Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Bonne année 2008

29 Décembre 2007, 16:05pm

Publié par Xavier

Bonne-ann--e-1.jpg

Voir les commentaires

Elections municipales J- 74

26 Décembre 2007, 17:50pm

Publié par Xavier

 

 

 

Un cadeau du père Noël ?

 

Enfin une lueur dans le brouillard de la CUA 

 

L'image “http://tbn0.google.com/images?q=tbn:YaHClRRKSnH8DM:http://www.eurafecam.org/Nord_Pas-de-Calais/PDC/CUA/Logo_Communaute_Urbaine_Arras.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Pour la première fois depuis qu’existe la Communauté Urbaine d’Arras, quelques membres du Conseil communautaire ont osé se débarrasser publiquement de la tenue de camouflage qui était de rigueur dans cette assemblée.

C’est vendredi dernier qu’un groupe de socialistes a agi à visage découvert et osé voter contre le budget, rompant ainsi avec le consensus qui unissait droite et PS depuis toujours.

Certes ce ne sont pas TOUS les socialistes qui siègent à la CUA, qui ont franchi le pas , mais seulement, selon la presse, ceux d’Arras.

Ce qui laisse supposer que tous les vice- présidents socialistes déclarés de la CUA, tels les maires d’ Achicourt, Beaurains, Dainville, St Laurent- Blangy etc… ont approuvé un budget, et donc une politique, récusés par leurs camarades d’Arras.

Le candidat socialiste pour les municipales d’Arras, Alain Fauquet, déclarait d’ailleurs deux jours plus tard que ses amis et lui allaient « dénoncer les conditions financières qui sont aujourd’hui celles de la ville et de la Communauté Urbaine ».

Alors que la question de l’union de la gauche pour les prochaines municipales va entrer dans une phase concrète les communistes ne peuvent que se féliciter de ce premier pas vers une clarification de la politique de la CUA.

Rappelons que la gestion des communes est de plus en plus tributaire des décisions de la CUA. Puisque les deux casquettes que porte l’homme de droite qui dirige Arras et la Communauté c’est : « casquette blanche et blanche casquette », la CUA est bel et bien gérée à droite.

 

 

Voir les commentaires

Paradoxe

26 Décembre 2007, 17:40pm

Publié par Xavier

  L'image “http://www.anzin-saint-aubin.com/images/Village//anzin_mairie.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

M. Salomé, le maire d’Anzin-Saint-Aubin, se vante dans la presse d’accueillir sur son territoire une flopée de propriétaires aisés, « à la fiche de paie confortable », dit-il, et d’abriter le prestigieux Golf d’Arras de 60 hectares, et son hôtel dont on sait qu’il attire une clientèle huppée.

Il est tellement fier du standing de sa population qu’il a rebaptisé sa commune «  le petit Neuilly de l’Arrageois ».

Mais, paradoxalement, voilà qu’en même temps, M. Salomé se plaint dans le même article de ce que la municipalité qu’il dirige n’a que « peu de moyens ».

On doit donc en conclure que le maire de « Neuilly-sur-Scarpe », émule de celui qui fut maire de Neuilly-sur-Seine, n’aime pas faire payer les riches ?

Voir les commentaires

Joyeux Noël!

24 Décembre 2007, 19:21pm

Publié par Xavier

IMG-0036.jpg

On vous  souhaite à tous un joyeux  noël, avec une pensée  particulière à tous les  laissés  pour  comptes...

Voir les commentaires

VOILA CE QUI NOUS ATTEND!

22 Décembre 2007, 22:36pm

Publié par Xavier

undefined  

 

VALSKHOM, près de Stockholm , en Suède, c’est pas la porte à côté et pourtant ce qui s’y est passé nous concerne directement.

 

Dans cette cité, un chantier de construction a été confié à une entreprise Lettonne de RIGA. Les maçons y étaient payés 425 € par mois alors que les accords locaux pour ce travail fixent le salaire minimum en Suède à 1450 €. Les travailleurs suédois du bâtiment ont fait grève et bloqué le chantier pour protester contre cette violation de la loi. La firme lettone a porté plainte

La COUR EUROPEENNE qui siège au Luxembourg vient de donner raison aux patrons de Riga et de condamner les syndiqués suédois sous prétexte qu’ils ont entravé « la liberté des tarifs sur le grand marché européen ».

