Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Le traité transatlantique (TAFTA) expliqué en quelques minutes

7 Octobre 2014, 20:37pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Un vaste accord de libre-échange est en cours de négociation entre l'Union européenne et les Etats-Unis. Négocié en toute opacité, celui-ci comporterait de nombreux dangers pour les normes sociales, environnementales et sanitaires. Il représente aussi une menace démocratique dans la mesure où il permettrait aux multinationales de poursuivre les Etats devant des tribunaux d'arbitrage privé. Cette vidéo fait état des menaces que représente le projet de traité transatlantique (TAFTA).

Voir les commentaires

La COMMISSION EUROPÉENNE pourrait sanctionner le gouvernement Hollande-Valls pour réduction insuffisante du déficit budgétaire !

7 Octobre 2014, 20:27pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

La COMMISSION EUROPÉENNE pourrait sanctionner le gouvernement Hollande-Valls pour réduction insuffisante du déficit budgétaire !

Depuis l’an dernier [2013], la Commission européenne dispose d’un droit de regard sur les budgets des pays de la zone euro, et peut exiger des changements si elle juge insuffisant les résultats en terme de déficit et de réforme structurelle. Le projet de loi de finances va être présenté d’ici au 15 octobre à la Commission européenne et repousse à 2017, au lieu de 2015, l’objectif d’un déficit inférieur à 3% du produit intérieur brut (PIB).

 

Le projet de budget du gouvernement Hollande Valls, prévoit en effet pour 2015 une très légère baisse du déficit budgétaire, à 4,3% du PIB contre 4,4% cette année et devrait le réduire à 3,8% en 2016 puis 2,8% en 2017. Si la France n’obtient pas de la commission européenne de nouveau délai pour son objectif de réduction du déficit sous la barre de 3%, elle s’expose alors à des sanctions financières.

 

Dès jeudi 2 octobre 2014, au lendemain de la présentation du budget français, Angela Merkel a mis en garde contre une «recrudescence catastrophique de la crise de l’euro». Avant d’ajouter, à destination de la France et de l’Italie, également surveillée par Bruxelles, qu’il revient à chacun «de tenir les engagements et les obligations pris en commun».

 

Il faut rappeler que c’est en réponse aux exigences de Bruxelles que le gouvernement met en place le pacte de responsabilité avec toutes les conséquences sur la Sécurité sociale et la politique familiale annoncées cette semaine. C’est en réponse aux mêmes exigences que le gouvernement réduit le subventions aux communes et prépare la réforme territoriale qui remet en cause leur existence et celles des départements.

Voir les commentaires

BFM Business et Les Experts

7 Octobre 2014, 20:01pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

petit rappel, Le 17 mars, Olivier Berruyer s'est inquiété de la position de Bruxelles face au cas ukrainien et de la composition du nouveau gouvernement qui compte un tiers de néo-nazis, dans les experts présenté par Nicolas Doze, sur BFM Business.

Voir les commentaires

De quel camp êtes-vous ?

7 Octobre 2014, 19:53pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

“Quand les nazis embarquèrent les communistes,
je me suis tu,
je n’étais pas communiste.
Quand ils enfermèrent les socialistes,
je me suis tu,
je n’étais pas socialiste.
Quand ils emmenèrent les syndicalistes,
je me suis tu,
je n’étais pas syndicaliste.
Quand ils vinrent me chercher,
plus personne,
ne pouvait protester.”

Martin Niemöllers

Voir les commentaires

Le terrorisme, c'est qui ? D'où vient-il ?

7 Octobre 2014, 19:26pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

A regarder absolument, vous ne verrez pas ce genre là sur les télés FrançaiseComme quoi, en Allemagne, il y a de l'information sur le terrorisme

Voir les commentaires

Manifestation des retraités dans les rues d'Arras le 30 septembre 2014

3 Octobre 2014, 18:07pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Quatre mois après la journée nationale d'action du 3 juin, des milliers de retraités manifestaient à nouveau le mardi 30 septembre 2014, à Paris et en province.

L'une des plus importantes depuis les 20 dernières années.

Mobilisés à l'appel de sept organisations syndicales et associations (CGT, FO la CFTC la CFE-CGC, la FSU, Solidaires, la Fédération générale des retraités de la fonction publique) et de deux associations (UNRPA et LSR).

Cette manifestation unitaire a prouvé qu'il était possible de construire une riposte pour ce faire entendre sur :

Un rattrapage de la perte cumulée du pouvoir d'achat par une augmentation immédiate de 300 € pour tous.

Un retour à l'indexation des pensions et retraites sur l'évolution du salaire moyen.

Le minimum de pension porté au niveau du SMIC que nous revendiquons à 1 700 € bruts.

Le rétablissement de la demi-part fiscale supprimée aux veuves, veufs, divorcées, séparées.

Le relèvement de la pension de réversion à 75 % de la pension initiale.

Le retour de la revalorisation annuelle des pensions au 1er janvier de chaque année.

Une vraie réforme des retraites qui mettent à contribution les revenus financiers à la même hauteur que les cotisations sociales et qui ouvre d'autres perspectives en matière de vie à la retraite pour les retraités d'aujourd'hui et de demain.

Et NON une mesure gouvernementale de revalorisation honteuse de 3,85 euros par mois pour les petites retraites.

S'ajoutant à cette mesure la hausse des impôts avec la suppression de la ½ part fiscale aux veufs et veuves ou divorcés qui ont élevé au moins un enfant, la prise en compte dans l'impôt sur le revenu de la majoration familiale pour les personnes ayant au moins trois enfants de 10 % sur la pension, jusqu'ici défiscalisée : 3,8 millions de retraités verront cette année, une augmentation de leurs revenus imposables.

Et ceux qui étaient jusqu'à présent non-imposable ne bénéficieront plus, en 2015, du taux réduit de CSG de 3,8 %...

la section du PCF de l'arrageois est solidaire des revendications et des actions menées par les syndicats de retraités.

Il est grand temps de dire stop à une politique qui maltraite les salariés , les retraités, le peuple tout entier!

Manifestation des retraités dans les rues d'Arras le 30 septembre 2014
Manifestation des retraités dans les rues d'Arras le 30 septembre 2014
Manifestation des retraités dans les rues d'Arras le 30 septembre 2014
Manifestation des retraités dans les rues d'Arras le 30 septembre 2014
Manifestation des retraités dans les rues d'Arras le 30 septembre 2014

Voir les commentaires

ALLOCATIONS FAMILIALES : MISE AU POINT

3 Octobre 2014, 17:39pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

PRESTATIONS FAMILIALES: LE GOUVERNEMENT TOUCHE A UNE DES GRANDES CONQUETE SOCIALE DE LA LIBERATION

Le gouvernement vient de présenter les mesures concernant la projet de budget de la Sécurité sociale.

