Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Opération solidarité avec les sinistrés d'Hautmont.

28 Août 2008, 08:40am

Publié par Xavier

Liberté Hebdo solidaire des familles sinistrées


Les militants communistes de la section d'Arras s'associent à l'initative de la Fédération du Nord du PCF et le Secours Populaire pour venir en aide aux habitants de Sambre-Avesmois frappés par la tornade du 3 août.  Le journal régional "Liberté Hebdo"  (le canard rouge) sera vendu au profit des sinistrés.

Principal objectif : assurer une rentrée scolaire digne (vêtements neufs, fournitures, cartables) aux enfants.

Retrouvez-nous sur le marché d'Arras samedi matin  pour la vente militante.



 

Voir les commentaires

A PROPOS DE ÉVÉNEMENTS DE GÉORGIE

27 Août 2008, 18:05pm

Publié par MDC

Le Parti Communiste Unifié de Géorgie appelle le peuple de Géorgie à lutter contre le régime fasciste de Saakashvili

 (Appel du 11 août 2008 traduit par Nicolas Maury)

 

La Géorgie est plongée dans un chaos sanglant, une guerre fratricide a éclaté sur la terre géorgienne. Le PC unifié de Géorgie et de nombreuses personnalités progressistes de Géorgie ont mis en garde l'Etat et sa politique nationaliste, militariste. Hélas nos prédictions se sont réalisées.

Le pouvoir de la Géorgie a provoqué un grand massacre sanglant en pensant avoir le soutien de certains pays occidentaux, des organisations internationales et régionales. Le pouvoir actuel a couvert de honte le peuple géorgien.

L'armée géorgienne, encadrée par les instructeurs américains, a soumis à la destruction barbare la ville de Tshinvali, sous ces bombardements ont péri des milliers d'habitants d'Ossétie, nos frères et nos sœurs, les femmes, les vieillards. 2.000 Ossètes assassinés. Sont morts aussi des centaines de géorgiens pacifiques.

Le PC unifié de Géorgie exprime ses profondes condoléances aux parents proches perdus. Toute la responsabilité du conflit revient aux institutions au gouvernement et à l'aventurisme du président actuel Saakashvili. Ce sont des criminels et ils doivent assumer leurs responsabilités.

Nous les communistes géorgiens, les progressistes de la Géorgie nous lutterons contre les organisateurs de ce génocide monstrueux, nous veillerons a ce que la punition légale soit sévère. Le PC unifié de Géorgie demande de ne pas identifier le régime de Saakashvili avec le peuple de Géorgie, il appelle avec la nation géorgienne à lutter contre le régime criminel de Saakashvili.

Nous appelons toutes les forces politiques de la Géorgie, les mouvements publics, le peuple de la Géorgie à s'unir en vue de la libération de la Géorgie du régime pro-fasciste de Saakashvili.

 Le Comité Central du PC Unifié de Géorgie - Tbilissi 11 août 2008.

 http://www.wmaker.net/editoweb/nicolas_maury/

 

Voir les commentaires

MENACES SUR LE DROIT A L'AVORTEMENT

27 Août 2008, 17:32pm

Publié par MDC

LE DROIT A L' IVG MENACÉ ?

La parution de deux décrets autorisant l’inscription sur le livret de famille de fœtus mort-nés inquiète les organisations féministes.

Une parution discrète qui va faire du bruit. Vendredi dernier, deux décrets ont été publiés au Journal officiel, autorisant les parents de fœtus mort-nés à les inscrire à l’état civil, sans délais minimal de gestation, et, nouveauté, à les mentionner, avec leur prénom, dans le livret de famille. Ces textes réglementaires permettent donc de déclarer une mort anténatale, quel que soit le niveau de développement de l’embryon ou du fœtus. Officiellement, il s’agit d’accompagner le deuil des quelque 5 000 couples qui perdent, chaque année, un futur enfant. Mais pour beaucoup cette publication en catimini est un pas de plus vers la reconnaissance juridique des fœtus.

