Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

PRÉSIDENTIELLE : Et si l’oligarchie choisissait MACRON pour liquider « en douceur » ce qui reste de nos conquêtes sociales

10 Octobre 2016, 18:55pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

PRÉSIDENTIELLE : Et si l’oligarchie choisissait MACRON pour liquider « en douceur » ce qui reste de nos conquêtes sociales

Emmanuel Macron n’est pas encore officiellement candidat à la présidentielle, mais ses troupes se renforcent de jour en jour…. Cette semaine, c’est Bernard Mourad, l’ancien bras droit de Patrick Drahi, le grand patron du groupe Altice, qui l’a rejoint comme « Conseiller spécial »… Natasha Koenigsberg

Bernard Mourad et Emmanuel Macron se connaissent de longue date. Le fait que le premier rejoigne l’état-major de campagne du second n’est donc en soit, pas extraordinairement étonnant. Seulement voilà : Bernard Mourad était jusqu’ici le patron du pôle média du groupe de Patrick Drahi… Patrick Drahi, c’est en effet SFR Numéricable, mais aussi L’Express, Libération, et depuis peu, BFMTV et RMC, entre autres ! Or, BFM TV fait la pluie et le beau temps dans l’information en continu, caracolant en tête des audiences des chaînes d’info. Quant à RMC, la station pèse tout de même la moitié de RTL, la première radio de France ; les interviews de Jean-Jacques Bourdin le matin ont pesé lourd dans la précédente campagne présidentielle, ridiculisant les uns, déstabilisant les autres. Voir l’ancien patron d’un groupe de médias aussi puissant avec des quotidiens, des magazines, une chaîne d’information en continu leader et une grande radio, rejoindre l’équipe de campagne d’un candidat présumé à l’élection présidentielle n’est donc pas du tout anodin…
Qui plus est, on a du mal à imaginer que ce départ d’une situation confortable, avec un poste à responsabilités, en vue, très bien rémunéré, se soit fait contre l’avis et sans l’accord de Patrick Drahi… Autrement dit, Patrick Drahi, dont la fortune personnelle dépasse celle de Xaviel Niel ou même de Vincent Bolloré, qui détiennent eux aussi des groupes de médias, pourrait avoir choisi de soutenir la candidature d’Emmanuel Macron, en lui déléguant son bras droit…
Dans les milieux entrepreneuriaux, même, au MEDEF, ou dans d’autres petits syndicats patronaux, la perspective de voir Emmanuel Macron se présenter à la présidentielle est accueillie plus que favorablement.

Certains patrons s’imaginent que seul le jeune loup de la politique française, de gauche, mais économiquement libéral, est capable d’engager les réformes dont la France a besoin pour relancer son industrie, modifier profondément son droit du travail, et surtout, surtout, remettre à plat sa fiscalité et le financement de la protection sociale…
La surexposition médiatique d’Emmanuel Macron dans les médias, et en particulier, dans l’Express et sur BFMTV depuis des mois trouve désormais une explication rationnelle… Pas sûr que ses adversaires ne lui feront de cadeau demain, maintenant que le ralliement de Mourad / Drahi à la candidature Macron est connu… Le Conseil supérieur de l’audiovisuel s’attend à recevoir pas mal de lettres de réclamations des candidats à la présidentielle dans les prochains mois.

 

LIRE AUSSI ICI:

Commenter cet article

désirdechangement 26/02/2017 15:51

M.Macron n'a pas le niveau pour pouvoir bien gouverner la France dans les années à venir.Si l'on suit ces gens qui ont une très haute idée d'eux-mêmes (alors qu'en fait la trace qu'ils laissent dans la mémoire collective est insignifiante)il n'y a pas de problème dans les hôpitaux,dans les campagnes,dans la police,dans l'enseignement (y compris supérieur),dans la jeunesse.Tous les enjeux majeurs qui nous occuperont demain,qui mobilisent pourtant déjà la réflexion,l'énergie,l'intelligence de très nombreux Français sont tout simplement passés sous silence,oubliés,escamotés.C'est la raison pour laquelle ces "responsables" amusent les électeurs depuis déjà assez longtemps.Non seulement les problèmes ne sont jamais pensés mais en plus de cela les préconisations avancées ne peuvent que faire empirer la situation.Un exemple:l'idée absurde consistant à ne plus faire peser les prélèvements sociaux sur les revenus du travail mais sur la fiscalité (directe & indirecte).Le démantèlement de la Sécurité sociale (à laquelle pourtant même la droite s'est ralliée),envisagé à terme inévitablement est d'une stupidité sans nom.Ces "responsables" politiques dont la légitimité ne repose même pas sur le suffrage universel sont d'un niveau tellement affligeant qu'ils portent atteinte à la dignité du peuple français.C’est une source de désespoir.Nous devons renouer avec la politique en nous appuyant sur des leaders dignes de ce nom,à la hauteur des enjeux,des évènements,des défis.Yannick Jadot,Benoït Hamon,Jean-Luc Mélenchon ont le niveau pour faire face à une situation difficile pour la France :de nombreux problèmes trouvent des solutions,les vrais enjeux sont dits et pensés.Des millions et des millions de Français aspirent au vrai changement.Nous pouvons changer le cours des choses.