Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

M. RAPENEAU TOMBE LE MASQUE

28 Juin 2015, 10:13am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Devenu président de la CUA grâce à la courte échelle que lui fit naguère son ami multi-étiquettes J.P. Deleury, M. Rapeneau se voudrait à ce poste, vierge de toute appartenance politique. A la tête d’une assemblée (élue, rappelons le, sans programme) il aimerait bien faire oublier, le temps d’une séance, qu’il est le chef départemental d’un parti très à droite de la droite.

 

Mais comme dit le proverbe, « chassez le naturel il revient au galop ». C’est ainsi qu’ayant à affronter les chauffeurs de bus d’Artis venus faire entendre leurs revendications, M. Rapeneau a subitement retrouvé la hargne des gens de son bord contre les salariés qui osent réclamer leur dù, et sa connivence avec les patrons intransigeants.

Il s’est d’autorité attribué le droit de juger « honnêtes » les salaires des chauffeurs et « raisonnables » les propositions des milliardaires à la tête du groupe Kéolis.

Comme si M. Rapeneau, avait la moindre compétence pour mesurer le niveau de rétribution d’une profession ? Elu d’une commune, dont plus de 25% de sa population vit sous le seuil de pauvreté, M. Rapeneau, veut-il nous faire admettre que, quelle que soit sa profession, sa qualification, sa responsabilité, celui qui vit un peu au-dessus du SMIG gagne « honnêtement sa vie » ?

Il osé mettre en avant certains acquis des chauffeurs pour les faire passer pour des privilégiés. En plein mouvement de grève qui impacte la population ce genre d’arguments démago, n’est rien d’autre que révoltant .

Question à M. Rapeneau : « Considérez vous comme « honnête » le niveau de vie que vous procurent vos activités politiques ?

Mais voilà qu’en plus M. Rapeneau, aveuglé par son mépris pour les salariés, SE PREND LES PIEDS DANS LE TAPIS .

Il prétend que « la satisfaction des revendications des salariés d’Artis seraient payées par les impôts de contribuables ».

C’est mensonger et stupide

C’est KEOLIS, maison mère d’Artis, qui fixe les rémunérations des chauffeurs et elles n’ont rien à voir avec la convention passée avec la CUA pour assurer le service public de transport urbain.

Il le sait bien, puisqu'il a fait voter un budget transports qui ne prévoit nullement l'augmentation de salaire de 0;85 % proposée par l'employeur.

 

Ce sont les 5,6 milliards encaissés par Kéolis en 2014 (+ 9,8 %) qui permettraient amplement de satisfaire les revendications légitimes des chauffeurs de bus .

 

En s’adressant à la CUA ,évidemment concernée par le bon fonctionnement du service de transports, les grévistes d’Artis espéraient être entendus par les élus et obtenir leur soutien dans le conflit qui les oppose à leur exploiteur.

 

Avec un mépris intolérable, M. Rapeneau leur a refusé la parole et, devant leur insistance, fait évacuer la salle par la police

 

 

M. Rapeneau a retrouvé jeudi dernier sa virginité politique : A DROITE TOUTE !

 

Le pire est qu'il s'est trouvé une majorité de béni-oui-oui (dits « de gauche ») pour l'approuver

 

 

M. RAPENEAU TOMBE LE MASQUE

Commenter cet article