Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Le Maire de Kiev, Vitaly Klitschko, remis à sa place par les Komsomols

25 Février 2015, 19:36pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Vitaly Klitschko, Maire de Kiev et leader du Bloc Porochenko, se souviendra de sa rencontre avec les Komsomols et de sa discussion avec Mikhail Kononovich (Premier secrétaire des Komsomols d'Ukraine- LKSMU) - 

Les jeunes communistes de Kiev peuvent être satisfait de cette rencontre avec l'ancien champion de boxe devenu leader du mouvement EuroMaïdan, Maire de Kiev et dirigeant du bloc Porochenko. Ce matin les Komsomols parlaient d'un "knock-out" (KO) infligé à Vitaly Klitschko. Mais que c'est-il passé hier à Kiev ? 

Le Premier secrétaire du Comité central du LKSMU (Komsomol d'Ukraine) Mikhail Kononovich et des militants du Komsomol de Kiev revenaient d'une cérémonie pour la "Journée des défenseurs de la Patrie" qui célèbre la création de "l'armée rouge des ouvriers et paysans" quant ils tombèrent sur Vitaly Klitschko à la station de métro "Arsenal". Une discussion musclée s'engagea. 

Le jeune communiste engage la conversation:  "Citoyen maire, vous êtes un ancien soldat de l'armée soviétique, avez vous célébré la journée du 23 Février ?" A cette question Klitschko, surpris, répond: "Non, je célèbre cette fête un autre jour." "Pourquoi?" demande le jeune communiste, mais Klitschko élude la question car il sait très bien que Porochenko a le 14 Octobre jour "des défenseurs de la patrie", une journée qui célèbre la fondation de l'UPA "l'Armée insurrectionnelle ukrainienne", l'armée des nationalistes ukrainien Roman Choukhevytch et Stepan Bandera, qui collaborera avec l'armée nazi et sera responsable de massacre de nombreux juifs et polonais en Galicie.

Le jeune communiste lança sa seconde question "Pourquoi vous battez-contre les gens avec des méthodes barbares (parlant des vendeurs de rue de plus en plus nombreux avec la crise causée par EuroMaïdan) ? N'ont-ils pas le droit de vendre toutes sortes de choses dans la rue ?" Klitschko laisse échapper qu'il était maire de la ville et qu'il n'était pas responsable de la situation économique dans le pays. A cette réponse Kononovich lui rappelle qu'il n'est pas que le maire de Kiev, il est aussi le leader du Bloc Porochenko, qu'il c'est battu pour gagner les élections et qu'il porte aussi "une pleine responsabilité dans la situation de toute l'Ukraine, y compris pour son économie". 

Klitschko, sonné, tente de provoquer le jeune leader des komsomols : "Êtes-vous un patriote? Si vous êtes un patriote, pourquoi n'êtes vous pas engagé dans l'ATO(opération "anti-terroriste contre le Donbass - ndlr) ?" et, du tac au tac, Kononovich lui répond "je suis un patriote pour mon pays, et donc je n'ai pas rejoins l'ATO, parce qu'être un patriote ne signifie pas aller tuer nos concitoyens". 

"Et je ai une autre question, vous qui vous dites patriote" reprend le leader des komsomols "pourquoi n'êtes vous pas engagé dans l'ATO ? Votre élection en tant que maire ne vous dispense pas de mobilisation !""Je vous somme, moi le citoyen Kononovich, à vous le maire Klitschko, a venir demain matin, à neuf heures vous engager dans l'armée pour servir sous Mariupol. Vous, en tant que maire, vous avez une bonne équipe et des députés, qui peuvent vous remplacer, ne est-ce pas ? C'est bon alors ! ils pourront diriger Kiev sans vous, le citoyen, le patriote, Klitschko." Le maire répondit: "C'est à cause de Poutine et des armes russes. Il faut blâmer la Russie ... ". 

Kononovich interrompant Klitschko: "comment justifier le doublement du tarif du métro ? est aussi la faute de Poutine ? Ces marchants (ambulants) tous illégaux avec Tchebourek (tourte des Tatars de Crimée) et légumes sont-ils aussi envoyés personnellement par Poutine ? Les impôts communaux ont triplés à cause de la Russie ? J'ai servi pendant dix ans dans l'armée et je déclare avec confiance que se sont les gens comme vous, et non la Russie ou Poutine qui détruisaient notre pays ! Vous et votre pouvoir, êtes le plus grand mal dans notre pays". 

Les komsomols de Kiev, et Mikhail Kononovich, ont donné rendez-vous au "patriote" Vitaly Klitschko, le lendemain pour accompagner ce dernier devant le bureau d'enrôlement de l'armée afin qu'ils s'engage dans l'ATO pour servir à Mariupol puisqu'il est si inquiet de la situation là bas. Mais, il n'est pas venu !

 

article et traduction Nico Maury

Commenter cet article