Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Quelle drôle d'époque ?

24 Avril 2015, 22:04pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Quelle drôle d'époque ?

Merci les médias!

Voir les commentaires

La fraude, c’est les pauvres

24 Avril 2015, 15:57pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Dominique Tian, député UMP tendance Droite populaire, dissimulait des avoirs à l’étranger.


Il s’était distingué en rédigeant en 2011 un virulent rapport parlementaire de lutte contre la fraude sociale.

Mais pendant qu’il se livrait à cette chasse aux grugeurs du RSA et autres tricheurs aux allocs, Dominique Tian, député UMP des Bouches-du-Rhône, tendance Droite populaire, dissimulait ses avoirs détenus à l’étranger.

Au moins 1,5 million d’euros sur un compte suisse et un hôtel en Belgique.

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, qui a découvert cette omission dans la déclaration de patrimoine du député, l’a signalée au parquet le 17 avril.

Dominique Tian va devoir mettre en sourdine ses attaques contre les gagne-petit de l’aide sociale et les étrangers qui abusent de l’aide médicale d’État.

 

Un député UMP pourfendeur de la fraude sociale dissimulait un compte en Suisse

PAR MATHILDE MATHIEU de Médiapart du DIMANCHE 19 AVRIL 2015

La Haute Autorité pour la transparence a saisi le parquet de Paris, vendredi 17 avril, du cas de Dominique Tian, soupçonné de déclaration de patrimoine mensongère. Ce député UMP a dissimulé un compte en Suisse.

À Mediapart, l'élu affirme qu'il détenait environ 1,5 million d'euros, rapatriés en France en 2014.

Le grand œuvre de Dominique Tian, à l'Assemblée nationale, c'est un rapport au Karcher contre les fraudeurs aux prestations sociales, ceux qui grugent le RSA ou les allocations familiales, parfois pour 100 euros de plus par mois.

Mais pendant qu'il réclamait, sabre au clair, plus de sanctions pénales contre ces tricheurs de seconde zone, le député UMP dissimulait un compte en Suisse, non déclaré au fisc, farci d'environ 1,5 million d'euros, si l'on en croit les chiffres fournis à Mediapart par l'intéressé lui-même. Aujourd'hui, Dominique Tian pourrait bien être rattrapé par la justice.

Vendredi 17 avril, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), créée après l'affaire Cahuzac pour contrôler les déclarations de patrimoine des élus, a en effet saisi le parquet de Paris, estimant que Dominique Tian avait rempli un formulaire potentiellement mensonger, « en raison notamment de l'omission d'avoirs détenus à l'étranger ». Le procureur devrait, en toute logique, ouvrir dans la foulée une enquête préliminaire.

Depuis les lois sur la transparence de fin 2013, toute « omission » peut valoir jusqu'à trois ans de prison et 45 000 euros d'amende aux délinquants en cravate, possiblement privés de leurs droits civiques et de l'exercice de toute fonction publique.

Après Degauchy (UMP), Sido (UMP), Brochand (UMP), Dassault (UMP) et de Montesquiou (UDI), c'est la sixièmefoisquelaHATVPtransmetàla justice des déclarations de patrimoine de parlementaires.

D'après nos informations, les griefs retenus à l'encontre de Dominique Tian, chef d'entreprise dans le privé, portent non seulement sur un ancien compte outre- Léman, mais aussi sur un hôtel en Belgique, non signalé à la Haute autorité.

La saisine semble viser une « vieille » déclaration de patrimoine datant de 2012, muette sur les fonds cachés en Suisse. À l'époque, les déclarations étaient épluchées par la Commission pour la transparence financière de la vie politique (l'ancêtre de la HATVP), dépourvue de moyens de contrôle effectifs et facilement flouée. C'est seulement au lendemain de l'affaire Cahuzac que le député a rapatrié son argent en France, en profitant de la cellule de

régularisation mise en place en 2013 par le ministère du budget. « En 2014, j'ai réactualisé ma déclaration de patrimoine, ainsi que ma déclaration d'ISF (impôt sur la fortune–ndlr)», affirme Dominique Tian à Mediapart.

Du coup, cet ancien évadé fiscal ne comprend pas qu'on vienne aujourd'hui lui chercher des noises. « Je suis passé par la cellule de régularisation, comme 35 000 Français, dit-il. J'ai tout déclaré. Et aujourd'hui, ce sont les élus honnêtes, comme moi, qui se retrouvent poursuivis par la HATVP ?! Un esprit mal intentionné dirait qu'il valait mieux ne pas régulariser !» Pour une infraction potentiellement commise en 2012 dans sa déclaration de patrimoine, le délai de prescription court toutefois jusqu'en 2015...

« Ce compte en Suisse a été ouvert par mon père, veut relativiser le député, usant du même argument que son collègue Lucien Degauchy ou que le sénateur Bruno Sido (voir leurs déclarations à Mediapart en novembre dernier). C'est un héritage. On l'a appris tardivement. C'était compliqué à gérer, comme dans toutes les familles...» À quelle date exactement son père est-il décédé?«Il y a environ dixans.»Pourquoi ne pas avoir rapatrié plus tôt ? «La procédure Cazeneuve est faite pour ça», répond tranquillement Dominique Tian.

L'élu rappelle d'ailleurs que sur le plan fiscal, il s'acquittera des pénalités. « J'attends de savoir de combien elles seront. Je n'ai pas de nouvelles de Bercy mais je crois que dans ces cas-là, c'est entre 10% et 40% du montant.» Et de quel montant parle-t-on précisément ? « Entre 1,5 et 1,8 million d'euros.» Quand on s'étonne du flou, le Marseillais répond : «Comme ils sont bien placés, ça rapporte.»

