Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

A-t-il vraiment ses papiers en règle ?

31 Janvier 2008, 23:17pm

Publié par Xavier

undefined

Tout le monde se demande pourquoi M. Patris affirme avec tant d’insistance qu’il a bien sa carte au parti.

C’est parce que dans le camp d’en face où il a émigré, un certain M. Hortefeux ne badine pas avec les gens sans papier .
Pourvu que M Préfet n’aille pas vérifié si cette carte est bien à jour. Parce que si jamais M. Patris est reconduit de l’autre côté de la frontière il n’est pas sûr du tout d’être bien accueilli

Voir les commentaires

CONFERENCE-DEBAT

30 Janvier 2008, 13:16pm

Publié par Xavier

L'image “http://www.wmaker.net/lesgaribaldiens/photo/326018-402647.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.À l’initiative de la Région Métallurgie CGT 59-62, en partenariat

avec le Syndicat CGT de l’Education Nationale et le Comité des Sans-papiers 59

Vendredi 8 Février 2008,
à la MEP, 1 place Georges Lyon à Lille.

A PARTIR DE 18H30. ENTREE LIBRE


  • Le rôle de la classe ouvrière dans la Résistance pendant la

    Seconde Guerre mondiale

    par l’Institut d’Histoire Sociale de la
Métallurgie CGT 59-62


  •  Les industriels et banquiers français choisissent la défaite face aux nazis 

    par Annie LACROIX-RIZ, Historienne, Professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris VII - Denis Diderot

    • L’héroïsme des Francs-Tireurs & Partisans M.O.I., ces immigrés qui combattirent et moururent pour la France


    Projection du film :

     

    « LA TRAQUE DE L'AFFICHE ROUGE »

    de Jorge Amat et Denis Peschanski

    Et intervention du CSP59 sur la chasse aux Sans-papiers…

    •  Les falsifications de l’histoire dans les manuels scolaires et les médias par le SDEN-CGT 59



Voir les commentaires

Le retour du bâton

28 Janvier 2008, 21:35pm

Publié par Xavier


politique-spectacle.jpg

Par Hervé Poly

CERTES une hirondelle ne fait pas le printemps, mais les Français prennent de plus en plus conscience de la nocivité de la politique de Nicolas Sarkozy. La côte de popularité de l'hôte de l'Elysée fond comme neige au soleil et dans le m ê m e temps la politique économique de son gouvernement n'apparaît pas «efficace » pour une grande partie des Français.

Cette prise de conscience d'une politique qui favorise les plus nantis se télescope à la chute du pouvoir d'achat des Français. Le candidat «du pouvoir d'achat» porte désormais comme une croix sa campagne démagogique.

En quelque sorte, on pourrait dire que sa côte de popularité est désormais mariée -pour le meilleur et pour le pire- à celle du pouvoir d'achat. Tel l'arroseur arrosé, Nicolas Sarkozy connaît désormais l'effet boomerang de sa supercherie. Adepte de l'adage politicien que les promesses ne valent que pour ceux qui les croient, c'est aujourd'hui le retour du bâton pour celui qui fût élu par l'adhésion d'une majorité de notre peuple.

Mais ne nous trompons pas dans l'analyse, les Français y ont cru et c'est sans doute la raison pour laquelle les électeurs de Sarkozy l'ont désormais d'autant plus mauvaise que le train de vie luxueux du Président de la République apparaît comme une provocation indécente au regard des difficultés quotidiennes.

A trop vouloir en faire, y compris dans la banalisation du luxe et de la vie facile, le chouchou du Medef, des milliardaires et des magazines peoples se confronte désormais à cette dure réalité de la vie des Français. Le slogan de campagne «ensemble tout devient possible» résonne encore dans nos têtes alors que chaque jour qui passe sonne pour monnaie trébuchante de l'impossibilité à joindre les deux bouts. Le rêve pour certains se transforme en cauchemar et le pire si on laisse faire est devant nous. La récession économique aux Etats- Unis qui affecte l'Europe est un signal qui annonce un nouveau tour de vis après les élections municipales et cantonales.

Fort heureusement d'un retour de manivelle à un retour de bâton, il n'y a pas loin, car désormais les Français et notamment les salariés soutiennent majoritairement la grève d'hier pour les salaires et les conditions de travail. Alors même si nous sommes loin du rapport des forces espérées, ne faisons pas la fine bouche car la réalité du vécu de chacun est plus forte que les mensonges répétés à grands renforts de médias serviles. Sans doute croyait-il nous faire avaler sa politique de récession sociale comme une lettre à la poste sans recevoir de retour à l'envoyeur aussi expéditif. Mais voilà, Monsieur le Président, Maxime Gorki avait raison «on peut tromper tout le monde, mais pas la vérité».

