Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Liberté Hebdo 1275: L'édito de Robert

9 Juin 2017, 16:48pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Liberté Hebdo 1275: L'édito de Robert

TOUTES LES VOIX COMPTENT DES LE PREMIER TOUR

 

Le 11 juin, toute Ia France aura les yeux rivés sur le petit écran à 20 heures pour les résultats des élections législatives. Le 11 juin, nous saurons si nous aurons la chance de pouvoir disposer d'un groupe parlementaire conséquent pour faire face aux premières attaques d'un gouvernement ultraconservateur.

 

Car il va falloir une opposition solide à l'Assemblée nationale.

Une opposition soudée, forte, structurée et constructive pour affronter en direct le monde du capital et de l'entreprise. Car si le gouvernement mis en place par Edouard Philippe ressemble déjà au conseil d'administration d'un grand groupe international. les députés godillots, validés par En Marche, ont tous l'air de bons petits soldats du capitalisme triomphant.

 

Pour ne pas faire de l'Assemblée une simple chambre d'enregistrement des décisions gouvernementales, il faut absolument que des députés PCF et Front de gauche soient présents en nombre, faute de proportionnelle, ce scrutin risque d'ètre un simple écho du choc de la présidentielle à cause de l'inversion du calendrier électoral. Mais aussi à la barrière de 12.5 % des inscrits nécessaires pour pouvoir accéder au second tour.

 

Il est donc à la fois nécessaire de faire en sorte que la participation soit la plus haute possible et que chacun vote en son âme et conscience pour le candidat le plus apte à gauche à faire obstacle à la droite et l'extrême droite.

 

Dans le Douaisis. tout comme dans l'Amandinois ou le Denaisis. pas une voix ne doit manquer à Alain Bruneel (16e). Charles Beauchamp (17e). Pascal Jean (19e) et Fabien Roussel (20e). Dans chaque circonscription, chaque voix pèse pour faire obstacle aux forces réactionnaires.

 

Dans la Somme, il n'est pas impossible que François Ruffin soit au second tour. Toutes les actions doivent être menées pour faire en sorte de conserver nos circonscriptions. Et faire mentir les sondages, destinés la plupart du temps à endormir l'opinion publique.

 

De Dunkerque à Abbeville, d'Hirson à Calais, nous savons que les efforts n'ont pas été comptés pour faire connaître les programmes des candidats du PCF et du front de Gauche.

 

Là où l'union aura été possible avec les insoumis, souhaitons qu'elle porte tous ses fruits.

 

Restera pour tous le regret de n'avoir pu poursuivre la formidable dynamique mise en œuvre dans le cadre de la présidentielle qui aura permis à Jean-Luc Mélenchon un score supérieur de près de la moitié à celui de 2012.

 

Viendra l'heure des comptes après le deuxième tour, en attendant toute l'énergie doit être consacrée à la conquête de nouvelles voix sur tous les territoires.

Commenter cet article