Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

29 avril 1945 - Les Françaises votent pour la première fois

29 Avril 2015, 09:46am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

29 avril 1945 - Les Françaises votent pour la première fois

Il fallut un amendement du communiste Fernand Grenier, disposant sans ambiguïté que « les femmes seront électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes » pour qu’enfin les Françaises soient pleinement citoyennes

 

Pendant l’Occupation de nombreuses femmes ont rejoint les rangs de la Résistance. Cet engagement conduira la France libre à reconnaître l’égalité économique et politique des sexes

Le 23 mars 1944, l’Assemblée consultative siégeant à Alger adopte le principe du droit de vote des femmes par 51 voix « pour » et 16 voix « contre ». Un mois après, le 21 avril, le général de Gaulle ratifie une ordonnance qui, à l’article 17, prévoit le vote des femmes et leur éligibilité : « Les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes. »

 

Plus d’un siècle et demi de lutte pour l’égalité politique

A la fin du XVIIIème siècle les premiers appels au droit de vote des femmes étaient lancés par Condorcet ou d’Olympe de Gouges. En 1876,  Hubertine Auclert créait le premier groupe suffragiste français (« le Droit des femmes »). À plusieurs reprises, entre 1919 et 1940, des propositions de loi en faveur du vote des femmes sont votées par la Chambre des députés, mais rejetées par le Sénat. Si certains pensent que la place des femmes n’est pas à la politique, d’autres se montrent réticents pour une autre raison : l’influence qu’aurait l’Église catholique sur le vote des femmes, qui seraient de fait plus conservatrices que les hommes.

Un an après l’ordonnance d’Alger, les femmes se rendent donc pour la première fois aux urnes le 29 avril 1945 pour les élections municipales, premier scrutin d’après-guerre. 

En octobre de la même année, les femmes votent aussi pour leurs premières législatives : sur 586 députés, 33 femmes font ainsi leur entrée à l’Assemblée nationale.

 70 ans après, elles ne sont toujours que 155, (26,86%), un chiffre encore bien loin de la parité.

Parmis les 33 femmes élues voici la liste des 17 femmes élues députées communistes 

le 21 octobre 1945

BASTIDE Denise, Eva, Marie LOIRE Communiste infirmière
BRAUN (NÉE WEIL) Madeleine SEINE Communiste journaliste
FRANÇOIS Germaine NIÈVRE Communiste employée
GABRIEL-PÉRI Mathilde SEINE-ET-OISE Communiste joumaliste
GALICIER Emilienne NORD Communiste ouvrière de l'alimentation
GINOLLIN Denise SEINE Communiste sténo-dactylo
GUÉRIN Lucie SEINE-INFÉRIEURE Communiste institutrice
GUÉRIN Rose SEINE Communiste sténo-dactylo
LÉVEILLÉ Jeanne OISE Communiste institutrice
MÉTY Mathilde RHÔNE Communiste institutrice
NÉDELEC Raymonde BOUCHES-DU-RHÔNE Communiste employée
ROCA Gilberte GARD Communiste employée de bureau
RUMEAU Marcelle HAUTE-GARONNE Communiste institutrice
SOLOMON-LANGEVIN Hélène SEINE Communiste  
SPORTISSE (GOMEZ-NADAL) Alice ORAN Communiste secrétaire
VAILLANT-COUTURIER Marie-Claude SEINE Communiste photographe
VERMEERSCH-THOREZ Jeannette SEINE Communiste tisserande

Voir les commentaires

L'Université d'Arras dans l'oeil de l'austérité

29 Avril 2015, 07:03am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

 L'Université d'Arras dans l'oeil de l'austérité

 Le gouvernement ponctionne les universités pour boucler le budget

Le gouvernement a officialisé, vendredi 24 avril, une ponction de 100 millions d'euros sur les réserves de près d'une cinquantaine d'universités et écoles, afin de boucler le financement des dotations 2015.

Au total, 11 des 76 universités, 25 des 36 écoles d'ingénieurs et une dizaine de grands établissements verront leurs fonds de roulement mis à contribution, indique le ministère de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur.

Pour le Nord-Pas-de-Calais c’est -35 %. Face à ce coup dur pour les universités les élus régionaux crient à l’injustice, pour sa part le groupe communiste et unitaire n’a pas manqué de crier au scandale.

Les dotations de l’Etat en 2015 seront en hausse, pour répondre à l’augmentation du nombre d’étudiants. Mais dans un contexte budgétaire austère, le ministère a décidé de prendre l’argent là où il estime qu’il ne sert à rien (hic), c’est-à-dire dans les réserves des établissements.

Attention :
seules les plus grosses réserves, correspondant à des fonds de roulement de plus de 65 jours, seront ponctionnées ; et le niveau de la ponction sera adaptée, selon que l’université a projeté de faire ou non des investissements, afin d’encourager une "culture de l'investissement" dans l'enseignement supérieur.

l’université d’Artois (Arras, Pas-de-Calais) fournira un quart de la somme ponctionnée, soit plus de 24 millions d'euros. L'Université d'Artois affichait un fonds de roulement de 161 jours et "n'avait pas de projet d'investissement qui lui permettrait d'utiliser cette ressource", fait-on valoir au ministère. L’Université de Lille 2 devra quant à elle verser 8,75 millions d'euros, Paris II (7,66 millions d’euros) et Grenoble II (6,68 millions d’euros).

