Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Une action remarquable de lycéens à Albi:PROTESTATION contre la suppression des options

31 Mars 2008, 12:58pm

Publié par Marianne

 

Les lycées ne reçoivent plus assez de financement pour faire fonctionner les options si chères à nos élèves et garantes d'une culture gratuite pour eux, principe de base de l'enseignement public, je le rappelle.
Résultat concret:
au lycée Bellevue, Albi plus d'Italien, plus d'arts plastiques, plus de théâtre, ni de russe. Bourrage des classes de latin et de Grec plus de 40 élèves, ainsi que des sections de langues europennes.
Ce lycée a d'excellents résultats, et que ces options n'y sont pas pour rien, car elles remportent un franc succès auprès des élèves, qui s'impliquent au travers d'elles dans divers projets, et elles contribuent à leur épanouissement personnel.
La vidéo que vous pouvez voir sur U Tube se passe lors de la venue des inspecteurs académiques et
 régionaux, pour féliciter justement le dynamisme de l'établissement...alors qu'en parallèle, le rectorat, représentant du ministre, tronque les budgets....   ce qui empêchera les élèves de poursuivre les options.
Vous pouvez donc voir la réaction des élèves, plantés sur le passage des
 inspecteurs, habillés en noir et soufflant une bougie sur leur passage.


http://sauvonsnosoptions.walrey.fr/

Nouveau!: Le blog "sauvons nos options"  http://sauvonsnosoptions.skyrock.com/

Voir les commentaires

Usine de nylon de St-Laurent-Blangy

30 Mars 2008, 17:54pm

Publié par Christian L


Le sort des 371 salariés rescapés en suspens à New York

 

Créée sur les bords de la Scarpe, pour produire du nylon, l’usine NORSYNTEX compta

1 350 salariés quand elle fut reprise par RHONE-POULENC alors nationalisé.

Reprivatisé, puis cédé aux italiens de NYLSTAR , le site fut dépecé puis racheté par RHODIA.

A chaque transfert une partie de ses effectifs fut liquidée.

RHODIA retirant ses billes, NYLSTAR se retrouva l’an dernier avec 77 millions d’€ de dettes, au bord de la faillite. Il reste alors sur le site de Blangy. 316 salariés, plus les 55 de l’usine annexe LAMATO.

Au bout d’un an de tractations, faute d’industriel pour relancer la production, c’est une banque américaine, la BEAR STEARNS, qui reprenait les dépouilles de NYLSTAR : soit le capital et l’usine de Blangy plus une usine polonaise. STILON SA.

Le tout se faisant en créant une filiale italienne: MERYL FIBER GROUP .

Tout semble s’arranger, quand le 16 mars 2008, la puissante BEAR STEARNS, prise dans la tourmente financière des Etats-Unis,se trouve à son tour au bord de la faillite. Elle est alors rachetée par la puissante JP MORGAN CHASE BANK, au prix de 2 dollars l’action (qui valait encore 130 dollars en octobre 2007)

Voilà pourquoi l’avenir des 371 salariés de l’usine de Blangy et ceux de leurs camarades polonais, passés de la coupe de NORSYNTEX à celles de RHÔNE-POULENC puis de RHODIA, puis de NYLSTAR puis de MRYL FIBER GROUP et de BEAR STEARNS dépend aujourd’hui des caprices des actionnaires de la banque JP MORGAN, qui peuvent du jour au lendemain tout liquider.

Ainsi va le monde capitaliste, au nom de la loi sacro-sainte du marché, prônée par la droite et le parti socialiste.

Ajoutons que ceux des 15 500 salariés de la BEAR STEARNS, qui avaient, à partir d’actions de leur propre banque, constitué leur plan de retraite, ont vu celle-ci s’effondrer en quelques heures. Ils portent plainte sans grand espoir de récupérer leur placement .

Voilà ce que nous prépare le gouvernement qui veut progressivement détruire notre système de retraite par répartition au profit des placements privés.

Voir les commentaires

Retraites, handicap : un samedi de revendications sociales

29 Mars 2008, 20:18pm

Publié par Xavier


Grande journée de mobilisation ce samedi. Les syndicats appellent à manifester pour faire pression sur la concertation en cours sur les retraites.

Gouvernement et patronat veulent limiter le débat à l’allongement de la durée de cotisation à 41 ans. Toujours ce samedi à l’appel de "Ni pauvres, ni soumis", handicapés, malades et invalides protestent contre la faiblesse de leur pouvoir d’achat.

