Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

LE RETOUR DES PRIVILÈGES ?

30 Mars 2011, 09:29am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

LE RETOUR DES PRIVILÈGES ?

A QUAND UNE NOUVELLE NUIT DU 4 AOÛT...

Voir les commentaires

Mobilisation pour la défense de l'hôpital public

30 Mars 2011, 09:03am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

arton16253-9e135Le PCF appelle à

la mobilisation pour la

défense de l'hôpital public 

samedi 2 avril à Lille

Lu dans La Voix du Nord : 

Le Parti communiste français débute une campagne de défense de l'hôpital public. Pour commencer, les élus communistes seront de la journée nationale de mobilisation, ce samedi 2 avril, à l'appel de tous les partis de gauche. Éric Corbeaux, président de la commission santé au conseil régional, rappelle les inquiétudes qui pèsent sur la situation sanitaire de la région et présente les propositions de son parti.

Paradoxes régionaux.Les indices de la santé de la population de la région sont au plus bas. Surmortalité, cancers, maladies cardio-vasculaires, maladies professionnelles : on décroche le pompon et on s'en passerait bien. Ajoutons à cela les difficultés financières qui influent sur les choix en matière de santé, et les mesures récentes prises par le gouvernement comme le forfait hospitalier, le déremboursement de certains médicaments... « Il y a de plus en plus de freins financiers pour se soigner. » De plus, certaines activités ont été fermées dans le secteur public : « On n'est plus dans le libre choix. La "financiarisation", c'est le véritable cancer de notre système de santé. Et le privé saisit un marché juteux. » Paradoxalement, rappelle Éric Corbeaux : « Médecins, recherche... Notre service public de santé est bon, il faut le valoriser.

 » Autre paradoxe : « La région est la seule de France à avoir pris la compétence santé (sept millions d'euros investis dans le plan cancer). On ne veut pas d'un État qui se dégage face à une région qui s'engage : 350 millions d'euros ont été retirés des enveloppes pour l'hôpital public ! On veut faire des économies, alors on veut faire baisser son activité et pour cela on ne répond plus aux besoins de santé de la population du Nord - Pas-de-Calais. Cela augmente les délais d'attente pour une radio, une opération. On est moins bien soigné ! On n'a même plus de ministre de la santé, c'est un ministre délégué : cela prouve que ce n'est plus une priorité pour le gouvernement. »Les propositions des élus communistes régionaux.

Un plan de rattrapage de 100 millions d'euros pour les hôpitaux publics du Nord- Pas-de-Calais a été demandé à l'État et 1 500 créations de postes. Par ailleurs, c'est tout un système que les élus communistes voudraient revoir : « Les Français voudraient retrouver la gratuité des soins à 100 %. On doit aussi faire de la prévention et de l'éducation à la santé.

C'est un choix de société, un choix politique, sans oublier que l'hôpital est aussi une question d'emplois. La France est un pays qui a une puissance financière. Au lieu de ça on nous culpabilise avec le trou de la sécu... » D'ores et déjà, à l'initiative des conseillers régionaux communistes, trois amendements ont été pris pour la mise en place d'un chèque mutuelle pour les jeunes (apprentis, étudiants), d'un pass contraception dans les lycées et l'organisation, en novembre, d'assises régionales de la santé, « pour mettre en place un projet en partant des besoins de la population et une véritable démocratie, sachant que les élus n'ont plus le droit de siéger dans le conseil d'administration des hôpitaux ! » Le combat pour la santé est lancé ! •

Manifestation du 2 avril : départ à 14 h 30 d'Euralille.

Une pétition est en ligne. Elle a recueilli déjà un million de signatures : http ://petition-mdhp.fr

Voir les commentaires

L'ILLETTRISME : NE PAS SE TROMPER DE RESPONSABLE !

29 Mars 2011, 10:57am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

lecture3.jpg

Article paru dans Liberté62 :


L'ILLETTRISME :

NE PAS SE TROMPER DE RESPONSABLE !