La même Cour Européenne vient aussi d’approuver une société de ferries finlandaise qui a immatriculé en Estonie un bateau, faisant liaison Helsinki-Tallin pour pouvoir, grâce à ce changement de pavillon payer son personnel estonien trois moins que leurs collègues finlandais. Et ce « au nom de la liberté d’Etablissement ».

Nous sommes nous aussi «  dans le grand marché européens » et rien n’empêche que cela se passe chez nous.

Même plus besoin de délocaliser il suffit de faire faire le travail sur place par des salariés surexploités venus d’ailleurs.

C’est ça l’Europe de la libre concurrence et du dumping social que Sarkozy veut conforter par un Traité sans nous demander notre avis.

Plus une minute à perdre pour exiger un REFERENDUM.

 

Voir les commentaires

Le chiffre du jour

22 Décembre 2007, 06:36am

Publié par Xavier

687

C'est  le nombre  de professeurs de collèges  et  de lycées supprimés dans  notre académie dès la rentrée  prochaine.

C'est un peu moins que les 700 de l'an passé! Soit 3500 ces cinq dernières années

Merci Sarko!...



Voir les commentaires

Pouvoir d'achat au quotidien. L'Humanité vous donne la parole.

21 Décembre 2007, 09:14am

Publié par Xavier

Voir les commentaires

Le Père noël est rouge!

19 Décembre 2007, 21:52pm

Publié par Xavier

C'est Noël dans quelques jours et vous manquez  d'idées... Offrez un cadeau communiste!

Ne manquez pas les "T-Shirts" révolutionnaires de la Riposte:


L'image “http://www.lariposte.com/IMG/arton767.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Sinon, côté DVD:


L'image “http://ecx.images-amazon.com/images/I/21SZR38WNQL._AA115_.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
   
La Foi du siècle : L'histoire du communisme
par Patrick Rotman et Patrick Barbéris (DVD - 2005)










Côté lecture, il y a toujours l'excellent  hors-séries de l'Humanité sur le Che



L'image “http://www.humanite.fr/local/cache-vignettes/L217xH281/arton859397.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.



Sinon, une valeur sûre:

L'image “http://ecx.images-amazon.com/images/I/21WUYpQ2JNL._AA115_.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Un livre d'Aragon..
 

Voir les commentaires

M LE SENATEUR FAIT LA MORALE AUX TRAVAILLEURS

17 Décembre 2007, 18:47pm

Publié par Christian L


 

 

 
Nylstar.jpg
Si vous avez pu lire dans la presse locale de ce samedi le sermon qu’a tenu JM Vanlerenberghe aux salariés de l’usine Nylstar, conservez le précieusement. En littérature on appelle ça un morceau d’anthologie. Plus prosaïquement c’est un modèle du genre, l’exemple même du langage lénifiant que peut tenir un politicien paternaliste à des travailleurs dont l’emploi ne tient plus qu’à un fil.

Comme un maître à ses petits élèves, il les félicite d’avoir été bien sages et de n’avoir pas exercé une « pression désordonnée » ni de s’être livrés à « des manifestations brutales et pétaradantes ». Grâce à quoi M. le sénateur prétend avoir pu « manœuvrer » discrètement auprès d’un collaborateur de Fillon.

Et le miracle se serait produit : le gouvernement aurait décoté, non pas un industriel, mais une vague banque américaine qui a déjà des intérêts dans le groupe Nylstar et cherche, avant de revendre l’usine, à ne pas tout perdre.

Donc tout cela est provisoire et enveloppé de tas de conditions la principale étant, dit le sénateur, que « les salariés fassent la démonstration que c’est vivable et profitable ».

En clair ça signifie :  «  Si par exemple vous acceptez des réductions des effectifs, une accélération des cadences, une modération des salaires, qui permettent à la banque de récupérer ses billes avant de tout liquider, comme dans la plupart des cas connus de LBO, les rescapés d’entre vous ne seront condamnés qu’avec sursis ».

Oser dire à 320 salariés que leur sort dépend de leur docilité et des tractations d’un sénateur bien en cour auprès du premier ministre, c’est tricher et faire peu de cas de la dignité des travailleurs .

Le sénateur Vanlerenberghe laisserait-il entendre que c’est parce qu’ils ont lutté becs et ongles contre la liquidation de leurs machines que les salariés de STOR ENZO l’ont empêché, lui et les autres élus, de sauver leur emploi ?