Le travail de sape se poursuit pour démolir ce qui fait la fierté de la France : avoir un système de Sécurité sociale solidaire incomparable, considéré comme une référence en matière de protection sociale bien au delà de nos frontières.

Une Sécurité sociale qui ne soit pas seulement protectrice mais permet le développement des êtres humains et de la société tout entière.

Les artisans de sa mise en place avec Ambroise Croizat comme ministre du travail et de la Sécurité sociale de 1945 à 1947, l’ont doté de toute une législation lui donnant les moyens de fonctionner et de remplir sa mission pour les travailleurs et leur famille.

Cette contribution vise particulièrement les Allocations Familiales et je la limiterai à la question des prestations en rappelant que j’ai fait dernièrement une intervention dans l’ Humanité du 5 février 2014 sur la remise en place des allocations familiales à la libération et la façon dont le patronat exige aujourd’hui d’en être exonéré totalement de toutes cotisations sociales.

Parmi les remises en cause préconisées dans le projet de budget de la Sécurité Sociale, il en est une qui nécessite un rappel à l’ordre à ce gouvernement qui bafoue ce qui a été mis en place à libération, je veux parler de la prime à la naissance.

Le gouvernement a décidé de moduler la prime à la naissance et comme il l’a exprimé par la voix de Marissol Touraine en fonction du rang de l’enfant. et je cite la note de presse de la ministre : « la prime à la naissance et à l’adoption est versée, sous condition de ressources, en une seule fois pour chaque naissance ou chaque adoption. Au 1er avril 2014, le montant de la prime à la naissance s’élève à 923,08 €. Versée au 7e mois de grossesse, elle permet de faire face aux premières dépenses liées à l’arrivée de l’enfant (achat du matériel de puériculture, en particulier). Cette prime n’est aujourd’hui pas modulée : elle est identique quel que soit le rang de l’enfant. Or, l’arrivée du deuxième enfant et des suivants, se traduit, d’une part par le versement des allocations familiales (129,35 € pour deux enfants, 295,05 € pour trois enfants), d’autre part par la possibilité de réutiliser le matériel acheté pour le premier enfant. Pour les enfants nés à compter du 1er janvier 2015, la prime à la naissance sera modulée : inchangée pour le premier enfant, elle sera servie à taux réduit (308€) pour les deuxièmes naissances et les suivantes….».

Ainsi les familles se verront amputées de plus de 600 euros. Inadmissible ! 

Voilà comment le gouvernement compte faire des économies sur le dos des assurés après avoir fait des cadeaux au Medef par les exonérations de cotisations en matière d’allocations familiales. Rappel : l’exonération des cotisations dites patronales s’applique dans la limite d’un double plafonnement : -un plafond de rémunération mensuelle brute par personne, fixé à 4,5 Smic et un montant maximum d’exonération applicable par établissement, et par année civile fixé à 5 fois le plafond annuel de la sécurité sociale depuis le 1er janvier 2012 (187 740 euros pour 2014).

Ce gouvernement, si prompte à mettre en avant dans les commémorations du CNR son programme, le foule au pied en affaiblissant sans cesse la part financière que doit verser l’entreprise.

Dans cette affaire, ce sont les ménages qui ont des enfants qui payent les cadeaux faits au patronat.

Devant ce déni envers les familles, il est bon de rafraichir la mémoire concernant la mise en place à la libération de la Caisse Nationale d’allocations familiales pour répondre au besoin de développement économique et social de notre pays.

Un pays qui a pu sortir de la destruction dû à la guerre de son économie grâce à une politique active en matière familiales et qui nous permet aujourd’hui d’avoir un des taux de natalité le plus élevé du monde et donc de réussir le renouvellement des générations mais aussi d’avoir contribué à l’espérance de vie plus longue de nombreuses générations qui ont été suivies sur la plan de la politique de santé et des naissances dans des meilleures conditions grâce à la Sécurité sociale et les protections en cas de maternité.

Croizat dans la présentation de la loi sur les Allocations familiales en 1946 à l’Assemblée Nationale a bien défini les objectifs et je le cite : « C’est dans ce sens et par l’effort des producteurs eux-mêmes que nous pourrons ainsi, dans le cadre de la prospérité générale, envisager l’instauration dans notre pays d’un véritable système social qui assurera à tous les français et françaises le maximum de sécurité à l’égard de tous les risques dont ils sont ou peuvent être menacés au cours de leur existence. En disant cela, je songe aux familles, aux mères et aux enfants de notre pays. Le problème démographique reste, en effet, au centre de nos préoccupations et la politique de la France, la politique de la République française, consiste à se pencher particulièrement sur cette question, car elle constitue également un élément de première importance pour retrouver la prospérité nationale ».

le Gouvernement vient de prendre une grave décision, il touche à des prestations que les français unanimes considèrent comme un bien commun et précieux pour le devenir des familles qu’elles soient de nationalité françaises ou immigrés.

Rappelons que la loi de Aout 1946 que fit voter Ambroise Croizat reçut le vote de toute l’Assemblée nationale.

Cela peut avoir des conséquences gravissime sur la natalité et le renouvellement des futures générations.

Rappelons enfin ce que disait la CGT concernant les Allocations Familiales dans ses propositions lors de la période des élections présidentielles de 2012 : La CGT propose le droit à une politique familiale solidaire, pour une vie familiale épanouie et réaffirme que les prestations familiales (Sécurité sociale) et fiscalité (État) sont deux composantes essentielles de l’aide financière apportée aux familles par la société.

C’est de cela que devrait débattre le parlement plutôt que de subir les ukases et les reculs sociaux familiaux que veut imposer ce gouvernement.

Bernard LAMIRAND

Les membres du conseil national de la Résistance (C.N.R) réunis le 10 septembre 1944. Ils ne sont cependant pas ici au complet puisque sont notamment absents les représentants de "Combat" et de l'O.C.M. De gauche à droite, on reconnaît: Robert Chambeiron, Pierre Meunier, Auguste Gillot, Joseph Laniel, Henri Ribière, Jacques Lecompte-Boinet, Gaston Tessier, Pierre Villon, Georges Bidault, André Mutter, Louis Saillant, Pascal Copreau, Paul Bastid, Daniel Mayer, Jean-Pierre Lévy et Jacques Debû-Bridel...

Les membres du conseil national de la Résistance (C.N.R) réunis le 10 septembre 1944. Ils ne sont cependant pas ici au complet puisque sont notamment absents les représentants de "Combat" et de l'O.C.M. De gauche à droite, on reconnaît: Robert Chambeiron, Pierre Meunier, Auguste Gillot, Joseph Laniel, Henri Ribière, Jacques Lecompte-Boinet, Gaston Tessier, Pierre Villon, Georges Bidault, André Mutter, Louis Saillant, Pascal Copreau, Paul Bastid, Daniel Mayer, Jean-Pierre Lévy et Jacques Debû-Bridel...