 

"Il n'y a pas de méthode si bête qu'elle puisse empêcher d'apprendre à lire un enfant qui en a envie"*

 

Devant les difficultés que rencontrent trop souvent les enfants (et même les adultes) dans la lecture et l'écriture, il est devenu habituel d'accuser les méthodes d'apprentissage de la lecture, habituel en particulier d'accuser la "méthode globale" ; sauf que celle-ci n'existe pas : en 37 ans de formation des maîtres je ne l'ai jamais rencontrée ! Certes, il y a des méthodes qui utilisent un point de départ global et mettent l'accent sur le sens des mots et des phrases ; mais le déchiffrage reste toujours présent.

Il faut se souvenir qu'apprendre à lire est difficile, demande de gros efforts et que les conditions ne sont pas toujours favorables. L'essentiel est donc de créer l'envie de lire, envie sans laquelle rien n'est possible. Cela suppose un environnement dans lequel le livre doit être source de satisfaction : plaisir de la belle histoire ou plaisir de devenir grand...

Si dans le milieu familial ce plaisir de lire est absent, si lecture veut dire pour les adultes "factures" ou "feuilles d'impôts", il est difficile de supposer que l'enfant envisagera la lecture comme un plaisir à conquérir. Tous les enfants devraient pouvoir sentir l'intérêt que leurs parents portent à les voir apprendre à lire, mais cela suppose que l'ascenseur social cesse d'être en panne et que les aînés ne disent pas que l'on risque d'être chômeur avec ou sans le Bac.

C'est pourquoi toutes nos classes devraient posséder une bibliothèque et des dictionnaires, tous les enfants devraient pouvoir bénéficier d'histoires racontées et d'histoires lues par des adultes. C'est pourquoi tous les enfants devraient bénéficier d'une scolarisation précoce en maternelle pour enrichir leur vocabulaire français : à quoi sert de déchiffrer si mots et phrases lus ne font pas sens ?

"Moins on sait lire, moins on lit" : soit, mais le désir quelle que soit sa forme est le moteur de l'activité ; l'enfant - ou l'adulte - qui a envie d'apprendre à lire apprendra, si on l'aide, quelle que soit la méthode ! Renforçons l'accès à la Maternelle, les réseaux d'aide et de soutien aux enfants en difficulté, faisons de la lecture une source de plaisir et de progrès personnel et nous aurons vraiment lutté contre l'illettrisme.

Il faut que l'enseignant soit disponible, ait le temps de cerner les intérêts de chaque élève pour prendre appui dessus. On peut vouloir apprendre à lire pour pouvoir lire le compte-rendu du match de football, pour lire une recette de cuisine ou l'histoire des dinosaures... : derrière chaque exemple cité, j'ai moi-même un visage en mémoire. Le point commun à faire apparaître, c'est la lecture comme moyen de satisfaire une envie. Une bibliothèque permettra de susciter d'autres centres d'intérêt.

Il est facile de faire de grandes déclarations sur la lutte contre l'illettrisme, facile de mettre en cause les méthodes pédagogiques et donc les enseignants ; mais pendant ce temps on ne parle pas du saccage de notre service public d'éducation, on ne parle pas de la suppression de postes d'enseignants, de la diminution des places en Maternelle, de la démolition de la formation pédagogique des enseignants, de l'asphyxie financière des collectivités locales qui assurent l'équipement en matériel des écoles. (L'école primaire française est d'après l'OCDE une des écoles d'Europe où le taux d'encadrement enseignant est le plus faible. Où est passée la fierté française de son école maternelle ?)

Mais savoir vraiment lire donne un pouvoir, pouvoir d'accès à l'information, à la connaissance, rend plus exigeant, moins crédule, en un mot plus difficile à gouverner !

Annie De Cooman,       

Retraitée de l'Education Nationale, Ex Professeur de philosophie, de psychopédagogie, Inspecteur en circonscription, Inspecteur-professeur à l'Ecole Normale (Arras), Directrice d'Ecole Normale (Jura), IA-IPR, Directrice-Adjointe d'IUFM (Franche-Comté).

