélenchon «Des paroles et des actes»

Jeudi 12 janvier 2012, Jean-Luc Mélenchon était l'invité sur France 2 de l'émission "Des paroles et des actes" présentée par David Pujadas.

 

 

Voir les commentaires

Lancement à Arras de la campagne électorale au Front de gauche

17 Janvier 2012, 09:06am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

avec-sandra-dusautoir-dionet-et-xavier-1538013.jpgLu dans "La Voix du Nord":

Avec Sandra Dusautoir-Dionet et Xavier Schmidt, le Front de gauche se lance dans la bataille des législatives

L'ambiance est au lancement de campagne(s), dans le local du PCF d'Arras, avenue de l'Hippodrome. C'est là qu'ont été présentés les deux tandems qui partiront à la bataille, dans les première et deuxième circonscription.

De multiples exemplaires alignés du programme du Front de gauche, vendu 2 E, ne laissent planer aucun doute. Tout est en place pour mener campagne. Et comme la période est encore aux voeux, René Chevalier, le chef de file de la section PCF d'Arras, en profite pour souhaiter une mauvaise année aux suppôts du capitalisme. Le président de la République n'aura pas droit à plus de gentillesses : « il a promis de l'austérité. C'est chose faite depuis le début du quinquennat. Il démantèle les acquis de la libération. La TVA sociale, c'est faire payer les cotisations patronales par les consommateurs », estime René Chevalier, qui affichera un soutien au candidat du Front de gauche à l'élection présidentielle, pour « mettre hors circuit les partis politiques serviteurs misérables de l'aristocratie financière. » Le PCF, composante du FDG, entend profiter de la « dynamique » de l'élection présidentielle pour percer aux législatives. « Il y aura un candidat dans toutes les circonscriptions », résume Hervé Poly, secrétaire fédéral du PCF.

Les mêmes thèmes reviennent, quelle que soit l'échéance : « Il faut faire sauter le verrou qu'on nous impose sur la dette. C'est bien créé par les banques et les financiers, et ce n'est pas la faute du peuple, qui paye », annonce Xavier Schmidt, candidat dans la première circonscription.

Dans chaque circonscription, le poids des candidats du Front de gauche avoisine les 3 %. Hervé Poly mise, cette année, sur un score de l'ordre de 5 %. « Aux cantonales, nous représentons 15 % dans le département, nous avons eu un conseiller général de plus », décrit Hervé Poly. Dans les première et deuxième circonscription, le FDG mise sur des candidats qui ont bataillé aux cantonales.

> Première circonscription.- Xavier Schmidt, titulaire, et Patrice Hermant, suppléant. Le premier est âgé de trente ans, vit dans le Sud-Arrageois, enseignant, « sympathisant communiste depuis les premières consciences politiques, fils d'ouvrier, à la recherche d'une gauche radicale qui propose des solutions concrètes. » Patrice Hermant est âgé de 32 ans. Il est conseiller municipal à Noyelles-sous-Bellonne. Il a adhéré en 2010 au Parti de gauche.

> Deuxième circonscription.- Sandra Dusautoir-Dionet, titulaire, a 34 ans. Elle est commerçante, et intervenante en milieu scolaire et associatif. Adhérente au PCF depuis 1997, elle est secrétaire de la section de la vallée de la Scarpe. René Chevalier, 53 ans, est son suppléant, « révolutionnaire dans l'âme, a travaillé dans une usine. » Il est aujourd'hui agent territorial. Au PCF depuis 1987, il a mené plusieurs campagnes municipales et cantonales. « En 2014, on va continuer en faisant une liste à Arras, on est prêts à participer aux municipales et à la vie de la commune en tant qu'élus. » • B. F.

Voir les commentaires

Meeting de Bordeaux, discours de Pierre Laurent

20 Décembre 2011, 16:50pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Jeudi 1er décembre 2011, se tenait à Talence, dans la banlieue de Bordeaux, le meeting de campagne du Front de Gauche devant 3000 personnes.

