Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Articles avec #actions de soutien

« Sur les pas de Maximilien Robespierre, jeune avocat et homme politique arrageois.. »

16 Mars 2016, 18:33pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

« Sur les pas de Maximilien Robespierre, jeune avocat et homme politique arrageois.. »

SOUSCRIPTION EXCEPTIONNELLE POUR AIDER AU TOURNAGE DU DOCU-FICTION

« SUR LES PAS DE ROBESPIERRE, JEUNE AVOCAT & HOMME POLITIQUE ARRAGEOIS. »

Un documentaire-fiction de 52 minutes est en train de prendre corps. Son scénario s’écrit. Il sera tourné à Arras entre le 27 juin et le 20 juillet : son sujet : l’émergence de la pensée politique de l’avocat arrageois Maximilien Robespierre.

La toute récente biographie d’Hervé Leuwers nous y invite. L’accès à de nouvelles archives, notamment sur ses mémoires judiciaires et un travail méthodique ont permis à l’historien de porter un autre regard sur le jeune avocat arrageois et de renouveler en partie la manière d’interroger le parcours du personnage de sa naissance à son départ comme député du Tiers-État en mai 1789.

L’idée de réaliser un documentaire historique est née d’une rencontre entre l’ARBR et la toute jeune APIA, (association des producteurs indépendants de l’audio-visuel) une association de jeunes étudiants issus de la section cinéma du lycée Guy Mollet et pour la plupart aujourd’hui en licence dans divers métiers du cinéma.

Nos jeunes cinéastes ont découvert auprès de nous un personnage bien plus riche et complexe que ne leur laissait leur mémoire scolaire. Un vrai sujet de cinéma pour combattre les préjugés.

« Nous avons été séduits par son parcours d’avocat et d’homme de lettres, et surtout par les causes qu’il a défendues. Nous vous proposons de mettre cela en images, un langage prisé par notre génération », nous a proposé Thomas Gallo, le président d’APIA.

Le film documentaire que nous préparons comportera six ou sept tableaux évoquant les grandes affaires judiciaires ou littéraires qu’a vécues Robespierre à Arras et dans lesquelles, contre toute psychologie spéculative, on verra poindre ce que sera le personnage clé de la Révolution Française : lutte contre toutes les formes d’injustices, de préjugés scientifiques moraux ou de genre, défense de l’égalité des droits en faveur des plus pauvres, lutte contre le despotisme, autant de thèmes qui résonnent ou « raisonnent » auprès de la jeunesse d’aujourd’hui.

L’ARBR en est le conseiller historique. Apia est à pied d’œuvre cinématographique sous le regard bienveillant de Jean-Michel Vennemani, célèbre documentariste de la Cinq et de la 3, auteur, entre autres de « Métaleurop : Germinal 2003 et « d’Enquête d’Identité » tournés dans la région,et qui s’apprête à réaliser un film sur le film se faisant, intéressé par l’engagement citoyen de la douzaine de jeunes cinéastes d’APIA.

Aujourd’hui des démarches sont entreprises pour une diffusion sur FR3 ou la Cinq, mais les chaînes sont encore bien sourdes. Il nous faudra convaincre.

Quoiqu’il advienne de la future diffusion, nous avons APIA et l’ARBR besoin de compléter notre budget pour produire et tourner..

Pour commencer à tourner dans de bonnes conditions, malgré l’élan de solidarité rencontré auprès du lycée, de professionnels de l’audio-visuel ou autres pour le matériel, malgré le soutien de la mairie d’Arras et l’aide de nos partenaires associatifs habituels, nous devons rassembler d’ici juin 5000 à 6000 euros. Cela représente entre 15 et 20 euros en moyenne par adhérent.

-*20 euros ou plus pour faire exister Robespierre autrement que par sa légende noire la période 93-94

-* 20 euros ou plus pour permettre à ces jeunes gens de faire leurs preuves et montrer le bien-fondé de leur section lycéenne aujourd’hui menacée.

-*20 euros ou plus pour découvrir les richesses du patrimoine arrageois qui servira de décor au documentaire.