* Cette formule est de mon grand-père maternel, Edouard Gravelines, instituteur entre les 2 guerres, reprise par ma mère qui fut longtemps institutrice de classe unique en zone rurale. ADC

Voir les commentaires

Guerre en Libye : Les communistes du Pas de-Calais contre le consensus martial

28 Mars 2011, 17:02pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

P1180924.JPGGuerre en Libye :

Les communistes du Pas de-Calais contre le consensus martial

 

 

 

La fédération communiste du Pas-de-Calais a organisé ce samedi un rassemblement au Centre Européen de la Paix à Souchez suivi d'un dépôt de gerbe au monument de la Paix de Neuville-St-Vaast contre la guerre en Libye et pour l'arrêt immédiat des bombardements de l'Otan. Hervé POLY secrétaire de la Fédération Communiste du Pas-de-Calais a appelé l'ensemble des organisations du PCF à militer pour la Paix et à développer partout des initiatives pour la fin des bombardements en Libye.

 

Lire l'intervention d' Hervé POLY sur son Blog : hervepolypcf62.over-blog.com/

lien

Voir les commentaires

COULEURS POLITIQUES DU PAS DE CALAIS EN 2011

28 Mars 2011, 12:22pm

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

image.jpg

Voir les commentaires

Cantonales : la gauche confirme son avance

28 Mars 2011, 11:11am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

  le 28 Mars 2011

cantonales_gauche.jpgCantonales :

la gauche confirme son avance



 

 

La gauche sort vainqueur de ces élections cantonales 2011. Mais en vue des élections présidentielles et législatives de 2012, le Parti socialiste devra compter avec le Front de gauche conforté dans sa place de deuxième partie de gauche, devant les écologistes. La majorité présidentielle elle sort affaiblie de ces élections et divisée sur la stratégie à adopter vis-à-vis du Front national. L’autre fait notable est l’abstention, qui n’a pas fléchi lors de ce second tour des élections cantonales.

  • La gauche conforte ses positions

 

La gauche a pris a remporté le Jura, les Pyrénées-Atlantiques et peut-être la Loire, la Savoie, la Réunion et Mayotte, où, grosse surprise, l'UMP a perdu la majorité. Elle a gardé la Seine-et-Marne ainsi que la Corrèze, fief de François Hollande. Seul mauvais point de la soirée: la perte du Val d'Oise. Des résultats salués par Martine Aubry. La première secrétaire du Parti socialiste (autour de 36% des intentions de vote) a affirmé que les Français "ont ouvert la porte du changement et nous allons nous y engouffrer ».Le Front de gauche sort lui-aussi renforcé de ces élections. La deuxième force de gauche, devant Europe Ecologie Les Verts, a "pris une part décisive dans la victoire de la gauche", selon Pierre Laurent. Le secrétaire national du PCF a expliqué que ce deuxième tour montrait "une amplification de la victoire de la gauche, qui va largement battre la droite et l'extrême droite.Il est maintenant acquis qu'on finira au-dessus de 100 conseillers généraux, peut-être bien au-dessus". Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche) chiffrait lui le nombre  total d'élus Front de gauche à "peut-être jusqu'à 130".Les duels de deuxième tour sont "très favorables" au FG, selon le numéro un communiste, saluant les sept élus dans le Nord "alors qu'on en avait cinq", le siège gagné en Haute-Garonne, et peut-être un autre dans les Hautes-Pyrénées. De plus, un canton de Nîmes face au FN devrait être remporté. "Cela indique que même dans un rapport de force gauche-droite pas simple, il y a eu une forte mobilisation pour battre le Front national", s'est-il félicité. Concernant les deux départements de l'Allier et du Val-de-Marne, Pierre Laurent s'est dit confiant pour que la présidence reste au PCF. "Le Front de gauche a pris une part décisive dans la victoire de la gauche, ce soir, il est confirmé comme deuxième force à gauche", s'est-il réjoui, y voyantun "encouragement à poursuivre la démarche" du FG qui est un "espoir" pour "construire une alternative crédible à gauche" dans la perspective de 2012.De son côté, avec a priori plus d'une cinquantaine de conseillers généraux au soir du scrutin, Europe écologie les Verts (EELV) pense lui "plus que doubler" ses élus départementaux (24), selon Cécile Duflot. Dans une dynamique de succès depuis les européennes de juin 2009 (16,3%) et les régionales de mars 2010 (12,5%), des victoires ont déjà été enregistrées dans le Gard, à Tours, en Savoie, dans le Vaucluse, le Rhône, l'Isère ou la Loire-Atlantique. "Une immense satisfaction" qui salue "l'affirmation de l'écologie politique", a souligné Mme Duflot, pour qui l'alternative à Nicolas Sarkozy "ne pourra se faire autour de slogans ou de photographies, mais en travaillant ensemble à une unité dans la diversité" à gauche.