Qu’en disent les universités ? "On leur dit que c'est inepte", déplore Jean-Loup Salzmann, président de la Conférence des présidents d'université (CPU), pour qui on ponctionne "les universités les plus vertueuses". "L'année prochaine, c'est 300 millions qu'il va falloir trouver, on ne sait pas comment". De plus, la notification des dotations de l’Etat a plusieurs mois de retard. "Ça nous enlève une visibilité, ça nous empêche de faire un budget sincère", estime le président de la CPU.

En s’informant sur ladite mesure, Sophie Changeur, première vice-présidente de l’Université Picardie Jules Verne, en a découvert une autre.

Selon elle, la "mise en réserve" va être doublée en 2015 pour tous les établissements d’enseignement supérieur, sans exception.

Il s’agit d’une somme d’argent qui est comptée dans le budget des établissements mais bloquée par le ministère. A l’UPJV, elle passera de 200.000 à 400.000 euros. Une goute d’eau dans le budget (190 millions d’euros).

Mais "la partie fonctionnement-investissement de notre budget diminue depuis quelques années, souligne la vice-présidente. Alors 400.000 euros… ça finit par peser."

Le président de l’université Lille II, Xavier Vandendriessche s’inquiète. “La solidarité, très bien, j’y suis très attaché. Mais j’y participe déjà à hauteur de 8 millions par an, somme qui devrait nous revenir, à en croire l’Etat lui-même, mais qu’il ne nous verse pas ! et puis “nous essayons d’être efficaces en utilisant le moins d’argent possible. Aujourd’hui, le plafond de la fac de médecine fuit et l’IUT de Roubaix s’effondre. Si on me prend mes fonds de roulement, comment je fais les réparations ?”.

Reste un point : l’opération sera-t-elle reconduite en 2016 ?

Au ministère, l’idée ne choque pas.

 

Voir les commentaires

Le Cercle Aragon de l'Arrageois: succès de la thématique "FTP-MOI dans la résistance"

28 Avril 2015, 04:45am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Le 11 avril 2015 à partir de 13h30, a eu lieu dans la salle des fêtes de Beaurains la première  manifestation de la toute jeune association “le cercle Aragon de l’Arrageois “ sur le thème les « FTP-MOI dans la résistance ».

Une exposition était dédiée à la mémoire des déportés, des résistants, des victimes du nazisme et du fascisme.  Raymond Dreze était l’invité d’honneur. Il fut un déporté politique de 1942 à 1944.

Le  Cercle Aragon de l'Arrageois: succès de la thématique "FTP-MOI dans la résistance"

Son frère d’Octave Dreze fut fusillé le 28 juin 44 par les nazis au côté de Pierre Bolle et de Charlie Leire tous les trois très jeunes résistants et citoyens de la liberté.

Ils avaient à peine 20 ans pour Octave et 18 ans pour Charlie.

Pierre, 18 ans aussi, fut tué de 7 balles ce même jour dans la ferme d’Aizecort-le-Bas  lors d’un guet-apens et sera enterré plus tard dans le cimetière de Beaurains.

 La date de cette  première manifestation  de l’association fut aussi symbolique, du seul fait qu’il y a 73 ans jour pour jour, fut menée la première action armée contre les Allemands (11 avril 1942) au pont Césarine à Lens.

Un hommage aux victimes a été rendu le matin sur le lieu même en la présence des communistes du département.

La projection du film  les FTP-MOI dans la résistance “ suivi du débat  fut un vif succès auprès de nombreux citoyens venus assister à cette première thématique.

 

 
Le  Cercle Aragon de l'Arrageois: succès de la thématique "FTP-MOI dans la résistance"
Le  Cercle Aragon de l'Arrageois: succès de la thématique "FTP-MOI dans la résistance"

D’autres thématiques sont en réflexions actuellement.

L’association reste ouverte à celles et ceux qui partagent les valeurs de LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ et PAIX

Un CD du débat et des interventions sera en vente sur le stand du PCF de l’Arrageois le 1er mai sous l’un des chapiteaux des éditeurs situés sur la grande place à Arras. il en sera de même lors de la fête de Liberté Hebdo les 15,16 et 17 mai qui se déroulera à  Avion.

Le  dimanche 12 un repas fraternel était organisé par  les communistes des cellules Duquesnoy- Lambert et Maurice Wache.

Ce fut un succès auprès des nombreux convives venus à cette fête populaire.

Voir les commentaires

Quelle drôle d'époque ?

24 Avril 2015, 22:04pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Quelle drôle d'époque ?

Merci les médias!

Voir les commentaires

La fraude, c’est les pauvres

24 Avril 2015, 15:57pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Dominique Tian, député UMP tendance Droite populaire, dissimulait des avoirs à l’étranger.


Il s’était distingué en rédigeant en 2011 un virulent rapport parlementaire de lutte contre la fraude sociale.

Mais pendant qu’il se livrait à cette chasse aux grugeurs du RSA et autres tricheurs aux allocs, Dominique Tian, député UMP des Bouches-du-Rhône, tendance Droite populaire, dissimulait ses avoirs détenus à l’étranger.

Au moins 1,5 million d’euros sur un compte suisse et un hôtel en Belgique.

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, qui a découvert cette omission dans la déclaration de patrimoine du député, l’a signalée au parquet le 17 avril.