Et là encore, le gouvernement, dont paraît-il les "caisses sont vides", tente d’évacuer les exigences sociales. Les marges de manœuvre sont des plus restreintes, notamment depuis l’adoption du paquet fiscal de 14 milliards alloués aux plus favorisés.

Voir les commentaires

Amplifier la mobilisation pour que l'innocence de Mumia Abu Jamal soit enfin reconnue

28 Mars 2008, 19:49pm

Publié par Xavier


http://www.4strugglemag.org/archives/images/mumia03.jpgEn confirmant que le procès de Mumia Abu Jamal en 1982 était entaché de racisme, une Cour d’Appel fédérale vient d’annuler sa condamnation à mort. Pour toutes celles et tous ceux qui, à l’instar du PCF, soutiennent Mumia depuis des années et qui sont opposés à la peine capitale cette décision constitue une première victoire et un encouragement.

Mais le jugement du la Cour d’Appel n’infirme en rien la culpabilité de Mumia. Au regard de la justice américaine, il demeure coupable et risque de passer le reste de sa vie en prison.

Mumia n’a jamais été autorisé à faire la preuve de son innocence. Ce combat, le combat pour sa liberté doit donc se poursuivre. Ce jugement donne de la force pour poursuivre et amplifier la mobilisation pour que son innocence soit enfin reconnue.

Voir : http://www.mumiabujamal.net/

 

Voir les commentaires

Départ à 60 ans, augmentation des salaires et des pensions : On ne bat pas en retraite !

27 Mars 2008, 19:30pm

Publié par Xavier

L'image “http://www.pcf.fr/local/cache-vignettes/L250xH167/arton2662-d1e44.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Loin d’avoir entendu le message des urnes, Nicolas Sarkozy et François Fillon ne veulent pas revenir sur les 15 milliards de cadeaux fiscaux et prétendent accélerer encore la politique de rigueur pour le plus grand nombre.

Retraites : au nom de l’équité ?

Après les quarante annuités d’abord pour les salariés du privé, puis pour ceux du public, après l’attaque des régimes spéciaux, le nouveau rendez-vous du 27 mars prévu par la loi Fillon de 2003 annonce la couleur : 41 ans de côtisation en 2012 pour prétendre à la retraite à taux plein, 42 ans un peu plus tard. Et pourquoi pas la suppression de toute référence à un âge de départ en retraite comme le revendique le rapport Attali couvert d’éloge par Nicolas Sarkozy et le Medef ?

"TOUS ENSEMBLE POUR L'AVENIR DES RETRAITES"

SAMEDI  29  MARS   2008
MANIFESTATIONS

  LENS
PLACE  DU CANTIN, A
10 HEURES

  LILLE,

PORTE DE PARIS A 14H30


Voir les commentaires

Prix du petrole : chercher l’erreur!

27 Mars 2008, 12:20pm

Publié par Xavier


Pour toutes les vaches à lait de de France mais aussi de toute l’Europe.

1° Un peu d’histoire :

En l’an de grâce 2000 après JC nous avions 1 Dollar à 1.20 Euros et le baril de pétrole à 60 Dollars.

soit le Baril à 72 Euros.On payait 0,82 Euro / litre de gasoil.

2° De nos Jours :

A la mi-mars 2008 après JC nous avons 1 Dollar à 0.65 Euro et le baril de pétrole qui a explosé dernièrement à plus de 110 Dollars.

soit le Baril à 71,5 Euros.

et on paye 1.25 Euros / litre de gasoil...

Et là, très chères "Vaches à lait"

Posons nous la question suivante :

Si le Baril est moins cher pour nous en Europe qu’en 2000...

Pourquoi le gasoil est-il au minimum 50% plus cher qu’en 2000 ?

Cherchez l’erreur !

Il y en a qui doivent solidement se remplir les poches !!!

Alors très chères "Vaches à lait" continuons à travailler sagement et fermons les yeux, mais le jour viendra où le dollar remontera et là je ne vous dis même pas !

Voir les commentaires

Manifestation du 250 ème anniversaire de la naissance à Arras de Maximilien Robespierre

27 Mars 2008, 10:08am

Publié par Xavier

Le Dr Georges Sentis, Président, et le Comité des "Amis de Robespierre" seraient honorésL'image “http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/12/Robespierre.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. de vous accueillir
en l'Hôtel de ville d'Arras, salle Robespierre
le samedi 5 avril 2008 à 15h

Pour la conférence que donnera Mme Florence Gauthier, historienne, maître de conférence à l'université de Paris VII sur le thème

"Robespierre, défenseur du peuple et de sa souveraineté".

