Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Liberté Hebdo 1202 : L'édito de Franck

15 Janvier 2016, 17:46pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Liberté Hebdo 1202 : L'édito de Franck

JUSTICE DE CLASSE POUR GOODYEAR

Selon que vous serez puissants ou misérables...

Il est revenu le temps de l’injustice et de l’iniquité. Non, les valeurs du socialisme ne sont pas mortes. Le mot sert de masque à de perfides ambitieux. Il est grand temps de rebattre les cartes.

Les défaites successives infligées au PS lors des trois derniers scrutins, aux élections municipales, aux départementales ou aux régionales, n’ont visiblement pas servi de leçon.

Le monde syndical est choqué, profondément.

L’indignation est à son comble chez tous les responsables politiques sérieux. Comme aux heures des répressions impitoyables des grèves des mineurs de 1948, comme les socialistes de l’époque, Jules Moch en tête, l’ordre décide de frapper durement. Même Pierre Gattaz, patron des patrons, n’en demandait pas tant à l’heure où le Medef tend encore la main vers nos impôts. Il est servi cependant.

Des salariés, syndiqués, organisés, mobilisés pour leur outil de travail, leur emploi, sont frappés d’une peine infâmante comme des criminels.

Les dérives de l’état d’urgence sont déjà apparues. Les moyens policiers de l’État sont mis à la disposition du patronat pour réduire au silence les voix de ceux qui soufflent, au premier chef, de la violence sociale, organisée, décrétée.

Encore une fois, une fois de trop, l’injustice frappe ceux qui ont déjà le plus payé dans leur vie les décisions prises par nos gouvernants.

Les pauvres « les classes dangereuses »sont-ils appelés au silence, à la résignation ?

Pendant ce temps, les attentats continuent dans le monde. Comme celui qui a frappé la Turquie, faisant 10 morts sur un site touristique.

Les informations résonnent simultanément sur nos téléviseurs. Plaçant les faits sur un même niveau. Sans vergogne, la criminalisation de l’action syndicale est en cours. Il est des patrons comme certains hommes politiques qui n’entendent que le rapport de forces. La classe dirigeante se donne visiblement les moyens pour que toutes traces de luttes soient annihilées, occultées. Nicolas Sarkozy, à son époque, n’entendait pas les manifestants. François

Hollande organiserait-il le silence ?

Nous vous invitons à protester fermement contre le jugement qui frappe de peines d’emprisonnement les militants et salariés de Goodyear, alors que les plaintes avaient été retirées. Une pétition*, portée par la CGT, circule sur Internet. Plus de 45000 personnes ont déjà apporté leur soutien à l’heure où nous écrivons ces lignes. Nous devons tous contribuer à montrer massivement notre indignation. Après le scandale des chemises d’Air France, la coupe est pleine. Le combat pour l’emploi ne doit pas être sanctionné.

*Pétition sur :

www.change.org/organizations/cgt_goodyear_amiens_nord

www.change.org/p/françois-hollande-l-appel-des-goodyear

Commenter cet article