Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Front de Gauche - L'humain d'abord !

31 Octobre 2011, 17:51pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Neuf points essentiels du programme L'Humain d'abord



Voir les commentaires

Opération "Andouillette" chez Moody's

31 Octobre 2011, 11:13am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

"A,A,A, nous ne sommes pas andouillettes"

Il y a quelques jours, accompagné d'une vingtaine de militants, Jean-Luc Mélenchon s'est rendu au siège parisien de l'agence de notation Moody's, boulevard Haussman. Ils ont scandé jusque dans le hall de l'entreprise, "A,A,A, nous ne sommes pas andouillettes", faisant ainsi référence au fameux système de notation. 



Voir les commentaires

2012: On leur fait un dessin? La crise financière

31 Octobre 2011, 11:06am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Pour une gestion publique du port de Calais par B.Pericaud

28 Octobre 2011, 09:18am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Pour une gestion publique du port de Calais

par B.Pericaud

 

 

Voir les commentaires

Pas un jour de prison de plus pour Salah Hamouri !

27 Octobre 2011, 08:09am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Pas un jour de prison de plus pour Salah Hamouri !

salah-2-2-79c11La peine du jeune Franco-Palestinien se termine le 28 novembre. Les autorités françaises doivent faire pression sur Israël pour que sa libération soit effective à cette date.

La persévérance de tous ceux qui soutiennent Salah Hamouri n'a pas été vaine. Plus personne ne peut maintenant faire l'impasse sur son sort, même si, du côté de l'Élysée, on ne prononce encore son nom que du bout des lèvres. D'ailleurs, les services de Nicolas Sarkozy, interpellés par l'Humanité, n'ont toujours pas daigné répondre. Nous demandions simplement ce que le président de la République comptait faire pour obtenir la libération de Salah Hamouri, lui qui s'est tant dépensé pour Gilad Shalit ou pour Florence Cassez, la Française détenue au Mexique pour enlèvements. Nicolas Sarkozy n'a jamais reçu ès-qualités la famille de Salah Hamouri, ce qui témoigne en soi d'une différence de traitement.

Mercredi, nos confrères de France Inter recevaient le chef de la diplomatie française, Alain Juppé. Celui-ci a affirmé être intervenu la veille, auprès des autorités israéliennes pour obtenir la libération « le plus vite possible » de Salah Hamouri, détenu en Israël depuis plus de 2 400 jours. « Cela fait des années que la France et le président de la République demandent à ce qu'il bénéficie d'une remise de peine. Les autorités israéliennes ne l'ont pas voulu jusqu'à présent », a dit le ministre des Affaires étrangères. Autant dire que la France n'exerce pas toutes les pressions possibles sur Israël. La preuve, il aura fallu attendre la libération de Gilad Shalit pour que Nicolas Sarkozy prononce le nom de Salah Hamouri.

Pour Denise Hamouri, « Salah a une date de sortie légale le 28 novembre, et tout ce qu'on demande, c'est de faire en sorte qu'il sorte à la date prévue, puisque Nicolas Sarkozy n'a rien pu faire pour qu'il sorte avant ». C'est bien toute l'ambiguïté des autorités françaises qui continuent à faire comme si la condamnation de Salah était légale, ce qui reviendrait à reconnaître les tribunaux militaires d'occupation, qui ne sont rien d'autres que des tribunaux d'exception. « C'est bien le 28 novembre qu'il faut retenir pour la sortie de Salah, même si les autorités israéliennes tentent de faire croire que la libération n'est pas prévue avant le 12 mars 2012 », comme le rappelle Jean-Claude Lefort, président de l'Association France Palestine Solidarité et coordinateur du Comité national de soutien à Salah Hamouri, qui précise que le jugement porte « noir sur blanc la date du 28 novembre 2012 », comme date de fin de peine.

L"Humanité 26 octobre 2011

Voir les commentaires

Jean Haja maire communiste intervient pour l'avenir de l'automobile et des équipementiers

27 Octobre 2011, 07:42am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Question de Jean Haja
lors de la séance plénière du 21 octobre 2011
au conseil régional Nord-Pas-de-Calais
sur la situation des équipementiers automobiles de la région.

