Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Réaction d’ Olivier Dartigolles - porte-parole du PCF - au discours de politique générale prononcé par François Fillon

4 Juillet 2007, 18:54pm

Publié par Xavier




C’est un Premier ministre à la peine qui, cet après-midi dans sa déclaration de politique générale, a juste confirmé ce que tout le monde savait déjà : il n’est pas le pilote dans l’avion, pas plus qu’il ne détermine la politique de la Nation.

En ce jour de résultat du baccalauréat, Monsieur Fillon ne peut évidemment prétendre à aucune mention : il s’est contenté de réciter un pâle copier-coller du programme du président de la République.

Mais si la forme fut poussive, elle n’aura évidemment pas réussi à cacher la violence dramatique du programme avancé par le directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy.

Logement, emploi, réforme fiscale, sécurité sociale, école, immigration. Sur tous les sujets, comme l’a dit le président du groupe GDR à l’Assemblée nationale Jean-Claude Sandrier, « nous ne sommes pas dans la réforme, nous sommes dans la régression. Nous ne sommes pas dans la modernité, nous sommes dans l’anachronisme. »

L’augmentation de la TVA, le bradage du logement social, l’instauration d’une franchise médicale, la généralisation de la précarité au travail, la suppression de milliers de postes dans l’Education nationale : toutes ces mesures annoncent de nouvelles et terribles difficultés quotidiennes pour des millions de Françaises et de Français. Les moyens existent pourtant pour favoriser la réussite effective de tous nos concitoyens. Mais le gouvernement a préféré défendre sa seule clientèle, celle des plus riches et des puissants.

Avec les députés communistes, républicains, verts et ultra-marins du groupe GDR à l’Assemblée nationale, mais aussi dans l’ensemble du pays avec toutes celles et ceux qui se refusent à une telle régression démocratique et sociale, le PCF, ses élus et ses militants, seront ces prochaines semaines et ces prochains mois dans la riposte et la résistance, mais aussi dans la construction d’une alternative politique durable à la politique de la droite.

Olivier Dartigolles,
porte-parole du PCF.

Paris, le 3 juillet 2007

Commenter cet article

DELAVANT 07/07/2007 13:46

À l'avenir les partis communistes, quelle que soit leur dénomination ne feront rien de plus que ce qu'ils ont fait jusqu'à présent.L'avenir est à un humanisme matérialiste et athée.