Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Budget 2011 du Conseil Régional : Conférence de presse du 14 décembre 2010

15 Décembre 2010, 10:09am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

 

bandeau-1

Conférence de presse du 14 décembre 2010 vue par "la Voix du Nord":

Pour le PC, « ce n’est pas un budget de résistance » - mercredi 15.12.2010

Élus en mars sur la même liste que les socialistes et les écologistes, les communistes n’ont pas tardé à prendre leurs distances avec l’exécutif rose et vert. Le débat budgétaire leur fournit une nouvelle occasion de faire entendre leurs différences. ...

« Ce n’est pas un budget de combat ou de résistance, c’est presque un budget d’accompagnement des politiques gouvernementales », résume Alain Bruneel.

Dans son réquisitoire, le président du groupe (PC, Parti de gauche et unitaires) cible en premier lieu le gouvernement mais n’épargne pas le partenaire socialiste.

« L’État décentralise mais les finances ne suivent pas, il manque soixante millions d’euros sur ses dotations depuis 2007. Il s’attaque aux services publics, il veut encadrer les collectivités en mettant fin à leur autonomie. La disparition de la taxe professionnelle, c’est la fin d’une source de prélèvement sur le capital. À présent, l’État dirige les Régions financièrement »,estime Alain Bruneel.

Dans le collimateur du groupe communiste figure notamment la hausse de 40 % envisagée par l’exécutif (PS-Verts) sur le barème des cartes grises. « Ce sont toujours les mêmes qui trinquent », soupire Alain Bruneel.

Emprunter plus

Déjà opposés à l’instauration d’une nouvelle part régionale de taxe sur les carburants (TIPP), les opposants de gauche militent pour un gel du tarif des cartes grises. « Le recours à l’emprunt diminue par rapport à 2010, il suffit de le remettre à niveau pour éviter la hausse des cartes grises et la mise en place d’une nouvelle taxe sur les carburants », plaide le porte-parole du groupe communiste.

Vingt-trois amendements seront déposés. Plusieurs concernent le domaine sanitaire. « Nous proposons un plan "santé-jeunes", avec un chèque santé d’un montant de 100 euros pour les étudiants et les apprentis boursiers. Beaucoup d’entre eux n’ont pas de complémentaire santé et renoncent aux soins faute de moyens. Un tel dispositif existe en Île-de-France et en Picardie », argumente Éric Corbeaux.

Le PC milite également en faveur d’un pass contraception dans les lycées.

Autre revendication : la gratuité totale des manuels scolaires pour les lycéens en passant en trois ans de l’actuel « chèque livres » à 70 euros à une dotation globale aux établissements. L’état d’esprit des seize élus du groupe est pour l’instant partagé entre l’abstention et le vote hostile au projet de budget. « Nous prendrons une position commune vendredi en fonction du sort réservé à nos amendements mais nous ne voterons pas pour ce budget », indique Alain Bruneel.

Commenter cet article