Voir les commentaires

Le Parti communiste français se réjouit des résultats électoraux en Hesse et en Basse-Saxe

28 Janvier 2008, 21:18pm

Publié par Xavier

 

L'image “http://tbn0.google.com/images?q=tbn:9CVEGta0dnoR8M:http://www.tagesspiegel.de/storage/pic/bild_des_tages/149399_3_160607_BdT_Linke_ddp.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Die Linke fait son entrée aux parlements de deux grands Länder de l' Ouest de l'Allemagne. Ainsi, moins d'un an après sa fondation, ce nouveau parti réussit à s 'implanter solidement dans le paysage politique allemand après avoir largement orienté le débat politique de ces derniers mois sur les questions de justice sociale, de salaire minimum et du retrait de la Bundeswehr d'Afghanistan.

Ce succès confirme la nécessité de l'existence d'une puissante force politique de la transformation sociale résolument opposée au néo-libéralisme et à la guerre. Il conforte les efforts et les luttes de tous ceux qui, au-delà des frontières de l'Allemagne, luttent pour une autre Europe, une Europe sociale, démocratique et pacifique.

Voir les commentaires

L’Humanité "libres-échanges" le 28 janvier. Avec J.E. Moustic.

26 Janvier 2008, 15:51pm

Publié par Xavier

Voir les commentaires

Communiqué de la section communiste d’Arras à propos de l' "affaire Jacques Patris"

26 Janvier 2008, 15:09pm

Publié par Xavier


Passons aux choses sérieuses

Préparons la victoire de la gauche aux municipales

 

L'image “http://elections.lavoixdunord.fr/wp-content/uploads/2008/01/arras_patris.miniature.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Imaginer que les communistes puissent faire alliance avec la droite est tellement absurde que tout le monde à Arras a bien compris que la volte-face spectaculaire de Jacques Patris n’implique que lui-même. et sa conscience

L’histoire tout comme l’actualité montrent à l’envi qu’on ne peut empêcher personne de passer dans le camp adverse en pleine bataille.


Que J.M. Vanlerenberghe et Philippe Rapeneau s’amusent à voir celui qui les a brocardés pendant si longtemps, leur lêcher les bottes aujourd’hui , c’est de bonne guerre.

Mais que cela profite à leur équipe c’est beaucoup moins probable. On ne voit pas un seul électeur de gauche et encore moins communiste, se laisser prendre à cette mascarade d’ouverture ; et nous avons trop de respect pour l’électorat de droite pour penser qu’il puisse approuver l’intrusion sur sa liste d’un personnage aussi peu consistant.

Place donc aux débats sérieux sur le devenir de la ville et le mieux être des habitants. Il y a tant à faire

Selon le vœu du président de la république, ces élections municipales seront un test de sa popularité : raison de plus pour unir toutes les forces de gauche à Arras comme partout, pour dénoncer et combattre la politique de Sarkozy et donner à notre ville une municipalité vraiment au service de tous, à commencer par les plus humbles.

Photographie:
La Voix du Nord.

 

Voir les commentaires

Exposition-débat sur CUBA

26 Janvier 2008, 08:18am

Publié par Xavier

http://mathieu.chauvet.free.fr/blog/public/CUBA%20La%20Havane%20010.pngLa  section du Parti Communiste d'Arras
Le Comité France-Cuba du Pas-de-Calais.

Ont le plaisir de vous inviter  au vernissage de l'exposition  sur CUBA de Serge LEGENDRE (espace Che Guevara du Havre)

 
SAMEDI 2 FEVRIER A 18 HEURES

SALLE DES FÊTES DE BEAURAINS


Un débat sera organisé en présence de:

DE REY PINO , 1er secrétaire de l'Ambassade de Cuba à Paris.

Jean-Claude DANGLOT, Sénateur communiste du Pas-de-Calais.




Le repas de la cellule de Beaurains aura lieu le lendemain . 



Réservez vos places! Adulte =15 euros Enfant de - à 14 ans = 8 euros.

Voir les commentaires

Avec la disparition de notre camarade Marcel ROGER, c'est tout une page de l'histoire d'Arras qui se tourne.

