Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

FILLON : COMMENT VEUT-IL ESCLAVAGISER LES FRANÇAIS ?

9 Janvier 2017, 18:23pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

FILLON : COMMENT VEUT IL ESCLAVAGISER LES FRANÇAIS ?
Un Blitzkrieg (signifiant en allemand « guerre éclair ») nommé Fillon donc, parce que François Fillon veut frapper son adversaire … vite et fort : dans une forme de Blitzkrieg. Mais l’adversaire, c’est qui ? Eh bien c’est nous : nous, le peuple français et sa représentation nationale.

Qu’on nous comprenne bien : Blitzkrieg n’est qu’une métaphore,  et celle-là est odieusement éclairante. C’est bien comme une guerre que François Fillon projette son début de quinquennat. Une guerre éclair contre les classes populaires et les classes moyennes.

Les ordonnances [38.1]
===================
En droit constitutionnel français, on appelle loi d'habilitation, une loi par laquelle le Parlement autorise le Gouvernement à légiférer par ordonnance. Elle en fixe la durée et le ou les domaines d'application, ainsi que le délai au cours duquel le gouvernement devra déposer un projet de loi afin de ratifier la ou les ordonnances. Si ce n'est pas le cas cette loi pourra être sanctionnée par le Conseil constitutionnel. Cette possibilité est permise par l'article 38 de la Constitution de la Ve République (alinéa 1).

Les votes bloqués [44.3]
====================
On appelle "vote bloqué" ou "vote unique" la procédure permise par la Constitution française (article 44 alinéa 3) qui permet au Gouvernement de demander à l'une ou l'autre des deux chambres du Parlement de se prononcer par un seul vote sur tout ou partie d'un projet de loi, en ne retenant que les amendements qu'il a proposés ou qu'il a acceptés. "Si le Gouvernement le demande, l'assemblée saisie se prononce par un seul vote sur tout ou partie du texte en discussion en ne retenant que les amendements proposés ou acceptés par le Gouvernement."

Engagement de responsabilité [49.3]
==============================
L'engagement de responsabilité sur un texte (article 49 alinéa 3) permet au gouvernement d'imposer l'adoption d'un texte par l'Assemblée, immédiatement et sans vote, ce à quoi l'Assemblée ne peut s'opposer qu'en renversant le gouvernement par une motion de censure de l'alinéa 2. C'est l'une des dispositions les plus connues de la Constitution, souvent citée abusivement sous le vocable d'« article 49.3 ». Cet alinéa illustre une volonté de renverser les rapports entre gouvernements et parlements au profit des premiers : le pouvoir dit exécutif souhaite être moins subordonné au législatif et pouvoir faire adopter les lois nécessaires à sa politique malgré une opposition du parlement.

Commenter cet article