C’est pourquoi nous lançons une grande souscription et faisons appel à vos dons.

Le site tiendra une rubrique régulière de votre générosité et de vos encouragements.

Sans attendre, libellez vos chèques à l’ordre de l’ARBR en écrivant au dos : « docu-fiction Robespierre ». Adressez-les à l’ARBR Maison des sociétés 62000 Arras.

Par avance , Thomas Gallo le président de APIA et moi au nom du Comité nous vous remercions.

par Alcide CARTON

Voir les commentaires

VILLEJUIF (Val-de-Marne): 300 personnes se rassemblent pour défendre le Parvis Georges Marchais

26 Décembre 2014, 15:44pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

cliquez pour agrandir

cliquez pour agrandir

Intervention d'Olivier Marchais au rassemblement républicain :

"Il doit y avoir de la place pour deux"

C’est avec beaucoup d’émotions que je me permets de prendre la parole ce soir.

Nous sommes réunis pour protéger la plaque commémorative du parvis Georges Marchais, inauguré en Mai 2013, en l’honneur de mon père, disparu il y a maintenant 17 ans.

Le nouveau Maire de Villejuif, Monsieur Le Bohellec, considère par une délibération municipale du 17 décembre 2014, qu’il convient de déshonorer Georges Marchais pour honorer Georges Mathé.

A peine élu Monsieur le Maire, vous prenez une décision d’une bien grande cruauté à l’égard d’un homme, à l’égard de tous ceux qui ont pu eux-mêmes ou leurs familles voter pour lui à un moment de leur vie, où qui tout simplement respectait son engagement, ses combats, sa sincérité.

Quelle arrogance, quel mépris après seulement 9 mois de mandat !

Vouloir faire disparaître la mémoire d’un homme et avec lui, la mémoire collective, l’histoire d’un territoire, de la banlieue rouge.

Georges Marchais fût député de Villejuif pendant 24 ans. Elu à 6 reprises de 1973 à 1997, il a porté haut et fort dans l ‘hémicycle les intérêts de ses concitoyens. Il fût un élu populaire, respecté, indissociablement lié au développement de Villejuif.

Je peux citer l’arrivée du métro, la construction du lycée Darius-Milhaud, les combats pour obtenir la couverture de l’A6B, un commissariat de Police Nationale. Mais également son engagement en faveur du droit au logement, pour la défense de l’emploi, pour combattre les injustices au quotidien …

La population de Villejuif n’oubliera jamais la venue de Nelson Mandela en Octobre 1993 au Théâtre Romain Rolland, ses paroles de remerciements pour le combat mené par Georges Marchais et tant d’autres, en faveur de sa libération.

Il est de tradition dans notre République d’honorer après leur disparition, des élus, des personnalités, reconnus pour leurs actions publiques, pour leur dévouement à l’intérêt général.

En tant que Député, au service des populations, durant 24 ans, Georges Marchais est légitime. Ce parvis rappel simplement, ses actions, ses engagements.

Cette reconnaissance va bien au delà de l’adversité politique, elle est Républicaine.

Permettez-moi de rapporter ces propos tenus dans le Parisien Val-de-Marne du 30 Mai 2013 par 2 personnalités politiques du Département, adversaires politiques aux convictions différentes de celles de Georges Marchais, mais 2 républicains :

- Roger Gérard Schartzenberg, député du Parti Radical de Gauche de la 3ème circonscription du Val-de-Marne : « Il est normal de saluer son combat. Même si je n’approuvais pas la totalité de ses positions, j’étais sensible à l’énergie qui l’animait, à son courage et à son humanité. »

– Christian Cambon, Sénateur Maire de Saint-Maurice et Président de l’UMP du Val de Marne : « Je reconnais à Villejuif le droit de célébrer ce personnage d’envergure nationale. »

Son engagement pour le développement des centres Hospitaliers Paul Brousse et Gustave Roussy, pour la recherche médicale et la recherche contre le cancer, à toujours été reconnue à sa juste valeur.