Toutes les luttes ne sont pas victorieuses, mais si les salariés capitulaient sans combattre devant les plans de licenciements, les patrons s’en donneraient à coeur joie et à moindre coût.

Et alors, bonjour les délocalisations !

N.B. Il paraît qu’un ex-révolutionnaire, défenseur patenté du prolétariat, s’apprêterait à faire équipe avec M. le sénateur. Pour écrire ses discours ou l’accompagner à Matignon ?

Voir les commentaires

Une belle leçon de démocratie!

15 Décembre 2007, 23:12pm

Publié par Xavier

http://bellaciao.org/fr/IMG/jpg/fanch_14-12-07.jpg

Voir les commentaires

La Sécu , vache à lait de la "GENERALE DE SANTE"

15 Décembre 2007, 08:29am

Publié par Christian L

clinique.jpg

Dépéchez-vous d'être malade ! Dans quinze jours chaque boîte de médicament va vous coûter un demi-euro (3,27 F) plus cher. Grâce à  la " Franchise Sarkozy " votre pouvoir d'achat va encore en prendre un coup .

A propos de franchise savez-vous comment celle de 18 euros prélevé sur tout acte médical dépassant 91 euros, a rapporté en 2007 la coquette somme de 15 millions d'euros à  la GENERALE DE SANTE ?

Tout simplement comme ceci :

La GENERALE DE SANTE qui exploite 175 cliniques en France(dont celle des Bonnettes à ARRAS) a perçu cette année sur ses malades 4,3 milliards d'euros de franchises.

Or, au lieu de les reverser tout de suite à  la SECU, elles les a placés en banque assez longtemps pour que ça lui rapporte ces fameux 15 000 000 d'euros.

15 000 000 d'euros perdus pour la SECU est donc l'équivalent de ce qu'on va réclamer dès le 1er janvier à 30 millions de malades acheteurs dès une boîte de médicament.

Si, comme Sarkozy, vous aimez mieux les riches que les pauvres, réjouissez-vous d'apprendre que les actionnaires de la GENERALE DE SANTE vont se partager 420 millions d'euros de bénéfices.

Placez donc votre argent dans les cliniques, il sera bien soigné!

Voir les commentaires

Respectez le NON à l'Europe libérale!

14 Décembre 2007, 16:28pm

Publié par Xavier

Les communistes se mobilisent pour  dénoncer  ce coup de force  orchestré par M.  Sarkozy à Lisbonne.


IMG-0021.jpg Alors  que nous avons voté très majoritairement contre le traité constitutionnel le 29 mai 2005, les chefs d’Etat et de gouvernement européens vont signer, dans le dos des peuples , un traité qu’ils appellent simplifié pour tromper le monde, mais qui n’est qu’une reproduction complexifiée de la Constitution de Valery Giscard d’Estaing.

Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, l’a dit lui-même , la seule différence notable réside dans le fait que cela ne s’appelle pas « Constitution européenne », mais le contenu est identique en tout point avec, cependant, une circonstance aggravante, la charte des droits fondamentaux n’est plus incluse dans le texte.

Ce coup de force est inadmissible. Ce que le peuple a décidé ne peut être confirmé ou contredit que par le peuple lui-même.

Ce traité est inacceptable. Il encourage la disparition des services publics au profit du tout-marchand, il soumet les choix politiques aux impératifs des marchés financiers et il tire vers le bas l’ensemble des droits sociaux plutôt que de promouvoir un progrès social européen.

Comme chaque samedi, nous vous denons redez-vous demain matin sur le marché d'Arras. A la fois pour la vente hebdomadaire de L'Humanité Dimanche et pour y distribuer des tracts ainsi qu'un numéro spéciale de Liberté 62 sur le sujet. Nous ferons également signer notre pétition pour exiger un référendum.

Voir les commentaires

Des indics débarquent à Arras!

12 Décembre 2007, 22:05pm

Publié par Xavier



citoyen-relai.jpg
Photographie: L'Observateur

 

Idée lancée à Douai en 2003 par Jacky Maréchal, commissaire divisionnaire , la police nationale en partenariat avec la communauté urbaine, recrute désormais des « citoyens -relais ».