Dominique Tian va devoir mettre en sourdine ses attaques contre les gagne-petit de l’aide sociale et les étrangers qui abusent de l’aide médicale d’État.

 

Un député UMP pourfendeur de la fraude sociale dissimulait un compte en Suisse

PAR MATHILDE MATHIEU de Médiapart du DIMANCHE 19 AVRIL 2015

La Haute Autorité pour la transparence a saisi le parquet de Paris, vendredi 17 avril, du cas de Dominique Tian, soupçonné de déclaration de patrimoine mensongère. Ce député UMP a dissimulé un compte en Suisse.

À Mediapart, l'élu affirme qu'il détenait environ 1,5 million d'euros, rapatriés en France en 2014.

Le grand œuvre de Dominique Tian, à l'Assemblée nationale, c'est un rapport au Karcher contre les fraudeurs aux prestations sociales, ceux qui grugent le RSA ou les allocations familiales, parfois pour 100 euros de plus par mois.

Mais pendant qu'il réclamait, sabre au clair, plus de sanctions pénales contre ces tricheurs de seconde zone, le député UMP dissimulait un compte en Suisse, non déclaré au fisc, farci d'environ 1,5 million d'euros, si l'on en croit les chiffres fournis à Mediapart par l'intéressé lui-même. Aujourd'hui, Dominique Tian pourrait bien être rattrapé par la justice.

Vendredi 17 avril, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), créée après l'affaire Cahuzac pour contrôler les déclarations de patrimoine des élus, a en effet saisi le parquet de Paris, estimant que Dominique Tian avait rempli un formulaire potentiellement mensonger, « en raison notamment de l'omission d'avoirs détenus à l'étranger ». Le procureur devrait, en toute logique, ouvrir dans la foulée une enquête préliminaire.

Depuis les lois sur la transparence de fin 2013, toute « omission » peut valoir jusqu'à trois ans de prison et 45 000 euros d'amende aux délinquants en cravate, possiblement privés de leurs droits civiques et de l'exercice de toute fonction publique.

Après Degauchy (UMP), Sido (UMP), Brochand (UMP), Dassault (UMP) et de Montesquiou (UDI), c'est la sixièmefoisquelaHATVPtransmetàla justice des déclarations de patrimoine de parlementaires.

D'après nos informations, les griefs retenus à l'encontre de Dominique Tian, chef d'entreprise dans le privé, portent non seulement sur un ancien compte outre- Léman, mais aussi sur un hôtel en Belgique, non signalé à la Haute autorité.

La saisine semble viser une « vieille » déclaration de patrimoine datant de 2012, muette sur les fonds cachés en Suisse. À l'époque, les déclarations étaient épluchées par la Commission pour la transparence financière de la vie politique (l'ancêtre de la HATVP), dépourvue de moyens de contrôle effectifs et facilement flouée. C'est seulement au lendemain de l'affaire Cahuzac que le député a rapatrié son argent en France, en profitant de la cellule de

régularisation mise en place en 2013 par le ministère du budget. « En 2014, j'ai réactualisé ma déclaration de patrimoine, ainsi que ma déclaration d'ISF (impôt sur la fortune–ndlr)», affirme Dominique Tian à Mediapart.

Du coup, cet ancien évadé fiscal ne comprend pas qu'on vienne aujourd'hui lui chercher des noises. « Je suis passé par la cellule de régularisation, comme 35 000 Français, dit-il. J'ai tout déclaré. Et aujourd'hui, ce sont les élus honnêtes, comme moi, qui se retrouvent poursuivis par la HATVP ?! Un esprit mal intentionné dirait qu'il valait mieux ne pas régulariser !» Pour une infraction potentiellement commise en 2012 dans sa déclaration de patrimoine, le délai de prescription court toutefois jusqu'en 2015...

« Ce compte en Suisse a été ouvert par mon père, veut relativiser le député, usant du même argument que son collègue Lucien Degauchy ou que le sénateur Bruno Sido (voir leurs déclarations à Mediapart en novembre dernier). C'est un héritage. On l'a appris tardivement. C'était compliqué à gérer, comme dans toutes les familles...» À quelle date exactement son père est-il décédé?«Il y a environ dixans.»Pourquoi ne pas avoir rapatrié plus tôt ? «La procédure Cazeneuve est faite pour ça», répond tranquillement Dominique Tian.

L'élu rappelle d'ailleurs que sur le plan fiscal, il s'acquittera des pénalités. « J'attends de savoir de combien elles seront. Je n'ai pas de nouvelles de Bercy mais je crois que dans ces cas-là, c'est entre 10% et 40% du montant.» Et de quel montant parle-t-on précisément ? « Entre 1,5 et 1,8 million d'euros.» Quand on s'étonne du flou, le Marseillais répond : «Comme ils sont bien placés, ça rapporte.»

Par ailleurs, ce gérant de société (qui avait empoché plus de 600 000 euros de revenus ou dividendes en 2013) s'occupe d'un hôtel en Belgique, « acheté pour 7 ou 8 millions d'euros » dans les années 2000, qu'il a choisi de ne pas signaler dans sa déclaration de patrimoine. « J'estime que c'est un outil professionnel qui n'a pas à figurer, tandis que la HATVP dit que c'est un bien personnel, explique Dominique Tian. Mais c'est un hôtel acheté par mes sociétés, pas par moi.» La justice devra trancher ce débat.

