Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Jacky Hénin dans l'Arrageois le 6 avril

31 Mars 2009, 16:39pm

Publié par Xavier

http://blaaah.files.wordpress.com/2009/03/front-de-gauche.jpgLe front de gauche

initié par le Parti Communiste Français, le Parti de Gauche, les Unitaires du NPA et des personnalités du monde du travail

Circonscription du Grand Nord-Ouest

INVITATION

Jacky Hénin

Député au Parlement Européen

Laurence Sauvage


vous invitent à une rencontre-échange

avec les représentants syndicaux et le monde du travail


Lundi 6 avril 2009 à 19 h.

Salle Chico Mendes à Beaurains

Voir les commentaires

projet de loi antipiratage sur internet: "la confirmation de la déviance autoritaire du régime".

31 Mars 2009, 14:51pm

Publié par Xavier

Le député Jean-Pierre Brard (app-PCF) a affirmé mardi que le projet de loi antipiratage sur internet, actuellement en discussion à l'Assemblée nationale, était "la confirmation de la déviance autoritaire du régime". 



"Ce qui nous choque, c'est l'atteinte aux libertés individuelles" avec la coupure en cas de téléchargement illégal, même si "la question de la rémunération des artistes est une vraie question", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Selon le député de Seine-Saint-Denis, "c'est la loi du bâillon qui continue", après le texte sur l'audiovisuel public et la réforme du travail législatif.

Il a ainsi dénoncé le fait que le président de l'Hadopi, la Haute autorité de protection des droits sur internet chargée de mettre en place les sanctions en cas de piratage, serait nommé par décret par le pouvoir exécutif.

Parmi les trois noms proposés par le Conseil d'Etat, la Cour de cassation et la Cour des comptes, "sa majesté impériale décidera qui sera retenu", a ironisé M. Brard en allusion à Nicolas Sarkozy. "C'est la confirmation de la déviance autoritaire du régime", a-t-il dit."

Le texte initial prévoyait que le président de cette autorité indépendante serait élu en son sein.

Voir les commentaires

Artois lève-toi!

29 Mars 2009, 17:26pm

Publié par Xavier



Après plus d'un mois et demi de lutte contre la réforme des universités et la masterisation des concours, les étudiants du collectif « Artois en lutte » sont déterminés et organisés.


L'exemplarité de leur lutte a été unaniment soulignée vendredi lors de leur assemblée citoyenne. Invités à soutenir le mouvement, 80 personnes ont répondus présents. Parmi eux des militants du PCF, de la JC, du Parti de Gauche, des Verts et du NPA .


Mobilisés depuis un mois et demi, ils ne manquent pas d'imagination pour faire entendre leurs revendications. Au programmme, des conférences alternatives (prochainement « Valérie Pécresse, une héritière au service des héritiers » par le département de sociologie de Paris VIII) mais aussi des actions spectaculaires.


Samedi matin, à l'heure du marché, une poignée d'entre-eux ont déployés une banderole de 20m de long avec l'inscription « Fac en danger, Artois lève toi! » sur le beffroi.

Voir le blog "Artois en lutte": http://artois-en-lutte.blogspot.com/


Voir les commentaires

Distribution de Liberté 62 à l'Université d'Artois

26 Mars 2009, 16:13pm

Publié par Xavier


































C'est avec beaucoup d'intérêt que les étudiants de l'Université d'Artois ont accueilli la distribution de notre hebdomadaire départemental, "Liberté 62". Des militants de la section y ont organisé une distribution mercredi en fin de de  matinée, à l'heure de l'Assemblée Générale.

 Alors que les étudiants ont décidé de reconduire le blocage, Liberté 62 se fait "caisse de résonnance" de leurs revendications.

Voir les commentaires

Rencontre à Evin-Malmaison et à Avion avec des Palestiniens

24 Mars 2009, 17:16pm

Publié par Xavier

http://www.cappaix.org/caplp/local/cache-vignettes/L416xH600/30_mars_affiche_500-100b6.jpg

Le 30 mars prochain, des palestiniens viendront parler de leur histoire, de leur vécu et de leurs aspirations