Concrétement, les Arrageois sont cordialement invités par la police à endosser, s’ils le souhaitent, ce nouveau statut. Leur mission ? Signaler bénévolement aux autorités, en décrochant leur téléphone, les délits, les incivilités ou même les situations suspectes qui se déroulent dans leur quartier. Un moyen de " promouvoir l’esprit civique des citoyens ", pour Jacky Maréchal. Plus clairement, un appel à la délation, pur et simple!


Cette dérive fait froid dans le dos et rappelle une période très noire...


Quatre de ces indics patrouillent déjà les rues d'Arras et cherchent à se faire connaître des commerçants. Malgré leurs allures de « Tontons Flingueurs », il paraît qu'il se sont déjà fait sèchement accueillir!

Voir les commentaires

Mandat de l’assemblée générale extraordinaire des 8 et 9 décembre 2007

11 Décembre 2007, 18:29pm

Publié par Xavier

L'image “http://www.pcf.fr/local/cache-vignettes/L250xH112/arton2219-90e13.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


La riposte au capitalisme, à la politique de Nicolas Sarkozy et la construction d’un rassemblement qui ouvre au plus vite une alternative de changement ont été au cœur des débats de l’Assemblée nationale extraordinaire du PCF. Les premiers mouvements sociaux engagés contre cette politique, comme l’état de la gauche, ont souligné l’urgence de la reprise d’initiative politique des communistes pour amplifier les résistances qui se manifestent déjà, et ouvrir de nouvelles perspectives.

Le débat est ouvert. L’assemblée des 8 et 9 décembre est une première étape dans un processus extraordinaire de préparation de notre congrès de fin 2008. Ce processus, qui aura donc duré plus d’un an, permettra ainsi de produire tous ensemble l’immense effort d’élaboration et de création théorique, politique et organisationnelle indispensable pour redonner un véritable élan à notre combat pour l’émancipation humaine.

->La Suite...

Voir les commentaires

Les oubliées de Juarez

9 Décembre 2007, 21:25pm

Publié par Xavier

 

Amnesty International et  ATTAC Lens-La Gohelle
vous invitent à la

projection du film
« Les oubliées de Juarez »

Le mardi 11 décembre 2007
de 20h00 à 22h30

au cinéma Arc en ciel
Place Gambetta à Liévin

Soutenu par Amnesty International, Les Oubliées de Juarez dévoile l'affaire sordide mais véridique des ouvrières disparues aux alentours d'usines situées au Mexique, près de la frontière américaine.
Entre mondialisation sauvage et violences sexistes, le drame odieux dénoncé dans l'œuvre de Gregory Nava ne pourra pas laisser insensibles les consciences humanistes.

Synopsis :


Une journaliste enquête sur une série de meurtres commis aux abords d'usines américaines situées à la frontière de Juarez et d'El Paso. Entre les intérêts américains, les pots-de-vin et la collusion des notables mexicains locaux, les pistes vont s'avérer dangereuses pour la journaliste téméraire...

Avec Jennifer Lopez, Antonio Banderas...

Voir les commentaires

Elections Municipales J-91: Ben, ça promet!

9 Décembre 2007, 17:46pm

Publié par Christian L



L'image “http://www.echo62.com/images/artois/39c.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


A en croire la presse locale de ce matin , la piétonnisation de la Place des héros va être au cœur de la campagne électorale, et que le PS s’est ainsi fait souffler le thème majeur de son combat.

Comme si ça valait la peine d’en faire un fromage, alors que tant de problèmes autrement plus graves se posent dans la ville.

Plus loin on lit les vives critiques de M. Fauquet, candidat PS pour les municipales, sur la situation inquiétante d’ Arthélyse, la station ultra-moderne de valorisation des déchets qui bat de l’aile. Or il s’agit là d’une opération de la CUA, menée donc de A à Z par les élus socialistes et de droite qui gèrent ensemble la Communauté Urbaine comme ils le firent du défunt district.

Si M. Fauquet veut ainsi faire ainsi son mea culpa d’accord , sinon c’est vraiment pas une façon de poser les vrais responsabilités et d’engager sainement une campagne.

 

Voir les commentaires

Nouvelle flambée du prix du gaz!

