Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog des Militants Communistes de l'Arrageois

Humour

21 Septembre 2017, 19:22pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

 

Voir les commentaires

Baisse des APL de 60 euros : Macron détruit le logement social

21 Septembre 2017, 19:15pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Comment l’Histoire explique la crise coréenne, par William R. Polk

21 Septembre 2017, 18:57pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Beaucoup d’Américains considèrent tout simplement la Corée du Nord et ses dirigeants comme « cinglés », mais l’Histoire, derrière la crise d’aujourd’hui, révèle une réalité plus complexe qui pourrait changer ces impressions simplistes, comme l’explique l’historien William R. Polk.

Les États-Unis et la Corée du Nord sont proches d’un conflit qui, s’il débutait, conduirait presque certainement à un échange nucléaire. C’est l’opinion manifeste de la plupart des observateurs compétents. Ceux-ci ont des divergences sur les causes de cette confrontation ainsi que sur la taille, la portée et la puissance des armes qui pourraient être lancées, mais aucun ne peux douter qu’une confrontation nucléaire même « limitée » aurait des effets épouvantables sur une grande partie du monde, incluant les États-Unis.

Une fillette coréenne porte son frère sur le dos, dépassant un char M-26 bloqué à Haengju, Corée, le 9 juin 1951 (photo Forces Armées américaines)

La suite ici: http://www.les-crises.fr/comment-lhistoire-explique-la-crise-coreenne-par-william-r-polk/

Voir les commentaires

Contrats Aidés : stop à la purge pour les collectivités !

21 Septembre 2017, 18:14pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Rassemblement devant la Préfecture d’Arras contre la suppressions des Contrats Aidés -

Par / 21 septembre 2017

Extrait de mon intervention lors du rassemblement pour les Contrats Aidés devant la Préfecture d’Arras : 

"Le Préfet, de toute évidence, n’a pas pris la mesure du plus grand plan de suppression d’emplois peut-être jamais vu à l’échelle nationale et départementale. Il renvoie au fait qu’il n’a pas la compétence pour le modifier et que la diminution de 450.000 à 300.000 contrats aidés résulte du vote de la Loi de Finances pour 2017…

De même, il n’a pas répondu à mon interrogation sur la nouvelle diminution de 300.000 à 200.000 contrats aidés prévue pour 2018.

Il s’agit d’un véritable drame social pour les intéressés qui ont pourtant besoin de notre solidarité et de l’accompagnement de l’État. Les communes et les collectivités territoriales sont asphyxiées financièrement, l’Éducation Nationale et nombre d’associations voient leur fonctionnement une nouvelle fois contrarié et de la manière la plus brutale qui soit.

Cette magnifique manifestation ne doit pas être un coup d’épée dans l’eau. Il faudra de nouveau se rassembler et se mobiliser le plus vite possible pour s’opposer aux projets de M. Macron qui flèche 50% des allègements fiscaux vers les 10% les plus riches de la population ; qui, dans la foulée de la loi NOTRe, demande aux collectivités 13 Milliards d’euros d’économies (après 11,5 Mds de purges sous la précédente mandature) ; et enfin programme la disparition des communes en annonçant 2 niveaux de collectivités seulement en dessous du niveau régional.

Les communes sont déjà à l’os ! Elles n’en peuvent plus ! L’Association Départementale des Élus Communistes et Républicains vient de lancer une pétition pour s’opposer aux baisses de dotations, permettre le recrutement d’emplois pérennes et faire face aux menaces de disparition des communes. Je propose que les associations d’élus du département se rassemblent pour porter ensemble une pétition départementale avec ces mêmes exigences.

A problème national, solution nationale.

Je propose que les différentes associations d’élus s’adressent à leur représentant nationaux pour demander l’organisation d’une manifestation nationale, pourquoi pas, devant le Sénat qui représente les collectivités territoriales."

 
Contrats Aidés : stop à la purge pour les collectivités !
Contrats Aidés : stop à la purge pour les collectivités !
Contrats Aidés : stop à la purge pour les collectivités !
Contrats Aidés : stop à la purge pour les collectivités !
Contrats Aidés : stop à la purge pour les collectivités !
Contrats Aidés : stop à la purge pour les collectivités !
Contrats Aidés : stop à la purge pour les collectivités !