Voir les commentaires

AAA ? Arrêt Aux Arnaques !

26 Octobre 2011, 17:03pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Sur la 2 "Mon oeil" du samedi 22 octobre 2011

Voir les commentaires

A L'APPEL DU PCF, TOUS A LA MANIF LE 26 NOVEMBRE A LENS

25 Octobre 2011, 09:03am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

A l'appel du PCF, tous à la manif le 26 nov à Lens

26.nov--PdC-.jpg

Voir les commentaires

Pour sauver "Die Linke" : plus de communisme ?

24 Octobre 2011, 16:01pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Sahra Wagenknecht pour sauver un "Die Linke" à la dérive ?

3378244-4853763«La belle communiste», étoile montante de Die Linke, est omniprésente dans les médias. En pleine crise de doute, le mouvement s’est réuni ce week-end à Erfurt pour adopter son premier programme, qui prévoit notamment la nationalisation des grandes banques.

Sera-t-elle la prochaine chef du groupe parlementaire de Die Linke au Bundestag? Ou choisira-t-elle plutôt de prendre la direction du parti en juin 2012? Sahra Wagenknecht a l’embarras du choix: son nom est systématiquement évoqué dès qu’un poste se libère à la tête du parti d’extrême gauche allemand. En pleine crise, Die Linke s’est réunie ce week-end en congrès à Erfurt pour adopter le programme qui doit lui permettre de quitter la défensive.

Le congrès n’a pas réglé les questions de casting. Pour bien des militants Sahra Wagenknecht est l’ultime espoir de redressement d’un parti menacé d’implosion et qui n’est plus crédité que de 7,5% des intentions de vote dans les sondages. Déchirée en courants rivaux (Est contre Ouest, pragmatiques contre idéalistes, réformistes contre les communistes…), incapable jusqu’à présent de profiter du contexte actuel de crise de l’euro, pourtant a priori propice à ce parti qui a toujours critiqué la toute-puissance du secteur bancaire, Die Linke est parvenue à faire preuve d’unité en adoptant le premier programme électoral de son histoire, approuvé dimanche par 97% des délégués. Il prévoit la nationalisation des grandes banques, l’abolition des lois sur les minimums sociaux jugés insuffisants et sur la retraite à 67 ans, la dissolution de l’OTAN.

Sahra Wagenknecht… Difficile ces derniers temps de suivre la trace de «la belle communiste» comme l’appelle le journal populaire Bild Zeitung: de débat télévisé en podium de discussion, sa mince silhouette est omniprésente. Inlassablement elle décline le même discours: à ses yeux, Die Linke ne peut retrouver les succès de 2009 (11,9% des voix et 76 sièges de députés au Bundestag) qu’en se positionnant clairement contre le libéralisme, le capitalisme et la guerre.

Die Linke est un parti en déclin qui subit des revers électoraux important, notamment à Berlin ou Die Linke, empêtré dans sa cogestion libérale avec le SDP, ce depuis trois mandats, s'effondre à 11,7% (20,2% en 2009). En Bade-Wurtemberg, en mars 2011, Linke recule de 3,1 à 2,8% (7,2% aux élections au Bundestag). En Rhénanie-Palatinat, Die Linke obtient 3,0% (9,7% de 2009). A Brême, son meilleur Land à l’ouest, Die Linke recule en mai 2011, de 8,4% en 2007 à 5,6% (14,2% en 2009).

Sahra Wagenknecht (née le 16 juillet 1969 à Jena en ex-RDA) adhérente au Parti Socialiste Unifié d'Allemagne (SED) en 1989, elle co-anime la plate forme communiste au sein du PDS (Parti du Socialisme Démocratique successeur de la SED) et aujourd'hui de Die Linke, ainsi que la plate forme de la gauche anticapitaliste. Elle met en avant les expériences positives du socialisme réel (tout en tirant les erreurs de ce dernier) afin de mettre à bas le capitalisme. Ses positions l'ont souvent opposée à Gregor Gysi et Michael Leutert l'accusant de pas rejeter l'expérience de la RDA sous couvert d'accusation d'être "stalinien".

