Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Liberté Hebdo 1237: L'édito de Franck

16 Septembre 2016, 12:29pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Liberté Hebdo 1237: L'édito de Franck

RENFORCER L’ACTION PUBLIQUE

Notre monde est très fragile. Nous avons le choix de changer. Dans nos façons de vivre, mais aussi de vivre ensemble. La dureté des coups portés à la démocratie, la fuite en avant sécuritaire, tout pousse au repli sur soi. Se rassembler, construire, organiser sont de meilleures réponses face aux grises mines des apôtres du libéralisme débridé.

Pour la quinzième fois, les organisations syndicales et de jeunesse se sont donné rendez-vous ce jeudi 15 septembre pour montrer la détermination sans faille contre la Loi Travail, injuste. Ils en réclament l’abrogation. Qui peut faire croire au peuple que la disparition des protections assurées par le code du travail va assurer plus d’emploi pour tous ? Au contraire, c’est le retour de l’arbitraire, de la loi du plus fort.

Malgré les profits, les entreprises n’embauchent pas plus. L’exemple redoutable d’Alstom est des plus criants. Les délocalisations, la quête perpétuelle d’un bénéfice, pour les actionnai

res, toujours plus grand, n’ont guère de sens quand les commandes industrielles dépendent de la volonté pobtique, et de l’argent pubbc. L’État doit prendre ses responsabihtés dans tous les secteurs où sa responsabibté est prépondérante.

L’usage de nos impôts nous interroge d’autant plus que la fraude fiscale ne semble pas être le premier des soucis de nos gouvernants. Le « trou » de la Sécurité sociale, antienne ressassée, monstre du Loch Ness de notre système de santé, serait bien vite comblé par l’argent non versé à l’État par les entreprises et les particuhers peu citoyens qui orchestrent l’évasion fiscale. Au contraire, le service pubbc semble abandonné par pans entiers, ouvrant de véritables « marchés » aux entreprises privées. Les usagers deviennent des cbents mais ne sont pas traités comme des rois. Pour les transports, comme pour l’école, la gratuité relève d’un choix pobtique, d’une orientation budgétaire et non des volontés des

industriels et des financiers.

Chaque commande effectuée chez un équipementier, comme Bombardier ou Alstom, est une commande pubbque. Nous devons changer, mais nous devons aussi changer de dirigeants. Ce choix impérieux s’imposera à tous en 2017 pour les élections présidentielle et législatives. Faisons notre choix au regard des programmes et portons partout où nous pouvons les conditions du rassemblement, indispensable pour gagner.

Commenter cet article