Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

UKRAINE : Un dirigeant du parti communiste ukrainien [KPU] torturé par les néonazis de EuroMaïdan

27 Février 2014, 11:33am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Rostislav Vasilko, dirigeant communiste à Lviv (Ukraine) torturé

par les néonazis de EuroMaïdan

Le Premier secrétaire du Comité ville de Lviv du Parti communiste d'Ukraine, Rostislav Vasilko, a été torturé par les "gentils démocrates pacifiques" néonazis de EuroMaïdan - article et traduction Nicolas Maury

Rostislav Vasilko est actuellement demandeur d'asile. Le premier secrétaire du Comité de Lviv (bastion des néonazis de Svoboda) demande l'asile politique pour quitter l'Ukraine. Il raconte dans «Живом журнале» comment les partisans de EuroMaïdan ont torturé le responsable communiste. 

Le 22 février 2014, entre 11h et 23h, il a été la victime de la haine des néonazis et de ceux que nos "bons" médias osent nommer des manifestants pacifiques. Il raconte que ces "gentils démocrates pacifiques" néonazis de EuroMaïdan l'ont torturé. 

 
"Ils m'ont glissé des aiguilles sous les ongles, battus avec des bâtons et des coups de poing, ils m'ont frappé au poumon droit, ils m'ont cassé trois côtes, la cloison nasale, j'ai un kyste du visage. Mon crâne est éventré. J'ai subi une commotion cérébrale au deuxième degrés. Mon corps est couvert de bleus. Ils m'ont battus avec toutes sorte de documents , de l'argent, une chaîne en or avec une croix ". 

 
Selon le chef des communistes de Lviv "ils ont poursuivi ma mère, mes enfants, ils les ont menacé de mort. Ils ont menacer de mort ma conjointe et moi même. Aidez moi à trouver un asile politique dans un autre pays". A l'heure actuelle, Rostislav Vasilko est toujours à l'hôpital à Kiev dans un état grave.
 
 

Voir les commentaires

Faut-il faire sauter Bruxelles ?

27 Février 2014, 10:44am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Faut-il faire sauter Bruxelles ?

C’est à une promenade que le lecteur est invité. Une excursion dans la capitale de l’Europe. Mais qui est aussi, surtout, une incursion dans les têtes de ceux qui la font.

Par François Ruffin

C’est pas rien l’Europe.
Elle surveille nos déficits et contrôle nos budgets. Elle gère notre monnaie.
Elle en appelle à la « compétitivité » et à la « modération salariale ».

Mais autant on surveille l’Élysée, autant la Commission, rien que d’y songer ça nous fait bâiller : comment s’informer sur ce machin qui, à deux heures en Thalys de Paris, nous paraît si lointain ?

Pour s’informer sur l’Europe, on a donc fait du tourisme.
On a visité le « quartier européen », un kilomètre carré, environ.
On a flâné parmi ces bâtiments aux vitres teintées, ces grandes esplanades.
Et à se balader entre les tours, on découvre d’autres détails, qui peuvent nous servir de symboles.

C’est une plaque d’amitié, devant l’entrée du Parlement, entre les lobbies et les députés européens. C’est une statue portant un euro à bout de bras. C’est un portrait géant de Jacques Delors.
Et puis, on est rentrés dans les tours, on a discuté avec les « décideurs », fonctionnaires, élus, lobbyistes, syndicalistes, comme ça, en reporter qui baguenaude. Et s’affiche tranquillement la fusion, la confusion, de la politique avec la finance.

Environ 120 pages
Prix : Une balade dans Bruxelles pour 7 euros seulement !
Frais de port : 2 €
commandez ce livre sur la boutique de Fakir

Voir les commentaires

Ukraine : Deux oligarchies face à face

27 Février 2014, 09:39am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Ukraine : Deux oligarchies face à face

La responsabilité des événements est d'abord à chercher du côté du Président Ianoukovitch totalement décrédibilisé par la politique économique et sociale qu’il a menée ces trois dernières années, pensant d’abord à se servir plutôt que de servir son peuple. Ses hésitations, ses marchandages avec la Russie et l'Union européenne ont rajouté à la confusion. Une partie des forces ultra nationalistes a profité de la situation pour faire souffler sur l’Ukraine le vent de la haine et d’un anti communisme hystérique.