Par ailleurs, ce gérant de société (qui avait empoché plus de 600 000 euros de revenus ou dividendes en 2013) s'occupe d'un hôtel en Belgique, « acheté pour 7 ou 8 millions d'euros » dans les années 2000, qu'il a choisi de ne pas signaler dans sa déclaration de patrimoine. « J'estime que c'est un outil professionnel qui n'a pas à figurer, tandis que la HATVP dit que c'est un bien personnel, explique Dominique Tian. Mais c'est un hôtel acheté par mes sociétés, pas par moi.» La justice devra trancher ce débat.

En attendant, le député UMP, qui rappelle avoir voté contre les projets de loi sur la transparence, critique une Haute autorité «soi-disant indépendante». Il ne le dit pas, mais ces derniers temps, dans les couloirs de l'Assemblée, plusieurs de ses collègues, sous couvert d'anonymat, s'en chargent : « Les parlementaires épinglés sont tous de droite ! » Formulé ainsi, ça n'est pas inexact. Mais outre quelques explications sociologiques, il faut rappeler que la HATVP a bien accroché plusieurs ministres de François Hollande, à commencer par l'ancienne secrétaire d'État Yamina Benguigui, renvoyée en décembre devant le tribunal correctionnel –

son procès a été reporté pour des raisons personnelles mais devrait se dérouler cet été.

Le secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, a également été épinglé en juin dernier pour avoir minoré son patrimoine immobilier d'environ 700000 euros.

Les discussions ayant abouti à une réévaluation de ses avoirs de 30% « seulement », la Haute autorité n'a pas jugé opportun de saisir la justice. Mais ce proche de Manuel Valls devait écoper d'un redressement sur son ISF d'environ 50000 euros, rien que pour l'année 2013, d'après les informations recueillies à l'époque par Mediapart.

A-t-il bien eu lieu ? Pour quel montant ? Toujours en place, Jean- Marie Le Guen refuse invariablement de répondre à Mediapart sur ce point.

Il faut enfin évoquer Thomas Thévenoud, éphémère secrétaire d'État, qui ne déclarait pas régulièrement ses impôts. La vérifiation fiscale lancée par la HATVP au lendemain de sa nomination a débouché, début septembre, après des jours de tergiversations, sur son éviction du gouvernement.

S'il est retourné siéger à l'Assemblée nationale, on ne l'entend plus dénoncer, comme auparavant, les ravages de la fraude fiscale.

Dominique Tian va-t- il lui aussi renoncer à ses diatribes contre les fraudeurs au RSA ou les étrangers qui, à ses yeux, abusent de l'aide médicale d'État? 

Voir les commentaires

1er Mai à Arras

23 Avril 2015, 05:49am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

1er Mai à Arras
1er Mai à Arras
1er Mai à Arras

Voir les commentaires

LES ULTRAS RICHES ET VOUS

20 Avril 2015, 19:39pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

LES ULTRAS RICHES ET VOUS

Les 100 plus grosses fortunes de France ont accumulé une fortune de 257 milliards d’euros en 2014 ! En pleine crise économique, cette somme est en progression de 10% par rapport à 2013. Pour illustrer ces inégalités croissantes qui traversent la société et pour leur donner une dimension spatiale, voici donc la carte des départements moins riches que nos riches. Pour cela, j’ai comparé le PIB départemental (richesse produite sur une année) et la richesse accumulé par les 4 plus grandes fortunes de France. Si cette carte est discutable sur le plan méthodologique, puisqu’elle met en relation un flux (la production de richesse par les départements au cours d’une année) et un stock (le patrimoine des 4 plus grandes fortunes françaises), elle illustre néanmoins efficacement la captation de richesses démesurée par quelques uns au détriment du plus grand nombre. 

Ceci confirme la prémonition piquante du milliardaire Warren Buffet qui, interviewé en 2005 sur CNN, déclarait :

 «Il y a une lutte des classes, mais c’est ma classe, la classe des riches qui mène cette lutte, et nous sommes en train de la gagner».

Voici une seconde version de la carte

  83 départements sont moins riche que la famille Mulliez (Auchan), premiere fortune de France     73 départements sont moins riches que Liliane Bettancourt (L’Oréal), deuxième fortune de France     71 départements sont moins riche que Bernard Arnault ( LVMH, Moet Hennessy, Louis Vuitton), troisième fortune de France     65 départements sont moins riche qu’Alex Dumas ( Hermés Paris), quatrième fortune de France     … et la dix-neuvième fortune de France Ginette Moulin (Galerie Lafayette) est encore plus riche que deux départements français !

83 départements sont moins riche que la famille Mulliez (Auchan), premiere fortune de France 73 départements sont moins riches que Liliane Bettancourt (L’Oréal), deuxième fortune de France 71 départements sont moins riche que Bernard Arnault ( LVMH, Moet Hennessy, Louis Vuitton), troisième fortune de France 65 départements sont moins riche qu’Alex Dumas ( Hermés Paris), quatrième fortune de France … et la dix-neuvième fortune de France Ginette Moulin (Galerie Lafayette) est encore plus riche que deux départements français !

LES ULTRAS RICHES ET VOUS

Voir les commentaires

Marianne et moi, la suite de notre collaboration…

20 Avril 2015, 19:30pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Marianne et moi, la suite de notre collaboration…

par Danielle Bleitrach

Nous venons d’avoir une longue discussion avec Marianne, comme d’habitude nous sommes d’accord. Il nous est difficile dans la situation actuelle de nous préoccuper du plan politique dont le moins que l’on puisse dire est que nous sommes devant une absence de perspectives immédiates.  Ce qui ne manque pas d’exaspérer les tensions individuelles. Que ceux qui ont la force d’œuvrer dans un tel marécage le fassent, nous les en remercions sincèrement.

