Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Les grands patrons ont déjà gagné plus que le salarié moyen en une année

8 Janvier 2017, 08:05am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Il suffit de moins de trois jours aux dirigeants des 120 plus grandes entreprises françaises (SBF 120) pour toucher près de 30.000 euros. L'an passé, leur rémunération a été en moyenne 132 fois plus importante que celle de leurs salariés.

Voir les commentaires

SACRÉ FRANÇOIS !!

7 Janvier 2017, 19:25pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Symbole d’altruisme et d’amour

La comparaison est édifiante.

Mi-août, l’ancien leader de la CGT, Georges Séguy mourrait. Quelques quatre mois plus tard, François Chérèque, l’ex-secrétaire de la CFDT décédait. Pour le 1er, quelques lignes au plus dans la presse, quelques secondes dans les journaux télévisés (12 secondes dans le 20h de France 2), le silence des politiques. Pour le second des tombereaux d’éloges, des Echos au Figaro, en passant par le Point, Libération, Capital, LCI, l’ensemble des médias des milliardaires.

« Syndicaliste courageux » pleurniche Le Figaro ; « Ce modéré qui a révolutionné le syndicalisme » braille Le Point ; « La mort d’un réformiste impatient » gémit Les Echos ; « Il était attentif aux autres et d’une fidélité incroyable » couine Libération ; « Entre douceur et impétuosité » sanglote Europe 1.

Les politiques ne sont pas en reste, des socialistes à la droite en passant par Les Verts et les lamentations du candidat à la Présidentielle Yannick Jadot : « Triste disparition de François Chérèque, infatigable militant d’une protection sociale adaptée aux enjeux du 21ème siècle ».

Le pompon de la vilenie revient à Laurent Joffrin, le patron de Libération : « Il laisse ainsi un message à méditer : ce n’est pas en campant sur les postures les plus à gauche qu’on sert le mieux les intérêts des plus pauvres. »

Celui du baiser qui tue est attribuée à Laurence Parisot au micro d’Europe 1 : « J’ai le sentiment de perdre un ami. C’était pas simplement un grand syndicaliste, C’était quelqu’un tellement soucieux de l’intérêt général, tellement volontaire dans son désir de construire un modèle économique et social durable pour notre pays, que je considère que c’est un homme d’Etat que la France vient de perdre ». Quel plus grand hommage pour un syndicaliste que celui de l’ancienne patronne des patronnes !!

« François Chérèque, syndicaliste courageux » s’émeut l’éditorialiste du Figaro, Marc Landré. Il est vrai que trahir les salariés comme il a fait en 2003 en signant la réforme des retraites de Chirac, Raffarin et Fillon, vaut pour ces médias-là beaucoup plus que d’être rentré en résistance à 15 ans, déporté un an à Mauthausen et mené à la victoires des millions de travailleurs en 1968 !!

Allez Georges, il y a encore bien des coups de pied au cul à distribuer pour 2017. Et des poings à lever !

 

Voici quelques réformes signées par cet humaniste et ses copains du "syndicalisme responsable " la fameuse loi de 2003 qui a été un moment fort de la violence de classe.

Juste le rappel des mesures qui depuis ont "fluidifié les rapports sociaux" comme on dit au MEDEF :

  • - Allongement de la durée de cotisation nécessaire pour prétendre, après 60 ans, à une retraite à taux plein :
  • -Alignement de la durée de cotisation des fonctionnaires sur celle des salariés du privé : les fonctionnaires passeront progressivement de 37,5 années de cotisation à 40 ans en 2008.
  • -Programmation de l’allongement de la durée de cotisation pour tous au-delà de 40 ans : elle doit être portée à 41 ans (164 trimestres) en 2012.
  • -Des rendez-vous sont pris tous les 4 ans (2012, 2016) pour examiner l’opportunité d’allonger encore la durée de cotisation, en fonction de l’évolution de l’espérance de vie.

