Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Faurecia : la vigilance est de mise pour les élus communistes

18 Novembre 2011, 10:51am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

L-album-des-Faur-ciaP0873.jpgFaurecia :

la vigilance est de mise

pour les élus communistes

Rendez-vous instructif que celui proposé, deux fois par an, par les conseillers régionaux PCF du Pas-de-Calais aux syndicalistes des grandes entreprises du secteur. Le 10 novembre, ce fut donc l’opportunité de faire le point sur la dernière séance plénière du conseil régional consacrée à la conjoncture de l’industrie automobile, dont il ont rendu compte au président du SAZIRAL, René Hocq. Elle leur laisse un goût d’inachevé : le tableau aurait été complet si le tour de table avait également associé les équipementiers automobiles. D'autant que, interpellé sur le dossier Faurecia par Bertrand Péricaud, président de la Commmission économique, le président de Faurecia International Industrie lui a adressé, il y a peu, un courrier dans lequel il se dit prêt à rencontrer les élus de la Région... Cette remarque n'est pas « tombée dans l’oreille d’un sourd », comme on dit par chez nous, et on peut compter sur Bertrand Péricaud pour ne pas se priver d'en user autant qu'il le faudra auprès de l'industriel et du Président de Région, Daniel Percheron.

Comme le martèle l'élu du Pas-de-Calais, qui avait rencontré les salariés d'Auchel voici un mois à l'initiative de René Hocq, un nouveau tour de table pourrait apporter un peu de visibilité  « dans une industrie régie par le culte du secret, la conséquence étant que les élus ne savent rien de ce qui se trame, se bornant à donner de l’argent et c’est tout » ! Et de citer le cas de MCA Maubeuge « à qui on a réussi à faire rendre gorge car l’entreprise avait reçu des subventions de la Région pour créer 800 emplois qui n’ont jamais vu le jour. Ils ont donc dû rembourser 800 000 € ». Ce culte du secret fait donc bondir les élus à propos du dossier Faurecia : « Ils ne peuvent pas le dire officiellement, mais ils travaillent à ce que, dans la région, il n’y ait plus qu’un seul site de production ! Il faut absolument que, là-dessus, on soit informé de leurs choix stratégiques qui sont également des choix de profitabilité », a déclaré l'élu régional, en rappelant que des interventions seraient faites en concertation avec les salariés du site d'Auchel. Il est question d'une adresse à l'intention du Président de la République et de la mise en place d'un Comité de vigilance. Affaire à suivre...

Commenter cet article