Aujourd’hui, à titre d’exemple, il y a eu la conférence de presse de françois Hollande où il a comparé le FN au discours des communistes des années soixante et dix et c’était pour lui visiblement une stigmatisation de l’extrême-droite qu’une telle référence. La direction du PCF s’indigne, mais ce qui ‘est extraordinaire, c’est que les mêmes, la direction nationale du PCF, celle du Rhône approuve un Nicolas Maury quand il insulte les dirigeants des années soixante et dix et quatre vingt, quand il monte la jeunesse communiste contre eux. la direction du parti communiste ne récolte que ce qu’elle a semé. et ce qu’elle continue à semer, le mépris du passé… Dans le même temps, Marion Maréchal minimise la part des juifs morts dans la shoah, là dessus aussi elle a bénéficié de quelques complicités dans la jeunesse faute de respecter le passé. Comment voulez-vous que François hollande et le PS et même l’extrême-droite respectent des communistes qui ne se respectent pas eux mêmes, comment lutter contre la prégnance du négationnisme qui revient à faire un signe d’égalité entre communiste et nazisme?  Nous ne pouvons pas remonter à nous seules un tel courant…
 
 
 

En revanche, nous sommes d’accord pour plus nous investir sur la question qui nous préoccupe et qui est celle de l’espace post-soviétique et euroasiatique. Notre réflexion reste d’abord théorique bien qu’avec des implications politiques. Il s’agit de contribuer à une meilleure appréhension de l’histoire du communisme et il s’agit de mieux faire connaître par nos voyages, traductions, compte-rendus de lecture, conférences ce qui est en train de naître dans ces espaces profondément marqués par la première expérience socialiste.

Si nous avons à ce titre de temps en temps un article ou un récit d’expérience qui nous paraît intéressant, nous le publierons, mais pour le reste ce blog demeurera en sommeil. Nous allons nous préoccuper toutes les deux de la diffusion et des débats autour de notre livre « Urss vingt ans après, retour de l’Ukraine en guerre » et sans doute de notre voyage à Novossibirsk et en Asie centrale. Peut-être cet été mais sûrement cet hiver. Comme je l’ai indiqué par ailleurs, en outre, nous pensons lors de la rentrée universitaire prochaine, suivre le séminaire de Jean Salem à la Sorbonne. Et à ce moment-là nous diffuserons les travaux et réflexions, comme d’ailleurs les compte-rendus des livres des éditions Delga qui font un gros travail sur notre champ de réflexion. .

Mais il n’est plus question, si faire ce peut, de mêler nos activités ou non activités politiques à la situation au demeurant navrante du champ politique français. Nous restons ce que nous sommes, moi une communiste sans parti, Marianne une communiste du Pas de Calais, c’est tout.

Donc pas question de réouvrir le blog tant qu’il n’y aura pas un texte qui nous paraîtra utile à la réflexion théorique qui est la nôtre et celle de bien des lecteurs et lectrices de ce blog. Si vous souhaitez poursuivre le débat, lisez notre livre, faites nous part de vos remarques, avant le mois d’octobre et la fréquentation du séminaire de jean Salem où ce blog retrouvera une utilité.

Voici mon numéro de courriel où vous pourrez me transmettre vos analyses et commentaires:

bleitrach.danielle@wanadoo.fr

A la fête de l’humanité nous sommes en train de réfléchir à notre présence et à celle de notre livre. Comme nous sommes en train de mettre en place quelques débats, Marianne à la fête d’Avion au stand d’Arras et nous deux à Beziers, puis à Aix en Provence à la librairie de Provence, peut-être à paris 20 e pour Marianne le 28 mai. Il est peut-être aussi question de l’Algérie en septembre…

Voilà et merci de vos encouragements et de votre véritable amitié, mais j’aimerais que vous fassiez l’effort de réfléchir à tout ça pour préparer ce travail collectif de rentrée. Puisque le rassemblement en faveur de quelques fondamentaux, la paix, la justice sociale, est impossible sur le plan politique, que les concurrences mesquines s’y exaspèrent, sans parler parfois de l’acceptation plus ou moins ouvertes de proximités nauséabondes faute de l’affirmation actuelle de la dimension de classe, espérons en un lieu d’échange intellectuel ouvert à tous; où, rêvons un peu, tels les copistes du Moyen Age, anonymes, nous transmettrons notre expérience à la génération qui saura en faire quelque chose.  Après la barbarie….

Danielle Bleitrach

Et comme il disait: « Les choses ne sont pas si douloureuses, ni difficiles d’elles-mêmes ; mais notre faiblesse et lâcheté les fait telles. Pour juger des choses grandes et hautes, il faut une âme de même, autrement nous leur attribuons le vice qui est le nôtre. Un aviron droit semble courbe en l’eau. Il n’importe pas seulement qu’on voie la chose, mais comment on la voit. »
( Montaigne Essais 1.14, p.123, Folio n°289)

 

 

Voir les commentaires

Loi sur le renseignement : sur les réseaux sociaux, la consternation

20 Avril 2015, 19:19pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Loi sur le renseignement : sur les réseaux sociaux, la consternation

Voir les commentaires

RUSSIE-USA: Le masque tombe, le voile se lève

20 Avril 2015, 19:01pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Le discours Stratfor : George Friedman fait des révélations incroyables

Aucun endroit ne peut demeurer en paix longtemps. Même pas les États-Unis, je veux dire nous (les USA) nous sommes accompagnés, c’est-à-dire touchés par des guerres. L’Europe ne retournera certes pas aux grandes guerres, je suppose, mais elle retournera à la situation humaine normale : elle aura ses guerres, ses temps de paix et elle perdra des vies.
 

