Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Danger: McCarthysme droit devant en Israël

15 Janvier 2011, 19:56pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

 

normal DovKheninSpeakingLe député communiste Dov Khenin lance un appel à l'ensemble du camp démocratique et anti-fasciste pour la vigilance et la résistance au  retour en force du McCarthysme en Israël 

 

Traduction AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/


Danger: McCarthysme droit devant

Défilé extraordinaire du camp démocratique, samedi 15 janvier à Tel-Aviv

Par Dov Khenin,député du Hadash, membre du Bureau politique du Parti communiste d'Israël

La création de commissions d'enquête parlementaires sur des activités politiques est associée avec le nom du Sénateur républicain du Wisconsin, Joseph McCarthy, en activité aux États-Unis dans les années les plus sombres de la Guerre froide. McCarthy reste tristement célèbre pour son initiative, présentée dans un discours de Février 1950, consistant à enquêter sur des fonctionnaires accusés de « collaboration avec l'ennemi ».

Le Sénateur McCarthy avait été placé à la tête de la Sous-commission d'enquête. La Commission parlementaire sur les Activités anti-américaines travaillait en parallèle. Les deux commissions ont publié une liste d'organisations hostiles sur lesquelles il fallait enquêter. Parmi elles se trouvait la Guilde des avocats américains – accusée d'anti-américanisme car elle comprenait des avocats noirs dans ses rangs.

Puisqu'il est très difficile de fixer des limites aux enquêtes politiques, le comité a étendu ses activités, des organisations à des personnalités du milieu du cinéma et du spectacle. Ainsi, des individus comme Charlie Chaplin, Berthold Brecht, Leonard Bernstein, Arthur Miller, Orson Welles, Paul Robeson et Pete Seeger, et beaucoup d'autres, ont été soumis à une enquête ou ont été forcés à témoigner.

La chasse aux sorcières contre les progressistes a captivé le Congrès pendant trois ans, provoquant des souffrances humaines et des dégâts sociaux considérables. La société Américaine a réussi à surmonter le traumatisme, et son lourd prix à payer social et historique. Nous devons apprendre de cette expérience. Nous ne devons pas suivre cette voie et créer une commission d'enquête parlementaire.

Le président de la Knesset Reuven Rivlin a également affirmé son opposition à la constitution d'une Commission d'enquête parlementaire. Le 4 janvier, il a déclaré devant le plénum de la Knesset:

« Les politiques n'interrogent pas d'autres politiques sur leur allégeance et leur capacité à remplir les critères démocratiques. Une commission d'enquête parlementaire peut se pencher sur des questions qui ne sont pas liées à la politique, mais si il s'agit d'un tribunal composé de politiques jugeant d'autres politiques, ce sera la loi de la majorité ».

Les promoteurs de la commission prétendent qu'ils veulent enquêter sur les finances des ONG de gauche. Mais pourquoi enquêter, si tous les dons sont déjà signalés au Registre des Associations? Qui a connaissance de dons non-signalés devrait déposer plainte au Commissariat de police.

Mais cette commission n'a pas été créée pour découvrir la vérité et porter en justice des crimes, la Knesset n'est pas un organe habilité à ce genre de chose. Cette commission a été constituée afin de combattre des activités qui sont légales. C'est comme cela que fonctionne le McCarthysme.

Le McCarthysme vise à intimider des personnes impliquées dans des activités légales découlant de l'exercice de leurs droits démocratiques. C'est du McCarthysme, et c'est ce que le Likoud et Israel Beitenu proposent: une injection létale à la démocratie.

Les promoteurs de la commission accusent les organisations de défense des droits de l'Homme de « délégitimation de l'État d'Israël ». Mais ce sont eux en fait qui délégitiment Israel. La commission qu'ils désirent créer à la Knesset acquerra une sinistre réputation dans le monde entier, où il sera dit – et à juste titre – que de telles choses ne devraient pas avoir cours.

Les représentants du Parti communiste d'Israël et du Hadash à la Knesset ont mis en garde plus d'une fois contre la pente glissante qui mène à la sortie de la démocratie. Aujourd'hui, avec la formation de cette commission d'enquête, nous sommes passés de la pente glissante à la chute libre.

Face au danger croissant qui pèse sur l'espace démocratique en Israel, les organisations, les mouvements et partis luttant contre le racisme, le McCarthysme et le danger du fascisme ont décidé de défiler ensemble dans une marche extraordinaire du camp démocratique, samedi 15 janvier à Tel-Aviv. Arabes et Juifs, aux convictions diverses, défileront ensemble, et déclareront haut et fort: nous serons un peuple libre seulement dans un État démocratique!

Commenter cet article