Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Fabien Roussel aux militants communistes réunis à Beaurains : « Cette région n’est pas de droite ! »

4 Novembre 2015, 19:44pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

 La voix du nord du 5 novembre 2015 page locale

 

Un ton nouveau, un discours clair et réfléchi, la tête de liste du Front de gauche aux régionales pourrait bien convaincre et ramener vers « la vraie gauche » quelques brebis égarées. Il rencontrait, mardi soir, à Beaurains, les militants communistes de l’Arrageois. On avait maintes fois croisés des militants désabusés à l’orée des dernières échéances électorales. Cette fois, c’est avec un petit quelque chose d’étincelant dans les yeux qu’ils sont sortis de la salle des fêtes de Beaurains où ils avait été invités par le taulier du PC local, Jean-Jacques Guillemant. Au programme la présentation d’une partie des candidats de la liste du Front de gauche*, dont les Arrageois Cathy Apourceau-Poly, tête de liste départementale ; Leïla Dutailly ; René Chevalier.

        

Mais c’était, bien sûr, l’occasion de faire connaissance avec la tête de liste aux Régionales, Fabien Roussel, fils d’un ancien conseiller municipal communiste à Béthune, ancien reporter d’image pour FR3 et secrétaire général de la Fédération Nord du Parti communiste. Un homme qui connaît ses dossiers. Et il a des idées pour réformer la région. Et d’évoquer les dix familles qui émargent dix fois le budget du conseil régional, le taux de chômage endémique et le recours de plus en plus marqué au travail intérimaire pour rappeler qu’il faut « mettre l’argent et les richesses au service du développement humain ». Pour lui, il faut faire partir les travailleurs de 60 ans qui ont un métier difficile avec une retraite à taux plein, inciter les entreprises à qui l’on donne des aides publiques à créer de vrais emplois, et répondre aux besoins humain dans un région où les services publics sont sous-représentés. Il faudrait créer 4 000 emplois pour éviter aux familles d’avoir à placer leurs enfants handicapés dans des foyers en Belgique, faire de même pour l’accueil des retraités dépendants... Les idées ne manquent pas, à l’instar de la création d’une banque publique d’investissement qui répartirait les fonds de la Banque centrale européenne dans l’économie et donc les entreprises (mais si !).

Le but du premier tour est clair, rassembler autour de « la vraie gauche » et faire un score à deux chiffres (le sondage le plus favorable leurs donne 9 ’%). Au second tour, on souhaite une union de la gauche.

Les 180 noms de la liste pour les régionales seront présentés à Lille. On trouve dans cette liste ouverte, Maryse Coupin, maire d’Angres, le sénateur Dominique Watrin, l’avocat Virginie Grenet, Joris De Macedo...

PAR NICOLAS ANDRÉ

Commenter cet article