LE CONSEIL NATIONAL DE LA RESISTANCE

à sa création le 27 mai 1943 - 48 rue du Four- Paris
et les modifications successives

PRESIDENT :
Jean MOULIN (successeurs Georges BIDAULT, démocrates-chrétiens, puis à la Libération, le 15 septembre 1944, Louis SAILLANT, CGT).
MEMBRES:
LIBERATION-SUD

Pascal COPEAU, suppléé par Pierre HERVE (désigné par son mouvement, Emmanuel d'ASTIER DE LA VIGERIE, appelé à Alger à l'Assemblée consultative puis au Gouvernement provisoire, redevint le titulaire à la Libération).
OCM (Organisation civile et militaire)
Jacques-Henri SIMON, déporté, remplacé par Maxime BLOCQ-MASCART.
COMBAT
Claude BOURDET, déporté, remplacé par Marcel DEGLIAME.
CEUX DE LA RESISTANCE (CDLR)
Jacques LECOMPTE-BOINET
FRANC-TIREUR
Claudius PETIT, puis Jean-Pierre LEVY, puis Antoine AVININ.
CEUX DE LA LIBERATION (CDLL)
LENORMAND (Coquoin), fusillé, remplacé par André MUTTER.
LIBERATION-NORD
Charles LAURENT, appelé à Alger (Assemblée consultative), il est remplacé par Henri RIBIERE.
FRONT NATIONAL de lutte pour la Libération et l'indépendance
Pierre VILLON.
PARTI RADICAL et RADICAL SOCIALISTE
Marc RUCARD, appelé à Alger (Assemblée consultative), il est par Paul BASTID.
DEMOCRATES CHRETIENS
Georges BIDAULT, puis André COLIN.
FEDERATION REPUBLICAINE et REPUBLICAINS NATIONAUX
Jacques DEBU-BRIDEL.
PARTI COMMUNISTE
André MERCIER, appelé à Alger (Assemblée consultative), il est remplacé par Auguste GILLOT.
ALLIANCE DEMOCRATIQUE
Joseph LANIEL.
PARTI SOCIALISTE
André LE TROQUER, appelé à Alger (Assemblée consultative), il est remplacé par Daniel MAYER.
CONFEDERATION GENERALE DU TRAVAIL
Louis SAILLANT, puis Benoît FRACHON.
CONFEDERATION FRANCAISE DES TRAVAILLEURS CHRETIENS
Gaston TESSIER.

SECRETAIRE GENERAL:
Pierre MEUNIER.
SECRETAIRE GENERAL ADJOINT :
Robert CHAMBEIRON.

Voir les commentaires

Jean-Jacques Candelier: intervention en séance du mercredi 1er octobre, sur le sujet des retraites.

2 Octobre 2014, 20:20pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

La droite a gagné au Sénat. C’est une défaite pour le Gouvernement, résultat d’un fort mécontentement et d’une politique antisociale et antidémocratique, comme par exemple la réforme territoriale.

Il faut tourner le dos à l’austérité et redistribuer les richesses énormes de notre pays, créées par les travailleurs.

Hier avait lieu une journée d’action des retraités. Ils se battent pour leur pouvoir d’achat mais aussi pour un modèle de société solidaire hérité du Conseil national de la Résistance et l’essor des services publics.

Comment s’étonner du retard dans les dossiers de pension à la CARSAT de ma région quand cette caisse ne remplace plus qu’1 salarié sur 2 partant en retraite ?
Les moyens existent pour la retraite à 60 ans, l'indexation des pensions sur les salaires, et non sur les prix, ou encore aucune retraite inférieure à un SMIC porté à 1700 euros bruts.

Parlons aussi de la perte d'autonomie. Pour supprimer le reste à charge des personnes en EHPAD, il faudrait mettre sur la table 1,5 milliard d’euros. À comparer aux 41 milliards que l’Etat accorde aux entreprises !

C’est la revalorisation des salaires, l'arrêt des exonérations de cotisations, la mise à contribution des revenus financiers des entreprises qui créeront les ressources nécessaires.

L’annonce d’une prime de 40 euros et d’une hausse de 8 euros du minimum vieillesse ne correspond pas aux attentes.

Comptez-vous dégeler les pensions et les revaloriser à nouveau au 1er janvier de chaque année ?

Comptez-vous sortir tous les retraités de la pauvreté et réduire au maximum le reste à charge pour les familles des personnes en perte d’autonomie ?

Voir les commentaires

[Manipulations par nos médias] Flash Ukraine : la chute d’une statue de Lénine à Kharkiv (et l’ignominie…)

2 Octobre 2014, 20:01pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

merci à  Blog d'olivier Berruyer les-crises.fr

Un rapide flash sur une actualité en cours avec, comme à notre habitude, la présentation des faits par notre presse, et la présentation de ces mêmes faits sous d’autres angles, avec un peu plus de recul et de recherches.

Tout d’abord de quoi parlons-nous :

Une statue de Lénine a été mise à terre par un groupe, à Kharkiv.

Nous sommes là dans la grande tradition des révolutions à la sauce occidentale : déboulonner les repères culturels.

Méthode d’ailleurs conseillée par la CIA, par exemple dans son livre : CIA PSYCHOLOGICAL OPERATIONS IN GUERRILLA WARFARE, et qui a été appliquée à toutes les révolutions pro-occidentales de ces dernières 20 années.

Rappelez-vous en 2003, la révolution en Irak où une statue de Saddham Hussein, sous les caméras occidentales, avait été démontée, une belle opération de propagande.

Revenons à l’actualité ukrainienne :

Une statue de Lénine est démontée à Kharkiv, événement immédiatement repris par nos médias.

Nous allons nous intéresser plus particulièrement aux termes utilisés par notre presse pour décrire qui sont ces manifestants:

Le Monde : Ukraine : la plus grande statue de Lénine détruite

chez le Monde, on nous parle de «nationalistes opposés à l’influence de Moscou» qui ont fait chuter la statue et on nous montre un court montage vidéo plutôt festif

[Manipulations par nos médias] Flash Ukraine : la chute d’une statue de Lénine à Kharkiv (et l’ignominie…)

Courrier International : UKRAINE Même dans l’est du pays, Lénine à terre

On nous parle de «manifestants ukrainiens»

Un peu plus d’informations au courrier, toutes les déclarations du gouvernement de Kiev sont reprises, aucun mot sur l’opposition.

L’article se termine ainsi :

“A quelques semaines des législatives, la destruction d’une des dernières statues géantes de Lénine encore debout en Ukraine est un signal fort, par lequel les manifestants et les autorités entendent prouver que Kharkiv est bien ukrainienne.”