Décision controversée :

L’affaire remonte à 2005. À l’époque, trois couples saisissent en même temps la cour d’appel de Nîmes (Gard) pour obtenir une « déclaration d’enfant sans vie ». Le rejet de leurs demandes est alors motivé par une circulaire ministérielle parue en 2001 conforme aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Celle-ci préconise que la reconnaissance de la mort ne puisse se faire qu’à partir de vingt-deux semaines de gestation et à condition que le fœtus pèse au moins 500 grammes. Seulement voilà : en février dernier, la Cour de cassation annulera la décision de la cour d’appel de Nîmes et donnera raison aux plaignants. À la surprise générale. Argument principal : l’article de référence du Code civil, datant de 1993, ne fait pas mention de ces dispositions…

Menace sur le droit à l’avortement :

Les deux décrets entérinent maintenant cette décision controversée. Provoquant - un peu plus - l’inquiétude des associations féministes qui dénoncent le flou entretenu entre les statuts d’embryon, de fœtus et d’enfant. Pour Marie-Pierre Martinet, secrétaire générale du Mouvement français pour le planning familial, ces décrets sont tout bonnement « catastrophiques ». « Ils érigent des projets d’enfants en personnalité, y compris dans les délais légaux de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) », souligne-t-elle. L’association reproche, par ailleurs, à ces textes de faire de la souffrance une norme. « Cette décision permet d’entériner le statut de victimes des couples ayant perdu un embryon ou un fœtus, et par là même, de montrer du doigt ceux qui choisissent l’IVG ou qui ne souhaitent pas afficher leur souffrance par un biais légal. »

Au-delà des considérations éthiques, les associations tirent la sonnette d’alarme et insistent sur le danger que ces textes font courir au droit à l’avortement. Marie-Pierre Martinet souligne ainsi le rôle des associations proches des mouvements « pro-vie », qui ont appuyé les familles lors du pourvoi en cassation. Pour Sabine Salmon, présidente de l’association Femmes solidaires, c’est encore plus clair : « Sous couvert d’apaiser la peine des familles, ces décrets ouvrent la porte à la remise en cause de l’IVG. »

 Alice Cloiseau
www.humanite.fr/

 

Voir les commentaires

DECES DE GUY DUCOLONE

27 Août 2008, 17:11pm

Publié par MDC

Notre camarade Guy Ducoloné est mort.

 

C’est avec beaucoup de tristesse que nous venons d’apprendre la disparition de Guy Ducoloné.

Guy est parti avec ce courage et cette volonté que nous lui connaissions bien. Avec cet engagement qui fut le fil conducteur de sa vie. Un engagement qui depuis son adhésion aux Jeunes communistes et à notre parti avant la guerre ne s’est pas démenti. Un engagement qu’il partageait et ressourçait dans celui de Madeleine, son amour parti trop tôt.

Un engagement qui le fit entrer en résistance contre l’occupant nazi et le vit affronter l’horreur des camps. Un engagement au service de la paix qui lui valut de retourner dans les geôles françaises après le procès des pigeons dans les années 50. Un engagement qu’il déploya sans cesse dans sa chère ville d’Issy-les-Moulineaux dont il fut un élu local toujours disponible. Un engagement qui en fit un dirigeant national de notre parti et un député communiste, vice président de l’Assemblée nationale, respecté et admiré de tous. Un engagement qui avec son association « Buchenwald Dora » lui fit parcourir les écoles pour dire aux jeunes l’horreur du nazisme et l’honneur de la résistance. Un engagement qu’il ne concevait pas sans l’existence de son « Huma » qu’il a tenu à avoir jusqu’au dernier jour. Un homme engagé et amoureux de la vie, Guy savait nous faire rire et nous redonner confiance.

Un hommage au niveau des services qu’il a rendus à la France et aux hommes et aux femmes de progrès lui sera rendu dans quelques jours. Aujourd’hui, mon cœur est triste et nous assurons son fils Daniel de notre fraternité et de toute notre amitié.

 

Marie-George Buffet, Secrétaire nationale du PCF.

Paris, le 25 août 2008.

Site national du PCF  http://www.pcf.fr

 

 

Voir les commentaires

La cellule Lanvin-Coquel fait sa rentrée.

23 Août 2008, 07:54am

Publié par Xavier

L'image “http://www.icone-gif.com/gif/objets-bureau/agendas/dailyplanner_writing_md_wht.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Après la pause estivale, le rendez-vous est pris pour la réunion de rentrée de la cellule Lanvin-Coquel:

Mercredi 27 août à 18h30
14, Avenue de l'Hippodrome.




A l'ordre du jour:

-La situation politique de la rentrée
Conflit Russie/Géorgie, Afghanistan, JO...
Analyse de la situation économique.