  • L'union à gauche met en échec l'extrême droite

 

Moins d’élus que prévu pour l’extrême-droite, voilà l'autre enseignement de ce second tour. Qualifié dans 400 cantons, le Front national misait sur une dizaine d’élus après avoir réalisé 15% au premier tour, aidé en cela par la stratégie du « ni FN, ni Front républicain » de l’UMP. Mais l’union de la gauche face au FN semble avoir amplement joué son rôle pour faire barrage à l’extrême-droite.Le FN a revendiqué dimanche soir deux premiers élus au second tour des cantonales, dans le Vaucluse, à Carpentras, et à Brignoles, dans le Var. "Notre candidat à Carpentras, Patrick Bassot, a obtenu près de 54% des voix", a déclaré Emile Cavasino, secrétaire départemental du FN. Dans le Var, à Brignoles, le FN Jean-Paul Dispard l'a emporté avec 50,03% face au communiste Claude Gilardo (49,9%), soit cinq voix d'écart. En revanche, Louis Aliot, vice-président du Front national et compagnon de Marine Le Pen, a été battu dans le canton de Perpignan-9 par une candidate socialiste, Toussainte Calabrèse, alors qu'il représentait un des meilleurs espoirs d'élection de son parti. Dans le Vaucluse, également, la candidate de la Ligue du Sud, formation d'extrême droite distincte du FN, Marie-Claude Bompard, a été réélue dans le canton d'Orange-Est. Maire de Bollène, elle l'a emporté avec 55,91% des voix face à la candidate socialiste Marlène Thibault. En revanche, Steeve Briois, le secrétaire général du FN, a indiqué à Reuters qu'il n'était pas parvenu à battre son adversaire socialiste dans son canton du Pas-de-Calais, à Montigny-en-Gohelle. Ce dernier a toutefois augmenté son score de plus de neuf points. Le scénario est identique dans plusieurs cantons du département comme à Lens-Nord Est où le candidat du FN atteint 43,4%.

Voir les commentaires

RDV - Convention nationale - Changer l'Europe et la mondialisation : un engagement pour la France.

28 Mars 2011, 10:07am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

carton-invitation-convention-2-avril.pngRDV - Convention nationale -

Changer l'Europe et la mondialisation

un engagement pour la France.

 

Les 26, 27 et 28 novembre derniers, le Parti communiste français avait pris l'initiative d'une « Rencontre nationale du projet ». Cette initiative voulait répondre au double défi que la gauche doit relever, le défaut de projet et la défiance de nos concitoyens envers la politique.

Le succès de cette rencontre (400 personnes de tous horizons réunies, des contenus approfondis et un espace de confiance qui commence à se créer) nous a encouragés. Les événements du monde arabe, l'affaiblissement de Nicolas Sarkozy aussi bien que la montée de l'extrême-droite ne font que renforcer, à nos yeux, la nécessité d'amplifier le travail entrepris.

La question du projet, d'une perspective populaire à gauche, en un mot, la question de l'espoir devient primordiale.

D'où notre idée d'organiser une nouvelle rencontre, sous forme d'une convention nationale le samedi 2 avril prochain sur le thème :

Changer le cours de l'Europe et de la mondialisation : un engagement pour la France. 