Comme l’a déclaré le Parti communiste d’Ukraine il eut fallu consulter par référendum le peuple ukrainien pour qu’il choisisse son avenir. Cela n’a pas été le choix des dirigeants ukrainiens malgré 3 millions de pétitionnaires qui le demandaient. Les grandes puissances, Russie, Union européenne et États Unis ne sont pas neutres dans ce conflit. Les oligarchies se sont succédées au pouvoir en Ukraine depuis l’indépendance en 1991, contribuant au dépeçage de l’économie locale et laissant aux ukrainiens les miettes. La libération de Ioulia Timochenko dans un souci d’apaisement ne doit pas faire oublier qu’elle a aussi « volé » le peuple ukrainien.

L’avenir de l’Ukraine n’est pas écrit, le séparatisme menace. La Russie et l’Union Européenne doivent se parler et ne pas mettre l’Ukraine dans ce choix cornélien de l’un ou l’autre « bloc ». L’Ukraine par sa position géographique, sa structure économique et son histoire doit être un pont entre la Russie et l’Europe occidentale. Mais aucun gouvernement ne pourra longtemps survivre en agitant la seule fibre nationaliste, il faudra qu’il réponde aux exigences sociales légitimes des ukrainiens qu’ils soient russophones ou ukrainophones. Une constitution plus démocratique, le retour du mode électoral proportionnel, l’arrêt des règlements de compte politiques, la lutte contre la corruption d’où qu’elle vienne, l’unité du pays, voilà des revendications que nous soutenons avec le PC ukrainien.

L'Ukraine ne doit pas devenir le champ de manœuvre d'une « guerre froide larvée » entre l'UE, la Russie et les États Unis. On ne peut admettre le chantage comme mode de dialogue diplomatique.
Gilles Garnier,

Voir les commentaires

la liste des 43 colistiers de "l'Humain D'abord pour Arras"

26 Février 2014, 20:28pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

1 Chevalier René, 2 Nathan Fabienne, 3 Rabouille André, 4 Dunlop Marianne, 5 Delpierre Didier, 6 Pezron Carole, 7 Joucaviel Christophe, 8 Dutailly Leïla, 9 Lemonier Jacky, 10 Parmentier Isabelle, 11 Agez Hervé, 12 Chevalier Séverine, 13 Allombert Etienne

14 Dellac Françoise, 15 Jadoux Jacky, 16 Mouton Colette, 17 Cathelain Pascal, 18 Agez Gaétane, 19 Rejman Fréderic, 20 Lemonier Dorothée, 21 Talleux Eric, 22 Bouchez Aurélie, 23 Dilly Patrick, 24 Detève Marie José, 25 Dupont Daniel, 26 Blin Michèle

27 De Rosa Nino, 28 Mouquet Corinne, 29 Bacot Paul, 30 Cattoor Régine,

31 Le Rouvillois Fréderic, 32 Bruniaux Alexandra, 33 Paul Olivier, 34 Petit Chettab Edith

35 Skalski Jérôme, 36 Brenet Clara, 37 Neureuil Claude, 38 Vaterkowski jacqueline, 39 Carette Jean Paul, 40 Walbecq Christine, 41 Vaterkowski Serge, 42 Le Rouvillois Dolorès, 43 Deteve André

Voir les commentaires

liste "l'humain d'abord pour Arras" déposée à la préfecture

26 Février 2014, 19:19pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

La liste "l'humain d'abord pour Arras " a été déposé cet après-midi à la préfecture du Pas-de-Calais.

Suite a l'engagement établi par les communistes de l'Arrageois et à la demande des citoyens que nous avons contactés depuis de nombreux mois, nous sommes en lice pour les municipales de mars, avec René Chevalier tête de liste communiste, accompagnée de ces 42 colistiers d'horizon différent.

Liste soutenue par le PCF membre du Front de Gauche.

Nous l'avions promis, nous sommes restés fidèles à notre promesse, comme nous seront fidèle à nos engagements.

liste "l'humain d'abord pour Arras" déposée à la préfecture

Voir les commentaires

Soirée belote à la cellule Lanvin

25 Février 2014, 20:29pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Soirée belote à la cellule Lanvin

Pour la 4e année, la cellule Lanvin de la section d’Arras, à organiser le samedi 22 février une soirée belote, une soirée de détente de convivialité.

Nombreux voisins de quartiers se sont joints à cette soirée, qui fut un succès, nombre de participants sont repartis les bras chargés de lot de consolation.