La presse allemande la considère comme un faucon au sein de Die Linke et ses positions sont claires : socialisme, marxisme, pas d'alliances avec le SPD et les verts, solidarité avec Cuba et le Vénézuéla, anti-racisme, anti-fascisme, lutte contre l'anti-communisme, pacifisme.

Nicolas Maury

Voir les commentaires

COMPRENDRE LA DETTE PUBLIQUE...

24 Octobre 2011, 09:36am

Publié par - BLOG-PCF-ARRAS

Apprenez en quelques minutes ce qu'est la création monétaire par le crédit, le système des réserves fractionnaires, et l'article 123 du traité de Lisbonne... sans lesquels il est impossible de comprendre l'origine des dettes publiques et privées qui ravagent l'ensemble des pays développés.


Voir les commentaires

Jacky Hénin s'attaque au dossier SeaFrance avec des cartes postales

22 Octobre 2011, 10:24am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Jacky Hénin s'attaque au dossier SeaFrance
avec des cartes postales
jacky-henin-s-attaque-au-dossier-seafr-1380103.jpg
«Solidaire avec les personnels de SeaFrance, agissons !
Avec Jacky Hénin, votre député européen»,
dit le recto de la carte.

 

On pourrait dire que c'est facile, qu'il arrive après la tempête. Mais Jacky Hénin n'en a cure, « ce n'est pas la première fois qu'on s'engage pour défendre SeaFrance. On l'a fait auparavant, plein de fois, mais sous d'autres formes ». Depuis trois semaines, le député européen communiste et ancien maire mobilise ses troupes pour faire signer une pétition de soutien aux salariés de SeaFrance, qui prend la forme d'une carte postale.

Les cartes peuvent être envoyées au président de la République. Cela sans avoir à acheter de timbre car tout courrier simple adressé à l'Élysée est exempté d'affranchissement. Près de 30 000 exemplaires ont été édités, pour un coût de 650 euros, et 20 000 ont été distribués par des sympathisants. « Pour l'instant, on a reçu 5 500 signatures, commente Jacky Hénin. C'est pas mal, même si on a fait beaucoup mieux par le passé. Mais cela ne fait que trois semaines. Et, comparé aux 1 700 votants comptabilisés à Calais lors du premier tour de la primaire socialiste, on n'a pas à rougir ».

Le député européen a naturellement profité de l'occasion pour évoquer le projet de reprise de la compagnie maritime par les salariés dans le cadre d'une coopérative fondée par les syndicalistes de la CFDT : « Cela m'a choqué d'entendre dire qu'une SCOP pour SeaFrance était une idée farfelue.

Le projet de la CFDT n'est pas une vue de l'esprit. Il y a en France un tas de SCOP qui ont fait leurs preuves. Regardez Chèque déjeuner !».

Pour finir, à la question de savoir si cette action de pétition pouvait être vue comme une tentative de récupération à des fins personnelles, Jacky Hénin répond qu'il préfère agir et laisser dire : « Au moins nous on se bouge. Je suis davantage choqué par l'inaction de nos soi-disants responsables politiques ».

La Voix du Nord 22 octobre 2011

Voir les commentaires

A Drocourt, Pierre Laurent mobilise les "combattants du bonheur"

22 Octobre 2011, 09:14am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

À Drocourt, le secrétaire national du PCF mobilise les « combattants du bonheur » pour gagner la bataille des idées et des urnes

 A-drocourt-le-secretaire-national-du-p-1391798.jpg

Pierre Laurent: «Le coeur de l'affrontement politique et social va porter sur la crise»

 

Après Evin en décembre, c'est la troisième fois en moins d'un an que Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste visite le bassin minier ... Dans une Agora de Drocourt pleine comme un oeuf jeudi soir il participait à l'assemblée de la Fédération départementale.