Notons bien que ce “signal fort” a été fait par les autorités et les manifestants, le courrier se garde bien de parler de la population locale.

[Manipulations par nos médias] Flash Ukraine : la chute d’une statue de Lénine à Kharkiv (et l’ignominie…)

Rue89 : Le jour où Lénine est tombé de son piédestal à Kharkhiv (Ukraine)

On nous parle d’«une foule considérable».

la aussi, une “spectaculaire vidéo” nous montre une scène festive, ” aux cris de « U-krai-ina » (Ukraine) et entouré d’une nuée de drapeaux ukrainiens” d’après un journaliste américain sur place. Le journal nous rappelle, quand même, qu’en février dernier, la population locale avait protégée la statue contre les vandales !!!

[Manipulations par nos médias] Flash Ukraine : la chute d’une statue de Lénine à Kharkiv (et l’ignominie…)

L’Express : En Ukraine, la plus grande statue de Lénine déboulonnée

On nous parle de «nationalistes ukrainiens » « plusieurs centaines de personnes » « manifestants »

Là aussi on reprend les déclarations d’un journaliste américain, ainsi que sa vidéo.

Ensuite on nous donne la version de Kiev, où le ministre de l’Intérieur Avakov parle de la statue de Lénine comme étant une «raclure d’idole communiste».

A noter, le journal nous donne tout de même la version du maire de la ville, Kernes, qu’ils associent immédiatement à des media pro-russes, vous pouvez vous rafraichir la mémoire sur Kernes et Avakov un peu plus bas (1)

[Manipulations par nos médias] Flash Ukraine : la chute d’une statue de Lénine à Kharkiv (et l’ignominie…)

Le JDD : L’une des plus grandes statues de Lénine est tombée

On nous parle de « personnes » « activistes avec des drapeaux ukrainiens et des nationalistes avec des drapeaux rouge et noirs »

Toujours la même vidéo du même journaliste américain. Fait amusant : le journal reprend la même déclaration du ministre de l’Intérieur mais eux coupent la citation avant le mot raclure. Ils parlent de drapeaux rouges et noirs sans nous en dire plus, dommage.

(drapeau rouge et noir = drapeau historique de l’UPA = drapeau actuel de Secteur Droit)

(drapeau rouge et noir = drapeau historique de l’UPA = drapeau actuel de Secteur Droit)

Le Parisien : VIDEO. Ukraine : la statue de Lénine déboulonnée par la foule à Kharkiv

Là on y va carrément, mode décomplexé à la BHL : on nous parle de «militants pro-européens».

[Manipulations par nos médias] Flash Ukraine : la chute d’une statue de Lénine à Kharkiv (et l’ignominie…)

Et maintenant voici les mêmes faits, mais avec d’autres angles de vue :

Reprenons des vidéos prises cette journée, facilement trouvables sur Youtube :

Sur celle-ci, un petit groupe vient commencer le travail pour saper la base de la statue en après-midi :

Nous pouvons noter qu’il s’agit de membres du bataillon “Azov“, reconnaissable au blason et aussi au port de la cagoule, ainsi que leur drapeau jaune et noir néonazi (2)

[Manipulations par nos médias] Flash Ukraine : la chute d’une statue de Lénine à Kharkiv (et l’ignominie…)

A la 13ème seconde, nous voyons qu’un cameraman et une personne avec un drapeau d’Ukraine, sont éconduits par des membres encagoulés d’Azov, tout en laissant toute une troupe sur la statue. il y a donc bien un désir de mettre en scène, de contrôler l’image.

La suite, c’est la chute de la statue, comme filmée par ce journaliste américain tant cité par notre presse indépendante.

Une fois tombée, le même groupe responsable de la chute va poser devant le socle.

Notez bien qu’en début de la vidéo, les “manifestants” nettoient la statue des nombrables bouquets de fleurs, tout le monde ne déteste donc pas cette statue, et logiquement il y a eu des opposants, qui sont venus exprimer leur opinion, comme en démocratie. Et la, ça dégénère très vite.

En effet, ils ont rapidement été pris à parti par les activistes.

Une vidéo un peu plus longue où nous voyons un homme, battu par les “militants pro européens”, qui vont alors l’obliger à s’agenouiller tout en le frappant.

JE VOUS LA RECOMMANDE :

Cet homme est probablement communiste (qui fait dans les 25 / 30 % des voix dans cette zone) et s’oppose à la destruction de la statue. Il abuse donc…

Ces images m’ont bouleversé – c’est effroyable ce qu’on voit dans les yeux de ce pauvre homme :

Welcome to the 30′s…
Welcome to the 30′s…
Welcome to the 30′s…
Welcome to the 30′s…
Welcome to the 30′s…
Welcome to the 30′s…
Welcome to the 30′s…
Welcome to the 30′s…
Welcome to the 30′s…
Welcome to the 30′s…
Welcome to the 30′s…
Welcome to the 30′s…
Welcome to the 30′s…

Welcome to the 30′s…

[Manipulations par nos médias] Flash Ukraine : la chute d’une statue de Lénine à Kharkiv (et l’ignominie…)

Dans le même ordre d’idées, à Odessa, le député de la Rada du Parti des régions Nestor Shufrych a été tabassé :

quelqu’un peut-il vérifier, on dirait que la même femme apparait sur la vidéo de Kharkiv ?

Ce site d’informations de Kharkiv nous montre d’ailleurs des vidéos avec tous ces jeunes manifestants, ces démocrates en herbe, le jour même des événements, dans la même ville, écoutez, on sent la démocratie, ça transpire la grande Europe, une Europe qui sera très nationaliste, très ukrainienne…

Le journal de Kharkiv nous indique qu’il s’agit d’Ultras, donc des fans de football.

Nous avions déjà parle des hooligans en Ukraine, par exemple lors des événements d’Odessa où ils ont joué un grand rôle (3)


Mais alors qui sont ces manifestants ? Qui dit la vérité ?

il se trouve que des observateurs de l’OSCE étaient sur place, comme nous le rapportent plusieurs sites, et ils ont fait un rapport sur les événements.

Extrait traduit :

Le 28 Septembre, à 14 h 30:

la SMM (Mission Special d’Observation) a observé, à Kharkiv, une grande manifestation de quelque 2 000 partisans de l’Ukraine se rassemblant devant l’Opéra.

La foule, composée d’hommes et de femmes de différents âges et y compris des enfants, a été dirigée par des membres du bataillon bénévole ”Azov“, ainsi que des jeunes hommes et les femmes avec des masques.

Certains des manifestants ont défilé vers la place de la Liberté, où se trouve le monument de Lénine.

Là, le SMM a observé un groupe de jeunes hommes, avec des masques, essayant de monter au-dessus de la statue de Lénine, tandis que la foule présente sur la place avait augmenté à environ 5000 personnes.