Villejuif compte trois hôpitaux, 7000 médecins chercheurs et personnels médicaux. Parmi eux figurait Georges Mathé, médecin cancérologue de renommée mondiale, qui réalisa en 1958 les premières greffes de moelles osseuses sur l’homme et qui dirigea le service des maladies sanguines de l’Hôpital Paul Brousse.

Vouloir aujourd’hui, opposer Georges Mathé et Georges Marchais est un contre sens historique. Ils ont travaillé ensemble pour faire de Paul Brousse, ce grand Hôpital où la recherche et les soins sont de pointe.

Sachez qu’un éminent scientifique, Gaulliste, résistant et un ouvrier devenu Député, communiste, déporté du travail, se sont trouvés pour le bien commun, au service des populations.

Catherine Gaston-Mathé, sa fille, avec qui je me suis entretenu durant le week-end n’est « pas du tout partisante de déshonorer l’un pour honorer l’autre ».

Nos deux familles partagent la même conviction : il doit y avoir de la place pour deux. Ils entretenaient une relation faite de respect et d’amitié.

Et pour ma part, vous pouvez donner une plus grande place à Georges Mathé si vous le souhaitez.

Mais ne vous acharnez pas sur un homme disparu il y a 17 ans, qui a représenté un Parti Politique qui existe aujourd’hui, et qui rassemble des hommes, des femmes, des militants, des élus, en France, dans le Val de Marne et à Villejuif.

Je tiens à remercier toutes les personnes présentes ici, ce soir, et je voudrais remercier également tous ceux qui ont tenu à témoigner de leur soutien durant ce week-end.

L’indignation est grande, ici, à Villejuif, et dans tout le pays, bien au-delà de la diversité de nos opinions.

Alors, montrez vous digne de votre toute nouvelle écharpe tricolore, respectez la mémoire, le combat d’un homme politique, député de la République Française durant 24 ans.

En ces temps difficiles, je suis persuadé que les Villejuifois et les Villejuifoises attendent bien d’autres décisions municipales de votre part, tournées vers leur présent et surtout leur avenir.

Vous pouvez revenir sur cette délibération.

Respectez la mémoire de Villejuif, respectez mon père, respectez Georges Marchais, tout comme lui vous aurait respecté, si il était encore Député, malgré vos différences.

 

source: Villejuif pour tous

 

Voir les commentaires

Depuis sa cellule, Marwan BARGHOUTI, dirigeant PALESTINIEN s'adresse à son peuple et au monde

30 Juillet 2014, 11:23am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Prison d’Hadarim, cellule 28

Marwan Barghouti :

« Le chemin de la liberté et de la dignité est pavé de sacrifices »

Nos amis de Ramallah viennent de me faire parvenir un appel que lance Marwan Barghouti à son peuple et au monde.

« Permettez-moi tout d'abord de saluer notre peuple, les martyrs tués au cours de la barbare agression israélienne contre la bande de Gaza, notamment les enfants, les femmes et les personnes âgées, de saluer le soulèvement populaire à Jérusalem, en Cisjordanie et à l’intérieur d’Israël ainsi que les mouvements de résistance. De ma cellule étroite, parmi les milliers de Palestiniens emprisonnés, je souligne ce qui suit:

« Je condamne l'agression barbare contre notre peuple en soulignant que c'est une agression contre toute la Palestine et la totalité de notre nation, contre tous les Arabes, les musulmans, tous les gens épris de liberté à travers le monde,

« J'appelle les dirigeants palestiniens, à commencer par le Comité exécutif de l'OLP, le Comité central du Fatah, le président Mahmoud Abbas, son gouvernement, la direction de la bande de Gaza, de prendre part, aux côtés de notre peuple, dans la bataille constante de résistance, de la levée du siège et de la reconstruction,

« J'appelle notre peuple à lancer un mouvement populaire massif et à prendre part aux manifestations contre l'agression et l'occupation,

« La nécessité de lever le blocus inhumain contre notre peuple dans la bande de Gaza, d'assurer l'ouverture de tous les passages, aussi bien qu’à veiller à l'ouverture du passage de Rafah immédiatement et de façon permanente,