-La vie du parti:
Rentrée politique.
Congrès: modalités de sa préparation et mise au point sur les débats.
Souscription de soutien à l'Humanité.

-Actions de la section et de notre cellule.
Préparation de la fête de l'Humanité
Mise en œuvre du projet de l'année.
Mise à jour des cotisations.

Questions diverses et "auberge espagnole".

Voir les commentaires

Journée pêche à Wancourt

23 Août 2008, 07:42am

Publié par Xavier

L'image “http://corigif.free.fr/acthum_peche/img/peche_012.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.La section PCF organise sa traditionelle "Journée Pêche" le 30 août à Wancourt (parcours n°5).

A cette occasion, nous organiserons un concours avec remise d'un trophée "Marcel Roger"

Cette journée sera l'occasion d'évoquer les événements politiques de l'été. Rendez-vous à 12h30 pour la remise du trophée et la prise de parole.
 

Réservations repas et parcours de pêche:
Jean-Jacques: 06 88 32 77 92 ou André 03 21 51 66 80 ou 06 16 07 83 70


Voir les commentaires

LE PRIX DU BLE CHUTE PAS CELUI DU PAIN

21 Août 2008, 15:46pm

Publié par MDC

LE PRIX DU BLÉ CHUTE, PAS CELUI DU PAIN

 Selon le Syndicat agricole MODEF, le prix du blé est descendu en juillet 2008 à 30% en dessous des cours les plus hauts de la campagne 2007-2008.

 Pourtant, le prix du pain et des aliments à base de céréales, ainsi que le coût de l’alimentation animale à base de blé fourrager n'ont pas baissé !

 "Bizarrement cette anomalie n’est pas relevée par le gouvernement, pas plus d’ailleurs que par les associations de défense des consommateurs. Ce silence tranche avec le chahut bahut qu’avait provoqué la hausse des prix du pain au cours de la campagne précédente et pointé du doigt les agriculteurs comme responsables de cette augmentation !" précise le MODEF.

 Ne nous serine-t-on pas à longueur de temps que c'est la concurrence et le marché libre qui  vont permettre de baisser les prix ? L'exemple du blé et du pain prouve bien qu'il n'en est rien : producteurs et consommateurs sont les dindons de la farce !

 "La politique de la déréglementation européenne avec la suppression de l’intervention et des certificats d’import export, l’ouverture totale des frontières, la politique française de déréglementation des relations commerciales fournisseurs-distributeurs sont à l’opposé de ce qu’attendent les citoyens consommateurs.

Le MODEF quant à lui persiste à revendiquer la mise en place d’un coefficient multiplicateur plafond entre les prix à la production et les prix à la consommation seul à même de pourvoir à un juste partage de la valeur ajoutée."

En ces jours où le MODEF et le PCF organisent dans la région parisienne une opération de vente directe de fruits et légumes du producteur au consommateur, il est bon de rappeler que c'est sur toute la filière alimentaire que les industriels et la grande distribution encaissent des super-profits au détriment du pouvoir d'achat du plus grand nombre : consommateurs et producteurs. 

 

Voir les commentaires

Tract - Equitables : Fruits et légumes au juste prix !

21 Août 2008, 13:27pm

Publié par Xavier


Le jeudi 21 août, le PCF organise, avec le MODEF, des ventes solidaires de fruits et légumes.

 

 

Plus que les mots du « Président du pouvoir d’achat », une action concrète : solidaires en ces temps de vie chère, soutien aux producteurs locaux, le PCF et le MODEF montrent qu’une autre voie est possible face à « une concurrence libre et non faussée ».

Voir les commentaires

La France a tout à perdre dans l’alignement sur l’OTAN

21 Août 2008, 13:23pm

Publié par Xavier


http://www.populationdata.net/images/cartes/monde/otan.png
Dix soldats français tués dans des combats avec les taliban. Vingt et un blessés. La guerre n’est pas une abstraction. Pour les familles et les proches de ces soldats, jeunes pour la plupart, c’est l’irruption dans la vie quotidienne du deuil et de la souffrance. Du désarroi peut-être. La mort d’un soldat n’est pas un accident. On entend désormais parler le plus souvent de missions de maintien de la paix, d’assistance aux populations. Ces morts viennent rappeler que notre pas est en guerre, en Afghanistan et que la guerre tue.