Les manifestants qui avaient grimpé jusqu’à la statue, ont commencé à utiliser un instrument de coupe électrique afin de démonter le socle de la statue.

 

Ce rapport, disponible comme vous le voyez sur le site officiel de l’OSCE, organisme mandaté pour observer les événements en Ukraine, nous indique bien un enchainement d’événements correspondant aux diverses vidéos trouvées sur le net :

une bande d’hooligans, associée à des membres du bataillon néonazi Azov sont venus mettre en scène la chute de la statue, sous les caméras de journalistes, américains entre autres, et ont découragé tout contre-manifestant de s’exprimer, par leur spécialité : la violence.

Quant aux chants, ce sont des chants ultranationalistes, avec beaucoup d’obscénités en direction des Russes.

Il n’y a donc aucun mouvement spontané,tout a été organisé, les activistes venant d’autres villes.

De plus, durant tous les faits, la police était présente mais n’est pas intervenue, sur ordre du ministre de l’Intérieur, qui au contraire a exprimé son soutien aux néonazis.

Et ce n’est pas la première fois qu’Avakov le fait, il a déjà à plusieurs reprises cité en exemple le bataillon Azov, disant que ce sont des héros de la Nation, mais nous reviendrons là dessus dans un autre billet, tellement il y en a à dire.

Comment donc notre presse a pu qualifier de “manifestants nationalistes et/ou pro européens” des ultra-néonazis ???

Comment nos journalistes n’ont ils pas pris en compte le rapport de l’OSCE ? ainsi que les nombreuses vidéos montrant les faits ?

“Hasard”, on trouve depuis quelques jours dans la rue de Kharkiv de charmants tracts :

“Hasard”, on trouve depuis quelques jours dans la rue de Kharkiv de charmants tracts :

la traduction est:

la traduction est:

On est donc prévenus de ce qui risque d’arriver – bah oui, ces gens là ne vont pas laisser les choses se calmer

On est donc prévenus de ce qui risque d’arriver – bah oui, ces gens là ne vont pas laisser les choses se calmer

1) Un petit rappel sur Kernes, et Avakov, tiré de l’Actu Ukraine du 2 mai :

28 avril 2014 : Tentative d’assassinat sur le maire de Kharkiv, Avakov suspecté:

Gennady Kernes, maire, pro russe, de Kharkiv, deuxième plus grande ville d’Ukraine, s’est fait tirer dessus, dans le dos. Il est actuellement hospitalisé, dans un état très grave, en Israël. Au moment des faits, et ce depuis mars, ce maire était assigné à résidence, sous surveillance du gouvernement de Kiev, étant accuse de séparatisme, ce qui est devenu un crime depuis l’arrivée au pouvoir du nouveau gouvernement.

L’affaire ne s’arrête pas la : un proche du maire a mis en cause directement le ministre de l’Intérieur, M. Avakov. “Lors des dernières élections pour la ville de Kharkiv, Kernes avait battu Avakov, de 0.63%. Ce dernier avait alors accusé Kernes de tricheries.”

Depuis ce temps, l’ambiance était devenue très mauvaise entre ces deux personnes, Kernes accusant Avakov de blanchiment d’argent, Avakov en retour appelait la ville de Kharkiv à se réveiller en décembre dernier.

Malgré cela, l’enquête sur cette tentative d’assassinat va être confiée au ministère de l’Intérieur, donc M. Avakov.

En réaction, le parti des régions a déposé une motion a la Rada demandant la démission du ministre de l’Intérieur, M. Avakov, pour banditisme, et tentative d’assassinat (note : Avakov a déjà été arrêté  par Interpol en 2012 pour une affaire de transfert illégal de terrains)

2) Un petit rappel destiné à nos médias sur qui sont Azov, nous avions fait tout un billet sur eux ici.

Et une vidéo très récente de la ZDF sur Azov et montrant des symboles nazis sur leurs casques :

3) Rappel sur les Ultras et autres gangs de supporters des clubs de foot ukrainiens (et russes aussi)  extraits de l’Actu Ukraine du 5 mai parlant des evenements d’Odessa:

Petits rappels sur le foot en Ukraine : les matchs avaient déjà été la source de gros combats, en effet les hooligans sont, comme dans tous pays, prompts à la bagarre, la violence, mais en Ukraine ils paraissent l’être encore plus. Jugez par vous-même :

Euro 2012, retour, sur la presse, en particulier anglaise, qui est plus sensible au sujet des hooligans et surtout plus connaisseuse :

Dailymail : de violents hooligans ukrainiens racistes menacent 

Skynews : Des néo-nazis ukrainiens menacent les fans anglais

[Manipulations par nos médias] Flash Ukraine : la chute d’une statue de Lénine à Kharkiv (et l’ignominie…)
[Manipulations par nos médias] Flash Ukraine : la chute d’une statue de Lénine à Kharkiv (et l’ignominie…)

Pour terminer, un rappel sur les propriétaires des clubs, que vous trouverez facilement dans l’article sur ce site : Porochenko et ses amis

Voir les commentaires

C’est pas facile !

2 Octobre 2014, 18:14pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

C’est pas facile de vivre avec le Smic

c’est pas facile d’être ouvrière et mère célibataire

c’est pas facile de dormir sous des cartons

c’est pas facile d’être chômeur en fin de droits

c’est pas facile de basculer dans la misère

c’est pas facile de survivre en dessous du seuil de pauvreté

c’est pas facile d’accumuler les impayés

c’est pas facile d’être paysan chassé de sa terre

c’est pas facile de finir le mois à découvert

c’est pas facile d’être diplômé et précaire

c’est pas facile de rogner sur le chauffage l’hiver

c’est pas facile de n’avoir jamais vu la mer

c’est pas facile de regarder les autres partir en vacances

c’est pas facile d’inspirer la pitié

c’est pas facile de rester digne dans la dèche

c’est pas facile de renoncer au dentiste

c’est pas facile d’éviter l’ophtalmo

c’est pas facile de se nourrir low-cost

c’est pas facile de s’habiller chez Emmaüs

c’est pas facile de faire durer les chaussures

c’est pas facile de subir l’humiliation

c’est pas facile de rester calme quand un président se fout de ta poire

c’est pas facile de se taire lorsqu’il faudrait crier

c’est pas facile d’être caissière et de se syndiquer

c’est pas facile de manger de la viande une fois par mois

c’est pas facile d’assister au festin des nantis

c’est pas facile de sortir de la pensée unique

c’est pas facile d’échapper à TF1

c’est pas facile d’être « de gauche » sans relever de l’impôt sur les grandes fortunes

c’est pas facile de tenir ses promesses

c’est pas facile de ne pas trahir le peuple pour le Cac 40

 

c’est pas facile de gouverner « à gauche » sous les ovations du Medef !