Voir les commentaires

Dans le Pas-de-Calais, Dominique Watrin vise un deuxième mandat

18 Septembre 2017, 19:09pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Dans le Pas-de-Calais, Dominique Watrin vise un deuxième mandat
Dans le Pas-de-Calais, Dominique Watrin vise un deuxième mandat
Dans le Pas-de-Calais, Dominique Watrin vise un deuxième mandat

Voir les commentaires

Dimanche 17 septembre : hommages à ceux qui ont contribué à la libération du Pas de Calais contre l'occupant nazi

18 Septembre 2017, 18:51pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Comme chaque année, le PCF du Pas-de-Calais participe à la cérémonie d'hommage aux 218 fusillés de la citadelle d'Arras, en présence des associations d'anciens combattants de la résistance (ANACR, FNDIRP), de nombreuses sections du PCF, de la CGT et de beaucoup d'élus du secteur. Cette cérémonie est l'occasion de rendre hommage aux résistants, la plupart communistes, fusillés dans les fossés de la citadelle d'Arras

C’est un devoir pour notre génération et celle avenir de se rappeler que, c'est par leur suprême sacrifice qu’ ils nous ont donné une leçon que nous n’avons pas le droit d’oublier, sans trahir leur mémoire.

L'international fut chanté en A cappella par la foule présente a cet hommage

Dimanche 17 septembre : hommages à ceux qui ont contribué à la libération du Pas de Calais contre l'occupant nazi
Dimanche 17 septembre : hommages à ceux qui ont contribué à la libération du Pas de Calais contre l'occupant nazi
Dimanche 17 septembre : hommages à ceux qui ont contribué à la libération du Pas de Calais contre l'occupant nazi
Dimanche 17 septembre : hommages à ceux qui ont contribué à la libération du Pas de Calais contre l'occupant nazi
Dimanche 17 septembre : hommages à ceux qui ont contribué à la libération du Pas de Calais contre l'occupant nazi
Dimanche 17 septembre : hommages à ceux qui ont contribué à la libération du Pas de Calais contre l'occupant nazi
Dimanche 17 septembre : hommages à ceux qui ont contribué à la libération du Pas de Calais contre l'occupant nazi
Dimanche 17 septembre : hommages à ceux qui ont contribué à la libération du Pas de Calais contre l'occupant nazi
Dimanche 17 septembre : hommages à ceux qui ont contribué à la libération du Pas de Calais contre l'occupant nazi
Dimanche 17 septembre : hommages à ceux qui ont contribué à la libération du Pas de Calais contre l'occupant nazi
Dimanche 17 septembre : hommages à ceux qui ont contribué à la libération du Pas de Calais contre l'occupant nazi

Voir les commentaires

Quel peuple ! : 550 000 personnes réunies à la fête de l'humanité

18 Septembre 2017, 17:22pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Dire que la Fête aura servi de tremplin résonne comme un euphémisme. Nous nous trouvons gonflés par un souffle porteur, poussés dans le dos. Et ce ne sont pas que des mots.
 

L’«après-Fête», ce moment particulier. Mélange d’espoirs concrets adossés au réel. Du ressourcement. Et de la matière vivante. Autant l’admettre, nous étions inquiets, la semaine passée, par ces climats environnants: la météo bien sûr, qui joua avec nos nerfs ; et surtout la politique, celle des «gens de gauche» qui nous passionne autant qu’elle nous énerve quand elle rechigne, ça et là, à conjuguer raison et esprit à tous les temps. Mais nous voilà requinqués, confortés! Tellement que les commentateurs à la petite semaine en ont pris plein les yeux, même s’ils l’ont tu. L’immense succès de la Fête en dit long. Et les 550.000 personnes présentes savent mieux que quiconque qu’il ne s’agit pas d’un exploit, mais d’une performance tonitruante qui va aider à la coloration offensive du début de l’automne social pour s’opposer à la mise en place par Macron du dernier étage de la fusée libérale. Y voir comme la confirmation du sondage Ifop publié dans nos colonnes, vendredi dernier : la contre-réforme du Code du travail ne trouve pas grâce aux yeux des Français. Pas moins de 66% d’entre eux refusent la loi travail XXL. Une autre étude Viavoice le confirmait hier: 60% jugent que les ordonnances vont «accroître la précarité des salariés» et 68% qu’elles «favoriseront les licenciements».

Dire ainsi que la Fête aura servi de tremplin résonne comme un euphémisme. Nous nous trouvons gonflés par un souffle porteur, poussés dans le dos. Et ce ne sont pas que des mots. Ce que chacun a pu vivre en témoigne: ce qui nous rassemble dans cette bataille reste plus important que les divisions. C’est d’ailleurs le bien commun de la gauche de transformation. Cette vérité était vraie hier, mais elle l’est plus encore au lendemain de ces trois jours retentissants. 

Vue du Peuple de la Fête, cette vérité a valeur d’exhortation à ceux qui l’oublient parfois, quelles que soient leurs raisons. Après les premières manifestations syndicales du 12 septembre, la Fête donne plus de force pour empêcher la promulgation des ordonnances antisociales. Le gouvernement et le Medef veulent réduire l’humain à sa fonction d’agent économique au service des puissants ? Ce qui arrive devant nous exige donc un combat quotidien et, soyons réalistes, une ardeur collective qui doit grandir encore.

