Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Arras : Le PC prend ses distances avec le PS et aura des candidats aux municipales et législatives

11 Septembre 2011, 16:11pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Arras : Le PC prend ses distances avec le PS et aura des candidats aux municipales et législatives

le-pc-prend-ses-distances-avec-le-ps-e-1317049.jpg

Au centre le duo qui sera candidat aux législatives arrageoises: René Chevalier et Sandra Dusautoir

Leurs vacances, les militants de la section communiste d'Arras les ont passées sur le terrain. À la rencontre de celles et ceux qui subissent de plein fouet la crise et l'austérité. En revenant à ses essentiels, le PCF entend peser sur les prochaines échéances électorales en présentant des candidats aux sénatoriales, aux législatives et aux municipales. Y compris à Arras.

« Tout l'été nous avons travaillé : sur le terrain, dans les marchés, sur les brocantes. En faisant signer notre pétition "Halte à la vie chère". Les habitants sont venus d'eux-mêmes à notre rencontre et nous ont expliqué leur mal-être. » René Chevalier, le secrétaire de la section d'Arras, avance le chiffre de plus de cinq cents signatures dans l'Arrageois. Preuve que « le rouleau compresseur » gouvernemental fait des ravages. « Cette politique est inacceptable pour les familles. La misère grandit et le 24 août, François Fillon nous dit qu'il va encore falloir se serrer la ceinture. On va encore taper sur la population, râcler les fonds de poche des salariés. Ceux qui vont s'en sortir, c'est encore les actionnaires. » Un discours développé par Hervé Poly, secrétaire fédéral du PC 62 : « On nous parle d'austérité mais les Français sont déjà dans l'austérité ; on veut nous culpabiliser alors qu'on oublie de nous dire que depuis vingt ans, la richesse produite par les salariés est pillée. » Une seule solution pour le PC : retourner le système quitte à en passer par la renationalisation du système bancaire pour remettre l'humain en avant.

Dans ce climat « prérévolutionnaire », le PC sait que s'il veut être plus audible et crédible (et booster ses résultats électoraux), il doit prendre ses distances avec son allié de toujours, le Parti socialiste. « Le débat interne au PS, on le respecte mais ce qui nous interpelle, c'est le manque de réflexion. En écoutant les candidats, on a du mal à entendre les différences. La gauche plurielle, c'est la gauche plus rien. Quand on part ensemble au premier tour, on se retrouve ensuite sans réserve de voix », tranche Hervé Poly. On l'aura compris, le Parti communiste présentera des candidats à chaque rendez-vous électoral. Dominique Watrin sera tête de liste aux sénatoriales, René Chevalier et Sandra Dusautoir composeront le duo pour les législatives dans la circonscription d'Arras et pour les municipales arrageoises, un candidat sera adoubé. Sans attendre, les élus PC montent au créneau devant ce qu'ils estiment être des injustices dans l'Arrageois. Comme la fin de la gratuité du bus pour les plus de soixante ans : « C'est une mesure régressive et les arguments de la communauté urbaine ne tiennent pas. Il faut une gratuité totale des transports, y compris pour les étudiants, les demandeurs d'emploi. Et cela, contrairement à ce que dit Jean-Marie Vanlerenberghe dont on sait maintenant que c'est un centriste de l'UMP puisqu'il est sur la liste aux sénatoriales. On nous raconte que ce qu'on pouvait faire avant n'est plus valable aujourd'hui ? Il faut au contraire choisir de faire payer Kéolys qui dégage des bénéfices. » 

PAR EMMANUEL CRÉPELLE 11.09.2011, 05:03 - La Voix du Nord

Commenter cet article