 

 

Voir les commentaires

Jean-Luc Mélenchon sur France Inter (29 novembre 2011)

2 Décembre 2011, 17:33pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Jean-Luc Mélenchon, candidat à la présidentielle 2012 du Front de Gauche, était l'invité de Patrick Cohen dans le 7/9 sur France Inter (8h20 - 29 novembre 2011)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Front de Gauche - L'humain d'abord !

31 Octobre 2011, 17:51pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Neuf points essentiels du programme L'Humain d'abord



Voir les commentaires

La Revue du Projet, n° 10, septembre 2011

30 Septembre 2011, 12:13pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

LE SENAT PASSE A GAUCHE : LA "DYNAMIQUE" FRONT DE GAUCHE ?

28 Septembre 2011, 11:18am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

LE SENAT PASSE A GAUCHE : 

C'EST UN SUCCÈS HISTORIQUE...

MAIS OU EST LA "DYNAMIQUE" FRONT DE GAUCHE ?

senatoriales-2011_0.png

2001.png

2001

Voir les commentaires

COULEURS POLITIQUES DU PAS DE CALAIS EN 2011

28 Mars 2011, 12:22pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

image.jpg

Voir les commentaires

Cantonales : la gauche confirme son avance

28 Mars 2011, 11:11am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

  le 28 Mars 2011

cantonales_gauche.jpgCantonales :

la gauche confirme son avance



 

 

La gauche sort vainqueur de ces élections cantonales 2011. Mais en vue des élections présidentielles et législatives de 2012, le Parti socialiste devra compter avec le Front de gauche conforté dans sa place de deuxième partie de gauche, devant les écologistes. La majorité présidentielle elle sort affaiblie de ces élections et divisée sur la stratégie à adopter vis-à-vis du Front national. L’autre fait notable est l’abstention, qui n’a pas fléchi lors de ce second tour des élections cantonales.

  • La gauche conforte ses positions

 

La gauche a pris a remporté le Jura, les Pyrénées-Atlantiques et peut-être la Loire, la Savoie, la Réunion et Mayotte, où, grosse surprise, l'UMP a perdu la majorité. Elle a gardé la Seine-et-Marne ainsi que la Corrèze, fief de François Hollande. Seul mauvais point de la soirée: la perte du Val d'Oise. Des résultats salués par Martine Aubry. La première secrétaire du Parti socialiste (autour de 36% des intentions de vote) a affirmé que les Français "ont ouvert la porte du changement et nous allons nous y engouffrer ».Le Front de gauche sort lui-aussi renforcé de ces élections. La deuxième force de gauche, devant Europe Ecologie Les Verts, a "pris une part décisive dans la victoire de la gauche", selon Pierre Laurent. Le secrétaire national du PCF a expliqué que ce deuxième tour montrait "une amplification de la victoire de la gauche, qui va largement battre la droite et l'extrême droite.Il est maintenant acquis qu'on finira au-dessus de 100 conseillers généraux, peut-être bien au-dessus". Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche) chiffrait lui le nombre  total d'élus Front de gauche à "peut-être jusqu'à 130".Les duels de deuxième tour sont "très favorables" au FG, selon le numéro un communiste, saluant les sept élus dans le Nord "alors qu'on en avait cinq", le siège gagné en Haute-Garonne, et peut-être un autre dans les Hautes-Pyrénées. De plus, un canton de Nîmes face au FN devrait être remporté. "Cela indique que même dans un rapport de force gauche-droite pas simple, il y a eu une forte mobilisation pour battre le Front national", s'est-il félicité. Concernant les deux départements de l'Allier et du Val-de-Marne, Pierre Laurent s'est dit confiant pour que la présidence reste au PCF. "Le Front de gauche a pris une part décisive dans la victoire de la gauche, ce soir, il est confirmé comme deuxième force à gauche", s'est-il réjoui, y voyantun "encouragement à poursuivre la démarche" du FG qui est un "espoir" pour "construire une alternative crédible à gauche" dans la perspective de 2012.De son côté, avec a priori plus d'une cinquantaine de conseillers généraux au soir du scrutin, Europe écologie les Verts (EELV) pense lui "plus que doubler" ses élus départementaux (24), selon Cécile Duflot. Dans une dynamique de succès depuis les européennes de juin 2009 (16,3%) et les régionales de mars 2010 (12,5%), des victoires ont déjà été enregistrées dans le Gard, à Tours, en Savoie, dans le Vaucluse, le Rhône, l'Isère ou la Loire-Atlantique. "Une immense satisfaction" qui salue "l'affirmation de l'écologie politique", a souligné Mme Duflot, pour qui l'alternative à Nicolas Sarkozy "ne pourra se faire autour de slogans ou de photographies, mais en travaillant ensemble à une unité dans la diversité" à gauche.