En attendant, le député UMP, qui rappelle avoir voté contre les projets de loi sur la transparence, critique une Haute autorité «soi-disant indépendante». Il ne le dit pas, mais ces derniers temps, dans les couloirs de l'Assemblée, plusieurs de ses collègues, sous couvert d'anonymat, s'en chargent : « Les parlementaires épinglés sont tous de droite ! » Formulé ainsi, ça n'est pas inexact. Mais outre quelques explications sociologiques, il faut rappeler que la HATVP a bien accroché plusieurs ministres de François Hollande, à commencer par l'ancienne secrétaire d'État Yamina Benguigui, renvoyée en décembre devant le tribunal correctionnel –

son procès a été reporté pour des raisons personnelles mais devrait se dérouler cet été.

Le secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, a également été épinglé en juin dernier pour avoir minoré son patrimoine immobilier d'environ 700000 euros.

Les discussions ayant abouti à une réévaluation de ses avoirs de 30% « seulement », la Haute autorité n'a pas jugé opportun de saisir la justice. Mais ce proche de Manuel Valls devait écoper d'un redressement sur son ISF d'environ 50000 euros, rien que pour l'année 2013, d'après les informations recueillies à l'époque par Mediapart.

A-t-il bien eu lieu ? Pour quel montant ? Toujours en place, Jean- Marie Le Guen refuse invariablement de répondre à Mediapart sur ce point.

Il faut enfin évoquer Thomas Thévenoud, éphémère secrétaire d'État, qui ne déclarait pas régulièrement ses impôts. La vérifiation fiscale lancée par la HATVP au lendemain de sa nomination a débouché, début septembre, après des jours de tergiversations, sur son éviction du gouvernement.

S'il est retourné siéger à l'Assemblée nationale, on ne l'entend plus dénoncer, comme auparavant, les ravages de la fraude fiscale.

Dominique Tian va-t- il lui aussi renoncer à ses diatribes contre les fraudeurs au RSA ou les étrangers qui, à ses yeux, abusent de l'aide médicale d'État? 

Voir les commentaires

1er Mai à Arras

23 Avril 2015, 05:49am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

1er Mai à Arras
1er Mai à Arras
1er Mai à Arras

Voir les commentaires

LES ULTRAS RICHES ET VOUS

20 Avril 2015, 19:39pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

LES ULTRAS RICHES ET VOUS

Les 100 plus grosses fortunes de France ont accumulé une fortune de 257 milliards d’euros en 2014 ! En pleine crise économique, cette somme est en progression de 10% par rapport à 2013. Pour illustrer ces inégalités croissantes qui traversent la société et pour leur donner une dimension spatiale, voici donc la carte des départements moins riches que nos riches. Pour cela, j’ai comparé le PIB départemental (richesse produite sur une année) et la richesse accumulé par les 4 plus grandes fortunes de France. Si cette carte est discutable sur le plan méthodologique, puisqu’elle met en relation un flux (la production de richesse par les départements au cours d’une année) et un stock (le patrimoine des 4 plus grandes fortunes françaises), elle illustre néanmoins efficacement la captation de richesses démesurée par quelques uns au détriment du plus grand nombre. 

Ceci confirme la prémonition piquante du milliardaire Warren Buffet qui, interviewé en 2005 sur CNN, déclarait :

 «Il y a une lutte des classes, mais c’est ma classe, la classe des riches qui mène cette lutte, et nous sommes en train de la gagner».

Voici une seconde version de la carte

  83 départements sont moins riche que la famille Mulliez (Auchan), premiere fortune de France     73 départements sont moins riches que Liliane Bettancourt (L’Oréal), deuxième fortune de France     71 départements sont moins riche que Bernard Arnault ( LVMH, Moet Hennessy, Louis Vuitton), troisième fortune de France     65 départements sont moins riche qu’Alex Dumas ( Hermés Paris), quatrième fortune de France     … et la dix-neuvième fortune de France Ginette Moulin (Galerie Lafayette) est encore plus riche que deux départements français !

83 départements sont moins riche que la famille Mulliez (Auchan), premiere fortune de France 73 départements sont moins riches que Liliane Bettancourt (L’Oréal), deuxième fortune de France 71 départements sont moins riche que Bernard Arnault ( LVMH, Moet Hennessy, Louis Vuitton), troisième fortune de France 65 départements sont moins riche qu’Alex Dumas ( Hermés Paris), quatrième fortune de France … et la dix-neuvième fortune de France Ginette Moulin (Galerie Lafayette) est encore plus riche que deux départements français !

LES ULTRAS RICHES ET VOUS

Voir les commentaires

Marianne et moi, la suite de notre collaboration…

20 Avril 2015, 19:30pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Marianne et moi, la suite de notre collaboration…

par Danielle Bleitrach

Nous venons d’avoir une longue discussion avec Marianne, comme d’habitude nous sommes d’accord. Il nous est difficile dans la situation actuelle de nous préoccuper du plan politique dont le moins que l’on puisse dire est que nous sommes devant une absence de perspectives immédiates.  Ce qui ne manque pas d’exaspérer les tensions individuelles. Que ceux qui ont la force d’œuvrer dans un tel marécage le fassent, nous les en remercions sincèrement.