Voir les commentaires

Des vies en rouge - Histoire du parti communiste

7 Janvier 2017, 19:22pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Grâce à une rigoureuse politique de contrôle de sa composition sociale, le Parti Communiste est parvenu pendant des décennies à rester un Parti majoritairement composé d'ouvriers, y compris à sa tête. Sur fond de très nombreux films d'archives (extraits du catalogue de Ciné-archives), l'historien Paul Boulland retrace ici comment cette composition sociale a pu être effective (notamment par la pratique des "questionnaires biographiques" que remplissaient tous les militants dès qu'ils prenaient des responsabilités), et quels en ont été les travers. La place des femmes faisait partie de cette politique de contrôle de la composition interne du Parti... Là encore quel en fut le résultat, quels en furent les obstacles ?

Voir les commentaires

Liberté Hebdo 1253: L'édito de Franck

5 Janvier 2017, 17:27pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Liberté Hebdo 1253: L'édito de Franck

ILS N’AURONT PAS NOS RIRES

Il y a deux ans à peine. Il y a déjà deux ans. La mort entrait dans les locaux de Charlie Hebdo. Un carnage, doublé d’un parcours sanglant, qui s’est achevé par une prise d’otages meurtrière à l’Hyper-casher et à la porte d’une imprimerie.

Depuis, les mots ne sont plus les mêmes. Nous avons perdu des frères de plumes, des êtres doux, des artistes.

Une génération d’as du crayon que nous n’oublierons jamais. Leurs dessins durs, impertinents, insolents, provocateurs nous manquent. Le monde ne tourne plus sur le même axe pour tout le monde. Tout comme les morts qui suivirent, au Bataclan, à Nice ou à Saint-Etienne-du-Rouvray, à Ankara, Berlin ou partout ailleurs dans le monde. Les crimes des uns servant de prétexte à d’autres, toujours.

A l’aube de cette nouvelle année, nous voudrions pouvoir tous croire à l’émergence d’un monde meilleur.

La paix en Syrie est la priorité. Mais pas à n’importe quel prix. Daech continue de montrer les crocs. La visite de François Hollande en Irak leur a permis de faire une nouvelle démonstration que leur capacité de nuire est intacte avec un nouvel attentat à la voiture piégée faisant des dizaines de victimes.

Mais est-ce une démonstration de force ?

Partout, leurs stratégies sont mises en échec. Et nous sommes, nous Occidentaux, considérés comme responsables des souffrances qui leurs sont infligées à cause des décisions à géométrie variable de nos dirigeants. Nous faisons le souhait de voir la paix revenir au plus vite dans cette partie du monde.

Il nous appartient en France de réaliser le plus large rassemblement à gauche possible pour permettre la mise en oeuvre rapide de politiques privilégiant le bien public et l’intérêt collectif.

Aucune manœuvre ou manipulation médiatique ne doit nous éloigner d’un objectif clair et concret.

Les aspirations populaires n’ont jamais autant été bafouées. Les groupes internationaux et financiers se réjouissent des profits accumulés et continuent de

tailler dans les effectifs malgré les bénéfices. C’est ce qui semble se profiler très près de nous, dans le fleuron de la presse régionale du groupe Rossel, La Voix du Nord.

A nous de faire en sorte de garder le cap et de conquérir tous les moyens possibles pour préserver et développer, avec vous, notre journal. Seul outil de communication régional indépendant des puissances financières, nous en payons le prix fort.

Mais nous nous battons encore. Et nous vous souhaitons une année 2017 pleine de luttes victorieuses.

Voir les commentaires

Vendin-lez-Béthune : un don anonyme de plusieurs milliers d'euros au Secours Populaire

5 Janvier 2017, 17:03pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Vendin-lez-Béthune : dans une enveloppe mystère, un don anonym...

Vendin-lez-Béthune : dans une enveloppe mystère, un don anonyme de plusieurs milliers d'euros au Secours Populaire. Les infos ▶ http://bit.ly/2hKDTOb

Publié par France 3 Nord Pas-de-Calais sur lundi 2 janvier 2017

Voir les commentaires

Comment s'opère la pression idéologique, en toute tranquillité

3 Janvier 2017, 18:22pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Ci-dessous deux vidéos édifiantes : interview avec Junker, président de la commission UE.