  • L'union à gauche met en échec l'extrême droite

 

Moins d’élus que prévu pour l’extrême-droite, voilà l'autre enseignement de ce second tour. Qualifié dans 400 cantons, le Front national misait sur une dizaine d’élus après avoir réalisé 15% au premier tour, aidé en cela par la stratégie du « ni FN, ni Front républicain » de l’UMP. Mais l’union de la gauche face au FN semble avoir amplement joué son rôle pour faire barrage à l’extrême-droite.Le FN a revendiqué dimanche soir deux premiers élus au second tour des cantonales, dans le Vaucluse, à Carpentras, et à Brignoles, dans le Var. "Notre candidat à Carpentras, Patrick Bassot, a obtenu près de 54% des voix", a déclaré Emile Cavasino, secrétaire départemental du FN. Dans le Var, à Brignoles, le FN Jean-Paul Dispard l'a emporté avec 50,03% face au communiste Claude Gilardo (49,9%), soit cinq voix d'écart. En revanche, Louis Aliot, vice-président du Front national et compagnon de Marine Le Pen, a été battu dans le canton de Perpignan-9 par une candidate socialiste, Toussainte Calabrèse, alors qu'il représentait un des meilleurs espoirs d'élection de son parti. Dans le Vaucluse, également, la candidate de la Ligue du Sud, formation d'extrême droite distincte du FN, Marie-Claude Bompard, a été réélue dans le canton d'Orange-Est. Maire de Bollène, elle l'a emporté avec 55,91% des voix face à la candidate socialiste Marlène Thibault. En revanche, Steeve Briois, le secrétaire général du FN, a indiqué à Reuters qu'il n'était pas parvenu à battre son adversaire socialiste dans son canton du Pas-de-Calais, à Montigny-en-Gohelle. Ce dernier a toutefois augmenté son score de plus de neuf points. Le scénario est identique dans plusieurs cantons du département comme à Lens-Nord Est où le candidat du FN atteint 43,4%.

Voir les commentaires

Cantonales : déclaration de Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

28 Mars 2011, 09:56am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

pierre-laurent_1.jpg2nd tour des élections cantonales :

