Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Alstom dégraisse à grand train

7 Juillet 2015, 05:09am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

EN un an, le groupe Alstom a perdu près de 5 % de ses effectifs en France. L’accord de vente de son pôle énergie à General Electric prévoyait pourtant - pour rassurer les syndicats - que les effectifs resteraient stables pendant trois ans. Faute de quoi le groupe français devrait payer 50 000 euros de pénalités par poste supprimé.

Mais voilà : on a appris, depuis, que ce vertueux engagement entrerait en vigueur non pas à la conclusion de l’accord (le 20 juin 2014) mais à sa signature formelle, prévue pour octobre, en raison d’une enquête de la Commission européenne actuellement en cours.

Un délai pendant lequel la direction du groupe (simple coïncidence) accélère les suppressions de postes.

Depuis un an, les départs représentent plus de 800 personnes, soit environ 5 % des effectifs français du groupe. Autant de pénalités de 50 000 euros qui ne seront pas à verser.

Chez Alstom, on dément cette interprétation malveillante. « Les gens qui partent le font volontairement, assure un communicant de la boîte. Ils savaient qu’ils allaient se retrouver en doublon et, la plupart du temps, ils ont retrouvé du travail ailleurs. » En tout cas, cette vague d’épuration n’a pas été mauvaise pour les comptes : le 20 mai, General Electric a indiqué, lors d’une conférence avec les investisseurs qui s’est tenue en Floride, que les synergies qu’il allait retirer de l’achat d’Alstom - c’est-à-dire les gains financiers procurés par la suppression des doublons, l’augmentation de la productivité, etc. se monteraient à 3 milliards de dollars.

Soit plus du double de ce que le groupe estimait en mai 2014 (1,2 milliard), lorsqu’il avait lancé son offre d’achat d’Alstom. La principale manifestation de ces synergies étant une diminution des effectifs, qui devrait lui faire économiser 800 millions de dollars, correspondant à la suppression d’environ 8 000 postes.

De quoi ravir les actionnaires d’Alstom, réunis, mardi 30 juin, en assemblée générale.

H. M.

Commenter cet article