Le secrétaire de cellule André Rabouille dans son discours de bienvenue, remercia fortement le secours populaire et les élus communistes, pour le don de nombreux lots, ainsi que tous les camarades qui ont œuvré pour la réussite de cette soirée.

Voir les commentaires

Groupe Manouchian : HOMMAGE A RINO DELLA NEGRA

25 Février 2014, 06:36am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Comme une plaie toujours ouverte, cette affiche rouge sang, reste dans nos mémoires comme le symbole de l’une des plus ignobles injustices du XXème siècle.

Comment oublier ces gens venues d’ailleurs, formant un groupe don l’occupant nazi et l’état français on voulu donner un caractère spectaculaire à cette exécution.

Quelque temps avant d’être fauchés par les balles, ces résistants ont été filmés pour faire la une des actualités cinématographiques sous le titre «l’armée du crime ».

Parmi ces 22 assassinés juste avant l’aube de la liberté le 21 février 1944, il y a 70 ans aujourdh’ui, rappelons le nom de Rino Della Negra qui fut un combattant exemplaire à plus d'un titre.

  Né français en 1923 a Vimy, Issu d'une famille immigrée italienne, installée à Argenteuil en 1926. Passionné de football, le jeune Rino Della Negra donna sa vie pour la France sans se poser la question de son identité nationale.

Rino s'engagera très jeune dans la résistance et concrétisera même cet engagement dans un réseau particulier, celui du 3e détachement italien des FTP-MOI de la région parisienne commandée par Missak Manouchian (la section Main d'œuvre immigrée des Francs Tireurs et Partisans).

Cette section d'autant plus stigmatisée des nazis et des collaborateurs, qu'elle était constituée d'étrangers, de ces « métèques » dont la propagande hitlérienne dénonçait la dégénérescence.

 

Ce combat des immigrés contre le fascisme, paradoxalement, l'occupant l'immortalisera lui-même en tentant de le dénoncer.

 

En effet, l'histoire a gardé en mémoire là tristement célèbre « Affiche rouge » apposée par la propagande nazie sur tous les murs de la région parisienne.

 

Loin de discréditer la résistance, cette affiche avec les visages de neuf d’entre eux, la galvanisa.

 

 Non seulement elle apprenait à qui ne l'aurait pas encore su que des femmes et des hommes étaient prêts à mourir pour la liberté de la France, mais que parmi eux il y avait des Hongrois, des Polonais, des Espagnols, des Arméniens des Italiens, dont le jeune Rino Della Negra.

Ce groupe, dit « Manouchian », du nom du poète combattant arménien qui en pris la direction, se livre à des attentats et des sabotages jusqu'à l'automne 1943 où il est démantelé par la police française, une brigade spéciale, qui est elle même a l’origine de filature, de torture, avec l’aide de la police municipale de l’époque, ensuite donné à  la Gestapo.

Oui, c’est la police françaises qui est motrice dans l’affaire  « Manouchian ».

Ils étaient jeunes pour la plupart, épris de liberté !, ils étaient communistes.

Le 21 février 1944, 22 membres du Groupe Manouchian sont transportés au Mont Valérien et fusillé.

 La 23ème, une femme, la Roumaine Olga Bancic sera torturé puis décapitée à la hache en Allemagne.

 Tous tombent pour la liberté, tous tombent pour la France.

La leçon est forte, la défense des valeurs humanistes n'est ni une question de nationalité, ni une question de couleur de peau.

 En 1944, il y avait des Français qui collaboraient, en 1944 il y avait des immigrés qui combattaient pour la France.

 

Paul Eluard leur rendra hommage par un poème :

« Ces étrangers d'ici, qui choisirent le feu

Leurs portraits sur les murs sont vivants pour toujours.

Un soleil de mémoire éclaire leur beauté. »

 

Cette leçon, retenons là et tirons-en les enseignements pour nos combats d'aujourd'hui.

 La République n'est ni une question d'ancêtres gaulois, ni une question de couleur de peau, mais d'adhésion à un ensemble de valeurs qui fondent notre communauté nationale.

Le jeune Rino Della Negra a su porter haut ces valeurs.

Il doit être un modèle pour les jeunes de notre région et un modèle de courage et de vie citoyenne.

 Il important pour nous communistes de préserver la mémoire de nombre de ces héros de l'ombre qui ont payé de leur vie leur combat pour la Liberté.