Ouverture du show à la fête de l'Huma avec "l'Archange" 🔥🥁🎙🎸🎶

Publié par TRUST sur samedi 16 septembre 2017

Voir les commentaires

Liberté Hebdo 1289: L'édito de Robert

15 Septembre 2017, 17:11pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Liberté Hebdo 1289: L'édito de Robert

LE VENT LES EMPORTERA

Les grands hommes sont ils encore capables de percevoir les éléments et la force de Dame Nature ?

Acharnés qu'ils sont à vouloir avancer dans la voie étroite du profit immédiat, ils n'ont plus conscience de la faiblesse de leurs positions, du caractère grotesque de leurs interventions.

Deux exemples très parlants d'une politique de plus en plus incohérente, paradoxale et contraire aux lois universelles. D'abord les Etats-Unis, où le cyclone Irma, après avoir ravagé des dizaines d'îles et le nord de Cuba, s'est aussi déchaîné sur la Floride, détruisant quasiment tout ce que l'homme a bâti sur les Keys, dévastant Miami.

Donald Trump ne descend toujours pas de son nuage climato-sceptique. Au contraire, avant le passage du cyclone, il s'en était remis à Dieu pour protéger son pays et ses habitants.

Voilà un sceptique qui a la foi ? Ou un homme qui préfère le surnaturel à la raison ?

En France, alors qu'il promet un abaissement des normes, notamment environnementales, pour faciliter les constructions, Emmanuel Macron est allé prêcher une reconstruction dans les règles auprès des habitants meurtris de Saint-Martin et Saint-Barthélémy.

Une reconstruction modèle en quelque sorte, alors ?

Pour les riches sûrement, mais pour les milliers d'habitants qui ont tout perdu, qu'en sera-t-il ?

Nous noterons au passage, qu'après avoir laissé les habitants sinistrés dans les affres de la survie, il a choisi d'aller les voir le 12 septembre. Histoire de ne pas croiser tous ceux qui manifestaient ce jour-là, en nombre, contre la casse du code du travail. Des deux côtés de l'Atlantique, les œillères sont bien posées. Il leur faudra bientôt des bouchons d’oreilles pour ne pas entendre la grogne populaire. A la Fête de l'Humanité, ce week-end, les solutions face à la crise, aux dérèglements climatiques, à l'avenir de l'homme et de la planète seront au cœur des débats et des festivités. Tout comme la recherche de construction, de travail en commun, pour agréger et développer les forces nécessaires pour enlever les étais qui empêchent le mur de l'argent de tomber.

Il va falloir de l'audace et de l'imagination pour dépasser les divisions qui ont fait perdre la gauche à l’élection présidentielle. Pour renouer avec l'espoir de victoires, les combats sont à mener un par un.

Nous n'oublierons pas même pendant la fête, que le journaliste Loup Bureau, est toujours emprisonné en Turquie, que Salah Hamouri est toujours incarcéré arbitrairement en Israël.

Nous n'oublions pas que le Président de la République n'est pas intervenu publiquement sur leurs situations.

Voir les commentaires

PCF : Pétition contre la suppression des contrats aidés

15 Septembre 2017, 16:56pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Le parti travaille pour être avec ses élus et ses militants sur le front de la résistance aux dernières réformes annoncées par le gouvernement Macron / Philippe. Fin en partie des contrat aidés, nouvelle baisse substantielle des dotations aux collectivités locales, suppression de la Taxe d'habitation, logique toujours plus pernicieuse de métropolisation au détriment des petites et moyennes communes, de la ruralité, annonce de privatisations pour aller chercher 10 milliards qui permettraient, nous dit-on, de financer "l'innovation" ... Tout cela sans évoquer bien entendu les ordonnances, la baisse des APL, la déstruction du code du travail, l'augmentation de la CSG, l'annonce d'un changement de statut pour les fonctionnaires ... 
 
Toutes ces réformes sont dans la continuité des logiques d'austérité imposées par Bruxelles, de la loi NOTRe, des réformes territoriales successives qui mettent à mal la démocratie locale.
 
Aussi l'ADECR 62, après avoir réuni les maires communistes du département fin août, a décidé de lancer des actions fortes pour sensibiliser nos populations, pour créer une dynamique de résistance autour des contrats aidés et des attaques que subissent les collectivités locales
 
Sont disponibles à partir de lundi à la fédération, des affiches et des cartes-pétitions (image ci-jointe) pour dénoncer la suppression des contrats aidés et la baisse des dotations. Cette dernière permettra de tenir des tables politiques sur les marchés, d'engager des "porte à porte" dans nos quartiers, de mettre les élus et nos camarades militants en mouvement. Je vous invite à vous saisir rapidement de ce matériel. Nous avons fait le choix d'investir dans des affiches départementales qu'il nous faudra populariser au plus vite.
Communistes, sympathisants, syndicalistes, forces de gauches, chômeurs, retraités,  toi qui est en colère contre les ordonnances de Macron,il est temps de ce mettre en action.
 