25 Janvier 2008, 20:09pm

Publié par Xavier


Marcel ROGER aurait fêté ses 86 ans lundi prochain. Il s’en est allé dans la plus grande discrétion,undefined

L’âge semblait ne pas avoir de prise sur lui. Il était resté si actif jusqu’à ces derniers jours dans la vie associative, politique et syndicale qu’on a peine à croire à cette brutale disparition.

 

Soixante-six années d’intense vie militante

Né à Sauchy-Lestrée en 1922 dans une famille d’artisans, Marcel ROGER prépara son brevet élémentaire au collège d’Arras, où il se lia avec des camarades socialistes de la «  jeunesse révolutionnaire ». En 1939, à la déclaration de la guerre, il fut recruté comme instituteur auxiliaire.

Sous l’occupation, au contact d’un collègue Résistant, il s’engagea dans le Mouvement «  La Voix du Nord ». Ensuite embauché à la Préfecture il se trouva en mesure de transmettre des renseignements sur les ouvrages militaires allemands de la côte.

Requis par le STO en avril 1943, il y échappa en devenant mineur de fond à la fosse 4 de Lens.

A l’annonce du débarquement Marcel ROGER se réfugia dans sa famille, rallia le Front National et participa aux combats de la Libération dans la région de Marquion.

Il s’engagea dans l’armée jusqu’à la paix puis réintégra la Préfecture, qu’il quitta pour le MRU devenu ensuite « Services de l’Equipement » où il fit toute sa carrière.

En septembre 1944 Marcel adhéra au Parti Communiste, et créa une cellule dans son administration en 1947.

Syndiqué à La CGT il en devint secrétaire départemental de sa branche et membre de la Commission nationale jusqu‘à sa retraite. Il sera jusqu’au bout membre actif des retraités de l’Union Locale CGT d’Arras.

Elu dès 1947 au bureau de l’importante section communiste d’Arras (aux côtés de René Camphin, député et dirigeant national du PCF) Marcel ROGER devint premier secrétaire de section en 1948.

Il le restera 23 ans avant d’accéder en 1971 à des responsabilités d’élu mais continuera à participer assidûment à la direction de la section jusqu’à ces dernières semaines.

Son expérience, sa réputation de dirigeant à la fois ferme et pondéré contribueront à donner une image positive du Parti communiste dans une ville longtemps dirigée par Guy Mollet le secrétaire général de la SFIO, mais où la droite restait solidement ancrée.

Reconnu comme l’un des leurs par les employés de toutes les administrations du chef-lieu du département, Marcel Roger l’était tout autant dans les usines de la ville et de la banlieue où les travailleurs étaient accoutumés à le rencontrer à l’entrée de leur entreprise… jusqu’à ce que la désindustrialisation implacable ne fit ses ravages.

Plusieurs fois candidat communiste dans le canton d’Arras sud, il y obtenait régulièrement 15 à 20 % de voix et atteignit 26,5 % des suffrages aux législatives de 1978, contribuant toujours largement à la victoire de la gauche au second tour.

De 1956 à 1972 Marcel ROGER participa au Comité Fédéral du Parti Communiste du Pas-de-Calais.

 

Il laissé son empreinte dans la ville

En 1971, Arras ayant été, avec Calais, parmi les premières villes où se réalisa l’Union de la gauche, Marcel ROGER, qui avait participé aux négociations avec Guy MOLLET pour aboutir à cet accord, devint assez naturellement le premier communiste à occuper un poste d’adjoint

Il se voyait confié d’entrée une double tâche  dans lesquelles il laissa définitivement sa marque : la culture qu’il assuma durant 12 ans et l’urbanisme qui l’accapara 21 années durant .

Sans pouvoir énumérer les initiatives importantes qu’il suscita à ces postes, il suffit de dire qu’elles attirèrent à Arras les élus de bien d’autres villes, venues s’en inspirer. C’est à Marcel ROGER par exemple qu’on doit pour une large part la réussite exemplaire de l’énorme entreprise de rénovation des vieux quartiers d’Arras qui ont tant changé l’image de la ville, sans aliéner les traces de son riche passé.

Les liens étroits qu’il noua avec les milieux culturels au temps où il les eut en charge, ont si bien résisté au temps que plusieurs d’entre eux, telle l’Harmonie d’Arras l’ont très lontemps élu comme président .