A cette occasion, Mme Florence Gauthier dédicacera le Tome XI des Oeuvres de Robespierre qu'elle vient de publier


Voir les commentaires

La République bafouée

27 Mars 2008, 08:47am

Publié par Xavier

Les Républicains refusent la réhabilitation de l'OAS

La cérémonie en hommage aux participants de la manifestation de l’organisation séditieuse OAS du 26 mars 1962 a pu se tenir ce mercredi sous l’Arc de Triomphe à Paris. Plusieurs associations ont protesté "contre la réhabilitation de l’OAS par les autorités françaises".

Le 26 mars 1962 en matinée, une semaine après le cessez-le-feu en Algérie, l’organisation séditieuse dénommée OAS (Organisation armée secrète), issue du putsch d’avril 1961, lançait, par voie de tracts, un mot d’ordre insurrectionnel. Elle exhortait les Algérois à former des cortèges, l’après-midi même, en direction du "périmètre de bouclage de Bab-el-Oued". Les participants à ce rassemblement, préalablement interdit par les autorités civiles et militaires, se heurtaient à un barrage des forces de l’ordre rue d’Isly : la manifestation causait quarante-six morts.

Quarante-six ans après, des dirigeants associatifs, anciens de l’OAS, Claude Rochette et Jean-François Collin, appelaient à une cérémonie sous l’Arc de Triomphe dont l’objet était, au travers du ravivage de la Flamme, d’honorer le souvenir de ces victimes de la fusillade de la rue d’Isly.

« Un demi-siècle après, l’OAS s’approprie la mémoire douloureuse des fils et filles ainsi que des frères et soeurs de celles et ceux qu’elle a abusés en les encourageant à défier l’État au péril de leur vie. »

À l’annonce de cette cérémonie, plusieurs associations (l’Association nationale pour la protection de la mémoire des victimes de l’OAS et l’Association des Amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons, le Comité vérité justice pour Charonne, le MRAP, le collectif anticolonial.org) avaient lancé un appel dans lequel elles trouvent « inadmissible qu’une telle célébration, encadrée par d’anciens tueurs de l’OAS, puisse se dérouler sur un site aussi hautement symbolique de notre histoire nationale que l’Arc de Triomphe ».

Prenant acte que l’interdiction, demandée, de cet hommage du 26 mars 2008, n’ait été entendu ni de la préfecture de police, ni du ministère de l’intérieur ni du nouveau secrétariat d’Etat à la défense et aux anciens combattants, les associations ont donc invité les Parisiens ce mercredi 26 mars 2008 à "venir exprimer leurs sentiments républicains".

Dans la journée, le groupe communiste au Conseil de Paris avait répondu favorablement à cet appel. Dans un communiqué, Ian Brossat, nouveau président du groupe communiste du Conseil de Paris, s’est élévé "vivement contre l’autorisation accordée à ces nostalgiques de l’Algérie française qui ont fait tant de mal à la République". Et d’ajouter : " Cette cérémonie fait insulte au monde combattant, aux militaires et aux fonctionnaires de l’Etat".

Voir les commentaires

Coluche et Gandhi vendus au travail précaire

25 Mars 2008, 15:36pm

Publié par Xavier

L'image “http://www.entrevue.fr/media/coluche-2-4608-14.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Hormis pour les Restos du coeur, Coluche n'avait jamais accepter de participer à la moindre campagne de publicité. Mais grâce à l'accord donné par son ex-femme et ses deux fils, l'agence d'intérim Adecco, souvent synonyme de travail précaire, peut désormais se vanter sur les murs des gares et des métros les différentes professions du comique préféré des Français (fleuriste, comédien, restaurateur), et asséner sans rougir son slogan: "les gens sont pleins de ressouces humaines". Comble du ridicule et du cynisme, Adecco s'est également "offert" l'image du leader indien Gandhi, "avocat, philosophe" et..."gardien de la paix"!


                                                                            Humanité Dimanche

Voir les commentaires

Une richesse du département sacrifiée à Bruxelles

25 Mars 2008, 15:25pm

Publié par Christian L

Photo : sucrerie de Boiry Ste RictrudeL'image “http://www.tereos.com/iinet/BaseMedias.nsf/vLkpEditeurImage/Boiryweb/$File/Boiryweb.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


Un des plus riches départements agricoles de France, le Pas-de-Calais, va perdre une part de ses atouts maîtres : la betterave sucrière 

Les dirigeants (français y compris) de la Communauté Européenne ont décidé de

  diminuer de 3,8 millions de tonnes de sucre la production de l’Europe, alors que celle-ci se développe au Brésil.

