Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Le devoir de mémoire respecté pour Suzanne et René Lannoy

14 Décembre 2011, 18:08pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Le devoir de mémoire respecté847065-le-devoir-img_5231.jpg.jpg

pour Suzanne et René Lannoy

Dimanche 14 décembre 1944, le préfet René Lannoy décède des suites d'un accident sur la route de Lens à l'entrée de Sainte-Catherine.

Dès 1940, cet enseignant âgé d'une trentaine d'années refuse le serment d'allégeance au gouvernent de Vichy et s'oppose à la soumission envers la dictature sanglante des nazis. En janvier 1941, il devient co-fondateur et responsable du comité clandestin de libération du Pas-de-Calais et du journal Le Patriote. 

Sous le pseudonyme de lieutenant-colonel FFI Gilbert, René Lannoy est l'un des pionniers de la libération du joug des armées allemandes dans le département. Il sera ensuite nommé, par le gouvernement provisoire de la France libre, préfet.

Cette cérémonie patriotique ne pouvait se terminer sans évoquer le souvenir de la destinée tragique de Suzanne Blin épouse Lannoy. Enseignante tout comme son mari, elle s'engage dans les mouvements clandestins pour lutter contre la barbarie de l'occupant. Elle est arrêtée par la Gestapo le 2 mars et elle succombe sous la torture le 6 mars 1944 à Douai.

En ce dimanche 11 décembre 2011 et en présence des portes drapeaux et des associations d'anciens combattants, André Bouzigues, le maire de Sainte-Catherine, accompagné de son conseil municipal, Charles Gheerbrant ancien député et maire de Saint-Nicolas-Lez-Arras, Bernard Belgeulle le président départemental de l'ANACR et René Liétard, 85 ans et incontournable mémoire patriotique de l'Artois, un vibrant hommage a été rendu à Suzanne et à René Lannoy. Cette cérémonie a eu lieu en la présence du fils du couple martyre, de Gilbert le petit fils et des deux arrières petits enfants. Ce devoir de mémoire doit perdurer afin que cette liberté si fragile ne soit pas oubliée.
(article de l'Avenir de l'Artois)

Commenter cet article