Dès 1971 Marcel ROGER fut également élu au District d’Arras et en devint le vice-président en 1977. Prenant alors la direction, jusqu’en 1994 , des Transports Urbains, dont le Président a pu dire qu’il était envié par bien des villes.

 

Inlassablement au service des autres

Laissant volontairement à un camarade plus jeune, la place d’élu municipal en 1994, Marcel ROGER, n’envisageait pas pour autant une retraite pourtant méritée.

Le Parti Communiste auquel il avait consacré tant de forces, connaissant alors les difficultés que l’on sait, il milita avec la même détermination pour l’aider à retrouver son influence et son efficacité d’autrefois. Il en défendait toujours farouchement les principes fondateurs

De même, libéré de ses tâches électives, il consacra plus de lui-même encore à la présidence de l’Association des Amis de Robespierre qu’il avait co-fondée en 1987.

A l’ANACR , il épaulait ses amis anciens résistants, au Secours Populaire il donnait presque quotidiennement une part de son temps. A la Société des ROSATI comme dans bien d’autres associations arrageoises on s’habituera difficilement à l’absence d’un ami dévoué et compétent, et d’autant plus respecté qu’il savait affirmer ses convictions sans jamais blesser quiconque.

Les communistes, fiers d’avoir eu Marcel ROGER pour camarade sauront perpétuer sa mémoire et nul doute que la population d’Arras gardera de lui le souvenir d’un militant et d’un élu pour qui la politique fut toujours une noble tâche..

Christian Lescureux

Voir les commentaires

Photo de famille, jeudi 24 janvier 2008. Mobilisation des communistes d'Arras

24 Janvier 2008, 19:37pm

Publié par Xavier

undefined

Voir les commentaires

Le grand plongeon des Bourses mondiales

23 Janvier 2008, 10:54am

Publié par Xavier

 Malgré le plan de relance de l’économie américaine annoncé par Bush, les places boursières ont enregistré hier leurs plus fortes baisses depuis 2001.

http://bilan.usherbrooke.ca/voutes/voute3/bourse_court.jpgÀ la mi-journée hier, les différentes places financières européennes avaient transformé en fumée pas loin de 430 milliards d’euros de capitalisation boursière. Plus que le budget de l’État français ! Sur la journée, le CAC 40 a perdu 6,83 %, Londres a enregistré un recul de 5,48 %. En Asie, les pertes s’affichaient à plus de 4 % pour les différentes Bourses. Aux États-Unis, il n’y avait pas de cotations hier, du fait du Martin Luther King’s Day. Vendredi, le Dow Jones avait clôturé à -0,49 %. Jamais les Bourses européennes n’avaient connu une pareille chute depuis le 11 septembre 2001.

le plan bush n’a pas convaincu

Ce krach boursier est la conséquence des inquiétudes de récession aux États-Unis, qui pourraient fort bien s’étendre à l’Union européenne. George Bush a tenté, vendredi, de relancer son économie en boostant la demande des ménages. Ce n’est pas moins de 150 milliards de dollars, soit 1 % du PIB, que le président des États-Unis a expliqué vouloir redistribuer aux ménages sous forme de cadeaux fiscaux. Ces rabais se présenteraient sous la forme d’un remboursement d’impôt de 800 dollars pour les particuliers, 1 600 dollars pour les familles. Avec cette mesure, l’administration Bush espérait donner un coup de pouce de l’ordre de 1 à 2 % de croissance pour les deux derniers trimestres de l’année. Ce plan est loin d’avoir convaincu les investisseurs en Bourse. « En fait, ce plan de relance ressemble à un coup d’épée dans l’eau car il s’adresse surtout aux ménages les plus en difficulté, qui vont avoir tendance à rembourser leurs prêts plutôt qu’à consommer. », explique à Reuters Philippe Waechter, directeur de recherche économique chez Natixis Asset Management. De plus, il existe une incertitude sur la capacité du plan Bush à passer au Congrès. En effet, pendant cette campagne présidentielle, les démocrates pourraient bien se servir de leur majorité au Congrès pour freiner les mesures. Nombre de parlementaires démocrates font valoir que 40 % des Américains ne s’acquittent pas de l’impôt sur le revenu et pourraient ne pas être concernés par la mesure.