Nous pensons approfondir ensuite, lors de deux autres conventions nationales, deux autres thèmes : celui d'un nouveau mode de développement et celui d'une société de liberté et de démocratie.

Pourquoi commencer par les questions du monde ? Elles sont à l'évidence devenues aujourd'hui les questions de tout le monde. Et chacun s'interroge toujours : « Peut-on changer en France, dans ce monde et cette Europe ? Et comment vouloir changer la France sans agir sur le monde et l'Europe ? » Les révolutions du monde arabe ne réactivent-elles pas toutes les interrogations et tous les espoirs ?

Dans la lignée de la rencontre de novembre dernier, cette convention prendra une forme originale. Nous voulons que s'y instaure un échange fécond à plusieurs voix : citoyens et citoyennes de différentes régions, intellectuels, chercheurs, responsables associatifs ou syndicalistes, politiques et élus-es.

Nous ferons écho aux multiples débats qui ont lieu dans tout le pays à l'initiative du Front de gauche, autour de l'élaboration d'un programme populaire et partagé, en donnant d'abord la parole aux citoyens-nes. Et nous souhaitons que les autres participants entrent en dialogue avec eux, afin de construire tous ensemble, des réflexions, un projet communs. 

Le comité de pilotage de la convention nationale est animé par le Lem (Lieu d'étude sur le mouvement des connaissances et des idées). Contact peut être pris avec ses responsables.Contacter le lem.

Espace Oscar Niemeyer - 2, place du Colonel Fabien Paris 75019

La convention nationale du 2 avril 2011 sur "Changer le cours de l'Europe et du monde : un engagement pour la France" sera retransmise en direct sur le site du Parti - www.pcf.fr 

Un tchat en direct sera aussi mis en place pour vous permettre de réagir à ce qu'il se dit dans la salle ou poser des questions. Un animateur sera chargé de faire la liaison entre la salle et le tchat pour une meilleure interactivité.

Voir les commentaires

Cantonales : déclaration de Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

28 Mars 2011, 09:56am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

pierre-laurent_1.jpg2nd tour des élections cantonales :

déclaration de Pierre Laurent,

secrétaire national du PCF

Les résultats du scrutin, connus à cette heure, garantissent la victoire des forces de gauche contre la droite et l'extrême droite. Les électeurs ont clairement sanctionné la politique de Nicolas Sarkozy à l'occasion de cette élection. Le Front de gauche a largement contribué à cette victoire. Il est confirmé ce soir comme la deuxième force à gauche. Plus de 100 conseillers généraux qui représentaient notre rassemblement dans cette élection seront élu-es ou réélu-es. Parmi eux, la quasi totalité des sortants communistes. Les deux conseils généraux qu'un communiste présidait le seront demain avec des majorités confortées. J'adresse à tous ces élu-es mes sincères et chaleureuses félicitations. C'est une très bonne nouvelle pour les populations qui disposeront, dès demain, de conseillères et conseillers généraux de gauche combatifs et déterminés à mettre en œuvre des politiques départementales conformes à leurs intérêts. Je veux féliciter tous les militants communistes dont l'engagement a été décisif pour obtenir ce résultat. Ces résultats du Front de gauche nous encouragent à amplifier la démarche de transformation sociale et de rassemblement déjà engagée. Les leçons de ce scrutin ne doivent pas être oubliées. Alors que la droite est aujourd'hui rejetée et que la défiance à l'égard de la vie politique est grandissante, la priorité des forces sociales et démocratiques doit désormais être à la construction d'une alternative crédible à gauche. Le Front de gauche consacrera toute son énergie à mobiliser les salarié-es qui n'en peuvent plus de la politique gouvernementale et à contrer les opérations démagogiques du Front national qui visent à détourner l'aspiration au changement des Français-es. J'appelle les communistes, dans tout le pays, à l'appui des résultats de ce scrutin, à multiplier les initiatives dans les semaines et les mois qui viennent pour créer la dynamique politique et populaire qui permettra de sortir la France de la crise et de réussir le changement.