Jean Ortiz

 

Voir les commentaires

Austérité: les milliardaires (+ 1 milliard de dollars par tête) se sont reproduits comme des lapins

2 Octobre 2014, 17:52pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

ILS SONT 2 325 ET POSSÈDENT 7 300 MILLIARDS!

Lexique:

1 milliard de dollard c'est: 790 millions d'euros

                                     : le salaire annuel de   45 480 SMICARDS

                                     : le revenu annuel de 131 654 allocataires du RSA

Selon la dernière étude d’UBS, ils sont 2 325 qui se partagent 7 300 milliards de dollars...

UBS et le site Wealth, qui traque toutes les formes de richesse dans le monde, viennent de publier leur nouvelle étude sur les milliardaires, définis comme des individus qui ont une fortune nette supérieure à 1 milliard de dollars.

 

Entre juillet 2013 et juillet 2014, leur nombre a progressé de 7 %, pour atteindre 2325 ( Forbes en recensait dans son classement au début de l’année 1645, dont 268 nouveaux) , et leurs avoirs de 12 %, dépassent désormais les 7300 milliards , ce qui est plus que la capitalisation totale de toutes les compagnies composant l’indice Dow Jones.

En terme de croissance de leur richesse ce n’est cependant pas une année exceptionnelle : leurs portefeuilles ont sous-performé l’indice S&P Global 1200 sur la même période. Malgré le relatif déclin économique du continent, c’est toujours en Europe que l’on compte le plus de milliardaires, 775, tandis que les Etats-Unis en dénombrent 571 à eux-seuls, soit le quart du total mondial.

C’est aussi outre-atlantique que leur nombre a le plus augmenté : ils sont 57 de plus que l’an dernier. La région du monde où les milliardaires ont été les plus mal lotis est l’Amérique Latine.

Le rapport d’UBS et de Wealth retient cinq thèmes majeurs à retenir de l’année des riches.

 Ceux-ci se concentrent dans des villes plus que dans des pays : 34 % d’entre eux vivent dans 20 métropoles. C’est notamment le cas pour les pays émergents. Il y a des villes où «  il faut être  » : à Londres, par exemple, pour chaque milliardaire qui y habite, il y en a un autre qui en fait sa résidence secondaire.

 Deuxième tendance, qui confirme ce que disait Thomas Piketty dans son best-seller ( quelques économistes réputés ont analysé le succès de cet essai pour The Guardian ) :

 

La voie privilégiée pour devenir milliardaire est l’héritage.

Même si l’élite de l’élite aux Etats-Unis, dans le sillage de Bill Gates ou de Warren Buffett, met un point d’honneur à ne pas laisser trop d’argent facile à sa descendance . Rebondissant sur le livre de Piketty, le prix Nobel Robert Solow s’inquiète de la tendance oligarchique du capitalisme moderne , à commencer par l’américain.

 Le troisième point c’est une certaine volatilité de la richesse ainsi amassée : il y a eu 500 nouveaux milliardaires en un an, mais le solde, après soustraction de ceux qui ont disparu du «  club  », tombe à 155. L’hécatombe est particulièrement forte en Afrique, à cause d’un environnement politique et social instable.

 Quatrième thème : même les milliardaires se heurtent à un plafond ! 95 % d’entre eux gagnent moins de 10 milliards de dollars. Leur âge moyen est de 63 ans, la moitié d’entre eux ont plus de 65 ans.

 Ce qui explique enfin, qu’une partie significative de l’accroissement des milliardaires s’explique par un début de transmission de richesse des baby boomers à leurs descendants. Du coup le nombre de milliardaires progresse, mais la taille globale de leur fortune beaucoup moins.

 

Presque un milliardaire sur cinq a constitué sa fortune dans la finance, le secteur qui continue d’en produire le plus.

Mais dans les prochaines années, les industries de haute technologie ( qui ne fournissent que 4 % des milliardaires de 2014) devraient prendre le relais, comme le spectaculaire enrichissement des fondateurs de Alibaba à l’occasion de son IPO l’ont encore démontré.

 

Selon Wealth on s’achemine vers les 4000 milliardaires après 2020. 

Les plus grandes «  fabriques  » de milliardaires sont les universités américaines : elles sont seize sur les vingt établissements supérieurs qui dans le monde affichent le plus de diplômés devenus milliardaires - celle de Pennsylvanie dépassant de peu Harvard pour la première place.

Les autres sont l’université de Mumbai, celle de Zurich, celle de Moscou, et la London School of Economics. Londres est aussi la cité européenne qui accueille le plus de milliardaires : 72 cumulant une fortune de 177 milliards de dollars. Mais Moscou fait mieux avec 85 magnats dont la richesse cumulée est supérieure à 300 milliards.

 

Paris se tient bien avec 33 milliardaires riches de 167 milliards : moitié moins nombreux que les londoniens mais presque aussi riches qu’eux tous !

Personne ne peut dire quand le moment où cette irresistible ascension vers les sommets de la richesse s’arrêtera constate le Guardian qui a recensé neuf autres "faits choquants " sur l’inégalité......

Voir les commentaires

Comment l'Union européenne a financé l'Etat islamique

2 Octobre 2014, 17:27pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

ISIS: Islamic State of Iraq and Syria

Ces États qui ont acheté (légalement) son pétrole de contre-bande !

 

Les bombes pleuvent sur la Syrie (mais pas sur l'Irak) qui en quelques jours a vu l'immense majorité de ses raffineries réduites en cendre. Plus on en apprend sur l'Etat islamique (EI), plus la complicité directe ou indirecte des européens et américains se fait jour. Dernière révélation : les Etats européens ont acheté du pétrole de contre-bande venant de l'EI.

 

La « menace fantôme » de l'Etat islamique (EI) justifie l'injustifiable : des frappes aériennes sur le territoire syrien à l'insu de son gouvernement, l'armement de forces séparatistes en Irak, la mise en place d'une coalition internationale pour intervenir en Syrie.

 

Décidément, les 15 à 20 000 combattants qui contrôlent le nord de l'Irak et de la Syrie sont une divine surprise pour les USA et l'UE, jusque-là mis en échec par la résistance nationale syrienne derrière Assad, le dévoilement du caractère islamiste fanatique de la dite rébellion démocratique.

 

Le plan se dessine : utiliser la menace fantôme EI pour détruire les infrastructures syriennes (d'abord ses raffineries), justifier une ingérence aux caractères légaux flous, puis après avoir détruit formellement le groupe, passer à la phase d'invasion de la Syrie et du renversement d'Assad.

 

C'est ce qui ressort de ses premières frappes. 16 des 20 raffineries syriennes contrôlées par EI ont été détruites mais les USA ont veillé à ne pas toucher certaines raffineries pour permettre à la rebellion (mais laquelle?) d'avoir des ressources dans la lutte à venir contre Assad.

