Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Les "illettrées", "les pauvres" en autocar, les syndicalistes ... te disent byebye Macron

30 Août 2016, 15:48pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Les "illettrées", "les pauvres" en autocar, les syndicalistes ... te disent byebye Macron

Après les "sans dents" de Hollande voici les ouvrières de Gad "illettrées"


Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron avait déclaré sur matin sur Europe 1 (16 septembre 2014) que parmi les salariées de l'abattoir de porc Gad beaucoup étaient "illettrées". "L'illettrisme et l'absence de permis de conduire empêchent de nombreuses femmes employées à l'abattoir de porcs Gad, en liquidation judiciaire, de trouver du travail ailleurs", a déclaré mercredi le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, pour étayer la réforme du permis. "Il y a dans cette société (Gad), une majorité de femmes, il y en a qui sont pour beaucoup illettrées, pour beaucoup on leur explique : vous n'avez plus d'avenir à Gad ou aux alentours. Allez travailler à 50 ou 60 km ! Ces gens-là n'ont pas le permis de conduire, on va leur dire quoi ?", a déclaré le ministre au micro d'Europe 1, regrettant le coût et les délais nécessaires pour ce permis.


Après les "illettrées" de Gad, Macron évoque "les pauvres" en autocar

Alors qu’il présentait mercredi 15 octobre 2014 son projet d’assouplissement de la réglementation du transport par autocar en France, le ministre de l’Economie a expliqué que cette réforme pourrait "bénéficier aux pauvres qui voyageront plus facilement". "Pour qui cette réforme est-elle bonne ? Elle est bonne pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer dans les transports en commun parce que le train est trop cher. Donc quand on me dit, 'les pauvres voyageront en autocar', j'ai tendance à penser que c'est une caricature, mais les pauvres qui ne peuvent pas voyager voyageront plus facilement [...] parce que l'autocar c'est 8 à 10 fois moins cher", a-t-il lâché devant la presse.

Les syndicalistes responsable de la radicalisation des auteurs de la tuerie du Bataclan

Devant les Gracques, le 21 novembre 2015, le ministre de l’Economie a suggéré que les travailleurs qui défendent leurs conditions de vie et leur emploi avaient une part de responsabilité dans la radicalisation des auteurs de la tuerie du 13 novembre 2015.
(voir ici)

"Ce n'est pas en mettant un costard qu'on travaille"

Emmanuel Macron s'était fait vivement interpellé à Nancy, par un homme brandissant un bleu de travail, faisant référence à la précédente sortie du ministre qui avait déclaré que "la meilleure façon de se payer un costard, c'est de travailler". Ceci fait référence aux propos que le ministre avait tenus à Lunel. « Vous n'allez pas me faire peur avec votre tee-shirt : la meilleure façon de se payer un costard, c'est de travailler », avait notamment déclaré le ministre de l'Économie, dont la cote de popularité s'est effritée au début du mois de juin.

Nicolas Maury

 

Commenter cet article

cynthia 30/08/2016 18:30

Hollande et Valls c'est pour quand il n'est jamais trop tard