 

Ce qui est intéressant, c’est surtout la vidéo qui montre la préparation de l’interview : c’est Google qui est chargé de « conseiller » l’interviewer quant aux questions qu’il convient de poser, afin d’améliorer l’image de Junker ! Voire aussi comment la censure de Youtube s’est faite contournée.

 

Il n’y a vraiment que les imbéciles qui, la tête dans le bac à sable, se refusent d’admettre cette réalité criante : l’UE est bien formatée par les USA, donc aussi les Etats membres. Les USA vont jusqu’à gérer l’image de leurs affidés « européens » auprès des peuples européens. Sans vergogne. Faut-il que ces peuples soient idéologiquement laminés … C’est la raison pour laquelle ils sont de plus en plus méprisés par le reste du monde, à lire la presse internationale.

 

Il serait plus que temps qu’ils réagissent violemment.

 

Voir les commentaires

HÔPITAL PUBLIC sous PRESSION

3 Janvier 2017, 17:58pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Hôpital en danger : Marisol Touraine vs. Osons Causer - Chronique Mediapart Pourquoi les grèves d'infirmier.e.s et de médecins ?

Pourquoi les réformes de l'hôpital public donnent aux soignants comme aux usagers l'impression que l'hôpital est sous grande pression ?

Voir les commentaires

Les Temps Forts 2016 de l’Huma en vidéo

3 Janvier 2017, 17:32pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Meilleurs vœux de la fédération communiste du Pas de Calais

3 Janvier 2017, 17:21pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Meilleurs vœux de la fédération communiste du Pas de Calais

Voir les commentaires

CGT: Désintox

3 Janvier 2017, 17:17pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Pas mal, à voir absolument et à partager... Juste histoire de faire taire ceux qui contestent la représentativité de la CGT... (Petite précision: ce film n'est pas une réalisation CGT)

Publié par CGT Confédération Générale du Travail sur mercredi 14 septembre 2016

Voir les commentaires

Bonne année, paix et santé

31 Décembre 2016, 09:32am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

2016 s’achève dans notre pays avec cette imposture gouvernementale consistant à octroyer une augmentation du SMIC de 35 centimes d’euros par jour. 11 euros par mois. Au même moment, le candidat Valls, heureux premier ministre qui a fait usage six fois du 49.3 notamment pour imposer sans débat la loi improprement baptisée « Travail », promet s’il est élu d’abroger ce symbole antidémocratique.

Le tableau serait incomplet si dans ce panorama antisocial il n’y avait les annonces du vainqueur surprise des primaires de la droite. Fillon l’homme qui promet de massacrer à la tronçonneuse la sécurité sociale, les droits sociaux, les statuts, l’emploi public et d’alléger dans un même mouvement la fiscalité sur le capital sans parler des questions sociétales vue à travers le prisme réactionnaire des manifs pour tous.

Dans sa marche à front renversé, celui qui fut cinq ans durant premier ministre de Sarkozy, veut en passer par tous les dispositifs constitutionnels pour mettre en œuvre dans les six mois consécutifs à la présidentielle son programme. Ce que son ami Guaino lui reproche en comparant la démarche à celle de Laval en 1935 lorsque ce dernier, président du Conseil de la 3ème République, demanda et obtint de la Chambre l’autorisation de légiférer par décrets-lois et ordonnances.

« La sociale » ce film de Gilles Perret, qui fait un tabac dans les salles depuis sa sortie, est d’ores et déjà un formidable antidote à la déprime que pourrait susciter la lamentable course au pouvoir à laquelle nous assistons dans ce qui est considéré par l’élite médiatique comme les principales écuries d’une alternance sans risque pour le véritable pouvoir toujours dissimulé sous les ors d’une République accaparée par des valets : celui du capitalisme financier.

