Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Liberté Hebdo 1289: L'édito de Robert

15 Septembre 2017, 17:11pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Liberté Hebdo 1289: L'édito de Robert

LE VENT LES EMPORTERA

Les grands hommes sont ils encore capables de percevoir les éléments et la force de Dame Nature ?

Acharnés qu'ils sont à vouloir avancer dans la voie étroite du profit immédiat, ils n'ont plus conscience de la faiblesse de leurs positions, du caractère grotesque de leurs interventions.

Deux exemples très parlants d'une politique de plus en plus incohérente, paradoxale et contraire aux lois universelles. D'abord les Etats-Unis, où le cyclone Irma, après avoir ravagé des dizaines d'îles et le nord de Cuba, s'est aussi déchaîné sur la Floride, détruisant quasiment tout ce que l'homme a bâti sur les Keys, dévastant Miami.

Donald Trump ne descend toujours pas de son nuage climato-sceptique. Au contraire, avant le passage du cyclone, il s'en était remis à Dieu pour protéger son pays et ses habitants.

Voilà un sceptique qui a la foi ? Ou un homme qui préfère le surnaturel à la raison ?

En France, alors qu'il promet un abaissement des normes, notamment environnementales, pour faciliter les constructions, Emmanuel Macron est allé prêcher une reconstruction dans les règles auprès des habitants meurtris de Saint-Martin et Saint-Barthélémy.

Une reconstruction modèle en quelque sorte, alors ?

Pour les riches sûrement, mais pour les milliers d'habitants qui ont tout perdu, qu'en sera-t-il ?

Nous noterons au passage, qu'après avoir laissé les habitants sinistrés dans les affres de la survie, il a choisi d'aller les voir le 12 septembre. Histoire de ne pas croiser tous ceux qui manifestaient ce jour-là, en nombre, contre la casse du code du travail. Des deux côtés de l'Atlantique, les œillères sont bien posées. Il leur faudra bientôt des bouchons d’oreilles pour ne pas entendre la grogne populaire. A la Fête de l'Humanité, ce week-end, les solutions face à la crise, aux dérèglements climatiques, à l'avenir de l'homme et de la planète seront au cœur des débats et des festivités. Tout comme la recherche de construction, de travail en commun, pour agréger et développer les forces nécessaires pour enlever les étais qui empêchent le mur de l'argent de tomber.

Il va falloir de l'audace et de l'imagination pour dépasser les divisions qui ont fait perdre la gauche à l’élection présidentielle. Pour renouer avec l'espoir de victoires, les combats sont à mener un par un.

Nous n'oublierons pas même pendant la fête, que le journaliste Loup Bureau, est toujours emprisonné en Turquie, que Salah Hamouri est toujours incarcéré arbitrairement en Israël.

Nous n'oublions pas que le Président de la République n'est pas intervenu publiquement sur leurs situations.

Commenter cet article