8 Décembre 2007, 02:25am

Publié par Xavier

Le gouvernement s'apprête à donner un coup de canif supplémentaire au pouvoir d'achat des Français: GDF sera probablement autorisé par le gouvernement à augmenter ses tarifs

 
L'image “http://www.regies.fr/regies/site.nsf/(List_Images)/gaz.jpg/$File/gaz.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Pour justifier une hausse qui devrait se situer entre 5 et 6 % pour les particuliers et 10 % pour les professionnels, GDF met en avant le surenchérissement de ses coûts d'approvisionnement généré par l'évolution des prix du pétrole qui représenterait un manque à gagner de 950 millions d'euros selon les Échos. « Simpliste ! », rétorque la CGT-énergie qui fait valoir que « seule la variation des coûts réels d'approvisionnement à long terme doit être répercutée à la hausse comme à la baisse » et que « les coûts d'importations de Gaz de France ont baissé de 10 % entre 2006 et 2007 (sur les neufs premiers mois de l'année) ». Pour le syndicat majoritaire chez les gaziers, l'augmentation souhaitée tient plus à « l'impact sur le cours du titre d'un maintien des tarifs actuels ».

http://cache.20minutes.fr/img/photos/afp/2007-09/2007-09-09/article_CPS.HJF46.090907110657.photo00.photo.default-512x323.jpg En d'autres termes, le gouvernement craint une dévalorisation de l'action Gaz de France car celle-ci pourrait conduire soit à une remise en cause de la fusion avec Suez soit ouvrir la porte à de nouvelles exigences des actionnaires du groupe présidé par Gérard Mestrallet. En tout cas, une chose est sûre : GDF est une entreprise en très bonne santé financière. Comme le rappelle la CGT « ses résultats sont en forte croissance. Ils sont passés de 1,15 milliard d'euros en 2004, à 1,75 milliard en 2005 et à 2,6 milliards en 2006 ». Les bénéfices versés aux actionnaires vont également croissant, passant de 420 millions d'euros en 2004 à 1,1 milliard en 2006. La CGT qui rappelle que GDF a annoncé, le 15 octobre dernier, dans un communiqué commun avec Suez, leur augmentation de 50 % sur trois ans, soutient que la hausse des tarifs est « le seul moyen de tenir les promesses faites aux actionnaires ».

Le porte-parole des députés communistes, Alain Bocquet, a écrit au premier ministre, François Fillon, afin de « plaider en faveur du refus de toute hausse de tarif du gaz au 1er janvier 2008 ». Le parlementaire du Nord fait valoir qu'un « relèvement des tarifs de distribution du gaz aux particuliers, en renforçant leurs difficultés, ne constituerait en effet qu'un témoignage supplémentaire de l'indifférence marquée des pouvoirs publics à leurs attentes » et témoignerait de « la volonté de rassurer les milieux boursiers à l'heure où se précisent les rumeurs d'une accélération de la fusion de Gaz de France et de Suez ».
Interrogé sur les révélations des Échos selon lesquelles la direction de Gaz de France devrait demander dans les heures qui viennent une augmentation des tarifs réglementés tant pour les particuliers que pour les entreprises, le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, a jugé « probable qu'il y ait une hausse parce que l'explosion du prix du gaz conduit GDF à ne pas rentrer dans une situation où l'entreprise ne serait plus à l'équilibre ».

Nicolas Maury

Voir les commentaires

Spéciale saint-Nicolas!...

6 Décembre 2007, 17:25pm

Publié par Xavier

 

Voir les commentaires

Le Code du travail n’a pas été réécrit « à droits constants »

6 Décembre 2007, 17:15pm

Publié par Xavier

Communiqué Gérard Filoche, 5 décembre 2007

Même un des ré-rédacteurs, Ch. Rédé, chargé d’opérer cet abus de droit, sous couvert de l’ordonnance du 12 mars 2007, l’a avoué : « il faudra des mois, voire des années pour que le nouveau Code révéle tous ses secrets ».

Donc la représentation nationale a été abusée. Elle n’a eu que quelques heures pour examiner les 663 pages de l’ordonnance.