Aujourd’hui, à titre d’exemple, il y a eu la conférence de presse de françois Hollande où il a comparé le FN au discours des communistes des années soixante et dix et c’était pour lui visiblement une stigmatisation de l’extrême-droite qu’une telle référence. La direction du PCF s’indigne, mais ce qui ‘est extraordinaire, c’est que les mêmes, la direction nationale du PCF, celle du Rhône approuve un Nicolas Maury quand il insulte les dirigeants des années soixante et dix et quatre vingt, quand il monte la jeunesse communiste contre eux. la direction du parti communiste ne récolte que ce qu’elle a semé. et ce qu’elle continue à semer, le mépris du passé… Dans le même temps, Marion Maréchal minimise la part des juifs morts dans la shoah, là dessus aussi elle a bénéficié de quelques complicités dans la jeunesse faute de respecter le passé. Comment voulez-vous que François hollande et le PS et même l’extrême-droite respectent des communistes qui ne se respectent pas eux mêmes, comment lutter contre la prégnance du négationnisme qui revient à faire un signe d’égalité entre communiste et nazisme?  Nous ne pouvons pas remonter à nous seules un tel courant…
 
 
 

En revanche, nous sommes d’accord pour plus nous investir sur la question qui nous préoccupe et qui est celle de l’espace post-soviétique et euroasiatique. Notre réflexion reste d’abord théorique bien qu’avec des implications politiques. Il s’agit de contribuer à une meilleure appréhension de l’histoire du communisme et il s’agit de mieux faire connaître par nos voyages, traductions, compte-rendus de lecture, conférences ce qui est en train de naître dans ces espaces profondément marqués par la première expérience socialiste.

Si nous avons à ce titre de temps en temps un article ou un récit d’expérience qui nous paraît intéressant, nous le publierons, mais pour le reste ce blog demeurera en sommeil. Nous allons nous préoccuper toutes les deux de la diffusion et des débats autour de notre livre « Urss vingt ans après, retour de l’Ukraine en guerre » et sans doute de notre voyage à Novossibirsk et en Asie centrale. Peut-être cet été mais sûrement cet hiver. Comme je l’ai indiqué par ailleurs, en outre, nous pensons lors de la rentrée universitaire prochaine, suivre le séminaire de Jean Salem à la Sorbonne. Et à ce moment-là nous diffuserons les travaux et réflexions, comme d’ailleurs les compte-rendus des livres des éditions Delga qui font un gros travail sur notre champ de réflexion. .

Mais il n’est plus question, si faire ce peut, de mêler nos activités ou non activités politiques à la situation au demeurant navrante du champ politique français. Nous restons ce que nous sommes, moi une communiste sans parti, Marianne une communiste du Pas de Calais, c’est tout.

Donc pas question de réouvrir le blog tant qu’il n’y aura pas un texte qui nous paraîtra utile à la réflexion théorique qui est la nôtre et celle de bien des lecteurs et lectrices de ce blog. Si vous souhaitez poursuivre le débat, lisez notre livre, faites nous part de vos remarques, avant le mois d’octobre et la fréquentation du séminaire de jean Salem où ce blog retrouvera une utilité.

Voici mon numéro de courriel où vous pourrez me transmettre vos analyses et commentaires:

bleitrach.danielle@wanadoo.fr

A la fête de l’humanité nous sommes en train de réfléchir à notre présence et à celle de notre livre. Comme nous sommes en train de mettre en place quelques débats, Marianne à la fête d’Avion au stand d’Arras et nous deux à Beziers, puis à Aix en Provence à la librairie de Provence, peut-être à paris 20 e pour Marianne le 28 mai. Il est peut-être aussi question de l’Algérie en septembre…

Voilà et merci de vos encouragements et de votre véritable amitié, mais j’aimerais que vous fassiez l’effort de réfléchir à tout ça pour préparer ce travail collectif de rentrée. Puisque le rassemblement en faveur de quelques fondamentaux, la paix, la justice sociale, est impossible sur le plan politique, que les concurrences mesquines s’y exaspèrent, sans parler parfois de l’acceptation plus ou moins ouvertes de proximités nauséabondes faute de l’affirmation actuelle de la dimension de classe, espérons en un lieu d’échange intellectuel ouvert à tous; où, rêvons un peu, tels les copistes du Moyen Age, anonymes, nous transmettrons notre expérience à la génération qui saura en faire quelque chose.  Après la barbarie….

Danielle Bleitrach

Et comme il disait: « Les choses ne sont pas si douloureuses, ni difficiles d’elles-mêmes ; mais notre faiblesse et lâcheté les fait telles. Pour juger des choses grandes et hautes, il faut une âme de même, autrement nous leur attribuons le vice qui est le nôtre. Un aviron droit semble courbe en l’eau. Il n’importe pas seulement qu’on voie la chose, mais comment on la voit. »
( Montaigne Essais 1.14, p.123, Folio n°289)

 

 

Voir les commentaires

Loi sur le renseignement : sur les réseaux sociaux, la consternation

20 Avril 2015, 19:19pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Loi sur le renseignement : sur les réseaux sociaux, la consternation

Voir les commentaires

RUSSIE-USA: Le masque tombe, le voile se lève

20 Avril 2015, 19:01pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Le discours Stratfor : George Friedman fait des révélations incroyables

Aucun endroit ne peut demeurer en paix longtemps. Même pas les États-Unis, je veux dire nous (les USA) nous sommes accompagnés, c’est-à-dire touchés par des guerres. L’Europe ne retournera certes pas aux grandes guerres, je suppose, mais elle retournera à la situation humaine normale : elle aura ses guerres, ses temps de paix et elle perdra des vies.
 