 

Les alliés des Etats-unis qui bombardent les islamistes en Syrie sont les mêmes … qui ont financé, soutenu et armé l'Etat islamique !

 

Sur ordre américaiin, ce sont en fait l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis – les mêmes qui finançaient l'EI il y a quelques mois ! – qui ont fait intervenir leurs chasseurs-bombardiers, leur drones pour bombarder 12 raffineries le 24 septembre, et 4 autres le 28.

 

Les USA pressent maintenant la Turquie – qui depuis des mois sert de base arrière aux islamistes ! – à intervenir en Syrie. Le vice premier-ministre turc a déclaré qu'une motion allait être votée pour permettre à des soldats turcs de faire des incursions en territoire syrien ou irakien.

 

Il faut évidemment rappeler des évidences, l'implication directe des alliés des USA dans l'émergence de l'Etat islamique : tout le monde sait que les Etats du Golfe en général et l'Arabie saoudite en particulier ont été les pays qui ont financé au départ l'Etat islamique.

 

Sans l'aide de la Turquie, qui fait transiter le djihadistes, les munitions, achète le pétrole des islamistes, leur sert de base-arrière pour se soigner, se reposer, se ravitailler, l'Etat islamique n'aurait jamais résisté, encore moins prospérer.

 

On sait depuis longtemps que la Turquie joue double jeu avec les rebelles de l'EI, même si les responsables occidentaux – comme John Kerry récemment – sont plus prompts à dénoncer les achats de pétrole supposés de Bachar al-Assad (un prétexte pour justifier son renversement après l'écrasement de l'Etat islamique?).

 

Il y a quelques mois, le député républicain (CHP) turc Ali Ediboglu avait dénoncé dans le journal turc Taraf le fait que le gouvernement turc collaborait ou laissait faire un trafic de pétrole de grande ampleur transitant par son territoire. Le député parlait de 800 millions de $ depuis janvier.

 

Selon lui, les rebelles ont mis en place un système d'oléoducs de fortune à la frontière, tandis que le pétrole est transféré par camions jusque-là.

 

Ediboglu dénonçait également le fait qu'un certain nombre de combattants européens, russes passent par la Turquie, et que 1 000 Turcs opèrent dans la rébellion, ce qui est impossible sans la connaissance au minimum voire la coopération du MIT, les services de renseignement turcs.

 

Tout ceci est désormais confirmé. Luay al-Khatib, directeur de l'Iraq Energy institute note que « la Turquie a fermé les yeux sur ce trafic mené depuis Mossoul ». Pour Hussein Alawi, lui aussi responsable de cet Institut : « les terroristes utilisent des camions plutôt que des olédocus, il y a 210 camions-citerne transport le pétrole de contre-bande jusqu'à la Turquie chaque jour ».

 

Les Etats européens ont financé l'EI en achetant leur pétrole de contre-bande !

 

Ce réseau d'exportation de pétrole syrien et irakien est désormais un secret de polichinelle, admis même par John Kerry. Il a permis à l'EI de devenir le groupe terroriste le plus riche de l'histoire, produisant de 25 à 40 000 barils de pétrole par jour, avec des revenus de 3,2 millions de $ par jour.

 

De juin à septembre, le patrimoine d'EI serait passé, selon les services de renseignement américains, de 800 millions de $ à 2 milliards de $.

Comment cela est-il possible ?

 

L'Etat islamique a un argument imbattable dans le monde capitaliste :

le prix de sa marchandise. Officiellement côté à 100 $ le baril, il est vendu jusqu'à 25 $, plus souvent autour de 30-40 $. Ce pillage massif au détriment du peuple syrien, irakien, a nécessairement ses complices.

 

La Turquie n'est pas seule. La révélation de l'ambassadrice de l'UE en Irak, Jana Hybaskova, le 2 septembre dernier, fait froid dans le dos et révèle d'autres complices du crime, dans nos rangs.

 

Elle a commencé d'abord par critiquer les pays européens qui arment les Pechmerga au risque d'une partition du pays, avec des effets désastreux sur la région.

 

Puis, elle a lancé une bombe. Après avoir insisté sur la nécessité d'exercer des pressions sur la Turquie pour arrêter le trafic régional qu'elle alimente, elle affirme : « hélas, il y a aussi des pays membres de l'Union européenne qui achètent ce pétrole de contre-bande ».

 

Pressée de divulguer les noms de ces pays qui contribuent à enrichir l'EI, l'ambassadrice européenne a refusé de donner des noms. Cette révélation, basée sans doute sur les informations des services de renseignement européens, a créé la panique au sein de l'UE. Le Service d'action extérieure de l'UE, qui gère les diplomates européens, a refusé de commenter cette déclaration.

 

Il y a an, l'UE légalisait l'achat de pétrole aux rebelles syriens

 

Encore une fois, ceci n'est une surprise que pour ceux qui ont oublié l'histoire récente.

 Le 22 avril 2013, les 27 ministres des Affaires étrangères de l'UE ont décidé de lever le blocus européen portant sur l'importation de pétrole syrien venant des territoires rebelles.

 

L'objectif était alors d'accorder un soutien économique à la rébellion syrienne – déjà dominée par les islamistes comme Al-Nosra et l'EI.

 

Le ministre des Affaires étrangères allemand d'alors, Guido Westerwelle, commentait ainsi cette décision : « Nous voulons développer économiquement les régions contrôlées par l'opposition, il nous faut donc lever les sanctions qui empêchent l'opposition modérée de travailler ».

 

Ce que signifiait cette levée du blocus sur le territoire venant du nord de la Syrie, c'est que le trafic organisé par les rebelles islamistes était perçu comme totalement légal par les Etats de l'UE qui aurait eu bien tort de ne pas profiter de la manne de ce pétrole bon marché offert par l'EI.

 

En dépit des nuances que tentent d'apporter certains « experts » dans la presse française, même si la proportion de pétrole chez nous venant de l'EI est négligeable (mais pas nulle donc), elle a eu un poids considérable dans le financement de ce groupe islamiste.

 

Par ailleurs, ce n'est pas vrai que les « Etats européens ne savaient pas », parce que le pétrole subit divers mélanges, ou était raffiné ailleurs, transporté par des intermédiaires etc. Comment ne peuvent-ils pas savoir quand les prix pratiqués sont bien en-dessous de ceux du marché ?

 

Les Etats européens se comportent comme le feraient des acheteurs complices honteux de voleurs qui auraient trouvé un baril de pétrole « tombé du camion-citerne ». On le vend 25 au lieu de 100 $, mais on ne savait pas que ce n'était pas du trafiqué, de la contre-bande. Qui peut y croire ?