1 – L’Europe n’existe pas
2 – Seule une union Allemagne-Russie pourrait nous menacer, ça n’arrivera jamais
3 – L’armée ukrainienne est une armée US, nous donnons nos médailles à leurs soldats méritants
4 – Nous livrons des armes dans tous les pays de l’est européen, même en Ukraine
5 – Notre but est d’installer un cordon sanitaire autour de la Russie
6 – Nous intervenons militairement dans le monde entier, nous dominons les océans et toute la terre
7 – Nous faisons battre nos ennemis entre eux, c’est cynique mais ça marche
8 – Les attaques préventives déstabilisent les ennemis, nous faisons ça dans toutes les guerres
9 – Nous installons des régimes favorables à nos intérêts
10 – Nous sommes un empire, nous ne pouvons pas nous relâcher
11 – L’Otan doit occuper tout l’espace terrestre entre la mer Baltique et la mer Noire
12 – Nous ne savons pas ce que va faire l’Allemagne, elle est dans une situation très difficile
13 – Nous ne voulons pas d’une coopération entre le capital financier et technologique allemand et les ressources de matières premières russes, les USA essaient d’empêcher ça depuis un siècle. Le destin de l’Europe dépendra de la décision des Allemands, où vont-ils diriger leurs exportations?

PAIX – le voile de l’espoir se lève

Conférence de presse de Poutine à Moscou, le 6 avril 2015 – Vidéo vocalisée en français

Monsieur le président, (John Simson, de la BBC) les pays occidentaux disent presque unanimement qu’il y a une nouvelle guerre froide et ils pensent que c’est vous qui avez décidé de la recommencer. Presque tous les jours on voit des avions russes procéder à des manœuvres dangereuses près de l’espace occidental. Cela se fait sous votre commandement, c’est vous qui décidez ça en tant que commandant suprême. Vous envoyez les troupes russes sur le territoire d’un pays souverain l’Ukraine, d’abord il y a eu le cas de la Crimée, ensuite de la partie orientale de l’Ukraine. Maintenant vous avez un certain problème avec le cours du rouble, vous allez avoir besoin de l’aide, de la compréhension et du soutien d’autres pays et notamment des pays occidentaux. Est-ce que vous allez profiter de cette occasion pour dire à l’occident, si je puis me permettre de poser cette question, que vous ne souhaitez pas une nouvelle guerre froide et que vous allez maintenant faire tout votre possible pour résoudre le problème en Ukraine ? Merci

1 – La Russie n’attaque pas l’Occident, elle n’agresse personne, elle défend ses intérêts
2 – En 1990, la Russie a arrêté les vols de ses bombardiers stratégiques, mais les avions US continuaient à voler avec des armes nucléaires à bord. Pourquoi? Contre qui? Nous avons recommencé depuis trois ans, alors qui provoque?
3 – Nous avons deux base militaires hors de Russie, à la frontière afghane, c’est même l’intérêt des USA. Eux ont plus de mille bases partout dans le monde, et nous sommes des agresseurs? Où est le bon sens? Que font les armes nucléaires américaines en Europe?
4 – Le budget militaire du Pentagone est dix fois plus élevé que le nôtre et nous menons une politique agressive? Il faut garder son bon sens. Avons-nous des bases aux frontières des USA?
5 – Pourquoi veut-on nous interdire de nous défendre? Qui a résilié le traité sur les missiles? Qui installe ses missiles aux frontières de l’autre? Et nous sommes agressifs?
6 – Nous voulons des relations d’égalité avec l’Occident, en accord avec nos intérêts nationaux
7 – Nous avons attendu 20 ans avant d’être acceptés à l’OMC, avec beaucoup de concessions, les règles solides sont violées, celles de l’OMC, de l’ONU, du droit international avec les sanctions contre nous
8 – Nous voulons collaborer sur les problèmes de l’humanité, sécurité, désarmement, terrorisme, santé, drogue, crime organisé
9 – Après la chute du mur de Berlin, on nous avait promis un gel de l’Otan, et aujourd’hui elle est partout à nos frontières, c’est un nouveau mur. Les Occidentaux ont décidé qu’ils étaient vainqueurs.
10 – Il faut arrêter de construire de nouveaux murs et faire un monde commun humain, prospère et en sécurité.
11 – Les sanctions économiques ne sont pas le prix que nous payons pour la Crimée, mais pour notre volonté d’exister en tant que nation et civilisation libre
12 – Quoi que nous fassions pour la détente, nous rencontrons toujours des refus et des résistances de l’Occident. Les derniers jeux Olympiques d’hiver de Sotchi ont été calomniés et discrédités avant, pendant et après, pourquoi ?
13 – L’Occident veut enchaîner l’ours russe, même s’il reste dans sa tanière, il veut arracher les dents et les griffes de l’ours, ses armes nucléaires. Ensuite il empaillera l’ours et s’appropriera sa taïga, son territoire. Les USA trouvent injuste que la Russie soit si grande, elle en veut un morceau, comme elle avait volé le Texas au Mexique en 1848 [plus la moitié de ses terres, du Texas à la Californie, NdT]
14 – Nous utilisons les sanctions économiques comme tremplin pour améliorer notre économie, nous serons plus indépendants
15 – Nous ne voulons pas que la peau de l’ours soit accrochée au mur, cela n’a rien à voir avec la Crimée.

