Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

20 000 manifestants communistes et pacifistes, juifs et arabes défilent dans les rues de Tel-Aviv contre le McCarthysme, le racisme et le fascisme

17 Janvier 2011, 19:04pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

 

Israel demo pic (600x399)20 000 manifestants communistes et pacifistes, juifs et arabes défilent dans les rues de Tel-Aviv contre le McCarthysme, le racisme et le fascisme

 

Traduction AC http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

 

Vingt-mille militants, Juifs et Arabes, des mouvements et partis de gauche, des organisations de défense des droits de l'Homme ont défilé à Tel-Aviv ce samedi 15 janvier 2010 en protestation contre la décision de la Knesset de mettre en place une commission d'enquête pour examiner les sources de financement des mouvements de défense des droits de l'Homme.

 

La manifestation, sous la bannière « Manifestation (tant que c'est encore possible) pour la démocratie » est partie du Parc Meir de Tel-Aviv, devant le QG du Likoud, en direction du Musée d'art de Tel Aviv, où se tenait un rassemblement auquel des députés du Parti communiste/Hadash, de Kadima et de Meretz ainsi que des représentants de Peace Now et de groupes de défense des droits de l'Homme ont pris la parole.

 

Les manifestants ont scandé des slogans de soutien à la démocratie et à la liberté d'expression, et contre le racisme et le fascisme, et ont brandi des centaines de drapeaux et de pancartes rouges avec des mots d'ordre tels que: « Les Juifs et les Arabes unis contre le fascisme », « En attente de la démocratie », « Danger: Fin de la démocratie droit devant! », « Combattre ce gouvernement droitier obscurantiste » et « La démocratie crie à l'aide ». Parmi les députés participant à l'initiative se trouvaient Dov Khenin (Parti communiste/Hadash), Afo Agbaria (Parti communiste/Hadash), Meir Sheetrit (Kadima), Hanna Swaid (Hadash), Nitzan Horowitz (Meretz) et Mohammad Barakeh (président du Hadash/Parti communiste d'Israël)

 

Le député Horowitz s'est emporté contre le premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Ehud Barak, affirmant qu'ils « soutenaient les provocations de Lieberman et encourageaient l'adoption de lois racistes à la Knesset »« Ce soir, nous disons au Parti travailliste qu'il est un partenaire à part entière du gouvernement le plus raciste de l'histoire de l'État, et qu'il doit le quitter immédiatement », a-t-il déclaré.

 

Le secrétaire-général de Peace Now, Yariv Oppenheimer, a déclaré lors du rassemblement qu'Israël n'était pas seulement sous la menace Iranienne mais aussi sous la « menace Lieberman ».

 

Le député communiste et président du Hadash a lui déclaré: « Nous sommes placés dangereusement à la croisée des chemins, la démocratie en péril. La démocratie est en train de s'effondrer, non pas à cause de Lieberman mais à cause du soutien qu'il reçoit du premier ministre. Les Juifs et les Arabes qui tiennent à la démocratie ne peuvent pas faire défaut en ce moment. Quiconque qui souhaite savoir ce qu'est le pouvoir du peuple n'a qu'à regarder vers la Tunisie ». Dans la même veine, il a ajouté: « La victoire du peuple à Tunis sur une dictature cruelle nous apprend que l'oppression n'est pas une fatalité pour l'Humanité et que le peuple peut l'emporter ».

 

Le député Sheetrit a dénoncé également la proposition du ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman d'enquêter sur les sources de financement des organisations de défense des droits de l'Homme.

 

« Si une telle loi était adoptée, ce serait comme enlever une nouvelle brique du mur de la démocratie. Je suis surpris que des membres du Likoud soutiennent cela. C'est tout simplement honteux qu'ils puissent siéger dans un gouvernement qui fait de telles propositions », a-t-il dit.

 

Le député Khenin a affirmé durant la manifestation que « les milliers de personnes qui sont ici comprennent que notre démocratie a besoin d'être protégée contre ceux qui la démolissent. Nous exprimons d'une voix claire et forte notre soutien aux droits de l'Homme et à la démocratie, et contre le racisme, le fascisme, le McCarthysme et la démolition à venir des valeurs démocratiques. Nous continuerons à lutter pour les droits démocratiques, la liberté d'expression, l'égalité des droits pour les Juifs et les Arabes et pour la fin de l'occupation. »

Commenter cet article