1 – L’Europe n’existe pas
2 – Seule une union Allemagne-Russie pourrait nous menacer, ça n’arrivera jamais
3 – L’armée ukrainienne est une armée US, nous donnons nos médailles à leurs soldats méritants
4 – Nous livrons des armes dans tous les pays de l’est européen, même en Ukraine
5 – Notre but est d’installer un cordon sanitaire autour de la Russie
6 – Nous intervenons militairement dans le monde entier, nous dominons les océans et toute la terre
7 – Nous faisons battre nos ennemis entre eux, c’est cynique mais ça marche
8 – Les attaques préventives déstabilisent les ennemis, nous faisons ça dans toutes les guerres
9 – Nous installons des régimes favorables à nos intérêts
10 – Nous sommes un empire, nous ne pouvons pas nous relâcher
11 – L’Otan doit occuper tout l’espace terrestre entre la mer Baltique et la mer Noire
12 – Nous ne savons pas ce que va faire l’Allemagne, elle est dans une situation très difficile
13 – Nous ne voulons pas d’une coopération entre le capital financier et technologique allemand et les ressources de matières premières russes, les USA essaient d’empêcher ça depuis un siècle. Le destin de l’Europe dépendra de la décision des Allemands, où vont-ils diriger leurs exportations?

PAIX – le voile de l’espoir se lève

Conférence de presse de Poutine à Moscou, le 6 avril 2015 – Vidéo vocalisée en français

Monsieur le président, (John Simson, de la BBC) les pays occidentaux disent presque unanimement qu’il y a une nouvelle guerre froide et ils pensent que c’est vous qui avez décidé de la recommencer. Presque tous les jours on voit des avions russes procéder à des manœuvres dangereuses près de l’espace occidental. Cela se fait sous votre commandement, c’est vous qui décidez ça en tant que commandant suprême. Vous envoyez les troupes russes sur le territoire d’un pays souverain l’Ukraine, d’abord il y a eu le cas de la Crimée, ensuite de la partie orientale de l’Ukraine. Maintenant vous avez un certain problème avec le cours du rouble, vous allez avoir besoin de l’aide, de la compréhension et du soutien d’autres pays et notamment des pays occidentaux. Est-ce que vous allez profiter de cette occasion pour dire à l’occident, si je puis me permettre de poser cette question, que vous ne souhaitez pas une nouvelle guerre froide et que vous allez maintenant faire tout votre possible pour résoudre le problème en Ukraine ? Merci

1 – La Russie n’attaque pas l’Occident, elle n’agresse personne, elle défend ses intérêts
2 – En 1990, la Russie a arrêté les vols de ses bombardiers stratégiques, mais les avions US continuaient à voler avec des armes nucléaires à bord. Pourquoi? Contre qui? Nous avons recommencé depuis trois ans, alors qui provoque?
3 – Nous avons deux base militaires hors de Russie, à la frontière afghane, c’est même l’intérêt des USA. Eux ont plus de mille bases partout dans le monde, et nous sommes des agresseurs? Où est le bon sens? Que font les armes nucléaires américaines en Europe?
4 – Le budget militaire du Pentagone est dix fois plus élevé que le nôtre et nous menons une politique agressive? Il faut garder son bon sens. Avons-nous des bases aux frontières des USA?
5 – Pourquoi veut-on nous interdire de nous défendre? Qui a résilié le traité sur les missiles? Qui installe ses missiles aux frontières de l’autre? Et nous sommes agressifs?
6 – Nous voulons des relations d’égalité avec l’Occident, en accord avec nos intérêts nationaux
7 – Nous avons attendu 20 ans avant d’être acceptés à l’OMC, avec beaucoup de concessions, les règles solides sont violées, celles de l’OMC, de l’ONU, du droit international avec les sanctions contre nous
8 – Nous voulons collaborer sur les problèmes de l’humanité, sécurité, désarmement, terrorisme, santé, drogue, crime organisé
9 – Après la chute du mur de Berlin, on nous avait promis un gel de l’Otan, et aujourd’hui elle est partout à nos frontières, c’est un nouveau mur. Les Occidentaux ont décidé qu’ils étaient vainqueurs.
10 – Il faut arrêter de construire de nouveaux murs et faire un monde commun humain, prospère et en sécurité.
11 – Les sanctions économiques ne sont pas le prix que nous payons pour la Crimée, mais pour notre volonté d’exister en tant que nation et civilisation libre
12 – Quoi que nous fassions pour la détente, nous rencontrons toujours des refus et des résistances de l’Occident. Les derniers jeux Olympiques d’hiver de Sotchi ont été calomniés et discrédités avant, pendant et après, pourquoi ?
13 – L’Occident veut enchaîner l’ours russe, même s’il reste dans sa tanière, il veut arracher les dents et les griffes de l’ours, ses armes nucléaires. Ensuite il empaillera l’ours et s’appropriera sa taïga, son territoire. Les USA trouvent injuste que la Russie soit si grande, elle en veut un morceau, comme elle avait volé le Texas au Mexique en 1848 [plus la moitié de ses terres, du Texas à la Californie, NdT]
14 – Nous utilisons les sanctions économiques comme tremplin pour améliorer notre économie, nous serons plus indépendants
15 – Nous ne voulons pas que la peau de l’ours soit accrochée au mur, cela n’a rien à voir avec la Crimée.