À l’heure où près de ce lieu, la Bête immonde prétend renaître de ses cendres… Jamais, peut-être, il n'a été aussi nécessaire de se rappeler le sens du sacrifice des « vingt et trois étrangers et nos frères pourtant », « vingt et trois qui criaient la France en s'abattant », dont nous devons chaque jour nous montrer dignes.

Les communistes de l’Arrageois sont aujourd'hui fières d'apporter leurs contributions au devoir de Mémoire qui s'impose à tous.

 

Je vous remercie de votre attention.

 

Discours et texte de: notre camarade René CHEVALIER - PCF ARRAS

 

Voir les commentaires

Baisse de l'aide financière publique aux partis : un coup contre la démocratie

25 Février 2014, 06:33am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Prenant prétexte de la crise, Nicolas Sarkozy et le gouvernement de droite avaient décidé en 2011 de diminuer de 5 % l'aide attribuée aux partis politiques.

Par décret, le gouvernement socialiste vient de raboter encore cette aide, et cette fois ci pour un montant de 10 %. Cette décision vient durement pénaliser les partis, notamment les moins représentés au parlement.

Cette aide bénéficie déjà essentiellement - pour plus des deux tiers – au PS et à L'UMP. Les députés communistes ont à ce propos récemment déposés une proposition de loi visant à modifier les conditions d'attribution de cette aide. L'aide financière aux Partis est en effet une contribution au débat d'idées et à une vie démocratique plus intense dans notre pays. Elle doit constituer un point d'appui permettant de faire face au bipartisme qui marque nos institutions et notre mode électoral.

Le PCF élève une protestation vigoureuse contre cette décision injuste et dangereuse.

La démagogie au prétexte de la crise ne doit pas limiter le débat d'alternative et sur la façon même d'affronter cette crise. Frapper les partis au porte monnaie, c'est frapper la vie démocratique du pays alors que le débat d'idées et d'alternatives s'avère d'une brûlante nécessité.

Baisse de l'aide financière publique aux partis : un coup contre la démocratie

Voir les commentaires

Arras à gauche 2014: Le blog officiel de campagne des élections municipales est ouvert

10 Février 2014, 23:19pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Arras à gauche 2014: Le blog officiel de campagne des élections municipales est ouvert

La campagne des élections municipales est désormais lancée. Durant la durée de la campagne, le blog du PCF de l'arrageois continuera de vous informer sur l'actualité locale et nationale en complément du blog officiel de campagne que nous avons créé et qui durera le temps de la campagne électorale.

N'hésitez pas à ajouter notre blog officiel de campagne à vos favoris !

voici le lien http://arrasagauche.wordpress.com/

Voir les commentaires

Il y a 52 ans, le massacre de Charonne

8 Février 2014, 12:08pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Le 8 février 1962, neuf personnes tombaient au métro Charonne sous les coups de la répression policière d'une rare férocité, alors que 60 000 manifestants défilaient contre les attentats de l'OAS.

  • "Après le massacre, la situation a basculé": militant communiste du XXe arrondissement de Paris, Henri Malberg, alors âgé de 32 ans, se trouvait au métro Charonne
  • "La liste des victimes s'allongeait, c'était vraiment affreux. Nous étions en rage": entretien avec Jean Le Lagadec, journaliste de la rubrique politique de l'Humanité
  • "Je pensais juste à respirer": en février 1962, la sociologue Maryse Triper a 16 ans. Rescapée de la manifestation, elle a toujours tu son histoire, jusqu'à ce que deux auteurs en fasse une bande dessinée
  • "J'étais un jeune étudiant communiste du lycée Buffon": témoignage de Nicolas Devers-Dreyfus, qui avait quinze ans à l'époque.
  • Une de l'Humanité du 8 février. Le quotidien appelle à manifester au lendemain de la vague d'attentats perpétrés par l'OAS.
  • Le 9 février, la une et les pages intérieures traitant du drame de Charonne sont censurées
  • Le 10 février 1962, l'Humanité fait paraître les premiers témoignages des rescapés et publie les biographies des morts de Charonne
  • L'édition du 13 février donne le compte-rendu de la grande manifestation d'hommage aux morts de Charonne, avec des photos dont les légendes sont passées à la censure.

Voir les commentaires

A GAUCHE TOUTE; pour l'intérêt général, l'intérêt des citoyens Arrageois

6 Février 2014, 05:18am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Hier soir il y avait beaucoup de monde au 14 avenue de l’hippodrome, c’était l’occasion d’en dire plus sur la composition de la liste emmenée par les communistes avec un programme digne de l’humain d’abord, liste du front populaire de gauche dont l’intitulé « d’abord l’humain pour ma ville ».