Voir les commentaires

Déclaration du Front de gauche après les Cantonales

28 Mars 2011, 09:49am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Déclaration Front de gauche

 

img_0968.jpgDans ce deuxième tour, le Front de gauche participe de façon décisive à l’amplification du résultat de la gauche. Il s’agit d’une défaite des candidats de la droite et plus particulièrement de la majorité présidentielle. 

Le Front de Gauche est confirmé ce soir comme la deuxième force à gauche. Il était la seule force de gauche au premier tour à progresser en voix par rapport aux Régionales, il va gagner ce soir des conseillers généraux.

118 conseillères générales et conseillers généraux en France Métropolitaine qui représentaient notre rassemblement dans cette élection sont élu-es ou réélu-es. 

Trois départements sont gagnés par la gauche. Le Front de gauche contribue à ces victoires. Deux conseils généraux étaient présidés par des élus communistes du Front de Gauche. Ils sortent de ce scrutin avec des majorités confortées 

Les leçons de ce scrutin au premier tour ne doivent pas être oubliées.

L'abstention n’est pas le signe d’un désintérêt de nos concitoyens- mais la manifestation d’un écart grandissant entre leurs aspirations et les réponses apportées globalement par les partis politiques. Beaucoup de nos concitoyens expriment ainsi leur rejet du système et des injustices sociales. Il s’agit bien d'une crise démocratique très profonde sur fond de crise sociale. Elle nous conforte à proposer un changement profond de la République sur des bases démocratiques et sociales. Le score du Front National reflète à sa manière cette crise. Il est plus profondément le résultat de la politique de Nicolas Sarkozy qui a banalisé plusieurs de ses thèmes. Mais qu’on ne s’y trompe pas, le FN, est essentiellement fort des faiblesses des partis traditionnels à répondre à cette crise. Il vise en réalité à détourner l'aspiration au changement de nos concitoyens. 

Si la droite et sa politique sont sanctionnées, la question d'une alternative crédible à gauche reste donc posée. Elle ne pourra voir le jour qu’en répondant aux aspirations des classes populaires. 

C’est pourquoi, fort de ces résultats, le Front de gauche entend amplifier la démarche politique qu’il a initiée.

Le Front de gauche va consacrer toute son énergie à mobiliser les salarié-es qui n'en peuvent plus de la politique gouvernementale, à soutenir leurs luttes

Il va multiplier les initiatives dans les semaines et les mois qui viennent, notamment autour du programme   dont qu'il entend porter dans les élections à venir, pour créer la dynamique politique et populaire indispensable à sortir la France de la crise et à réussir le changement. 

Voir les commentaires

Cantonales: Pierre Laurent regrette l’attitude des Verts

26 Mars 2011, 10:48am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Alain Bocquet, député communiste du Nord

26 Mars 2011, 10:31am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

SARKO "VA-T-EN-GUERRE" EN LIBYE : LES VRAIES RAISONS

24 Mars 2011, 10:46am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

11-03-23-sarkozy-longuet-d8e3d.jpg

 

Voir les commentaires

Michel Collon: bon arabe/mauvais arabe, médiamensonges, Libye (Ce soir ou jamais - 21 mars 2011)

24 Mars 2011, 10:39am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

LDH62 : UN SEUL MOT D’ORDRE : BARRER LA ROUTE AU F.N. !

24 Mars 2011, 10:12am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Logo_LDH.jpg  Communiqué de la Fédération du Pas-de-Calais de la Ligue des Droits de l’Homme :

Pour le second tour des Cantonales 2011,

UN SEUL MOT D’ORDRE : BARRER LA ROUTE AU F.N. !


Au lendemain du premier tour des élections cantonales, les résultats font apparaître la déroute du parti présidentiel, partout en recul, souvent en dessous de 10% dans notre département et, corrélativement, la « percée » du FN à plus de 22%. Sur 35 cantons en lice pour le second tour, 20 duels devraient opposer un candidat républicain au FN.

