Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Canton Arras-Ouest: André Rabouille dans la Voix du Nord

17 Mars 2011, 14:19pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Canton d'Arras-Ouest : André Rabouille veut contrer les « politiques libérales »

jeudi 17.03.2011, 05:02  - La Voix du Nord

 André Rabouille, candidat à Arras Ouest: le rouge lui va bien. André Rabouille, candidat à Arras Ouest: le rouge lui va bien.

| ARRAS OUEST |

« Ouvrier, fils d'ouvrier, combattant de la classe ouvrière, et en plus des quartiers populaires. » Dans le canton d'Arras Ouest où il est né, André Rabouille se présente pour la première fois à une élection dans le but de « servir la justice sociale, être derrière ceux qui font les frais des politiques libérales, défendre les services publics, combattre les inégalités ». ...

 

André Rabouille, 49 ans, facteur depuis vingt-quatre ans et syndicaliste CGT, est investi par le Parti communiste et le Front de gauche. Sa suppléante, Maryse Massart, auxiliaire de vie de 51 ans, est aussi native du quartier ouest. Le candidat vise la politique du gouvernement Sarkozy : « L'État doit un milliard d'euros au conseil général, plainte a été déposée en premier par les communistes. On pourrait faire beaucoup avec ces sous. Il faut donner une bonne gauche à cette droite une vraie gauche, anticapitaliste, pas comme le PS qui accompagne... »

« Déçu » par l'élu socialiste sortant

En 2004, André Rabouille, « passé par le PS », a soutenu Alain Fauquet, qui a pris le canton à la droite. « Je croyais à une grande gauche, j'ai fait sa campagne... » Sept ans plus tard, il déchante : « J'ai été déçu. Très peu de choses ont été faites. » L'ancien entraîneur à l'USAO Football, club disparu en 1997, espérait que le conseiller général « recrée quelque chose pour le sport de proximité ». Mais non. « Ça aurait occupé les jeunes. » Le constat d'André Rabouille est dur, mais réaliste : « Il y a beaucoup de misère dans nos quartiers. Les centres sociaux sont centralisés sur le centre ville, rien n'est fait pour les personnes handicapées ni pour le logement. Il faut reconstruire des HLM, les infrastructures sont trop vieilles et trop petites. » André Rabouille regrette les attaques, dans un tract, de la candidate du Parti ouvrier indépendant : « Pendant la mobilisation pour les retraites, ils sont venus puis repartis. Ils devraient viser d'abord la politique ultralibérale. » Et de souligner que « Denise Bocquillet ne s'affiche pas du tout sous son étiquette de droite », alors que « le gouvernement a abrogé des lois sociales ». Au-delà des cantonales, où André Rabouille espère obtenir « au moins 5 % » des suffrages, l'objectif pour lui sera de « bâtir une liste Front de gauche pour les municipales » afin « qu'Arras redevienne une ville de gauche ». •

L. B.

Commenter cet article