Au moment où le pays sortait exsangue de la guerre, il s’est trouvé des hommes, des militants, des communistes tels qu’Ambroise Croizat, ministre du gouvernement de Gaulle, pour engager une politique de reconstruction du pays dans l’esprit du programme du Conseil National de la Résistance (CNR) intitulé « Les jours heureux ». La classe ouvrière qui « dans sa grande masse était restée fidèle à la patrie profanée » fera ainsi la démonstration de sa capacité à gérer le pays dans l’intérêt bien compris de son peuple.

Ce retour sur l’histoire, sur l’intelligence collective et le dévouement du mouvement ouvrier, n’a rien de ringard comme le prétendent les chantres de la modernité à reculons qui peuplent les rédactions des moyens d’information détenus par les Bolloré, Drahi et autres Dassault… c’est précisément parce que les travailleurs n’ont aucun intérêt à accumuler des profits, à s’octroyer des salaires et des retraites chapeau aux montant faramineux, qu’ils peuvent agir en ce sens véritablement et uniquement en faveur du progrès social.

Rien à voir non plus avec l’impasse populiste et démagogique d’un FN qui prospère, en répandant sa propagande de haine et de stigmatisation des étrangers, sur le désarroi enfanté par la politique libérale d’austérité, sévère pour les petits et bienveillante pour les puissants.

« Le commun » c’est, au contraire, l’objectif des femmes et des hommes qui, depuis la création des bourses du travail en 1892, construisent la solidarité en luttant pour une juste répartition de la richesse produite par la classe ouvrière, pour l’accès de celle-ci aux savoirs, aux droits sociaux garantis à la santé pour la famille et au logement. Le syndicalisme, si décrié ce printemps quand la mobilisation impulsée par la CGT visait à préserver ces droits et à défendre l’emploi, est en cela un formidable espoir de bonheur partagé. Une idée neuve parce que en perpétuel devenir.

C’est aussi cette volonté tranquille et forte qui, sans se départir des valeurs universelles de Liberté d’Egalité de Fraternité, de la laïcité, permet et permettra de résister aux menaces barbares, au terrorisme revêtu de croyance et de fanatisme destructeur d’humanité. Dans le fracas actuel d’un monde déstabilisé par les guerres d’intérêts et de contrôle des ressources naturelles, d’une planète fragilisée par les dérèglements climatiques aux mêmes origines capitalistes, cette volonté est aussi précieuse qu’indispensable pour faire prévaloir, par un rassemblement populaire suffisamment fort, et au-delà des frontières, la diplomatie et la paix, l’humain plutôt que l’argent roi tout au long de l’année 2017.

Bonne année à tous.

Voir les commentaires

Elections TPE : Top départ, le vote est ouvert

31 Décembre 2016, 09:27am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Elections TPE : Top départ, le vote est ouvert

Voir les commentaires

80 ans de Congés Payés

31 Décembre 2016, 09:15am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Le patronat ne nous les a pas "offerts" : les Congés Payés sont le fruit de grandes luttes sociales. Cette vidéo, faite grâce aux recherches de nos camarades de l'UFROS, retrace l'histoire de ce conquis social.

80 ans de congés payés !

Voir les commentaires

Danger y compris nucléaire ou le complexe de Samson

31 Décembre 2016, 09:12am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Maintenant que je vous ai dit -et je le pense- à quel point l’antisémitisme ordinaire qui émaille certains posts dans les réseaux sociaux est intolérable, je voudrais dire à quel point je considère que l’extrême-droite israélienne porte une lourde responsabilité dans ce qu’il adviendra, d’Israêl et au-delà d’Israël de ce qu’elle est prête à accomplir pour maintenir sa politique irresponsable .