Voir les commentaires

FR3: La voix est libre avec Bertrand Péricaud

20 Avril 2015, 18:01pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

FR3: La voix est libre avec Bertrand Péricaud
La Voix est Libre prend un peu d’avance et fusionne pour l’occasion afin d’aborder les grands thèmes d’une campagne qui a déjà commencé :
  • Quelles leçons tirer des élections départementales ?
  • Quel visage donner à la future institution qui va gérer le quotidien de six millions d’habitants ?
  • Quels projets d’avenir pour cette région en pleine mutation ?
Pour en discuter, le magazine politique de nos rédactions reçoit cinq responsables politiques des assemblées sortantes :
  • Franck Briffaut, Front national, conseiller régional de Picardie et maire de Villers-Cotterêts, dans l’Aisne
  • Anne Ferreira, Parti socialiste, vice-présidente du Conseil régional de Picardie, chargée du développement économique 
  • Bertrand Péricaud, Parti communiste, président de la commission développement économique au Conseil régional du Nord Pas-de-Calais 

  • Philippe Rapeneau, UMP, Président du groupe d’opposition au Conseil régional du Nord Pas-de-Calais 
  • Sandrine Rousseau, Europe Ecologie les Verts, vice-présidente du Conseil régional du Nord Pas-de-Calais à l’enseignement et à la recherche
Présentation : Véronique Marchand (France 3 Nord-Pas-de-Calais) et Florent Loiseau (France 3 Picardie)
Réalisation : Grégory Bocage
 

 

Cliquez dessous pour voir ou revoir l'émission

Voir les commentaires

Hollande : deux heures de "Supplément" pour ne rien ajouter à l'échec de sa politique

20 Avril 2015, 17:33pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Sur Canal +, Hollande poursuit sa campagne de promotion éhontée du FN en osant scandaleusement le comparer au « PCF des années 70 ».

François Hollande était l’invité de l’émission « le Supplément » ce 19 avril. Pour ses trois ans de mandat à l’Elysée, en toute connivence avec les journalistes aussi complaisants que faussement décontractés de Canal +, toujours sur son ton en mineur, il a multiplié les provocations au nez et à la barbe de ses propres électeurs de 2012.

Malgré le rejet massif de sa politique antipopulaire, encore exprimé aux élections départementales, il a réaffirmé qu’il la poursuivrait sans changement, aussi bien au plan national qu’international.

A nouveau, il a pris le prétexte de l’emploi, sans vergogne, malgré trois ans d’envolée du chômage. Plus que jamais, avec le patronat, avec les capitalistes de France et de l’UE, c’est au contraire sur le chômage que leur serviteur Hollande mise pour détruire les acquis sociaux et démocratiques, les salaires, la sécurité sociale etc.

Parmi d’autres provocations, on aura noté l’attaque contre les derniers contre-pouvoirs démocratiques du Parlement, qualifiés de « survivances des 19 et 20ème siècles », car il faut aller toujours plus vite dans l’intérêt des possédants.

Hollande, Valls, Macron, après Sarkozy et Fillon, toujours avec l’Union européenne, c’est toujours le « Coup d’Etat permanent » pour reprendre la formule de Mitterrand.

Mais on retiendra surtout de cette émission comment, après les déclarations de Valls avant les départementales, Hollande a passé les bornes dans la promotion du Front national de Marine Le Pen.

Porte-parole du système, Valls et Hollande s’appliquent à polariser la vie politique sur les élections de 2017 et la « menace Le Pen », à détourner la colère des travailleurs vers le vote FN.

Hollande rentre en plein dans la démagogie sociale du FN. Cela fait plusieurs années que nous analysons et dénonçons les tentatives des nouveaux dirigeants du FN de dévoyer les positions historiques et l’image du PCF comme parti des travailleurs.

Le calcul de Hollande et du système coïncide avec celui du FN.

Le FN, repoussoir xénophobe et nationaliste, version Jean-Marie comme Marine, sert pour eux à dénigrer des positions progressistes aussi fondamentales que le rejet de l’Union européenne du capital ou – Hollande le reprend dans l’interview d’aujourd’hui – l’exigence de nationalisations démocratiques de secteurs clés de l’économie.

Sauf qu’entre le FN et le PCF, il n’y a pas seulement ces rivières de sang qui séparent historiquement les fascistes, les colonialistes, des résistants, des défenseurs des droits des peuples.

Il y a une différence fondamentale, un fossé de classe, qu’évidemment Hollande a intérêt à ignorer. C’est là que ses propos et son calcul politiciens sont inacceptables et inquiétants.

La démagogie lepéniste, uniquement tournée vers les élections, s’arrête aux intérêts concrets du patronat. La priorité du FN, c’est de défendre la dictature de la propriété privée, de combattre les syndicats, la sécurité sociale (les « charges »), les luttes des travailleurs.

En fait, nous devons retenir une chose des paroles anticommunistes, proprement dégueulasses, de Hollande : l’hommage décerné à notre parti, à ce qu’il continue à représenter dans le pays.

Le PCF, Parti de classe et de masse, organisé dans les quartiers, les entreprises, les campagnes, incarnés, dans les années 70, par des centaines de milliers de militants, d’une certaine façon aussi par une personnalité comme celle de Georges Marchais, reste la terreur des classes possédantes, de leurs serviteurs du système politique PS+UMP+FN.

Raison de plus pour le remémorer et  le renforcer sur ces bases de classes historiques, contre les forces du capital, contre leur recours au fascisme !

Voir les commentaires

Les retraites ENCORE gelées en 2015 ! 42 mois sans augmentation !

20 Avril 2015, 16:54pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Les retraites ENCORE gelées en 2015 ! 42 mois sans augmentation !