« J'appelle les services de sécurité palestiniens et les forces nationales à défendre leurs obligations en protégeant nos citoyens dans tout le pays,

« Il est important de saisir à nouveau l'Organisation des Nations Unies pour obtenir la totalité de l’adhésion de l'Etat de Palestine, et d’accéder à toutes les conventions et institutions assurant la protection des droits de notre peuple, à commencer par la Cour pénale internationale,

« Le chemin de la liberté et de la dignité est pavé de sacrifices. Les nations ne doivent pas baisser les bras, elles ne peuvent pas être vaincues et doivent refuser de coexister avec l'oppression et l'occupation. Notre peuple a des ressources inépuisables pour poursuivre la lutte. Nous avons l'obligation de transformer son sacrifice en victoires politiques les portant au plus près de la liberté et de l'indépendance. Notre peuple doit unifier ses efforts pour en finir avec l'occupation et incarner l'unité nationale qui constitue la loi de la victoire pour les peuples opprimés.

Enfin, je dis à notre peuple palestinien, partout où qu’il soit : notre rencontre prochaine viendra bientôt, tout comme ces barreaux de prison, comme le siège, l'oppression et l'occupation, seront vaincus.

Marwan Barghouti

Prison d’Hadarim, cellule 28

par José Fort

Depuis sa cellule, Marwan BARGHOUTI, dirigeant PALESTINIEN s'adresse à son peuple et au monde

Voir les commentaires

Trois grandes décisions courageuses de Michèle Picard Maire communiste de Venissieux

23 Avril 2014, 18:46pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Trois grandes décisions courageuses de Michèle Picard Maire communiste de Venissieux

 

Depuis le 1er avril, au lendemain de la trêve hivernale, les expulsions locatives peuvent reprendre. De nombreuses associations de lutte contre l’exclusion et la pauvreté lance un cri d’alarme sur une situation qui ne cesse de s’aggraver au fil des ans.

Selon les chiffres, 40 000 à 45 000 familles pourraient se retrouvées sans toit, malgré l’intention affichée par la loi Dalo.

Depuis 4 ans, Michèle Picard maire communiste de Venissieux, n’a de cesse d’alerter sur les conséquences tragiques que peuvent engendrer les expulsions. 

Deux drame ont fortement marqué les consciences des citoyens de Venissieux en 2013,par le suicide d’une septuagénaire, puis La mort d’un homme âgé suite a leurs expulsions.

Michèle Picard entend interpeller les pouvoirs publics avant que l’actualité ne soit marquée par de nouveaux drames humains.

Un acte responsable, un acte de désobéissance civique assumé par un maire, une élue de la République qui assume pleinement ses responsabilités face à l’urgence sociale et à l’exclusion.

Un acte de résistance pour que les droits fondamentaux pour tous inscrits dans la Constitution soient respectés.

Comme de nombreux élus communistes, Michèle Picard tente de combattre l’intolérable et défend le droit à une vie digne pour tous.

Cette année encore, Michèle Picard a pris des arrêtés interdisant sur le territoire de sa commune les expulsions locatives, les coupures d’énergies et les saisies mobilières, pour les personnes les plus en difficulté et en fragilité pécuniaire, notamment les personnes âgées, retraitées, au chômage ou encore les familles monoparentales.

 Michèle Picard apporte chaque fois son soutien à la Fédération CNL du Rhône pour dire non aux expulsions locatives et à la hausse des charges de loyers.

Arreté expulsions. Arreté coupures energies. Arreté saisies mobilieres.

 Vous trouverez ci-dessous les 3 arrêtés déposés en Préfecture.

