Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Liberté Hebdo 1234: L'édito de Franck

26 Août 2016, 17:12pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Liberté Hebdo 1234: L'édito de Franck

UN ETE MEUTRIER

La canicule qui touche exceptionnellement notre région a tendance à faire oublier aux commentateurs que nous sommes loin d’avoir vécu un bel été.

Les attentats du mois de juillet à Nice ou à Saint-Étienne-du-Rouvray marquent un tournant dans notre vie. Les vies brisées des victimes, de leurs familles et de leurs proches laissent une marque indélébile dans l’histoire. Tout comme l’attentat-suicide visant un mariage en Turquie, ces effroyables et terribles procédés ne doivent pas nous éloigner de nos idéaux de paix, de solidarité et de fraternité.

Les agitateurs extrémistes secouent par de petites phrases malsaines le champ médiatique faisant émerger une vase brune.

Chaque incident est monté en épingle. Une rixe sur une plage en Corse a fait couler beaucoup d’encre, et encore trop de sang, avant que la réalité n’impose le silence à tous.

A chaque événement, ses petites phrases. Toutes plus perfides, nauséeuses et opportunistes que jamais.

L’appel à la raison doit être relayé par tous les élus de gauche, comme de droite. Que la droite républicaine prône la fermeté, l’intransigeance, c’est dans sa nature. Mais quand elle glisse ostensiblement vers des thèses sécuritaires, habituellement l’apanage des fascistes, pour des questions électoralistes, l’équilibre de notre démocratie est bien perturbé.

Nicolas Sarkozy, roi de la récupération et amnésique de ses erreurs, en profite même pour tenter de se remettre en selle. Comme si la boue pouvait lui servir de marchepied pour atteindre les étriers !

La course aux candidats pour les élections présidentielles fait rage. Alors que pour bon nombre de nos lecteurs, chaque fin de mois est synonyme de plus en plus d’ingéniosité pour faire bouillir la marmite.

Pour beaucoup, il n’a pas été question de vacances. Et dans bien des entreprises, la lutte n’a pas fait relâche non plus.

Malgré des annonces hâtives de François Hollande sur les chiffres du chômage, l’emploi est la préoccupation majeure des habitants de notre région.

L’enjeu est de bâtir le plus grand rassemblement possible pour construire la perspective d’un changement de politique.

Un changement basé sur des valeurs de paix, de progrès, d’humanité.

Commenter cet article