 

En conséquence le Pas-de-Calais doit abandonner 20 % sa production de sucre l’an prochain

La sucrerie de Marconnelle a été fermée cette année. Il ne reste plus que 5 sucreries dans la région, dont 3 dans le département (Boiry Ste Rictrude, Lillers et Attin) toutes propriétés du groupe TEREOS, qui vend son sucre sous la marque BEHIN SAY.

700 emplois permanents de ces usines et sur les milliers d’emplois saisonniers sont menacés.

De plus, sur nos 16 000 planteurs de betteraves à sucre 3 000 vont devoir cesser leur production.

Salariés et cultivateurs font faire les frais de cette politique. Pas le groupe TEREOS qui siège à Lille et possède dans le monde 32 usines. Son chiffre d’affaires pour 2007 a été de 2,3 milliards d’€, en hausse de 4%.


Voir les commentaires

Marine Le Pen? Non,non, Nadine Morano... Secrétaire d'Etat à la famille

23 Mars 2008, 11:34am

Publié par Xavier

Voir les commentaires

CUA : on demande comptes

22 Mars 2008, 16:33pm

Publié par CL

L'image “http://www.cu-arras.fr/download/arrascommunaute20.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Le dernier numéro du bulletin de la CUA, « Arras communauté » vante les succès des zones Artoipole et Actiparc qui attirent les entreprises.

A quel prix ? On se garde bien de nous le dire. On aimerait bien pourtant savoir, pour chaque opération, combien coûte le m2 de terrain ou de bâtiment tout aménagé ? A combien il est cédé ? Quels types d’emplois sont créés ? Qui les contrôle ? Pourquoi on accorde de l’argent public à des entreprises multinationales qui regorgent de profits et qui, dit-on, sont de toute façon attirées par les atouts géographiques des sites ?

Le directeur adjoint de la CCI ose écrire que la « concurrence entre territoires est forte » .On paie donc les patrons pour les empêcher d’aller s’installer ailleurs. Alors que des milliers de salariés sur nos zones sont hors CUA et font des km pour venir au boulot.

A qui profitent réellement les 20 % du budget consacrés à ces opérations ?

La démocratie passe par l’information.

Alors dites-nous tout, chiffres à l’appui.

Voir les commentaires

"Elle méprisait la démocratie et trahissait la France"

21 Mars 2008, 22:22pm

Publié par Xavier

hd-marie-antoinette.jpgLes historiens Claude Mazauric, Annie Duprat, Michel Biard ou encore Michel Vovelle ont pris leur plume pour l'Humanité Dimanche de cette semaine.

Marie-Antoinette, le retour: le Grand-Palais met en scène une grande exposition sur l'archiduchesse d'Autriche, dernière reine de France.
Une exposition qui manque singulièrement de contextualisation: rien sur la situation sociale et politique du pays. L'Autrichienne est devenue une icône.

Au vu des ingérences récentes de la droite dans la manière dont l'histoire s'écrit et s'enseigne, la question se pose: ne serions-nous pas en train d'assister à une tentative de révision idéologique de l'histoire, brouillant les uns après les autres, pour mieux les effacer, tous les repères du progrès politique?

La réhabilitation  "décomplexée" de Marie-Antoinette n'en serait qu'une illustration retentissante. Mais une illustration dont l'enjeu est pour la droite absolument majeur. Marie-Antoinette victime, de qui le fut-elle en effet? D'hommes et de femmes, qui au nom d'un monde meilleur, croyaient à la révolution et s'y employaient? C'est l'esprit même de la Révolution que la droite tente de déligitimer et avec elle, toute action de progrès.

Voir les commentaires

Et si on parlait un peu des choses qui comptent?

20 Mars 2008, 19:34pm

Publié par Xavier

Voir les commentaires

Ils nous ont tant faire rire… qu’on peut bien nous rembourser

20 Mars 2008, 19:26pm

Publié par Xavier


L'image “http://tbn0.google.com/images?q=tbn:bzGR9goXqIZdVM:http://www.saveur-biere.com/images/chti-blonde-25.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L’extraordinaire succès de nos CH’TIS sur les écrans a fait oublier à la France sa morosité. On a été des millions à bien rigoler …et ainsi permis à la firme PATHE d’encaisser des centaines de millions de bénéfices.