La ville d’Avion va accueillir toute l’essence du peuple palestinien qui est aujourd’hui éclatée. Durant une soirée, plusieurs citoyens palestiniens venus de Gaza, de Syrie, de Jordanie, de Cisjordanie et du Liban vont participer à une grande soirée pour expliquer ce qui se passe dans cette région du monde. Ils raconteront également quel est leur quotidien dans un conflit qui a déjà de nombreux morts et blessés. Pour rappel, la ville d’Avion est jumelée depuis 6 ans avec le camp de réfugiés Palestiens de Bourj en Barajnéh au sud de Beyrouth au Liban. Deux représentants de ce camp seront également présents. Fernand Tuil président de l’AJPF(association de jumelages entre les camps de réfugiés palestiniens et les villes françaises) qui a contribué au jumelage entre Avion et Bourj el Barajnéh a souligné le courage des élus qui ont décidé de suivre la coopération avec les camps de réfugiés « en décidant de tendre la main aux autres, ils sont l’honneur de la Nation. » Les derniers événements qui ont eu lieu à Gaza ont fait 1400 morts et 6000 blessés.

L’objectif de cette soirée est de donner à la fois la parole aux Palestiniens mais aussi au public qui souhaite comprendre avec ceux qui la vivent cette guerre qui depuis tant d’année.

Ces échanges permettront certainement de tisser des liens entre les habitants, les citoyens français et les Palestiniens.

Dates:

  • Le lundi 30 mars 2009 de 18:30 à 21:00 . Salle Aragon - Avion 62210

Voir les commentaires

IMAGE DE LA MANIF DU 19 MARS A ARRAS

23 Mars 2009, 20:55pm

Publié par Xavier


Voir les commentaires

Bataille autour du préservatif à Notre-Dame (20 minutes)

22 Mars 2009, 19:29pm

Publié par Xavier

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2009-03/2009-03-22/article_benot-xvi.jpgDes militants d’Act-Up et du PCF se sont heurtés à de jeunes catholiques et des membres de l’extrême droite, ce dimanche midi au coeur de la capitale.
Des militants de l'association de lutte contre le sida ont dénoncé dimanche les propos du pape Benoît XVI sur le préservatif et le sida en s'allongeant sur le parvis de Notre-Dame, à Paris, où ils ont été pris à partie par de jeunes catholiques, a constaté une journaliste de l'AFP.

Parallèlement, une distribution de préservatifs devant la cathédrale a donné lieu à une bousculade entre une trentaine de militants écologistes et communistes et une vingtaine de militants d'extrême droite, selon une source policière.

Act-Up contre les catholiques

Il est 12h30, quand la vingtaine de militants d'Act-Up Paris s’est allongée, à la sortie de la messe, sur le parvis de Notre-Dame. «La capote, c'est la vie, le pape l'interdit», «église complice du sida», scandent les manifestants de l'association brandissant une affichette à l'effigie du pape avec ces mots: «Ecoutez cet homme, soyez séropo.»

«C'est une action pacifique en écho aux propos de Benoît XVI, qui engagent la responsabilité de l'Eglise et qui arrivent au moment où on a tant de mal à avoir un discours construit sur la prévention du sida», explique alors Michaël Quilliou, secrétaire général d'Act-Up Paris. «Aujourd'hui, le sida fait 8.000 morts par jour et le préservatif est le seul moyen de se protéger du sida», rappelle de son côté Eric Marty, un responsable de l'association.

Extrême droite contre PCF

Une démonstration peu appréciée des jeunes catholiques sortant de la messe. Plusieurs dizaines d’entre eux se ruent alors vers les manifestants, en criant «Act-up assassin», chantant des cantiques en latin et jetant des oeufs et de l’eau (bénite ?). Seul un cordon de policiers parvient à séparer les militants des croyants.

Auparavant, les élus communistes au Conseil de Paris et la fédération PCF de la capitale avaient de leur côté organisé, peu avant midi, une distribution de préservatifs sur le parvis de la cathédrale. Une bousculade avait alors opposé une trentaine de militants écologistes et communistes à une vingtaine de militants d'extrême droite, selon la police. Une personne a été légèrement blessée et la police a procédé à trois interpellations, a indiqué la préfecture de police.

Voir les commentaires

Une mobilisation «exemplaire»

21 Mars 2009, 14:50pm

Publié par JS

Mercredi, au cours d'une Assemblée Générale qui a rassemblé près de 700 personnes, amphi Churchill, à l'université d'Arras, l'opération de blocage de l'établissement a été reconduite par 420 voix contre 94 soit 79% des étudiants présents.