déclaration de Pierre Laurent,

secrétaire national du PCF

Les résultats du scrutin, connus à cette heure, garantissent la victoire des forces de gauche contre la droite et l'extrême droite. Les électeurs ont clairement sanctionné la politique de Nicolas Sarkozy à l'occasion de cette élection. Le Front de gauche a largement contribué à cette victoire. Il est confirmé ce soir comme la deuxième force à gauche. Plus de 100 conseillers généraux qui représentaient notre rassemblement dans cette élection seront élu-es ou réélu-es. Parmi eux, la quasi totalité des sortants communistes. Les deux conseils généraux qu'un communiste présidait le seront demain avec des majorités confortées. J'adresse à tous ces élu-es mes sincères et chaleureuses félicitations. C'est une très bonne nouvelle pour les populations qui disposeront, dès demain, de conseillères et conseillers généraux de gauche combatifs et déterminés à mettre en œuvre des politiques départementales conformes à leurs intérêts. Je veux féliciter tous les militants communistes dont l'engagement a été décisif pour obtenir ce résultat. Ces résultats du Front de gauche nous encouragent à amplifier la démarche de transformation sociale et de rassemblement déjà engagée. Les leçons de ce scrutin ne doivent pas être oubliées. Alors que la droite est aujourd'hui rejetée et que la défiance à l'égard de la vie politique est grandissante, la priorité des forces sociales et démocratiques doit désormais être à la construction d'une alternative crédible à gauche. Le Front de gauche consacrera toute son énergie à mobiliser les salarié-es qui n'en peuvent plus de la politique gouvernementale et à contrer les opérations démagogiques du Front national qui visent à détourner l'aspiration au changement des Français-es. J'appelle les communistes, dans tout le pays, à l'appui des résultats de ce scrutin, à multiplier les initiatives dans les semaines et les mois qui viennent pour créer la dynamique politique et populaire qui permettra de sortir la France de la crise et de réussir le changement.

Voir les commentaires

Cantonales: Pierre Laurent regrette l’attitude des Verts

26 Mars 2011, 10:48am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

LDH62 : UN SEUL MOT D’ORDRE : BARRER LA ROUTE AU F.N. !

24 Mars 2011, 10:12am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Logo_LDH.jpg  Communiqué de la Fédération du Pas-de-Calais de la Ligue des Droits de l’Homme :

Pour le second tour des Cantonales 2011,

UN SEUL MOT D’ORDRE : BARRER LA ROUTE AU F.N. !


Au lendemain du premier tour des élections cantonales, les résultats font apparaître la déroute du parti présidentiel, partout en recul, souvent en dessous de 10% dans notre département et, corrélativement, la « percée » du FN à plus de 22%. Sur 35 cantons en lice pour le second tour, 20 duels devraient opposer un candidat républicain au FN.

Faire barrage au Front national est donc, à l’évidence, un impérieux devoir pour tous les démocrates, au nom même des valeurs républicaines qui sont les nôtres.

Or, trop souvent, c’est parce qu’on s’est détourné de ces valeurs que des électeurs ont boudé les urnes : un électeur sur deux ne s’est pas déplacé. Il faut pourtant rappeler tous les enjeux d’un tel scrutin : les compétences du Conseil Général sont essentielles (financement des collèges, attribution de subventions aux associations, aide aux personnes en difficulté, APA…) et concernent donc directement la vie quotidienne de chacun.

Dès lors, la Ligue des droits de l’Homme ne peut qu’inciter les électeurs et les électrices à se mobiliser pour le second tour, d’autant plus qu’il y a danger !

En tournant le dos aux valeurs fondatrices de la République, en s’alignant sur les thèses du FN, le président Sarkozy et son parti l’UMP ont joué un jeu dangereux que la LDH n’a cessé de dénoncer. La stratégie présidentielle montre aujourd’hui à quoi elle aboutit : nombre d’électeurs ont préféré l’original à la copie, les thèses extrémistes ayant été en quelque sorte légitimées par le président aux yeux d’une droite radicale désormais décomplexée qui rêve d’une alliance avec le FN pour battre la gauche à n’importe quel prix.

Tout a été fait par ailleurs pour mettre le FN au cœur du débat politique, Marine le Pen bénéficiant d’un battage médiatique parfaitement scandaleux. Présenter les étrangers comme des criminels, montrer la jeunesse des banlieues comme une classe dangereuse… sont autant de propos discriminatoires, racistes, particulièrement nauséeux, qui sont véhiculés par ces mouvements d’extrême droite et envahissent le Net : ils circulent partout et contribuent ainsi à alimenter le vote FN. La LDH rappelle que de tels propos sont contraires aux principes mêmes de la constitution de notre République.