Trois grandes décisions courageuses de Michèle Picard Maire communiste de Venissieux
Trois grandes décisions courageuses de Michèle Picard Maire communiste de Venissieux
Trois grandes décisions courageuses de Michèle Picard Maire communiste de Venissieux
Trois grandes décisions courageuses de Michèle Picard Maire communiste de Venissieux
Trois grandes décisions courageuses de Michèle Picard Maire communiste de Venissieux
Trois grandes décisions courageuses de Michèle Picard Maire communiste de Venissieux
Trois grandes décisions courageuses de Michèle Picard Maire communiste de Venissieux

Voir les commentaires

Concert 27 mars "ABDALLAH DAY" à Grenay dans le Pas-de-Calais

21 Mars 2013, 19:09pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

 

Abdalla

Souvenez-vous de Nelson Mandela, de ses 27 années de prison ? Un autre militant vient de passer le cap des 28 ans ! : Georges Ibrahim Abdallah, n’est pas détenu dans les geôles abjectes de l’apartheid, mais... dans celles de France !

 

Le collectif du Bassin minier pour la libération de Georges Abdallah s’associe avec la Jeunesse Communiste du Pas de Calais pour vous accueillir à l’Abdallah Day, en référence au Mandela Day, non pas à Wembley le 18 juin 1988 mais à Grenay (62160) le 27 mars 2013 à partir de 19h à la Salle Ronny Coutteure. En soutien à la libération de Georges

Les groupes HK et Piece of Salam, Mister Aya, Les Speculos et La Jonction se produiront pour dénoncer cette injustice.


AfficheRouge

 Réservez vite, nombre de places limité.
Informations/Réservations au 06.61.96.09.99.

Voir les commentaires

Elections TPE : votez CGT !

24 Novembre 2012, 11:40am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

http://a406.idata.over-blog.com/650x478/0/03/66/15/Affiches-syndicales/Affiche-CGT-elections-TPE-2012.jpg

Voir les commentaires

Un panneau géant en faveur des Cinq en plein cœur de Miami

17 Janvier 2011, 19:10pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Un panneau géant en faveur des Cinq en plein cœur de Miami


Il aura tenu 24h avant que l'extrême droite n'obtienne son retrait

Un panneau géant en faveur des Cinq en plein cœur de Miami
A l’angle de la 37e avenue et de la 4e rue, en plein cœur de Little Havana à Miami, exactement en face du Dog Casino, vient d’être apposé un panneau avec le portrait des Cinq Cubains anti-terroristes injustement incarcérés aux Etats-Unis : Gerardo Hernandez, Antonio Guerrero, Fernando Gonzalez, Ramon Labañino et René Gonzalez.
 

Ce panneau qui porte la légende Free the Cuban Five (Libérez les Cinq Cubains), est signé par l’Alliance José Marti, d’après une dépêche de Radio Miami.

Un panneau géant en faveur des Cinq en plein cœur de Miami

Voir les commentaires

URGENCE MOBILISATION pour MUMIA ABU JAMAL

1 Novembre 2010, 11:01am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

mumiaentete.jpgLe 9 novembre prochain la Cour d’Appel Fédérale de Philadelphie aura à décider de la sentence définitive de Mumia Abu Jamal, militant progressiste de la cause afro-américaine, emprisonné dans le couloir de la mort depuis 29 ans : ce sera la peine de mort ou la prison à perpétuité.

Cette audience fait suite à l’injonction de la Cour Suprême qui demande à la Cour d’Appel de se conformer à la jurisprudence d’une affaire où le prévenu a été condamné à mort. Ce qui, en d’autres termes, signifie que la Cour pourra se prononcer d’emblée pour son exécution immédiate.

Le 9 novembre, partout dans le monde, des initiatives interpelleront les autorités américaines pour formuler l’exigence de justice et de liberté en faveur de Mumia Abu Jamal. Le même jour, différents rassemblements se tiendront devant les représentations consulaires des Etats-Unis de plusieurs villes françaises.

Le Comité "Libérez-les !" de soutien aux prisonniers et réfugiés politiques (59-62) va lancer un appel pour une initiative visible avec banderole, tracts et pétitions en soutien à Mumia, qui se déroulera certainement à Lille le 6 ou le 8 novembre prochain.