 René Chevalier tête de liste est bien décidé avec les 42 colistiers à <<commencer à mettre au grand jour nos propositions qui amélioreront la vie de nos concitoyens, si celles-ci étaient mises en œuvre. Des propositions qui contribueront à changer la vie des gens
Notre liste est la seule véritablement à gauche.

Au Front populaire de gauche, on propose quoi ?

 De « mettre le vivre ensemble et l’humain d’abord. »

Traduction : donner un vrai rôle aux conseils de quartier, gratuité des transports urbains, la création de parkings relaie en périphérie et sécurisée qui seront reliés par navettes et bus, avec parc de cycles. Afin de désengorger Arras.

Fin au contrat d'affermage avec Veolia dès 2015, envisager une gestion publique de l'eau dans toute la CUA. Avec une tarification sociale et une gratuité des 15 premiers m3, correspondant aux besoins élémentaires (alimentation, hygiène).
 

Améliorer la qualité de vie pour les familles en difficultés financières avec l’installation d'une maison de santé pluridisciplinaire par quartier.

 La démocratisation du sport et de la culture, l'émancipation par le sport, et de posée la question ; où en sont les écoles d'art, conservatoire, centre culturel, associations en tout genre dans les quartiers?

Et le tout d'encourager le développement des services publics

UNE PARTIE DES 43 COLISTIERS PRESENTS HIER SOIR

UNE PARTIE DES 43 COLISTIERS PRESENTS HIER SOIR

Voir les commentaires

Pour Arras, Pour la Gauche

5 Février 2014, 09:23am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

article de la voix du nord du 4 février 2014

article de la voix du nord du 4 février 2014

Voir les commentaires

lancement de la campagne des municipales a Arras

3 Février 2014, 15:42pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Dans 48 jours 1er scrutin des élections municipales partout en France. C’est dans ce contexte que nous ( front Populaire de Gauche) avons décidé depuis quelque temps de partir à la conquête du Beffroi d’Arras. Pendant toute cette précampagne nous avons voulu rassembler autour de l’union de la gauche, qui depuis 1971 était le socle d’une alliance.

Certes, la dernière élection municipale n’a pas été une réussite de cette union de la gauche, mais peu importe, il y avait une véritable envie du parti communiste et du parti socialiste d’être unis une fois de plus, même si nous avons des désaccords nationaux. Nos positions sont complètement différentes de la politique gouvernementale.

 

Ceci dit nous ne poussons pas à confondre la droite de la gauche, nous ne pouvons pas attendre un changement par le haut, mais en nous mobilisant, nous l’impulserons par le bas.

 

Les événements font qu’aujourd’hui, avec une tête de liste Europe écologie, cette union devient caduque pour les municipales. (On peut l’expliquer)

C’est pour ces raisons que nous avons décidé de lancer la campagne avec la seule liste qui représente une véritable politique de gauche « d’abord l’humain pour ma ville ».

 

voir la netteté des photos dans le lien ci-desous
voir la netteté des photos dans le lien ci-desous

voir la netteté des photos dans le lien ci-desous

Voir les commentaires

A lire à Ecouter : Edouard Louis, écrivain, auteur de "En finir avec Eddy Bellegueule"

1 Février 2014, 13:25pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

A lire à Ecouter : Edouard Louis, écrivain, auteur de &quot;En finir avec Eddy Bellegueule&quot;

Une camarade m'a recommandé ce livre par courriel.

A mon tour je vous le recommande.

Tout juste maginifique, boulversant. Comment quoi avec l'écriture, avec les mots, on peut rendre visible, les invisibles ou même l'invisible.

En ce temps obscure ou l'extrême se radicalise et tente de prendre la rue...

Ce livre fera du bien à lire, à entendre d'un jeune de 21 ans.

Bonne lecture et bonne écoute.

Les matins - Quand l’écriture de soi devient un acte de révolte

Voir les commentaires

Conseil Général : la motion des élus communistes sur l'expérimentation du gaz de couche adoptée

1 Février 2014, 13:20pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Conseil Général : la motion des élus communistes sur l'expérimentation du gaz de couche adoptée
Conseil Général : la motion des élus communistes sur l'expérimentation du gaz de couche adoptée

Voir les commentaires