 

Déjà aujourd’hui ce qui est en question est la survie d’Israël alors même que le vote du Conseil de sécurité ne met absolument pas en cause cette existence, simplement une occupation totalement injustifiée des territoires palestiniens et des constructions totalement illégales. Aucune nation représentée à l’ONU ne défend officiellement la fin d’Israêl, mais dans le même temps la vague des opinions publiques va déjà au-delà en délégitimant son existence ; Il n’y a pas réellement de force politique responsable, ni d’Etat pour remettre en cause cette existence,  Mieux ou pire,  personne ne propose même des sanctions et cette indulgence au niveau du droit international, loi d’être une garantie de survie,  accompagne et nourrit une campagne qui exige la fin d’Israël, nul ne peut se masquer ce fait. .Ce qui se passe dans les réseaux sociaux n’est que le reflet de cette avancée de l’opinion vers la fin de cet Etat et le recours aux vieux poncifs de l’antisémitisme, le recyclage du protocole des sages de Sion, la mise en évidence d’une hypothétique domination juive mondial qui substitue les juifs au capitalisme.

 

Dans ce cas comme dans d’autres, face à la remise en cause du droit international cautionnée par l’ hégémonie occidentale en perte de vitesse et l’injustice insupportable qui en résulte sans moyen d’imposer une solution, les monstres surgissent dans cet entre deux. Faute d’une solution politique et de forces capable de l’imposer le pire paraît l’issue inévitable et ne pas le mesurer est une folie.

.
Pendant ce temps, l’extrême-droite israélienne cherche des alliés dans toutes les forces les plus réactionnaires: « nos amis les antisémites »,par exemple  l’entourage suprématiste blanc du futur président des Etats-Unis , Qu’importe si ce sont des antisémites, des nostalgiques des nazis que l’on a pour alliés, pourvu qu’ils soient les inconditionnels de la politique inique d’Israël. « Jusqu’où, comme le disait Abraham Berg, laissera-t-on Hitler déterminer notre destin ». L’extrême-droite a tranché: plutôt Hitler qu’un Etat palestinien. L’extrême-droite mais pas seulement elle, et c’est bien là ce qui a fait le lit, comme partout, de l’extrême-droite, une gauche qui allie à l’impuissance la proclamation vertueuse et les pratiques les plus contestables . .La démocratie  s’exerce dans un club des nantis et dans le mépris des ,exploités et du droit international. Il était si facile alors d’ériger Israël en incarnation de ces espoirs trahis, la deuxième guerre mondiale avait été une duperie et le nazisme jamais éradiqué. Le négationnisme n’était plus seulement dans les mots mais dans les faits.avec la victoire sur le communisme et le soviétisme. .On a interdit aux Russes de participer à la libération d’Auschwitz pour mieux défendre les suppôts de Bandera au pouvoir en Ukraine, sous la bannière étoilée déployée derrière celle de l’OTAN .

 

OUi mais voilà ce qui est programmé au Moyen orient et ailleurs, n’est pas une fin comparable à celle de l’Union soviétique, le cheval de Troie introduit de nuit dans la place dans une forêt de Biolorussie par trois ivrognes faisant aussitôr allégeance aux Etats-Unis. Le compte à rebours du plus sanglant des règlements de compte a débuté et loin de songer à arrêter le minutier des fous furieux accélèrent l’inévitable. Un jour Chomsky a parlé à propos d’Israêl du « complexe de Samson », cette figure légendaire de la bible qui meurt avec ses ennemis sous l’édifice dont sa force herculéenne a fait tomber les piliers de soutènement . Il avait mis en garde sur le fait qu’il y a dans ce mélange détonnant des gens  prêts à faire exploser une bombe atomique..

 

Il est peut-être encore temps de songer à une solution négociée, je l’ignore, mais je crains plus que tout qu’il ne reste plus que le massacre et l’arrivée d’un irresponsable à la maison blanche laisse mal augurer de l’avenir. L’aide qu’il va apporter à l’extrême-droite israëlienne, y compris en installant son ambassade à Jérusalem loin de sauver cet Etat, l’entraîne plus avant vers une explosion généralisée. Obama une fois de plus a préparé le terrain; Non  pas comme on pouvait l’espérer de celui à qui était accordé un prix Nobel anticipé vers   un règlement pacifique,  mais consistant à faire de son successeur une grenade dégoupillée jetée sur un monde malade. Obama l’a fait en se donnant des objectifs impériaux tout en sachant qu’il n’utiliserait pas la force nécessaire pour les réaliser, le discours du Caire était un coup d’épée dans l’eau., il a partout multiplié les foyers de guerre y compris nucléaire.