 

Par ailleurs, il n'est pas anodin de rappeler qu'on estime qu'il y aurait maintenant plus de 3 000 combattants européens dans les forces de l'EI, soit entre 15 et 20 % de ses forces, et le flot serait plutôt en augmentation.

 

Qui peut croire que ni les services de renseignement français, britanniques ou turcs ne peuvent contrôler ces flots ?

 

Peut-être y-a-t-il aussi des agents des services secrets occidentaux infiltrés dans ce groupe, remarquablement bien organisé (y compris dans le trafic de pétrole à l'échelle internationale!) malgré son petit nombre, alors quel rôle jouent-ils, ces agents ?

 

On ne sait pas toute la vérité sur l'Etat islamique. Mais chaque jour qui passe nous le confirme : l'Etat islamique a été armé, financé, aidé, soutenu par les Etats-unis et ses alliés dans la région, et même par l'Union européenne et ses Etats.

 Et alors, à qui profite le crime ?


 

Sources :


 

  • CNN, ISIS' struggle to control its oil riches, 4 septembre 2014;

  • Al Monitor, Opposition MP says ISIS is selling oil in Turkey, 14 juin 2014

  • Washington Times : Pentagon: Most of Islamic State’s oil refineries in Syria have been destroyed, 30 septembre 2014

  • W. Times Islamic State fighters drawing on oil assets for funding and fuel, 15 septembre

  • Daily Sabah, European diplomat: EU buys ISIS oil, 3 septembre 2014

  • AP, EU lifts syria oil embargo to bolster rebels, 22 avril 2013

  • The Independent, Islamic State: British fighters make up a quarter of foreign jihadists, 20 septembre

  • AFP, EU Counter-Terrorism Chief: Flow Of Europeans To ISIS ‘Isn’t Drying Up’, 24 septembre 2014

  • AP, ISIS Became The Richest Terrorist Group Ever By Raising Money Like A Mafia, 14 septembre 2014

  • El Watan, L'Occident veut-il vraiment en finir avec Daech, 23 septembre 2014

  • Middle East monitor, EU ambassador to Irak accuses european countries of purchasing oil from Islamic State, 3 septembre 2014

     

Voir les commentaires

Congé parental : de qui se moque-t-on ?

2 Octobre 2014, 05:53am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

A partir d’un réel besoin de réformer le congé parental, le gouvernement met en place une mesure particulièrement injuste : il sera de 18 mois pour chaque conjoint sans augmentation de l’indemnité versée qui s’élève à 566 euros !  Au nom de la réduction des déficits publics, le gouvernement fait des choix austéritaires qui vont frapper de plein fouet les familles et singulièrement les femmes. 
 
Les mêmes, si prompts à prendre en exemple d’autres pays européens pour faire passer la pilule de l’austérité, oublient de dire que celui ou celle qui prend un congé  parental perçoit, en Allemagne,  67 % de son salaire net et en Suède 80 % ! 
 
Face à l’inégalité criante des salaires en France, quel père va pouvoir s’arrêter de travailler 18 mois sans conséquences lourdes pour le budget familial ? Utiliser l’aspiration légitime à faire avancer l’égalité entre les femmes et les hommes pour faire des économies sur le dos des familles et pour réduire le temps d’un des parents près de son enfant est scandaleux !
 
Faire bouger les mentalités passe par une politique sociale digne de ce nom qui ne s’attaque pas au pouvoir d’achat des familles ! Il faut augmenter l’indemnité du congé parental, créer 400 mille places de crèches, mettre en place un véritable service public de la petite enfance et impulser une vraie politique d’égalité professionnelle.
 
Pour y parvenir, nous avons des solutions : le gouvernement doit  avoir le courage politique de s’en prendre aux 25 milliards d’euros annuels de fraude aux cotisations patronales.


Laurence Cohen,
responsable nationale du PCF, Droits des femmes/ Féminisme 

 
 

Voir les commentaires

Sénatoriales : Un groupe communiste et citoyen plus que jamais utile aux populations, aux collectivités territoriales et à la gauche

1 Octobre 2014, 17:21pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

La majorité sénatoriale repasserait à droite. 

  Ce n’est pas une bonne nouvelle pour notre peuple. Pire, pour la première fois le FN va siéger au sénat  en faisant élire deux sénateurs dans le Var et les Bouches du Rhône. 

  C’est une défaite pour le gouvernement Valls et le Parti socialiste, conséquence du résultat   des élections municipales, d’un fort mécontentement  populaire et d’une réforme territoriale autoritaire et austéritaire. 

  Le PCF se félicite de l’élection de Christine Prunaud dans les Côtes d’Armor et de la réélection de Thierry  Foucaud en Seine-maritime.  Les candidates et candidats que nous soutenions ont obtenu des résultats en progression dans 16 départements.

Avec 18 élu(e)s au service des territoires et de leurs populations, le groupe Communiste, Républicain et Citoyen, sera plus que jamais utile aux salarié(e)s, aux familles populaires, aux fronts des luttes politiques et sociales sur le terrain comme dans l’hémicycle. Il sera dans l’action au quotidien pour défendre les collectivités locales et leurs moyens que le gouvernement veut amputer de 11 Milliards d’euros.

Il sera force de propositions audacieuses pour redresser le pays et redistribuer les richesses avec un rassemblement majoritaire pour une alternative de gauche.

Pour éviter la chronique annoncée des prochaines victoires électorales à droite, il y a urgence à sortir la gauche du chaos et changer fondamentalement de politique.

Le PCF est animé d’un seul objectif : 

Que la gauche retrouve le peuple pour que le peuple retrouve sa gauche.

 

Voir les commentaires

L’urgence de la résistance populaire, du refus des guerres

1 Octobre 2014, 17:10pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Dans une rentrée brutale pour le peuple et la France, l’action militante pour unir et organiser est déterminante... Le capitalisme utilise la guerre et le terrorisme pour maintenir sa domination dans le partage du monde, détruit les nations, les services publics et la démocratie même en développant les populismes, le pourrissement de la vie sociale, ouvrant la voie au fascisme en Europe même.

Mais partout, des communistes, des militants d’entreprises, associatifs, de quartier,... peuvent unir, proposer pour l’espoir et la fraternité populaire.

Le combat est difficile,mais plus dur est le combat, plus belle est la victoire…

Huit minutes de délire et de rire. Cette émission Allemande qui est un véritable numéro d’agit-prop règle en quelques formules le compte des media kapos et de leurs gros mensonges.

A mettre d’urgence sur les blog et sur facebook.

Les guignols de l’info peuvent toujours se rhabiller ! Et puis dans ce théâtres le public réagit selon ses émotions, il rie de bon cœur et nous dit combien il n’est pas dupe de toute ce bombardement de fausses nouvelles.

Nous défendons la liberté d’expression,... en Russie, pas ici !

 

Voir les commentaires