0% d’augmentation des retraites en 2015 ! urgent ! Les retraites ne seront pas revalorisées cette année. Voici ce que l’on peut lire dans le document que le gouvernement va transmettre à Bruxelles “les pensions de base seront stabilisées au 1er octobre 2015 en raison de l’absence d’inflation en 2015″ Les pensions de retraite font donc partie des 4 milliards d’économies demandées par l’Europe. Bruxelles fixe sa loi ! C’est scandaleux et c’est bien la preuve que les retraités sont de simples variables d’ajustement des finances publiques. Les retraites ne seront pas revalorisées pendant 3 ans et demi soit 42 mois d’avril 2013 à octobre 2016 !

http://blog.seniorenforme.com/categorie/retraite-2/

Honteux !

 

Nous voudrions bien savoir ce qu’ont donc bien pu faire les 16 millions de retraités pour être traité de la sorte ? Pourtant nous ne cassons rien, nous ne manifestons pas, nous n’exprimons pas notre mécontentement de façon violente. Non, nous sommes juste résignés.

http://blog.seniorenforme.com/urgent-les-retraites-encore-gelees-en-2015/

Résignés à voir notre pouvoir d’achat baisser en raison de la hausse de la CSG, de la suppression de la demi-part des veuves, de la taxe de 0.3%, de la fiscalisation des familles nombreuses et du gel de nos retraites pendant 42 mois ! Même le minimum vieillesse n’a pas été revalorisé en avril.

Retraité pauvre, retraité médian, retraité riche, tous dans le même bateau au pain sec et à l’eau !

Benoit Hamon, l’ancien ministre, est conscient de la situation et déclarait il y a deux jours “il faudrait revenir sur la suppression de la demi-part pour les veuves, revenir sur le calcul de la CSG qui a affecté les retraités par la perte de 40, 50, 70 euros sur des pensions de 800 à 900 euros par mois” mais pourquoi ne l’a t-il pas proposé quand il était au gouvernement ? Il déclare encore “on ne peut pas accepter que les retraités voient leurs pensions baisser”

Non on ne peut l’accepter pourtant avec ce nouveau gel des retraites, la situation devient alarmante pour les retraités qui vont voir par contre leurs impôts locaux s’envoler.

Il faut arrêter avec ce prétexte de l’inflation nulle en 2015. Tout augmente, nous le voyons bien tous les jours, qui peut nier que les timbres ont augmenté de 15%, les tarifs de la SNCF de 2%, le gaz de 2% et bientôt la hausse des tarifs de l’électricité va nous faire mal ! A ce rythme là, les retraités augmenteront en 2034 !

La faible inflation risque de perdurer des années, c’est pour cela que le gouvernement met à l’étude une nouvelle forme d’indexation. Cette fois-ci non pas basée sur l’inflation mais sur la hausse des salaires. Pour information, les salaires ont augmenté en 2014 de près de 2%. Pour 2015, les prévisions de hausse des salaires sont de l’ordre de 0,2%. Si les retraites augmentent à ce rythme là, ce serait mieux que rien !

C’est facile de s’attaquer aux retraités car ils n’ont pas de moyens de se faire entendre. Ils ne sont pas représentés ni écoutés ni compris par les élus. Les politiques courtisent les seniors juste avant les élections puis les retraités sont oubliés…

SOURCE:

 
Publié par Michel El Diablo

Voir les commentaires

Philippe Martinez - Les 4 vérités - 09/04/15

18 Avril 2015, 14:25pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

« Boîtes noires » pour surveiller les internautes : les 5 députés qui ont voté contre

18 Avril 2015, 14:09pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

« Boîtes noires » pour surveiller les internautes : les 5 députés qui ont voté contre

L'Assemblée nationale a publié le détail du scrutin public qui a permis dans la nuit du 15 avril 2015 , par 25 voix contre 5, l'adoption du dispositif des boîtes noires qui surveilleront le comportement des internautes par des algorithmes. Ces derniers auront la charge de "dénoncer" automatiquement les internautes qui devraient faire l'objet d'une surveillance accrue par les services de renseignement, avec la possibilité d'une levée de leur anonymat.

Sur 577 députés élus, 5 se sont opposés à ce dispositif orwellien :

  • Laure de La Raudière (UMP)

  • Lionel Tardy (UMP)

  • Isabelle Attard (Nouvelle Donne)

  • Sergio Coronado (EELV)

  • Jean-Jacques Candelier (GDR) (communiste du nord)

Tous les députés socialistes présents (19) ont voté pour. Le Front National, qui avait dit son indignation lors de la discussion générale, n'a pas jugé utile de se déplacer.

 

 

« Boîtes noires » pour surveiller les internautes : les 5 députés qui ont voté contre

Voir les commentaires

L'état de santé de MUMIA ABU JAMAL reste TRÈS FRAGILE et PRÉOCCUPANT

18 Avril 2015, 14:03pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

 

Vous trouverez (ci-dessous) un résumé des informations qui nous ont été communiquées par la famille et les soutiens américains de Mumia. A l'évidence, la mobilisation reste de mise car, s'il est enfin autorisé à recevoir des visites de ses proches (photos ci-dessus avec son épouse Wadiya), Mumia n'a toujours pas obtenu la possibilté de choisir un médecin spécialiste et indépendant pour se soigner.

Sachez aussi que la solidarité internationale a été très présente durant ces deux dernières semaines, en Europe notamment où les ambassades des Etats-Unis ont été submergées de messages et d'interventions d'élus ... Et plus largement dans le monde, à l'exemple de l'interpellation des autorités américaines par le prix Nobel de la paix, Mgr Desmond M Tutu, l'archevêque sud-africain et fidèle soutien de Mumia. En France, la mobilisation s'est également traduite par de très nombreuses interventions de citoyens, d'élus, de municipalités, d'organisations et de syndicats auprès de l'ambassadrice des Etats-Unis. Des articles de presse et quelques radios ont fait écho à cet évènement dramatique en relayant les appels à protester. Notre site Internet et ses relais sur Facebook et Twitter ont connu une fréquentation record.