Les élections approchant, le temps est venu de mobiliser les camarades. « Ce n'est pas simple de se mettre en mouvement » reconnaît Hervé Poly, secrétaire départemental, surtout lorsque le candidat désigné à la présidentielle, Jean-Luc Mélanchon, n'est pas celui qui a été localement préféré (André Chassaigne). Pierre Laurent a donc justifié le choix du Front de gauche. « Il ne fallait pas seulement offrir la perspective d'un vote de résistance mais il fallait aussi une perspective d'union et de rassemblement ». Mais au-delà des hommes, c'est sur le terrain des idées que les communistes veulent se faire entendre et convaincre. Surtout dans un contexte de crise économique aiguë. Pierre Laurent pointe « la responsabilité du capitalisme mondialisé... On nous dit "c'est la crise de la dette", c'est un mensonge. L'origine de la crise, c'est que pendant vingt ans, la croissance du capitalisme a été construite sur une accumulation gigantesque contre le travail. » Les réponses des États ne le convainquent pas. « Ils veulent renflouer les banques pour permettre d'éponger les dettes et faire repartir la machine sur les mêmes bases. C'est une folie. »

ReconquêtePCF-62.jpg

« Le coeur de l'affrontement politique est social va porter sur la crise et quelles solutions y apporter, annonce Pierre Laurent. Il y a un enjeu démocratique, celui de reconquérir le pouvoir sur nos vies contre les banquiers, les intérêts égoïstes. » Quelles solutions ? Nationaliser les grandes banques pour contrôler la politique du crédit, changer le statut de la banque centrale européenne et mobiliser tous azimuts en créant des « lieux d'assemblées citoyennes ». Le secrétaire national perçoit ce désir de débat à travers le succès du programme du Front de gauche, vendu à près de 200 000 exemplaires et se félicite du retour des fêtes du parti (celle de la fédération 62 sera d'ailleurs de retour en 2013). « On est des combattants du bonheur et le bonheur c'est aussi tout de suite. » Cette bataille se mènera localement. Une manifestation aura lieu le 26 novembre à Lens sur le thème « Ce n'est pas au peuple de payer la crise. » Pour les législatives, sur les 11 circonscriptions où le PC sera en lice dans le Pas-de-Calais, celles de Lens et Calais sont jugées « intéressantes ». D'autres enjeux se dessinent et Hervé Poly dévoile déjà les enjeux des municipales de 2014 : « Préserver et aller à la reconquête de nos villes. » Le PC ambitionne de retrouver son rang de parti des classes populaires contesté localement dans les urnes par le Front national : « Il faut faire en sorte qu'aucun élu FN ne soit élu comme député ni comme maire. »

CLC La Voix du Nord 22 octobre 2011

Voir les commentaires

A quand un musée Robespierre à Arras ?

22 Octobre 2011, 09:02am

Publié par - BLOG-PCF-ARRAS

A quand un musée Robespierre à Arras ?

platre_2.JPGUn musée Robespierre à Arras ? Pour en imposer le principe à la municipalité, ses partisans se sont regroupés au sein de l’Association pour un Musée Robespierre à Arras (AMRA). Depuis, ils militent en ce sens en proposant une pétition sur le net (1). « En 1990, la Ville avait acheté à un particulier la maison où vécut Maximilien Robespierre de 1787 à 1789 et son départ pour Paris, en vue de la création d’un musée  rappelant son apport à la Révolution », souligne Christian Lescureux, figure de proue des Amis de Robespierre.

 Six ans plus tard, la municipalité confiait aux Compagnons du Tour de France, le soin de rénover cette bâtisse du XVIIIe siècle, située à proximité du théâtre. Devenus locataires, les compagnons y érigeaient bien un musée mais du… compagnonnage. Pour l’AMRA, cette situation n’a que trop duré. « Il est impensable que Robespierre n’ait pas son musée dans sa ville natale », commente Christian Lescureux qui suggère volontiers qu’ « un autre lieu soit offert aux Compagnons » dont le bail n’expire pourtant qu’en 2019 ! Bien consciente de l’intérêt touristique d’un tel équipement, la municipalité de droite semble pourtant traîner les pieds évoquant le « coût de fonctionnement » d’une telle entreprise, selon Christian Lescureux que l’argument fait bondir. 