Voir les commentaires

FR3: La voix est libre avec Bertrand Péricaud

20 Avril 2015, 18:01pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

FR3: La voix est libre avec Bertrand Péricaud
La Voix est Libre prend un peu d’avance et fusionne pour l’occasion afin d’aborder les grands thèmes d’une campagne qui a déjà commencé :
  • Quelles leçons tirer des élections départementales ?
  • Quel visage donner à la future institution qui va gérer le quotidien de six millions d’habitants ?
  • Quels projets d’avenir pour cette région en pleine mutation ?
Pour en discuter, le magazine politique de nos rédactions reçoit cinq responsables politiques des assemblées sortantes :
  • Franck Briffaut, Front national, conseiller régional de Picardie et maire de Villers-Cotterêts, dans l’Aisne
  • Anne Ferreira, Parti socialiste, vice-présidente du Conseil régional de Picardie, chargée du développement économique 
  • Bertrand Péricaud, Parti communiste, président de la commission développement économique au Conseil régional du Nord Pas-de-Calais 

  • Philippe Rapeneau, UMP, Président du groupe d’opposition au Conseil régional du Nord Pas-de-Calais 
  • Sandrine Rousseau, Europe Ecologie les Verts, vice-présidente du Conseil régional du Nord Pas-de-Calais à l’enseignement et à la recherche
Présentation : Véronique Marchand (France 3 Nord-Pas-de-Calais) et Florent Loiseau (France 3 Picardie)
Réalisation : Grégory Bocage
 

 

Cliquez dessous pour voir ou revoir l'émission

Voir les commentaires

Hollande : deux heures de "Supplément" pour ne rien ajouter à l'échec de sa politique

20 Avril 2015, 17:33pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Sur Canal +, Hollande poursuit sa campagne de promotion éhontée du FN en osant scandaleusement le comparer au « PCF des années 70 ».

François Hollande était l’invité de l’émission « le Supplément » ce 19 avril. Pour ses trois ans de mandat à l’Elysée, en toute connivence avec les journalistes aussi complaisants que faussement décontractés de Canal +, toujours sur son ton en mineur, il a multiplié les provocations au nez et à la barbe de ses propres électeurs de 2012.

Malgré le rejet massif de sa politique antipopulaire, encore exprimé aux élections départementales, il a réaffirmé qu’il la poursuivrait sans changement, aussi bien au plan national qu’international.

A nouveau, il a pris le prétexte de l’emploi, sans vergogne, malgré trois ans d’envolée du chômage. Plus que jamais, avec le patronat, avec les capitalistes de France et de l’UE, c’est au contraire sur le chômage que leur serviteur Hollande mise pour détruire les acquis sociaux et démocratiques, les salaires, la sécurité sociale etc.

Parmi d’autres provocations, on aura noté l’attaque contre les derniers contre-pouvoirs démocratiques du Parlement, qualifiés de « survivances des 19 et 20ème siècles », car il faut aller toujours plus vite dans l’intérêt des possédants.

Hollande, Valls, Macron, après Sarkozy et Fillon, toujours avec l’Union européenne, c’est toujours le « Coup d’Etat permanent » pour reprendre la formule de Mitterrand.

Mais on retiendra surtout de cette émission comment, après les déclarations de Valls avant les départementales, Hollande a passé les bornes dans la promotion du Front national de Marine Le Pen.

Porte-parole du système, Valls et Hollande s’appliquent à polariser la vie politique sur les élections de 2017 et la « menace Le Pen », à détourner la colère des travailleurs vers le vote FN.

Hollande rentre en plein dans la démagogie sociale du FN. Cela fait plusieurs années que nous analysons et dénonçons les tentatives des nouveaux dirigeants du FN de dévoyer les positions historiques et l’image du PCF comme parti des travailleurs.

Le calcul de Hollande et du système coïncide avec celui du FN.

Le FN, repoussoir xénophobe et nationaliste, version Jean-Marie comme Marine, sert pour eux à dénigrer des positions progressistes aussi fondamentales que le rejet de l’Union européenne du capital ou – Hollande le reprend dans l’interview d’aujourd’hui – l’exigence de nationalisations démocratiques de secteurs clés de l’économie.

Sauf qu’entre le FN et le PCF, il n’y a pas seulement ces rivières de sang qui séparent historiquement les fascistes, les colonialistes, des résistants, des défenseurs des droits des peuples.

Il y a une différence fondamentale, un fossé de classe, qu’évidemment Hollande a intérêt à ignorer. C’est là que ses propos et son calcul politiciens sont inacceptables et inquiétants.

La démagogie lepéniste, uniquement tournée vers les élections, s’arrête aux intérêts concrets du patronat. La priorité du FN, c’est de défendre la dictature de la propriété privée, de combattre les syndicats, la sécurité sociale (les « charges »), les luttes des travailleurs.

En fait, nous devons retenir une chose des paroles anticommunistes, proprement dégueulasses, de Hollande : l’hommage décerné à notre parti, à ce qu’il continue à représenter dans le pays.