 

Et c’est pour cela que rien n’excuse le racisme, pas plus que Daech ne justifie la vague anti-musulmane, pas plus l’extrême-droite au pouvoir en Israël, le CRIF qui se prend pour le porte parole des juifs de France, ne justifient l’antisémitisme. qui se développe. L’antisémitisme ne concerne pas que les juifs, il est le moule dans lequel se forgent toutes les haines et leur croissance sans borne, parce qu’il est ancien, parce qu’il n’a pas apparemment aucun signe distinctif et surtout parce qu’il offre à la lutte des classes son double personnage, le révolutionnaire et le capitaliste. Partout dans le monde, faute d’être apte à défendre des solutions de paix et de progrès on assiste au même dévoiement vers la haine, la recherche de boucs émissaires. Et tous y compris ceux qui aujourd’hui croient que la haine d’Israêl est leur victoire en seront les victimes. Parce que le racisme est indivisible et que la boîte de Pandore est ouverte par des gens aux intérêts médiocres de rapaces. Des gens qui veulent qu’un système qui fait eau de toute part perdure. C’est le terrain idéologique sur lequel les extrêmes-droites sont prêtes à sacrifier l’humanité pour que survive le capitalisme.

 

Y a-t-il encore une alternative politique à opposer à ce terrible danger? Qu’en est-il du communisme, d’un veritablde rassemblement autour de la justice et de la paix? Si être communiste à un sens pour moi c’est ce cri célèbre : « Imbéciles, c’est pour vous que je meurs », cette dernière phrase de Valentin Feldman l’adressera à ses bourreaux, aux nazis qui allaient le fusiller au Mont-Valérien.

 

Il ne nous reste plus qu’à tabler   sur la capacité de négociations de puissances régionales, en Asie celles qui tout en ne dénonçant pas les alliances traditionnelles avec les USA freinent des quatre fers à l’idée d’un conflit avec la Chine. Au Moyen orient et dans l’Asie centrale, la mise en oeuvre de négociations qui mettent hors jeu les Etats-Unis et ses alliés, pour confronter des intérêts réels et pas des idéologies vides de sens… Dans quelle mesure la Russie va-t-elle pouvoir nouer un partenariat mutuellement avantageux avec le nouveau président? Toutes ces solutions sont à la fois l’amorce d’un monde nouveau, une alternative à la menace et dans le même temps elles sont doublement fragiles: parce qu’aucune de ces puissances ne peut remplacer l’hégémonie américaine, ce qui peut être une chance mais aussi quand la puissance hégémonique s’accroche à sa domination une faiblesse. Et surtout  parce que ce nouveau monde multipolaire reste celui d’Etats dominés par le capitalisme, ‘insuffisamment ancrés sur la colère des peuples, sur une perspective de progrès réel. Un monde multipolaire basé sur la négociation mais en tenant compte de quels intérêts?

 

Je voudrai enfin ajouter qu’il y a eu une autre résolution à l’ONU : elle a été adoptée par l’assemblée générale des nations Unies. Elle n’a pas opposé les camps habituels mais ceux qui détiennent l’arme nucléaire et les autres qui ont décidé d’une conférence. On n’en a pas beaucoup parlé et pourtant il y a là une prise de conscience qui mériterait une écoute. La Chine est le seul membre du Conseil de Sécurité à s’être abstenue, alors que tous les autres de la Russie aux Etats-Unis, en passant par la france et israêl, tous les pays pourvus de l’arme nucléaire se sont opposés à cette exigence de désarmement. .

 

Danielle Bleitrach

Voir les commentaires

Didier Porte : « C'est le lutin final ! »

22 Décembre 2016, 13:35pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Aujourd'hui Didier Porte passe au scalpel les candidats de la « primaire de la droite de la gauche », comme il appelle la primaire de la Belle Alliance populaire.

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>