Et pour cause : « Arras vient de négocier avec Versailles le prêt de carrosses royaux qui seront exposés au musée des Beaux-Arts de mars 2012 à novembre 2013. » Coût de l’opération ? 3 millions d’euros. Les deux tiers seront supportés par les contribuables arrageois ! De surcroît, « le clou de cette exposition sera le carrosse du couronnement de Charles X, l’un des rois les plus détestés de notre histoire ». Un camouflet de plus pour l’Irréductible ? 

Jacques KMIECIAK   Liberté-

  • (1) Le lien : http://www.amis-robespierre.org/robespierre/index.html

Voir les commentaires

Grèce : Grève générale de 48 heures (19-20 octobre)

20 Octobre 2011, 11:53am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

3364264-4832610.jpgGrèce :

Tous ensemble pour

la grève de 48 heures

19-20 octobre !

Personne ne doit aller au travail ! 

Appel du PAME (Front Militant de tous les Travailleurs - proche du Parti Communiste de Grèce KKE) pour la grève générale de 48h des 19-20 octobre

- traduction Nico Maury

Travailleurs, femmes et hommes, jeunes femmes et jeunes hommes, 

*Nous devons lutter pour empêcher le nouveau crime du gouvernement, maintenant ! 
*Nous devons renverser le vote de la loi "guillotine" ! 
*Nous devons empêcher que la situation soit encore pire pour 2012, 2013, 2014 ! 

Tous ensemble pour la grève de 48 heures19-20 octobre ! Personne ne doit aller au travail ! 
Plus de sacrifices pour que le capital et l'UE soient sauvés. 
Tous ensemble dans les rues 
Tous ensemble avec le PAME a la tête de la contre-attaque qui est notre âme et notre force face à la tempête anti-ouvrière

Le gouvernement du PASOK (social-démocrate), conformément à la demande des industriels, des armateurs, des banquiers, des grands commerçants, des grands propriétaires d'hôtel et leurs partenaires de l'UE, organise un nouveau crime encore plus brutal et inhumain. La facture multi-aspect est soumise au vote du Parlement, avec elle le gouvernement enterre les droits fondamentaux du peuple grec. 

Le gouvernement tente d'abolir les conventions collectives du travail et de ce qui reste des relations du travail, les droits de la sécurité sociale, la retraite, les avantages sociaux, les allocations chômage etc. Il condamne nos enfants au chômage, à la pauvreté, il veut que nos enfants ne soient pas instruits. Il vend tous les biens publics. 

Le gouvernement du PASOK (social-démocrate) en collaboration avec les partis ND (conservateurs), LAOS (nationalistes), la Coalition démocratique (libéraux) veulent imposer la chute salaires, comme en Bulgarie, les licenciements de masse, de nouvelles taxes lourdes, le travail sans droits, la rotation des tâches et sans assurance. Ils veulent que nous soyons les esclaves au service des monopoles. 

Travailleurs, femmes et hommes, jeunes femmes et jeunes hommes 


PAME appelle chacun d'entre vous le mercredi Octobre 19 à 11 heures a se rassembler place Omonoia et manifester jusqu'au Parlement et nous continuons le jeudi Octobre 20 par l'encerclement du Parlement de tous les côtés. Nous avons le pouvoir d'arrêter le massacre des droits des travailleurs et lutter contre les profits de la ploutocratie. 

Tous ensemble dans la lutte, dans chaque usine, chaque entreprise, bureau, école, boutique. 

Rendez vous place Syndagma pour prendre en étau le Parlement avec le peuple, d'une façon organisée et coordonnée. Le peuple doive prendre sa vie dans ses propres mains, il doit se tenir debout. 

Luttons désormais pour renverser la plan anti-ouvrier du gouvernement. Luttons maintenant pour la libération de «l'alliance des loups», luttons contre l'UE pour changer le rapport des forces, les gens doivent élever leur propre pouvoir. 

Voir les commentaires

Didier Porte: “La droite humaniste, c'est la droite super cool"

20 Octobre 2011, 11:49am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

1 2 3 > >>