Par ailleurs, une délégation française se rendra à l’audience à Philadelphie pour apporter son soutien au prisonnier. Plus d’information sur le site du collectif de soutien français : www.mumiabujamal.net.

comité Libérez-les !

liberez.les@gmail.com

http://liberez-les.info/

Voir les commentaires

IGNOBLE : MISE EN ACCUSATION DE STEPHANE HESSEL

31 Octobre 2010, 09:20am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

MISE EN ACCUSATION DE STEPHANE HESSEL,
ANCIEN DÉPORTÉ EN TANT QUE JUIF ET RÉSISTANT, L'UN DES RÉDACTEURS DE LA DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME, ANCIEN AMBASSADEUR DE FRANCE EN ISRAEL
Bordeaux, Mulhouse, Perpignan, Pontoise… : en ce mois d’octobre, des hommes et des femmes sont poursuivis pour « provocation publique à la discrimination » - y compris une sénatrice de la République, Alima Boumediene-Thiery. Ailleurs, d’autres sont convoqués par les préfectures et menacés de procès du même type. Un ancien commissaire de police prétend même poursuivre... Stéphane Hessel, grand résistant, co-rédacteur de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 et ambassadeur de France !Tous risqueraient jusqu’à 45 000 euros d’amende et trois ans de prison suivant la qualification des poursuites …


Bordeaux, Mulhouse, Perpignan, Pontoise… : en ce mois d’octobre, des hommes et des femmes sont poursuivis pour « provocation publique à la discrimination » - y compris une sénatrice de la République, Alima Boumediene-Thiery. Ailleurs, d’autres sont convoqués par les préfectures et menacés de procès du même type. Un ancien commissaire de police prétend même poursuivre... Stéphane Hessel, grand résistant, co-rédacteur de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 et ambassadeur de France !Tous risqueraient jusqu’à 45 000 euros d’amende et trois ans de prison suivant la qualification des poursuites …

Quel crime ont donc commis ces citoyens, connus et inconnus, pour mériter une accusation aussi infamante et encourir des peines aussi lourdes ? S’être dressés contre l’occupation et la colonisation de la Palestine par Israël, et notamment contre les « crimes de guerre » voire « contre l’Humanité » que le rapport Goldstone accuse son armée – et, dans une proportion nettement moindre, des groupes armés palestiniens - d’avoir perpétrés pendant la guerre de 2008-2009 contre la bande de Gaza. S’être révoltés contre l’impunité dont jouit un État qui viole pourtant ouvertement le droit international et les résolutions des Nations unies. Et avoir décidé de prendre leurs responsabilités en appelant eux-mêmes au boycott, au désinvestissement et aux sanctions contre cette politique condamnée par la grande majorité des opinions française, européenne et mondiale.

Pour présenter, contre toute évidence, cette action citoyenne comme raciste, il aura fallu que la ministre de la Justice s’abaisse à inventer, en février 2010, un « boycott des produits casher » qu’aucun dirigeant, aucun groupe, aucun militant du mouvement de solidarité pour une paix juste et durable au Proche-Orient n’a jamais prôné. Puis qu’elle exige des Parquets qu’ils poursuivent les militant-e-s pour « provocation publique à la discrimination ». Et celle qui diffame et menace ainsi des innocents appartient à un gouvernement qui, toute honte bue, non seulement stigmatise une communauté entière en raison de son origine ethnique, mais expulse illégalement de la « patrie des Droits de l’homme », sur cette base, des milliers de ressortissants d’Etats membres de l’Union européenne.

C’est pourquoi nous disons à Michèle Alliot-Marie : « Pas ça et pas vous ! ». Certains d’entre nous appellent au boycott de tous les produits israéliens ; d’autres « ciblent » les seuls produits des colonies israéliennes ; d’autres encore choisissent des formes d’action différentes. Mais nous sommes tous unis pour refuser catégoriquement que les militant-e-s de la campagne internationale Boycott-Désinvestissement-Sanctions (BDS) soient accusés et jugés pour « provocation publique à la discrimination » alors qu’au contraire ils combattent contre toute forme de discrimination, pour le droit de tous les peuples à l’autodétermination, pour l’application à tous les États du droit international et des sanctions prévues lorsqu’ils le bafouent. Tous ensemble, nous exigeons, à la fois au nom du droit international et des libertés : le retrait immédiat des directives envoyées par la ministre de la Justice et son administration aux Parquets et la relaxe immédiate de ces innocents. Honneur à celles et ceux qui font leur le combat pour la justice et la paix que les autorités françaises ont trahi.