Faire barrage au Front national est donc, à l’évidence, un impérieux devoir pour tous les démocrates, au nom même des valeurs républicaines qui sont les nôtres.

Or, trop souvent, c’est parce qu’on s’est détourné de ces valeurs que des électeurs ont boudé les urnes : un électeur sur deux ne s’est pas déplacé. Il faut pourtant rappeler tous les enjeux d’un tel scrutin : les compétences du Conseil Général sont essentielles (financement des collèges, attribution de subventions aux associations, aide aux personnes en difficulté, APA…) et concernent donc directement la vie quotidienne de chacun.

Dès lors, la Ligue des droits de l’Homme ne peut qu’inciter les électeurs et les électrices à se mobiliser pour le second tour, d’autant plus qu’il y a danger !

En tournant le dos aux valeurs fondatrices de la République, en s’alignant sur les thèses du FN, le président Sarkozy et son parti l’UMP ont joué un jeu dangereux que la LDH n’a cessé de dénoncer. La stratégie présidentielle montre aujourd’hui à quoi elle aboutit : nombre d’électeurs ont préféré l’original à la copie, les thèses extrémistes ayant été en quelque sorte légitimées par le président aux yeux d’une droite radicale désormais décomplexée qui rêve d’une alliance avec le FN pour battre la gauche à n’importe quel prix.

Tout a été fait par ailleurs pour mettre le FN au cœur du débat politique, Marine le Pen bénéficiant d’un battage médiatique parfaitement scandaleux. Présenter les étrangers comme des criminels, montrer la jeunesse des banlieues comme une classe dangereuse… sont autant de propos discriminatoires, racistes, particulièrement nauséeux, qui sont véhiculés par ces mouvements d’extrême droite et envahissent le Net : ils circulent partout et contribuent ainsi à alimenter le vote FN. La LDH rappelle que de tels propos sont contraires aux principes mêmes de la constitution de notre République.

Enfin, il faut, encore et toujours, démonter l’imposture du F.N.. C’est en le démasquant qu’on le fera reculer, en le faisant apparaître pour ce qu’il est réellement, à savoir un parti nationaliste, populiste et xénophobe qui sème la haine et la division et qui ment effrontément aux électeurs :

Le FN champion de la laïcité ? C’est totalement faux : il a toujours été acoquiné avec les milieux catholiques les plus réactionnaires et s’oppose par exemple au droit à l’avortement.

Le FN défenseur des ouvriers ? C’est grotesque quand on connaît les liens de ce parti avec certains milieux financiers et le vrai visage du programme économique ultralibéral de ce parti extrémiste.

Le FN défenseur de la morale publique ? Plusieurs de ses membres ont eu maille à partir avec la justice, tant dans notre région que dans le Sud.

Le FN un parti respectable ? Non ! Un exemple parmi d’autres : c’est lui qui, à Hénin-Beaumont, qualifiait de pitrerie le concours régional de poésie « pour la Fraternité » organisé à l’intention des enfants par la LDH, association la plus ancienne au monde de défense des droits de l’Homme que ce même parti a osé traiter de « ligue des cloportes » !

Il importe désormais de mettre un terme aux divisions fratricides et irresponsables qui désespèrent tous ceux qui souffrent de la crise alors qu’ils rêvent d’une unité retrouvée et d’une politique économique et sociale qui réponde aux besoins criants de la société.

Alors que l’électorat de gauche avait massivement voté pour Jacques Chirac afin de contrer Jean-Marie Le Pen en 2002, les réticences de l’UMP à appeler au front républicain sont difficilement admissibles et font, de fait, le jeu du FN.

Rien ne saurait justifier aujourd’hui le refus d’appeler à voter pour le candidat républicain le mieux placé afin de barrer la route au FN.


Le 22 mars 2011


Alain PRUVOT,
Président de la Fédération LDH du Pas-de-Calais

Voir les commentaires

Pierre Laurent entre les deux tours des cantonales

24 Mars 2011, 10:03am

Publié par -BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>