Sarkozy se dit résolu « à poursuivre la lutte contre le terrorisme » et que « la cause est juste, c’est l’honneur de la France et de ses armées que de la défendre ». Est-ce le cas ? Les taliban, chassés du pouvoir en 2001, veulent le reconquérir et mènent pour cela une lutte sans relâche. Mais malgré sept ans de guerre et 70 000 soldats sur place, ni les forces de l’OTAN ni les forces directement sous commandement américain ne sont parvenues à les contenir, en s’enlisant dans ce qu’il faut appeler une sale guerre.

Les taliban semblent au contraire plus forts que jamais. Les politiques de développement et de reconstruction en revanche sont toujours balbutiantes, les sommes versées disparaissent dans les réseaux multiples de la corruption, le trafic de l’opium est florissant qui profite aussi bien aux taliban qu’aux seigneurs de la guerre ou aux chefs de clan. Le pouvoir vient d’adopter une nouvelle Constitution approuvée par l’occident qui définit l’Etat afghan comme un État islamique fondé sur la loi coranique, c’est à dire la charia. Et ce serait ce pouvoir qui aurait à coeur de conduire la marche du pays vers la démocratie ?

Les USA comme Sarkozy justifient la guerre afghane par la lutte contre le terrorisme. Il n’en est rien sur le terrain en termes militaires comme il n’en est rien dans le monde en termes politiques. Le terrorisme ne naît pas forcément du désordre du monde mais il s’en repaît.

« La présence à long terme des troupes françaises à cet endroit du monde ne me semble pas décisive » disait Sarkozy le 26 avril 2007. Ils s’inscrivaient dans la continuité des distances prises par Chirac vis à vis des intérêts américains dans cette région du monde et de ce qui était devenu selon l’expression convenue un bourbier. Mais le 3 avril dernier, il annonçait à Bucarest au sommet de l’OTAN l’envoi de 800 soldats français en Afghanistan en plus des 2200 qui y étaient déjà. Une décision régalienne prise sans vote du Parlement, les députés étant simplement autorisés à s’exprimer selon le vieux principe « Cause toujours, tu m’intéresses ».

Dans le même élan, la France revenait dans le commandement intégré de l’OTAN et signait de fait son alignement sur la stratégie géopolitique de l’administration Bush. Le monde en ces jours d’août devient inquiétant. A la crise économique s’ajoute la tension dans le Caucase et comme un retour à un climat de guerre froide. Le chaos afghan vient rappeler que dans cette partie du monde, comme un domino entre les puissances nucléaires que sont la Chine, l’Inde, le Pakistan, la Russie, dans ce maillon entre les champs de pétrole et les terminaux pétroliers, une autre partie se joue, orchestrée par les USA et l’OTAN.

Elle n’a rien à voir avec l’établissement de la démocratie mais a pour enjeu le contrôle du monde. L’OTAN qui fut pendant la guerre froide l’organisation militaire faisant face à l’URSS au nom de l’équilibre entre les superpuissances est maintenant le bras armé, partout dans le monde, de la superpuissance américaine. La France n’a rien à y gagner. Elle y perd, tragiquement.

Voir les commentaires

Qui est vraiment « Sa Sainteté le dalaï-lama » ?

12 Août 2008, 16:46pm

Publié par Xavier

http://www.swamppolitics.com/news/politics/blog/Dalai%20Lama%20shows%20off%20Congressional%20Medal.JPG

 Le dalaï-lama est arrivé hier à Paris. Il effectue en France une visite de douze jours qui se dit à caractère religieux. Elle s’inscrit dans une campagne politique sur la crise tibétaine.

Chef spirituel et temporel du peuple tibétain, le 14e dalaï-lama, réincarnation du 13e et remontant le fil du temps, incarnation physique du bodhisattva de la compassion, c’est-à-dire le bouddha en devenir, s’impose en référence médiatique internationale incontournable. En ce début du XXIe siècle, n’est-on pas tenté de saluer là un net progrès de l’intelligence humaine ?

Depuis qu’il parcourt le monde, l’hôte aujourd’hui de la France pour une douzaine de jours a su mener sa barque. Mais son nom ne signifie-t-il pas « océan de sagesse », vaste profondeur dans laquelle il puise et façonne des déferlantes d’ambiguïtés sous un visage de vieux gourou sympathique et volontiers railleur.