Plus globalement, l’échec provient de l’incapacité à juguler le chaos financier consécutif à la crise des subprimes. Depuis cet été, la Banque centrale européenne (BCE) a injecté plus de 350 milliards d’euros de liquidités pour que les banques du Continent puissent faire face à leurs obligations. Sans succès. En effet, dans la crise financière, celles-ci ont enregistré d’énormes pertes, dont on sait qu’elles seront plus importantes que ce qui était prévu initialement. De l’autre côté de l’Atlantique, le plan Bush ne répond pas mieux à l’enjeu du contrôle de la spéculation financière. Ce que résume à l’AFP Jean-Louis Mourier, économiste pour la maison de courtage Aurel : « Il y a une déception, puisque le plan ne s’adresse pas aux risques financiers. C’est un plan classique de relance par la consommation, qui ne prévoit rien de spécifique pour le secteur financier. »

aucune remise

en cause du système

Pour le moment, il est difficile de prévoir si les marchés se redresseront. Pour autant, les réponses des responsables politiques apparaissent bien maigres, et ne remettent pas en cause le décalage entre le monde de la finance et celui de l’économie réelle.

* La réaction du PCF. « Comme si de rien n’était, la commission Attali s’apprête à rendre publiques des mesures dont l’orthodoxie ultralibérale aggraverait la situation. À quoi bon théoriser sur la main invisible des marchés, ce krach boursier montre que les propositions Attali sont mortes avant d’être nées », a déclaré hier Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. « Le PCF fait cinq propositions de mesures aussi utiles qu’urgentes : augmentation des salaires et des minima sociaux ; orientation du crédit en fonction des créations d’emplois ; création de nouveaux services publics ; fin de l’indépendance de la Banque centrale européenne ; baisse de la TVA sur les produits de première nécessité. »

Clotilde Mathieu et Gaël De Santis

Voir les commentaires

Jeudi 24 janvier: grève de la fonction publique. Table ronde de l'Humanité

23 Janvier 2008, 08:22am

Publié par Xavier



Le jeudi 24 janvier 2008, la fonction publique est dans l'action.
Table ronde à l'initiative du site www.humanite.fr avec Gérard Aschieri (FSU), Jean-Marc Canon (UGFF-CGT), Brigitte Jumel (UFFA-CFDT) et Patrick Pelloux (AMUF-Urgentistes).

Voir les commentaires

Triste nouvelle...

23 Janvier 2008, 08:05am

Publié par Xavier

C'est avec  une très grande tristesse que nous venons d'apprendre la mort de notre camarade Marcel Rogerundefined

Voir les commentaires

Jacques Patris candidat, pas en notre nom!

21 Janvier 2008, 19:45pm

Publié par Xavier

modem-sarko.jpgMembres du Parti Communiste Français, nous avons toujours été favorables au rassemblement des forces populaires.

Or, Jacques Patris, conseiller municipal élu sous l'étiquette PCF vient de confirmer par voie de presse sa candidature sur la liste du candidat de la droite, Jean-Marie Vanlerenberghe.

Le Modem est un parti capitaliste, dont les dirigeants ont systématiquement soutenu la politique de régression sociale mise en oeuvre par les gouvernements de Raffarin et de Villepin, entre 2002 et 2007.

Il est l'ami fidèle de la classe possèdante qui ruine l'économie du pays.

Le Parti Communiste dénonce de tels accords et rejette toute participation des communistes à des listes comprenant un ou plusieurs candidats du Modem ou de toute personnalité de droite.

Voir les commentaires

LE 24 JANVIER, TOUS UNITAIRES DANS L'ACTION!

20 Janvier 2008, 19:01pm

Publié par Xavier

IMG_0035.JPG

Jeudi 24 janvier, une mobilisation de grande ampleur attend le gouvernement.

Les organisations syndicales  appellent  à  un rassemblement  à 10h, place de la gare à Arras .

Les communistes seront présents en nombre pour soutenir le mouvement social et lutter contre la casse du service public.

Voir les commentaires

Vernissage de l'exposition des Amis de Robespierre"Le Pas de Calais sous l'Empire"

20 Janvier 2008, 18:05pm

Publié par Xavier

Les "Amis de Robespierre" viennent d'inaugurer leur exposition "Le Pas de Calais sous l'Empire", à visiter à l'office culturel d'Arras.

Fondée en 1987, cette association pour vocation de faire connaître et de réhabiliter l'oeuvre de "l'Incorruptible" , trop souvent caricaturée.

Le vernissage fût l'occasion pour M. Gentis, docteur en Histoire et président de l'association, de rendre hommage au précieux travail de notre camarade Christian Lescureux, et de rappeler toute la pertinence de l'analyse robespierriste.
Nous vous proposons un extrait de son intervention sur notre blog.