Intervenant pour faire le point sur les résolutions de  Coordination nationale universitaire qui s'est déroulée en début de semaine, , un professeur s'est fait applaudir à tout rompre suite à son compte rendu. «Il y a un constat a-t-il souligné. C'est que ni Pecresse, ni Darcos ne répondent aux revendications du monde universitaire. Dans cette situation, la coordination a décidé de se radicaliser et de demander la démission des deux ministres sur la base d'une amplification du rapport de force élargissant le mouvement non seulement aux établissements du secondaire et du primaire mais aussi aux secteurs du public et du privé en lutte.»



l'AG, a été l'occasion de faire le point sur les différentes actions mises en oeuvres pendant le blocage, faisant de l'université d'Arras une université «ouverte» et non pas une «fac morte». Participation aux manifestations, lecture de textes dans les rues d'Arras, cours en plein air au pied du Beffroi, distributions de tracts, conférences, projections de films...telles sont les différentes initiatives prises par les étudiants arrageois mobilisés pour alerter l'opinion et faire aboutir leur mouvement. Avec la tenue d'AG animées par un souci permanent  des règles de la démocratie, elles font de l'université d'Arras une université «exemplaire» sur le plan de la mobilisation nationale.





Voir les commentaires

Union dans les luttes - Union dans les urnes

20 Mars 2009, 14:25pm

Publié par Xavier

Voir les commentaires

GUSTAVE DUHAMELLE, NOTRE CAMARADE

18 Mars 2009, 12:19pm

Publié par MDC


GUSTAVE DUHAMELLE, NOTRE CAMARADE

C'est dans son cher village de Neuville-Vitasse où il avait passé son enfance que repose depuis un an notre regretté camarade Gustave Duhamelle.

Il y revenait souvent pour un dimanche ou pour de courtes vacances, dans sa petite maison neuvilloise qu'il peaufinait avec soin.

Mais il était si discret, si modeste que bien peu dans l'Arrageois savaient quel militant politique et syndical exemplaire il était dans la région parisienne.

Ouvrier du livre aux NMPP, il a consacré sa vie à la défense des salariés, dont il est resté toujours très proche, même dans le cadre de responsabilités importantes : secrétaire du bureau de la section syndicale CGT des messageries, Délégué du personnel, élu au Comité d'Entreprise, membre du Conseil National de l'UFR etc.

Ancien de la division Leclerc, il a longtemps présidé l'ARAC.

Militant du PCF, il était toujours disponible et, tant que sa santé l'a permis, il a diffusé l'Huma-Dimanche dans la cité de Champigny où il habitait.

"L'amour de la justice, de l'humanité et de la liberté est une passion comme une autre ; quand elle est dominante, on lui sacrifie tout" écrivait Robespierre. Cette passion, ce fut celle de toute la vie de Gustave Duhamelle, notre camarade, notre frère.

Nous lui rendrons hommage le dimanche 22 mars à 11h au Cimetière de Neuville-Vitasse.

MDC  

Voir les commentaires

JACKY HENIN AVEC CEUX DE "CONTINENTAL"

18 Mars 2009, 12:03pm

Publié par MDC

Jacky Hénin, député communiste européen, à la rencontre des salariés de Continental


Accompagné des conseillers généraux communistes de l’Oise, Patrice Carvalho, Alain Blanchard et Gilles Masure ainsi que de plusieurs maires du secteur, le député communiste européen de la circonscription Nord-Ouest a discuté durant 2 heures avec les salariés de l’usine Continental de Clairoix, menacée de fermeture.

Les élus communistes ont pointé les responsabilités politiques de cette situation et indiqué que le Président de la République et les parlementaires UMP avaient « tous les pouvoirs » pour empêcher la fermeture de l’usine.

Jacky Hénin a mis en demeure les députés et sénateurs UMP de voter la proposition de Loi du député communiste Alain Bocquet, prévoyant de « réquisitionner les bénéfices des entreprises pour maintenir les salaires » et de suspendre les dividendes versés aux actionnaires en cas de licenciements.

Les élus communistes vont interpeller le Préfet afin qu’il impose un « moratoire suspensif » des licenciements notamment en raison du non-respect de l’accord signé en 2007 qui s’engageait sur le maintien du site ; ils demandent « une table ronde » réunissant syndicats, élus, direction, services de l’Etat afin que soient examinées toutes les solutions permettant le maintien du site et des emplois.