Association France Palestine Solidarité, 10 octobre 2010.

Solidarité avec Stéphane Hessel, Alima Boumediene-Thiery et toutes les victimes de la répression. SIGNEZ la PETITION   http://www.collectifpaixjustepalestine.org/ lien
 

Voir les commentaires

Dernier recours pour Mumia Abu Jamal

29 Octobre 2010, 12:59pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Mumia-Abu-Jamal.jpgDernier recours pour Mumia Abu Jamal

Les défenseurs du journaliste noir en appellent à l’aide de l’opinion internationale à un moment où des menaces de mise en œuvre de son exécution deviennent de plus en plus précises.

 «Nous avons besoin de vous !» C’est un appel véritablement angoissé que nous avons entendu lundi soir au siège du PCF. Il est lancé depuis les États-Unis par maître Robert R. Bryan, l’avocat de Mumia Abu Jamal. Une liaison audiovisuelle avec le défenseur du journaliste noir avait été établie à l’occasion d’une rencontre avec le journaliste réalisateur Henry Chapier venu présenter son film-documentaire Un été américain. Ce dernier raconte l’improbable rencontre en été 1968 entre les étudiants, blancs dans leur immense majorité, de l’université californienne Berkeley et les jeunes Noirs du Black Panther Party, à Oakland.

Accusé sans preuves
 Le lien entre le combat pour sauver Mumia et les Panthères noires, où dès l’âge de quinze ans il militait à Philadelphie (Pennsylvanie) en tant que responsable à l’information, est aujourd’hui encore la raison de l’acharnement de ceux qui veulent sa mort : en particulier le procureur général (noir) de Pennsylvanie et le syndicat policier mafieux, l’Ordre fraternel de la police (FOP) qui bénéficie d’une redoutable tribune avec la chaîne de télévision d’extrême droite FoxNews.

Accusé sans preuves d’avoir abattu le policier William Faulkner dans la nuit du 8 au 9 décembre 1981, Mumia Abu Jamal a été condamné à mort par un jury blanc sous l’égide d’un juge ouvertement raciste en juillet 1982. Par deux fois, la solidarité internationale, notamment française, l’a sauvé d’une exécution imminente.

En 2008, la cour fédérale, sans autre examen au fond, confirme sa culpabilité mais suspend provisoirement sa condamnation à mort ; mais, en janvier 2010, la Cour suprême des États-Unis donne suite en janvier au recours de l’accusation (ministère public de Pennsylvanie) en renvoyant l’affaire devant la justice fédérale et en lui faisant injonction de revoir sa décision en condamnant définitivement Mumia à mort.

L’ultime jugement
 Le 9 novembre prochain la cour fédérale consacrera une audience destinée à décider définitivement du sort de la « Voix des sans-voix ». Après cet ultime « jugement », Mumia n’aura plus aucun recours. Il faut tout faire pour le sauver : c’est possible, tout particulièrement ces jours-ci, où des dizaines de milliers de jeunes qui défilent dans nos villes pour la justice et la liberté mènent un combat pour les mêmes valeurs que celles de Mumia, a souligné Marie-Georges Buffet présente aux côtés d’Henry Chapier, avec Jacky Hortaux, responsable du collectif unitaire pour Mumia, et Pierre Laurent, qui a réaffirmé le soutien des communistes, par leurs actions (1) et leur participation aux larges initiatives qui se dérouleront dans les prochains jours à l’appel notamment du collectif unitaire.

(1) Signez la pétition mondiale 
pour demander au président Obama de se prononcer pour un moratoire universel – donc y compris aux 
États-Unis – des exécutions capitales (il n’a pas la capacité constitutionnelle d’accord de la grâce). Sitewww.mumiabujamal.net(rubrique actualité – juillet 2010 nouveau recours de Me R. Bryan)
Michel Muller  L'HUMANITÉ

Voir les commentaires