Du côté américain, les médias et de très nombreuses personnalités se sont offusquées du comportement inhumain de l'administration pénitentiaire et une affaire vient de déclencher un tonnerre de protestation : une enseignante dans l'Etat du New Jersey a été relevé de ses fonctions pour avoir demandé à ses élèves d'écrire à Mumia en lui souhaitant une meilleure santé !

*****

 

VISITES A MUMIA

par Noëlle Hanrahan, directrice de Prison Radio

 

Selon les jours son état de santé est très variable ... mais grâce à votre soutien, sa famille et ses proches ont pu lui rendre visite.

Jeudi dernier, je l’ai rencontré en présence de son épouse Wadiya. Il était très affaibli et n'a toujours pas de traitement approprié. Et pourtant, quittant son lit à l'infirmerie le soir même, il a tenu à téléphoner pour que ses commentaires sur le meurtre récent d'un jeune noir par un policier blanc soient enregistrés.

 

Samedi, en fauteuil roulant au parloir, il a discuté avec nous et son avocat, Maître Bret Grote, des démarches nécessaires pour bénéficier d'un diagnostic fiable et de soins adaptés.

 

Lundi, c'est Suzanne Wross de New York qui lui a rendu visite. Elle n’est restée qu'une heure pour ne pas le fatiguer davantage. Voici son récit …

J'ai vu Mumia au parloir à Mahanoy. Il est arrivé en fauteuil roulant, un fauteuil qu'il doit faire fonctionner lui-même, avec ses mains et c'est très dur pour lui. Il semble mieux que sur les photos que nous avons reçues récemment. Selon son niveau de diabète, son état de santé fluctue. Parce qu'il a perdu tant de poids (40 kg) en si peu de temps, même rester assis en fauteuil roulant lui est extrêmement douloureux. Il a toujours la peau couverte de plaques étranges, de couleurs variées, une peau très sèche qui lui cause des démangeaisons constantes. Il a des tremblements incessants. Mais ce jour-là il parle presque normalement. Il me dit qu'on lui a d'abord diagnostiqué, à tort, une pneumonie, confondant la cicatrice consécutive à sa blessure par balle reçue le 9 décembre 1981 (jour de la fusillade entraînant la mort du policier Faulkner) avec une lésion due à une pneumonie.

Son régime alimentaire est meilleur : il a plus de fruits et de légumes et il a droit à 2.500 calories par jour, sans doute l'heureuse conséquence de la mobilisation massive, suite au régime de pâtes et de céréales administré à son retour en prison après deux jours à l'hôpital.

Mumia garde sa vivacité d'esprit, s'intéresse toujours aux enjeux politiques et de société. Il retrouve même son sens de l'humour. Mais il oublie beaucoup de mots avec des périodes d'aphasie, voire des moments d'absence totale. Il reste terriblement éprouvé par la maladie, tant physiquement que psychologiquement. Il pense que ce sont les stéroïdes qu'on lui a administrés, au départ pour soigner ses problèmes de peau, qui ont causé ce diabète et qui ont failli le tuer. Il a toujours de terribles douleurs, des démangeaisons, des tremblements ainsi que des problèmes de mémoire. Et tout cela est le résultat de traitements qu'on lui a administrés à son insu.

Mumia est extrêmement reconnaissant envers tous ceux qui le soutiennent avec tant de chaleur et il pense que c’est cette solidarité qui le maintient en vie.

Lorsque que je lui ai demandé ce qu'il souhaitait, il m'a dit : « continuez à faire tout ce que vous faites ».

Alors, continuez à intervenir auprès des autorités américaines pour exiger que Mumia :

- bénéficie enfin d'un examen médical indépendant fait par les spécialistes de son choix ;

- communique librement avec le médecin qu'il aura choisi tant qu'il restera à l'infirmerie et que celui-ci puisse être en contact permanent avec le personnel médical de la prison.

Le 16 avril 2015

Intervenez auprès de l’Ambassadrice des États-Unis à Paris :

SE Madame Jane D. Hartley

par tél : 01 43 12 22 22

par fax : 01 42 66 97 83

par mail : ParisNIV@state.gov

 

 

*******

LE COLLECTIF FRANCAIS "LIBÉRONS MUMIA !"

rassemblant une centaine d'organisations et de collectivités publiques

Courriel : contact@mumiabujamal.com

Site Web : www.mumiabujamal.com

 

 

Voir les commentaires

Il a osé le dire : Laurent Wauquiez (UMP)

16 Avril 2015, 17:08pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Si jamais, quand vous tombez malade, cela n'a aucun impact sur votre indemnité et votre salaire, ce n'est pas très responsabilisant. Du coup, on a un peu l'impression que la sécurité sociale est quelque chose sur lequel on peut tirer sans qu'il y ait un impact", a lancé sur BFM TV-RMC le dirigeant de la Droite sociale au sein de l'UMP.

Il a osé le dire : Laurent Wauquiez (UMP)

"Il faut qu'il y ait un petit signal", a lancé M. Wauquiez. "Quelqu'un qui est en arrêt maladie, il faut qu'il se rende compte : tout ça, ça coûte à la sécurité sociale".

"C'est une question de principe", a martelé le ministre, opposant "celui qui joue le jeu, qui, quand il est un petit peu malade, fait l'effort d'aller au travail", et celui qui se dit "quand je suis malade, c'est pas grave parce que je suis indemnisé".

 

"Ce n'est pas juste", selon M. Wauquiez, évoquant encore celui qui finance le système "par ses cotisations" qui "viennent pour compenser des gens qui n'en ont rien à faire et, se disent que parce que c'est gratuit, tirent sur le tiroir-caisse".