Alors on ne voit pas pourquoi on ne nous rembourserait pas les 600 000 € que la Région a puisé dans poches pour les offrir à PATHE

Voir les commentaires

Les villes communistes osent: Bobigny prend un nouvel arrêté contre l'exclusion locative

20 Mars 2008, 19:16pm

Publié par Xavier

Le 14 mars 2008 , à la veille de la reprise des expulsions locatives, la maire réélue de Bobigny, Catherine Peyge, signe un nouvel arrêté pour interdire les expulsions locatives, premier acte politique du nouveau conseil municipal

Les villes communistes osent: Bobigny prend un nouvel arrêté contre l'exclusion locative


La fin de la trêve hivernale marque le retour de l'incertitude, parfois du cauchemar pour les familles menacées d'une expulsion locative.

Comme les années précédentes, Bobigny s'engage ainsi pour le droit de vivre dignement. La loi sur le droit opposable au logement ne doit pas rester une coquille vide : il faut le rendre concret en arrêtant la machine à exclure les familles qui, faute de ressources suffisantes, ne peuvent accéder à ce droit constitutionnel.

À travers ces arrêtés, « nous nous opposons à des pratiques inacceptables » souligne Catherine Peyge. Et d'affirmer, prenant l'exemple du 115 et des ‘hôtels sociaux', que « les expulsions et les dégâts humains qu'elles provoquent coûtent infiniment plus cher qu'un maintien dans les lieux, avec un accompagnement social adapté. »

C'est la cinquième année que la Ville de Bobigny prend de tels arrêtés ; ils ont, jusqu'à présent, été systématiquement annulés par le Tribunal administratif, sur requête du Préfet. Dans le cadre de la mise en oeuvre du droit au logement opposable, l'Etat continuera t-il de traîner en justice comme des hors-la-loi les communes qui prennent de tels arrêtés ? Ou sera-t-il cohérent avec ses objectifs et suspendra toutes expulsions locatives pour raisons économiques et sociales ?

Voir les commentaires

Remaniement du gouvernement : Toujours plus à droite.

19 Mars 2008, 12:49pm

Publié par Xavier

L'image “http://murbella.files.wordpress.com/2007/09/castafiore.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Le mini remaniement annoncé mardi soir est donc la seule et unique réponse du pouvoir à une situation politique nouvelle, marquée, neuf mois après l’élection de N.Sarkozy, par un sévère recul de la droite sur l’ensemble du territoire.

Alors que les électrices et les électeurs ont adressé un message pourtant très clair les 9 et 16 mars, ce mini remaniement ministériel, accompagné d’une nouvelle présidentialisation du régime, apporte comme seule et unique réponse au verdict des urnes : « Toujours plus à droite ! ».

La nomination de Nadine Norano apparaît ainsi comme une forme de provocation. Battue à Toul par le suffrage universel, la sarkozyste version « hard », représentante d’une ultra-droite, sera en charge des questions de la famille.

Rien ne change.

Pire, N.Sarkozy fait le choix d’une droitisation renforcée avec l’objectif d’un passage en force pour imposer un nouveau cycle d’attaques contre le monde du travail, les retraites, la jeunesse.

Alors que l’orientation politique de la droite a été sanctionnée, ce jeu de chaises musicales est dérisoire.

Les élus de gauche sont face à une grande responsabilité. Comme y invitait aujourd’hui Marie George Buffet, créant « des territoires populaires », en pointe de l’innovation économique, sociale et écologique…

Ces points d’appuis permettront à des millions de femmes et d’hommes de vivre mieux.

Voir les commentaires

MINIMUM DE VIE OU SURVIE ?

19 Mars 2008, 08:10am

Publié par ADC

-PICT0189-.jpg

Selon Nicolas Sarkozy, les bénéficiaires du minimum vieillesse doivent toucher courant avril une prime de 200 €. équivalant à une hausse annuelle de 2,6 %.

Belle astuce que la prime, qui permet de faire apparaître un effort pour les personnes âgées en oubliant de dire que ce système de «prime» ne représente pas une augmentation durable du minimum vieillesse (628,10 € par mois) et permet d'exclure les adultes handicapés et les invalides dont le minimum est indexé sur le minimum vieillesse.

On oublie aussi de dire que les retraités qui ont pris leur retraite avec les annuités requises mais qui ont eu des petits salaires ou du travail à temps partiel n'auront pas la prime et ne verront pas bouger leur minimum retraite de 579,85 € par mois.