Quand le dalaï-lama flirtait avec la CIA

Selon la doctrine bouddhiste tibétaine, chaque être se réincarne après sa mort. À l’âge de trois ans, Tenzin Gyatso est reconnu, grâce à une série de signes, comme la réincarnation de ses treize prédécesseurs. Le 22 février 1940, il est intronisé dalaï-lama à Lhassa, la capitale du Tibet.

Il a alors quatre ans. « On me demande souvent si je crois réellement cela, disait-il en 1991. Il n’y a pas de réponse simple à cette question. Mais (…) considérant mon expérience dans cette vie et mes croyances bouddhistes, je n’ai aucune difficulté à accepter que j’ai un lien spirituel avec les treize précédents dalaï-lamas (…) et avec le Bouddha lui-même. » Voilà pour la filiation. Côté fréquentations, elles sont tout aussi complexes.

Il est vrai qu’enfant, le saint homme a reçu un nazi autrichien comme précepteur. L’un de ces alpinistes qui attaquaient l’Eiger pour, au retour, avoir le plaisir d’être décoré par Hitler. Le dalaï-lama n’a jamais renié ce maître, auteur de Sept Ans au Tibet, auquel il a rendu visite jusqu’à sa mort. Il eut par la suite d’autres liaisons dangereuses comme le gourou japonais de la secte Aum, Shoko Asahara, qui, en 1995, s’illustra en empoisonnant par gaz les passagers d’un métro de Tokyo, entraînant la mort de plusieurs dizaines de personnes et la contamination de 5 500 autres. Selon une enquête du magazine allemand Stern, les deux hommes se seraient rencontrés à cinq reprises à partir de 1987. Le journaliste Christopher Hitchens, auteur de l’ouvrage His Material Highness, estime que le gourou aurait en outre contribué à hauteur de 1,2 million de dollars à la « cause tibétaine ».

Entre-temps, dans les années soixante, c’est avec la CIA que flirtait le dalaï-lama à raison d’une aide financière et de l’entraînement de groupes armés tibétains renvoyés sur le Toit du monde pour tenter le coup de main contre l’armée chinoise. Les faits sont connus, révélés et confirmés par les agents américains eux-mêmes. Mais l’image médiatique du prix Nobel de la paix en 1989 est telle que personne n’ose vraiment s’en émouvoir !

« Vouloir comprendre la "question tibétaine" à partir des déclarations du dalaï-lama et de ses disciples serait comme vouloir reconstruire la Révolution française en se fiant aux "analyses" de la réaction des nobles réfugiés à l’étranger, et qui tendaient à placer tous leurs espoirs dans les baïonnettes des puissances contre-révolutionnaires », écrit un spécialiste de la région.

Interviewé par le Nouvel Observateur en juin dernier, le chef tibétain ne confiait-il pas que, avant 1959, le Tibet était « fondamentalement » « une société heureuse, une humanité heureuse, paisible en général ». En fait, un régime théocratique des plus arriérés.

Sous son règne, aristocrates et religieux possédaient 95 % du territoire. Les paysans étaient dans leur majorité réduits au servage. Et dans le registre des « lois », les codes 13 et 16 donnaient le moyen de calculer le juste prix du manant que le seigneur souhaitait vendre ou acheter. Une sorte de charia tibétaine donnait le droit à l’autorité de mutiler pour punir.

L’obligation politico-religieuse

Que revendique aujourd’hui celui qui se considère comme « le porte-parole libre du peuple tibétain » ? Officiellement, le dalaï-lama se présente comme un modéré, partisan de la ligne médiane. Face aux indépendantistes, il ne réclame « que l’autonomie du Tibet ». Mais sur son étendue dite historique qui engloberait les provinces du Gansu, du Qinhaï, une partie du Sichuan et du Yunnan, où vivent des petites minorités tibétaines, soit près du tiers de la Chine. Quant au régime politique envisagé, il fleure bon un retour à la théocratie, bien que le principal intéressé s’en défende. Pourtant, la séparation entre sphère politique et sphère religieuse est bien absente.

La « Constitution » établie par le gouvernement en exil se conclut avec une « résolution spéciale », approuvée en 1991, dans laquelle on proclame l’obligation politico-religieuse de la « foi » et de l’« allégeance » à l’égard de « Sa Sainteté le dalaï-lama », appelé à « rester avec nous à jamais comme notre chef suprême spirituel et temporel ».