Voir les commentaires

Eclairantes révélations de la Direction du renseignement militaire français

16 Avril 2015, 16:59pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Eclairantes révélations de la Direction du renseignement militaire français

Le général français Général Gomart, de la Direction du renseignement militaire (DRM), une direction indépendante de la DGSE, estime, notamment à propos de l’Ukraine, du Sahel et de la Libye (extraits ; voir liens vers sources en bas de page) : « Nous avons d’excellentes relations avec le commandant suprême allié Transformation (SACT) et les notes de renseignement de la DRM alimentent d’ailleurs la réflexion de l’OTAN. La vraie difficulté avec l’OTAN, c’est que le renseignement américain y est prépondérant, tandis que le renseignement français y est plus ou moins pris en compte – d’où l’importance pour nous d’alimenter suffisamment les commanders de l’OTAN en renseignements d’origine française ».

 

UKRAINE

« L’OTAN avait annoncé que les Russes allaient envahir l’Ukraine alors que, selon les renseignements de la DRM, rien ne venait étayer cette hypothèse – nous avions en effet constaté que les Russes n’avaient pas déployé de commandement ni de moyens logistiques, notamment d’hôpitaux de campagne, permettant d’envisager une invasion militaire et les unités de deuxième échelon n’avaient effectué aucun mouvement ».

 

« La suite a montré que nous avions raison car, si des soldats russes ont effectivement été vus en Ukraine, il s’agissait plus d’une manœuvre destinée à faire pression sur le président ukrainien Porochenko que d’une tentative d’invasion. La coopération avec les pays d’Europe occidentale est bonne. La DRM participe à deux forums, dont l’un réunissant régulièrement les pays de l’OTAN autour de divers sujets. Je me souviens que lors de l’un de ces forums, on a cherché à nous forcer la main au sujet de l’Ukraine. Cela montre bien l’importance de disposer de renseignements concrets et factuels : de ce point de vue, la France dispose des moyens lui permettant d’apprécier les situations et de faire valoir son point de vue ».

 

SAHEL

« Au Sahel, les Américains nous donnent tout ce qu’ils ont, et vont jusqu’à mettre à notre disposition leurs drones d’observation équipés de capteurs images et d’interception électromagnétique. Au Levant, ils ont commencé à ouvrir un peu plus les robinets du renseignement, mais beaucoup dépend des commandants de théâtre, qui disposent d’une très vaste marge d’autonomie et peuvent être d’une certaine manière comparés chacun à l’équivalent du CEMA en France ».

 

« J’ai rencontré Michael G. Vickers, Under Secretary of Defense for Intelligence, c’est-à-dire sous-secrétaire à la défense pour le renseignement, qui est très ouvert et m’a expliqué avoir donné des ordres afin que des échanges de renseignements aient lieu. Le problème, c’est que les Français n’apparaissent pas toujours comme un partenaire très fiable aux yeux des Américains : il semble qu’ils nous considèrent comme un peu fantasques, tout en nous reconnaissant un grand professionnalisme et une capacité à agir largement démontrée au Sahel – ce qui les conduit même à admettre qu’ils auraient été incapables d’en faire autant avec si peu de personnel ».

 

LIBYE

« Pour ce qui est de la Libye, j’ai participé au Forum international pour la paix et la sécurité en Afrique qui s’est tenu en décembre dernier à Dakar, et je me rappelle que le président tchadien Idriss Déby a longuement insisté sur le fait qu’après avoir créé le désordre en Libye en éliminant le président Kadhafi, l’OTAN devait désormais trouver une solution pour ce pays et son peuple ».

 

« La situation actuelle inspire une grande inquiétude à mes homologues égyptien et tunisien : Daech commence en effet à s’implanter en Libye, combattant les affiliés à Al-Qaïda après avoir rétabli la division traditionnelle de la Libye en trois wilayas – la Cyrénaïque, la Tripolitaine et le Fezzan – et il serait de l’intérêt des Libyens de s’entendre contre ce troisième acteur. Il est en effet à craindre de voir des combattants de Daech venus du Levant – Irak et Syrie – affluer en Libye afin de prendre possession de certains territoires. On sait que Daech cherche actuellement des ressources financières que la prise des champs pétroliers situés en Irak – dans la région de Kirkouk, où ses hommes ont engagé une offensive – voire en Libye, lui procurerait ».

 

« La Libye est déstabilisée, et nous nous inquiétons beaucoup de voir les principaux chefs terroristes d’AQMI s’y trouver – plutôt au nord, tandis que le Sud, notamment la ville d’Oubari, est le théâtre de combats entre les Touaregs et l’ethnie des Toubous, soutenue par Idriss Déby. Plus généralement, la Libye est devenue un lieu où s’affrontent les islamistes et les combattants nationalistes, ces derniers cherchant actuellement à s’emparer de Tripoli, pour le moment sans succès ».

 

« Enfin, les Égyptiens accueillent en ce moment des avions des Émirats arabes unis destinés à aller bombarder la Libye. L’élimination de Kadhafi a donc effectivement engendré une situation extrêmement complexe, ce qui s’explique en partie par le fait que le dirigeant libyen tenait seul les rênes du pays, qui n’était pas doté de structures étatiques » (fin des extraits ; voir liens vers sources en bas de page).

 

Michel Garroté, 13 avril 2015

Sources :

 

http://alexandrelatsa.ru/2015/04/extrait-daudition-a-lassemblee-nationale-commission-de-la-defense-nationale-et-des-forces-armees/

http://www.assemblee-nationale.fr/14/cr-cdef/14-15/c1415049.asp

Voir les commentaires