Enfin, il faut, encore et toujours, démonter l’imposture du F.N.. C’est en le démasquant qu’on le fera reculer, en le faisant apparaître pour ce qu’il est réellement, à savoir un parti nationaliste, populiste et xénophobe qui sème la haine et la division et qui ment effrontément aux électeurs :

Le FN champion de la laïcité ? C’est totalement faux : il a toujours été acoquiné avec les milieux catholiques les plus réactionnaires et s’oppose par exemple au droit à l’avortement.

Le FN défenseur des ouvriers ? C’est grotesque quand on connaît les liens de ce parti avec certains milieux financiers et le vrai visage du programme économique ultralibéral de ce parti extrémiste.

Le FN défenseur de la morale publique ? Plusieurs de ses membres ont eu maille à partir avec la justice, tant dans notre région que dans le Sud.

Le FN un parti respectable ? Non ! Un exemple parmi d’autres : c’est lui qui, à Hénin-Beaumont, qualifiait de pitrerie le concours régional de poésie « pour la Fraternité » organisé à l’intention des enfants par la LDH, association la plus ancienne au monde de défense des droits de l’Homme que ce même parti a osé traiter de « ligue des cloportes » !

Il importe désormais de mettre un terme aux divisions fratricides et irresponsables qui désespèrent tous ceux qui souffrent de la crise alors qu’ils rêvent d’une unité retrouvée et d’une politique économique et sociale qui réponde aux besoins criants de la société.

Alors que l’électorat de gauche avait massivement voté pour Jacques Chirac afin de contrer Jean-Marie Le Pen en 2002, les réticences de l’UMP à appeler au front républicain sont difficilement admissibles et font, de fait, le jeu du FN.

Rien ne saurait justifier aujourd’hui le refus d’appeler à voter pour le candidat républicain le mieux placé afin de barrer la route au FN.


Le 22 mars 2011


Alain PRUVOT,
Président de la Fédération LDH du Pas-de-Calais

Voir les commentaires

Pierre Laurent entre les deux tours des cantonales

24 Mars 2011, 10:03am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

CANTONALES 2011 : Déclaration commune du PS, du PCF, d’EE-les Verts, du PRG et du MRC

22 Mars 2011, 15:58pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

ELECTIONS CANTONALES 2011

arton17562-4ddb6.jpgDéclaration commune du Parti socialiste, du Parti communiste français, d’Europe-Ecologie-les Verts, du Parti radical de gauche et du Mouvement républicain et citoyen

Le 21 mars 2011

Les Français ont placé les candidats de gauche et les écologistes largement en tête des élections cantonales.

Ils ont voulu, par leur vote, signifi er une fois de plus leur rejet des choix politiques de Nicolas Sarkozy et sanctionner l’échec du gouvernement.

Notre économie ne sort pas de la crise, notre environnement continue de se dégrader, le chômage ne diminue pas, le pouvoir d’achat régresse, les inégalités progressent et notre République est abimée.

L’abstention de millions d’électeurs sanctionne le décalage croissant entre les urgences sociales et les réponses apportées par le gouvernement.

Les Français ont également montré leur soutien aux politiques locales menées par la gauche et les écologistes qui, jour après jour, soutiennent l’emploi dans les territoires avec des politiques innovantes socialement et respectueuses de l’environnement, et défendent les services publics locaux.

Aujourd’hui, plus que jamais, la gauche et les écologistes ont une grande responsabilité. Toutes nos forces doivent être utilisées pour amplifier dimanche prochain le vote du premier tour.

Le 27 mars, il faut un maximum d’élu-e-s de gauche et écologistes.

Nous appelons toutes les forces de gauche, les écologistes, les démocrates et les républicains à se rassembler dans tous les départements, à se mobiliser et à s’unir pour battre la droite et l’extrême droite au deuxième tour des élections cantonales, derrière les candidats de gauche et écologistes arrivés en tête au premier tour.

Au-delà, nous savons que notre responsabilité est de construire une politique alternative globale et cohérente à la politique de la droite pour porter l’espoir d’une alternance politique en 2012.

Voir les commentaires

<< < 10 11 > >>