Le Medef a pu faire décaper le Code pour y faire entrer ensuite ses projets, le rapport de Virville, les 44 propositions du Medef (les “caisses noires” de sale argent du Medef-UIMM y ont elles contribué, comment ? DGS, le trafiquant d’argent liquide corrupteur, a été mis en examen, aussi, pour destruction de preuves... )

Tous les re-découpages effectués n’ont pas simplifié mais complexifié le droit du travail contrairement à l’affichage : ils ont re-découpé le Code à 9 livres en un Code avec 8 parties ; il y avait 271 subdivisions, on en arrive à 1 890 subdivisions ; il y avait 1 891 articles de loi, il y en a 3 652 ! ils ont enlevé 10 % de signes (de 1 690 170 signes à 1 520 930 signes) ; mais ils ont re-numéroté tous les articles avec quatre chiffres, faisant s’écrouler toutes les jurisprudences, abrogé des articles clefs, restructuré le fond théorique et pratique du Code. Ils ont déclassé près de 500 lois en décrets modifiables à l’avenir sans repasser par le Parlement. Ces déclassements concernent l’intégralité d’un article dans 61 cas, et des alinéas, phrases, membres de phrase ou mots dans 439 cas.

Cela concerne la désignation des “autorités compétentes” (changement de fond) la désignation de la juridiction compétente, (affaiblissement des prud’hommes), les règles de procédure (obligations, informations, contrôles, transparence, etc) les mentions chiffrées (montants, niveaux, pourcentage, des indemnités de licenciement par exemple ! Mais aussi port des charges 25 kg maxi).

Les députés ont été contraints d’examiner ce texte à l’aveugle car les parties réglementaires ne seront prêtes qu’au 1er mars 2007.

Moins de juge, moins de prud’hommes, moins d’institutions représentatives du personnel, moins de syndicat, moins de garanties pour les contrats de travail, reculs en matière d’hygiène de sécurité, de conditions de travail, recul pour l’apprentissage (sorti du droit du travail), éclatement du salariat (mineurs, dockers, ouvriers agricoles, enseignants, sortis du code du travail pour être renvoyé vers des codes des familles, de l’éducation, des affaires maritimes, des mines, de l’agriculture, avec des pertes de droit au passage...)

Tous les syndicats s’y sont opposés. Les inspecteurs du travail ont fait le travail de comparaison de la nomenclature des deux “codes”, et révélé les centaines de manipulations effectuées .

Les groupes de gauche, Verts, Pcf, Ps ont mené la bataille et défendu plus de 200 amendements pour essayer de rétablir des droits abusivement supprimés par la prétendue “recodification” : sinon cela serait passé inaperçu.

Martine Billard, Alain Vidalies, Roland Muzeau qui ont mené la bataille ont obligé l’assemblée à prendre plus que de temps que prévu par les méthodes expéditives et anti démocratiques de Xavier Bertrand. Le silence général dans lequel ce massacre du Code du travail avait été plongé puis maintenu a pu être partiellement brisé, et une résistance a pu exister pour le dénoncer.

Députés, ne votez pas ce massacre du code du travail ! Halte à ce coup de force antidémocratique qui met à mal les droits intimes, quotidiens de 16 millions de salariés du privé !

Gérard Filoche, mercredi 5 décembre à 8 h.

Voir les commentaires

Projection et débat autour du film "J'ai très mal au travail" de J.-M. Carré

5 Décembre 2007, 09:39am

Publié par Xavier

 


Dans le cadre des Rencontres de l'Humanité, une rencontre-débat aura lieu ce jeudi 06 décembre, à 19 heures, au cinéma Espace Lumière d'Hénin-Beaumont, en présence de Patrick Le Hyaric, directeur de l'Humanité, de Gérard Dalongeville, Maire d'Hénin-Beaumont et de Jean-Claude-Danglot, sénateur du Pas-de-Calais.

Dès 19h, vous pourrez assister à la projection publique de documentaire de Jean-Michel Carré,
"J'ai très mal au travail

J'ai (très) mal au travail dénonce la  diversité des souffrances au travail. Cette dénonciation prend place dans une démonstration plus générale sur les méfaits ducapitalisme et le consentement du citoyen-consommateur, qui accepte ces souffrances pour pouvoir consommer (et s'endetter)
.
A l'issue de la projection du film se tiendra un débat animé par Maud Vergnol, journaliste à l'Humanité Dimanche, en présence de Jean-Michel Carré, réalisateur, Jean-Louis Sagot-Duvauroux, philosophe et dramaturge et de Laurent Willemez, sociologue, membre de Raisons d'Agir ainsi que des acteurs associatifs et syndicalistes de la région.

Prix de la séance : 3 €.

J'ai (très) mal au travail bande annonce
envoyé par rue89

 

Voir les commentaires

1 2 > >>