Le PCF, Parti de classe et de masse, organisé dans les quartiers, les entreprises, les campagnes, incarnés, dans les années 70, par des centaines de milliers de militants, d’une certaine façon aussi par une personnalité comme celle de Georges Marchais, reste la terreur des classes possédantes, de leurs serviteurs du système politique PS+UMP+FN.

Raison de plus pour le remémorer et  le renforcer sur ces bases de classes historiques, contre les forces du capital, contre leur recours au fascisme !

Voir les commentaires

Les retraites ENCORE gelées en 2015 ! 42 mois sans augmentation !

20 Avril 2015, 16:54pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Les retraites ENCORE gelées en 2015 ! 42 mois sans augmentation !

0% d’augmentation des retraites en 2015 ! urgent ! Les retraites ne seront pas revalorisées cette année. Voici ce que l’on peut lire dans le document que le gouvernement va transmettre à Bruxelles “les pensions de base seront stabilisées au 1er octobre 2015 en raison de l’absence d’inflation en 2015″ Les pensions de retraite font donc partie des 4 milliards d’économies demandées par l’Europe. Bruxelles fixe sa loi ! C’est scandaleux et c’est bien la preuve que les retraités sont de simples variables d’ajustement des finances publiques. Les retraites ne seront pas revalorisées pendant 3 ans et demi soit 42 mois d’avril 2013 à octobre 2016 !

http://blog.seniorenforme.com/categorie/retraite-2/

Honteux !

 

Nous voudrions bien savoir ce qu’ont donc bien pu faire les 16 millions de retraités pour être traité de la sorte ? Pourtant nous ne cassons rien, nous ne manifestons pas, nous n’exprimons pas notre mécontentement de façon violente. Non, nous sommes juste résignés.

http://blog.seniorenforme.com/urgent-les-retraites-encore-gelees-en-2015/

Résignés à voir notre pouvoir d’achat baisser en raison de la hausse de la CSG, de la suppression de la demi-part des veuves, de la taxe de 0.3%, de la fiscalisation des familles nombreuses et du gel de nos retraites pendant 42 mois ! Même le minimum vieillesse n’a pas été revalorisé en avril.

Retraité pauvre, retraité médian, retraité riche, tous dans le même bateau au pain sec et à l’eau !

Benoit Hamon, l’ancien ministre, est conscient de la situation et déclarait il y a deux jours “il faudrait revenir sur la suppression de la demi-part pour les veuves, revenir sur le calcul de la CSG qui a affecté les retraités par la perte de 40, 50, 70 euros sur des pensions de 800 à 900 euros par mois” mais pourquoi ne l’a t-il pas proposé quand il était au gouvernement ? Il déclare encore “on ne peut pas accepter que les retraités voient leurs pensions baisser”

Non on ne peut l’accepter pourtant avec ce nouveau gel des retraites, la situation devient alarmante pour les retraités qui vont voir par contre leurs impôts locaux s’envoler.

Il faut arrêter avec ce prétexte de l’inflation nulle en 2015. Tout augmente, nous le voyons bien tous les jours, qui peut nier que les timbres ont augmenté de 15%, les tarifs de la SNCF de 2%, le gaz de 2% et bientôt la hausse des tarifs de l’électricité va nous faire mal ! A ce rythme là, les retraités augmenteront en 2034 !

La faible inflation risque de perdurer des années, c’est pour cela que le gouvernement met à l’étude une nouvelle forme d’indexation. Cette fois-ci non pas basée sur l’inflation mais sur la hausse des salaires. Pour information, les salaires ont augmenté en 2014 de près de 2%. Pour 2015, les prévisions de hausse des salaires sont de l’ordre de 0,2%. Si les retraites augmentent à ce rythme là, ce serait mieux que rien !

C’est facile de s’attaquer aux retraités car ils n’ont pas de moyens de se faire entendre. Ils ne sont pas représentés ni écoutés ni compris par les élus. Les politiques courtisent les seniors juste avant les élections puis les retraités sont oubliés…

SOURCE:

 
Publié par Michel El Diablo

Voir les commentaires

Philippe Martinez - Les 4 vérités - 09/04/15

18 Avril 2015, 14:25pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

« Boîtes noires » pour surveiller les internautes : les 5 députés qui ont voté contre

18 Avril 2015, 14:09pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

« Boîtes noires » pour surveiller les internautes : les 5 députés qui ont voté contre

L'Assemblée nationale a publié le détail du scrutin public qui a permis dans la nuit du 15 avril 2015 , par 25 voix contre 5, l'adoption du dispositif des boîtes noires qui surveilleront le comportement des internautes par des algorithmes. Ces derniers auront la charge de "dénoncer" automatiquement les internautes qui devraient faire l'objet d'une surveillance accrue par les services de renseignement, avec la possibilité d'une levée de leur anonymat.

Sur 577 députés élus, 5 se sont opposés à ce dispositif orwellien :

  • Laure de La Raudière (UMP)

  • Lionel Tardy (UMP)

  • Isabelle Attard (Nouvelle Donne)

  • Sergio Coronado (EELV)

  • Jean-Jacques Candelier (GDR) (communiste du nord)

Tous les députés socialistes présents (19) ont voté pour. Le Front National, qui avait dit son indignation lors de la discussion générale, n'a pas jugé utile de se déplacer.

 

 

« Boîtes noires » pour surveiller les internautes : les 5 députés qui ont voté contre

Voir les commentaires

1 2 3 > >>