Pire ! cette prime de 200 € - qui équivaudrait à une hausse annuelle de 2,6 % - n'est pas une vraie prime : vérification faite sur le site du gouvernement, cette fausse prime n'est qu' «une avance à valoir» !

Cela «ajouté» aux franchises médicales !...

Veut-on régler la question du troisième âge par la disparition des personnes âgées ?

ADC

Voir les commentaires

EN SOUVENIR DES VICTIMES DE 14-18

19 Mars 2008, 08:03am

Publié par MDC

L'image “http://www.nordmag.fr/patrimoine/histoire_regionale/premiere_guerre/lorette17.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Le 17 mars dernier, des funérailles nationales ont été célébrées en l'honneur de toutes les victimes de 14-18 à l'occasion de la mort du dernier poilu français.

 

Celui-ci était un émigré italien et sous Sarkozy, il aurait été reconduit à la frontière. Et malgré ses états de service, il ne fut nationalisé français que 20 ans après la fin de la guerre…

 

Nous nous associons à l'hommage rendu par la Nation à toutes les victimes de 14-18 et nous n'oublions pas les nombreux soldats pris au hasard et fusillés pour l'exemple en 1917 que nos gouvernants refusent toujours de réhabiliter.

 

Nous n'oublions pas non plus que c'est principalement la mainmise sur les matières premières et le contrôle des marchés qui ont provoqué cette gigantesque boucherie : "On croit mourir pour la patrie, on meurt pour des industriels" disait Anatole France.

 

Nous constatons qu'au XXIe siècle, la plupart des conflits armés continuent d'être menés pour servir les intérêts capitalistes. Qui peut encore croire que c'est dans un but humanitaire et démocratique et non pour le contrôle du pétrole que les armées américaines se trouvent sur le sol de l'Irak ?

 

"Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l'orage" (Jean Jaurès)

 

A l'heure de la mondialisation capitaliste génératrice de guerres, il est temps de répondre par la mondialisation des travailleurs génératrice de paix :

"Prolétaires de tous les pays unissez-vous!"

Voir les commentaires

L'Education nationale en grève

18 Mars 2008, 19:55pm

Publié par Xavier

 

IMG_0078.JPGLes enseignants manifestaient ce mardi 18 mars contre la casse du service public. L'intersyndicale arrageoise s'est une nouvelle fois fortement  mobilisée. Avec 55% de grévistes d'après la FSU, le mouvement a été très largement suivi.

Dans l’Arrageois, les conséquences des restrictions budgétaires se font sentir de façon concrète : Dans le primaire, les moyens attribués au réseau d’éducation prioritaire diminuent. Malgré les discours démagogiques sur le « service minimum », le problème des remplacements s’aggrave par manque de personnels. Les suppressions de classes, elles, ne seront connues –quelle coïncidence !- qu’au lendemain du second tour des Municipales.

Dans les collèges et les lycées de l’Arrageois, ce sont plus de 40 professeurs qui ne seront pas dans les classes à la rentrée 2008 (-8 postes à Guy Mollet, -8 à Carnot, -8 à Robespierre, - 2 à Gambetta, -6 à J.Ferry, -1,5 à Savary, -1 à Le Caron, - 2 à Péguy, -2 à Vitry, -1 à Bapaume, …etc.). Pour les élèves, cela signifie : des classes plus chargées, des suppressions de 1ères d’adaptation et de classes de BTS, des suppressions de dédoublements en langues ou en travaux pratiques, moins de soutien et d’aide, de futurs élèves de seconde et de futurs doublants de Terminale refusés dans les lycées de l’Arrageois… Dans le même temps les heures supplémentaires, qui nuisent forcément à la qualité de l’enseignement, augmentent ! De nouveau, l’enseignement industriel, voie de réussite pour de nombreux élèves, est gravement attaqué : au Lycée Carnot, la 1èred’adaptation en systèmes motorisés et la 1ère d’adaptation en électronique sont supprimées alors qu'elles ont fait leurs preuves pour les élèves ! Les effectifs en sections de BTS électrotechnique sont diminués de moitié alors que les demandes sont là ! Cela est inadmissible !

A cela s’ajoute la « réforme » du bac professionnel en trois ans (suppression des BEP) risque d’exclure du système scolaire les élèves en difficulté. Là encore, sous couvert de « réforme », le ministère applique une logique de restriction destinée à supprimer 25% des moyens de formation dans les lycées professionnels.

Source: Intersyndicale Education CGT- FO- FSU -SNETAA - SUD Education- SUNDEP

 

Voir les commentaires

1 2 > >>