Voir les commentaires

Les communistes mobilisés pour exiger un référendum!

18 Janvier 2008, 14:19pm

Publié par Xavier

 

 

Affiche-referendum.jpgAvec la complicité d'une majorité d'élus socialistes, la droite au pouvoir s'apprête à commettre un véritable coup d'Etat parlementaire!

A l'assemblée, les députés communistes sont intervenus à plusieurs reprises pour faire respecter le verdict populaire. Rappelant au passage un principe fondamental de notre République: « la souveraineté nationale appartient au peuple »

Voir l'intervention d'Alain Bocquet


76% des citoyens allemands, 75% des britanniques, 72% des Italiens, 65% des Espagnols sont favorables au référendum. C'est également vrai en France (à plus de 70%), et notre responsabilité n'est donc pas d'y faire obstacle mais d'y faire droit.

Ce traité « simplifié » reprend point par point le contenu du Traité Constitutionnel rejeté à plus de 55% par les Français ( 70 % dans notre département) le 29 mai 2005.

Refusons l'Europe de l'argent-roi! Mobilisons-nous pour faire respecter la démocratie!...


Dès demain, retrouvez-nous sur le marché d'Arras pour signer notre pétition. D'autres initiatives sont prévues dans les prochains jours: porte à porte, collage, distributions de tracts à la gare...


Nous vous invitons à signer en ligne la pétition du "Comité National pour un Référendum": http://www.nousvoulonsunreferendum.eu/

Voir les commentaires

LBO, la financiarisation ou comment casser l'emploi

18 Janvier 2008, 10:32am

Publié par Xavier

Voir les commentaires

La cote de popularité de Sarkozy en chute libre!

17 Janvier 2008, 20:29pm

Publié par Xavier

08-01-17-sarkozy-bruni.jpg

Voir les commentaires

Exposition-débat sur CUBA

16 Janvier 2008, 10:47am

Publié par Xavier

che.gifLa  section du Parti Communiste d'Arras
Le Comité France-Cuba du Pas-de-Calais.


Ont le plaisir de vous inviter  au vernissage de l'exposition  sur CUBA de Serge LEGENDRE (espace Che Guevara du Havre)

 
SAMEDI 2 FEVRIER A 18 HEURES

SALLE DES FÊTES DE BEAURAINS


Un débat sera organisé en présence de:

DE REY PINO , 1er secrétaire de l'Ambassade de Cuba à Paris.

Jean-Claude DANGLOT, Sénateur communiste du Pas-de-Calais.




Le repas de la cellule de Beaurains aura lieu le lendemain . 



Réservez vos places! Adulte =15 euros Enfant de - à 14 ans = 8 euros.

Voir les commentaires

Défigurée ?

15 Janvier 2008, 22:49pm

Publié par Xavier

http://www.axho.com/Photos/masque.jpgC’est bien que la presse locale participe à la campagne des municipales en donnant tour à tour la parole aux maires… tous évidemment enchantés de leur bilan.

Le curieux est que quasiment tous esquivent la réalité pourtant criante du manque de moyens de leur commune pour satisfaire aux besoins de la population.

L’attitude à la mode c’est : «  surtout pas de politique et pas d’étiquettes ».

Ce qui fait que tous les problèmes qui nous assaillent au plan national disparaissent comme par enchantement au plan communal. Comme par miracle chaque commune est un paradis préservé dans un pays en crise où les caisses sont vides. Crise du logement, chômage, pauvreté ? tout est balayé, oublié. .

Il y a même des communes particulièrement gâtées comme celle de DAINVILLE qui, avant ANZIN St AUBIN, s’était elle aussi qualifiée de  « Neuilly de l’Arrageois ».

Le secret de cette félicité ? Le maire sortant, M. QUANDALLE, le déclare lui même : il n’a pas chez lui le minimum légal de 20 % logements sociaux ce qui lui vaut de payer une amende. Il en fera dit-il, mais « à son rythme » car ose –t-il dire : «  PAS QUESTION DE DEFIGURER SA COMMUNE »

Prière donc aux milliers d’habitants d’Arras et des communes environnantes, qui s’entassent depuis des années dans des logements indécents à cause de leurs faibles revenus de ne pas aller troubler le paysage et la quiétude des beaux quartiers.

Voir les commentaires

1 2 > >>