Dominique Bari
(paru dans l’Humanité du 12 août 2008)

Voir les commentaires

Victor Hugo et le monachisme tibétain (extrait des Misérables)

12 Août 2008, 09:30am

Publié par Xavier

L'image “http://www.histoiredumonde.net/IMG/Victor_Hugo.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Le monachisme, tel qu'il existait en Espagne et tel qu'il existe au Tibet, est pour la civilisation une sorte de phtisie. Il arrête net la vie. Il dépeuple, tout simplement. Claustration, castration. Il a été un fléau en Europe. Ajoutez à cela la violence si souvent faite à la conscience, les vocations forcées, la féodalité s'appuyant au cloître, l'aînesse versant dans le monachisme le trop-plein de la famille, les férocités dont nous venons de parler, les in-pace, le bouches closes, lescerveaux murés, tant d'intelligences infortunées mises au cachot des voeux éternels, la prise d'habit, enterrement des âmes toutes vives. Ajoutez les supplices individuels aux dégradations nationales, et, qui que vous soyez, vous vous sentirez tressaillir devant le froc et le voile, ces deux suaires d'invention humaine.


Pourtant, sur certains points et en certains lieux, en dépit de la philosophie, en dépit du progrès, l'esprit claustral persiste en plein dix-neuvième siècle, et une bizarre recrudescence ascétique étonne en ce moment le monde civilisé. (...)

reconstruire le monachisme et le militarisme, croire au salut de la société par la multiplication des parasites , imposer le passé au présent, cela semble étrange. Il y a cependant des théoriciens pour ces théories là. Ces théoriciens, gens d'esprit d'ailleurs, ont un procédé bien simple, ils appliquent sur le passé un enduit qu'ils appellent ordre social, droit divin, morale, famille, respect des aïeux, autorité antique, tradition sainte, légitimité, religion (...)


Combattons.

Combattons, mais distinguons. Le propre de la vérité, c'est de n'être jamais excessive. Quel besoin a-t-elle d'exagérer? (...) N'apportons point la flamme là où la lumière suffit.


(...) Nous ne pouvons penser sans effroi à ces pays où les fakirs, les bonzes, les santons, les caloyers, les marabouts, les talapoins et les derviches pullulent jusqu'au fourmillement vermineux.

 

Victor Hugo, Les Misérables, Livre septième, chapitre II.

Voir les commentaires

Sinistrés d'Haumont : appel à la solidarité

12 Août 2008, 08:20am

Publié par Xavier


 
L'image “http://www.lanka-guide.org/image/spf_Grand_logo.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.La tornade, qui a touché le Nord de la France dans la nuit du 4 août, a provoqué des dégâts considérables : des centaines d’habitations ont été touchées. Le Secours populaire lance un appel urgent à la solidarité.
 

Une situation dramatique

Dès le lendemain de la tornade, la Fédération du Nord du SPF évaluait les besoins pour répondre à l’urgence : plus de 700 habitations ont ainsi été détruites à Hautmont, Maubeuge, ainsi que dans deux communes voisines. 1000 personnes sont sans toit. A ceci s’ajoute le lourd bilan de trois morts et dix-huit blessés.
Des milliers de personnes ont tout perdu, dans une région déjà gravement touchée par la pauvreté.


Le SPF lance un appel à la solidarité financière pour aider les familles, les personnes âgées, les enfants, les jeunes. La situation des plus démunis est, de plus, aggravée par le fait que ceux-ci sont généralement peu ou mal assurés, voire pas du tout.

Vos dons sont les bienvenus chez les ch’tis

Les victimes ont besoin de la solidarité de tous. Le Secours populaire, qui depuis des décennies, manifeste sa solidarité auprès des personnes les plus démunies du Nord, se doit d’être à nouveau mobilisé.
Après avoir acheminé des produits de première nécessité à Hautmont destinés aux personnes hébergées en urgence, l'association continue de rassembler vêtements, couchages et produits d'hygiène...

Vous pouvez effectuer un don financier :

Voir les commentaires

Pétition "touche pas à ma Poste !"

1 Août 2008, 11:11am

Publié par Xavier

L'image “http://www.cgt.fr/local/cache-vignettes/L459xH272/gif_imag_petition_poste-e0286.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Voir les commentaires