A cette occasion, une adresse du PCF aux salariés a été diffusée, demandant notamment :

« UNE LOI POUR INTERDIRE LES LICENCIEMENTS DANS LES ENTREPRISES QUI FONT DES BENEFICES ! ».

 

 

 

Voir les commentaires

UNE FETE DE SECTION POUR UN PRINTEMPS D'ACTIONS

18 Mars 2009, 03:42am

Publié par Xavier

UNE FETE DE SECTION POUR UN PRINTEMPS D'ACTIONS POLITIQUES ET DE LUTTES

 

Pendant deux jours, le week-end dernier, les communistes de l'Arrageois ont placé leur fête annuelle de section sous le signe de l'engagement internationaliste, engagement non pas lointain mais ancré dans les luttes et les actions politiques et sociales locales. Un succès pour ces premiers beaux jours de l'année annonciateurs du printemps populaire qui s'approche.





Solidarité internationaliste avec, le vendredi, le vernissage de La saison des olives, une exposition de photographies de Geneviève Carré consacrée aux fresques des murs de Ramallah et du camp Al Dhaïcheh de Bethlehem, exposition suivie d'un débat sur la situation actuelle de la Palestine au sortir de l'invasion israélienne de la bande de Gaza. Animé par Jean-François Larosière, président de France Palestine Solidarité Nord-Pas-de-Calais, ce debat a permis de tracer de nombreuses pistes d'engagements solidaires et politiques envers la Palestine et son peuple.


De nombreuses pistes d'engagements solidaires et politiques


Actions internationalistes aussi avec, le dimanche, la projection d'un film sur Cuba, une exposition et un débat sur l'émergence du socialisme en Amérique latine en présence d' Hervé Poly, secrétaire de la Fédération du Pas de Calais du PCF et d'Ernesto Rey Pino, premier secrétaire de l’ambassade de Cuba en France. Ce point a été rappelé par Jacky Hénin venu présenter son salut aux communistes de l'Arrageois. La crise actuelle loin de séparer les luttes qui se mènnent un peu partout dans le monde pour une transformation progressiste de la société, une rupture radicale avec le capitalisme, la construction d'une société nouvelle, les rapproche singulièrement. A l'echelle mondiale, comme à l'échelle européenne, les enjeux sont d'importances et la nécessité de donner à ces luttes une expression politique adéquate de plus en plus pressante. En France, dans le cadre des élections européennes, par le vote communiste.


Un succès militant


Se terminant par un repas fraternel, le succès militant de la fête de section des communistes de l'Arrageois augure d'une mobilisation et d'une implication certaines de ses membres en faveur du monde du travail et de la création pour la période qui s'ouvre avec, pour prochain rendez-vous, la manifestation du 19 mars.


J.S.








La saison des olives-Photographies de Geneviève Carré



 

 

L'émergence du socialisme en Amérique latine - Un débat avec secrétaire de la Fédération du Pas de Calais du PCF et d'Ernesto Rey Pino, premier secrétaire de l’ambassade de Cuba en France. Sur la photo, de gauche à droite : Hervé Poly, Ernesto Rey Pino, Jacky Hénin, Laurent Baraffe et Jean-Jacques Gillemant.

Voir les commentaires

La journée de mobilisation de jeudi a valeur de motion de censure populaire

17 Mars 2009, 21:20pm

Publié par Xavier


http://www.nord.pcf.fr/IMG/jpg/Manif_29_janvier_09_-_11.jpgJeudi 19 mars, une grande journée d’action interprofessionnelle unitaire se déroulera à l’appel de 8 confédérations (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Unsa et Solidaires) pour les salaires, l’emploi, la protection sociale, les services publics et les retraites.


Alors que selon un sondage BVA pour le journal Les Echos, trois français sur quatre soutiennent la journée de grève de jeudi, c’est bien la politique du gouvernement qui provoque la colère, majoritaire, du peuple français. Tous les aspects de la politique du gouvernement sont visés : Emplois, salaires, pouvoir d’achat, Enseignement supérieur, éducation ou encore service public, la grande journée de mobilisation de jeudi a d’ores et déjà valeur de motion de censure populaire.


Le Parti communiste français appelle à participer massivement à cette journée de mobilisation et sera présent à la manifestation dans le cadre du Front de Gauche pour Changer d’Europe.


Arras 9h30 ( place de la gare)


Lille à 14h30


RDV pour tous les camarades du Nord et du Pas de Calais sera à :

l'angle du Boulevard de la Liberté et de la rue du Molinel
(près de la statue du Maréchal Foch à cheval)

dès 14 heures

 

Voir les commentaires

Grand succès pour le meeting du Front de Gauche au Zénith de Lille

17 Mars 2009, 09:53am

Publié par D.N.

Grand succès pour le meeting du Front de Gauche, samedi après-midi, au Zénith de Lille.

Plus de 1 500 militants du PCF, du Parti de Gauche, de la Gauche Unitaire (le courant unitaire du NPA) ainsi que de nombreux syndicalistes de l'automobile, de l'hôpital ou de l'Education Nationale étaient rassemblés dans la salle du Zénith.


Fabien ROUSSEL, membre du secrétariat fédéral de la Fédération PCF 59 et Eric CORBEAUX, premier secrétaire fédéral de la Fédération PCF du Nord ont donné la parole à des syndicalistes venus de tous les horizons comme le représentant syndical CGT de Faurecia Auchel invité à venir lire une déclaration demandant à ce qu'on « prenne une loi pour empêcher de faire fermer les boîtes ! », mais aussi Fabien PAVOT, Secrétaire Départemental CGT Poste et Télécommunication, Loïc PENNE, médecin urgentiste, Antonio DE ALMEIDA, Délégué européen CGT de Renault Cléon ou encore Eric FELINI, membre du comité central du groupe TOTAL.

Le Front de Gauche est soutenu par de nombreuses forces dans toute l'Europe.  Présent samedi, Giorgos KARATSIOUBANIS, membre du Conseil Central du Neolaia Synaspimo est revenu sur la lutte exemplaire de la jeunesse grecque. Brian CARTHY, représentant du Sinn Fein au Parlement européen a dénoncé les manoeuvres du gouvernement irlandais pour contourner le vote Non du peuple irlandais lors du référendum sur le Traité de Lisbonne. En Irlande comme en France, les élites politiques libérales construisent l'Europe contre la souveraineté populaire.

Ce fut ensuite autour de Michelle ERNIS, conseillère municipale normande du NPA de prendre la parole pour expliquer le sens de l'engagement de la Gauche Unitaire, le courant unitaire du NPA dirigé par Christian Picquet au sein du Front de Gauche. Regrettant l'attitude d'isolement d'Olivier Besancenot et du NPA, Michelle Ernis a appelé le NPA à rejoindre le Front de Gauche.

Marc DOLEZ, député du Parti de Gauche de Douai, fustigeant le ralliement de la social-démocratie au traité de Lisbonne a appelé à la levée d'une "dynamique citoyenne comparable à celle de 2005 en faveur du seul vote utile pour proposer et s'opposer au libéralisme."

Alain BOCQUET, député-maire PCF de Saint-Amand-les-Eaux, a souligné l'urgence d'une loi pour interdire les licenciements boursiers avant de lancer un appel à "tous les électeurs, quel qu'ait été leur vote au référendum de 2005 pour faire reculer les choix libéraux."

Pour terminer, Jacky HENIN a mis en garde la foule présente au Zénith : "N'écoutez pas ceux qui vous disent que ces élections et le parlement européen ne servent à rien. Le problème du parlement européen, ce n'est pas ses pouvoirs, c'est qu'il se trouve en son sein une majorité de députés pour voter les directives libérales."

Offensif, Jacky Hénin a été longuement applaudi par les militants communistes, du Parti de Gauche, du NPA et les syndicalistes présents dans la salle.

Porté par une forte dynamique de rassemblement, le Front de Gauche est en marche pour faire réélire Jacky Hénin et pourquoi pas, gagner un deuxième siège de député dans la grande région Nord-Ouest.

Aux côtés des syndicalistes et des militants du mouvement social, les communistes seront dans les luttes le 19 mars prochain avec l'ambition de faire au moins aussi bien que le 29 janvier dernier, mais pour la première fois, avec le Front de Gauche, les salariés qui luttent auront un débouché politique porteur d'espoir. Le rassemblement de toute la gauche de la gauche avec le Parti Communiste dans le Front de Gauche peut faire bouger les lignes en France et en Europe.

Samedi soir, c'est toute la foule présente au Zénith de Lille qui partageait ce même espoir.

D.N

Voir les commentaires

Adieu l'artiste...

15 Mars 2009, 20:24pm

Publié par Xavier

Voir les commentaires

1 2 > >>