Voir les commentaires

CGT: INFO LUTTE

15 Septembre 2017, 16:48pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

CGT: INFO LUTTE
CGT: INFO LUTTE

Voir les commentaires

GERARD FILOCHE - LOI TRAVAIL : EN MARCHE VERS L'ESCLAVAGE ?

14 Septembre 2017, 19:52pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Voir les commentaires

Ce qu’il fallait retenir de la visite d’Emmanuel Macron à Saint-Martin.

14 Septembre 2017, 19:48pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Ce qu’il fallait retenir de la visite d’Emmanuel Macron à Saint-Martin.

Face à la situation de crise, le président a su réagir avec tact et bienveillance et sans tomber dans l’excès de communication. Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, a souhaité faire un compte-rendu impartial de cette visite.

 

Emmanuel Macron pilotait lui-même l’hélicoptère qui l’a mené sur Saint-Martin. Les militaires ont par ailleurs spontanément renommé leur appareil « Emmanuel-Macron ». Durant la traversée, Emmanuel Macron a dispensé quelques analyses de macro-économie. Motivé et inspiré, un des deux pilotes a alors quitté l’armée et moins de 24 heures plus tard, il lançait sa propre société de secours dans les Antilles. Il a désormais le monopole sur le marché, son entreprise est forte de près de 45 collaborateurs et envisage des activités aux Bermudes et à Cuba.

À peine arrivé sur place, Emmanuel Macron a été alerté par des cris provenant d’habitations détruites par le cyclone. Il s’est avéré qu’une famille de 8 personnes était bloquée sous les décombres. D’abord à la seule force de ses bras musclés, puis à l’aide de sauveteurs, il a pu aider cette famille à sortir à l’air libre. Un bébé de cette famille né durant la tempête a par ailleurs été prénommé Emmanuel-Macron.

Emmanuel Macron s’est ensuite rendu sur le port où il a aidé plusieurs plaisanciers dont les bateaux s’étaient échoués. Sans assistance respiratoire, il a exploré plusieurs épaves et aidé au renflouement d’une dizaine de navires. Il a supervisé la construction d’une dizaine de barques pour les pêcheurs et aidé au développement de leur économie dans un monde connecté. Le port de Marigot sera désormais appelé “Port-Emmanuel Macron”.

Malgré près de 48 heures sans sommeil, Emmanuel Macron a souhaité ne pas se reposer durant la nuit passée sur place pour être au plus proche des sinistrés. Il a accompagné des gendarmes en patrouille, intercepté une dizaine de pillards à mains nues. L’un d’eux, pris de remords après un discours du président, a décidé de changer de vie. Il est aujourd’hui développeur web et fondateur de 3 start-up à la Station F à Paris et travaille avec les plus grands comme Amazon ou Apple.

Au petit matin, la population a tenu à apporter les rares fruits et légumes que les rescapés conservaient depuis le cyclone mais Emmanuel Macron, qui n’a rien mangé depuis 48h, a poliment refusé, préférant consacrer ses dernières forces à la reconstruction de la préfecture et de la gendarmerie. Émus de tant de sollicitude de la métropole à leur égard et conscients de leur chance d’être dans le giron de la France, les habitants ont décidé de renommer l’île de Saint-Martin “Île-Emmanuel-Macron”.

 par Christophe Castaner

Voir les commentaires

La CGT manifeste sa diversité avec puissance

14 Septembre 2017, 19:41pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Ce 12 septembre, la CGT a réussi son pari. Ce sont plus de 400 000 manifestants qui ont battu le pavé, aux quatre coins de la France, venant de tous horizons.

Plus de 400 000 citoyens en colère contre les ordonnances Macron ont défilé ce 12 septembre dans toute la France. Un véritable succès pour la CGT, qui sonne le coup d’envoi de la bataille contre la loi XXL. Parmi les 200 manifestations qui se sont déroulées aux quatre coins de l’Hexagone, celle de Paris fut particulièrement suivie, puisqu’elle a rassemblé 60 000 manifestants. « Pour une première, c’est une très bonne journée, nous atteignons le niveau des premières journées de mobilisation, en 2016, contre la loi El Khomri », a déclaré Philippe Martinez. « La CGT ne change pas son mot d’ordre, elle a dit qu’il faut modifier le Code du Travail pour mieux protéger les salariés. Il faut notamment donner des droits aux plus jeunes d’entre nous », a-t-il ajouté. Si les Ordonnances Macron sont le fer de lance de la mobilisation du 12 septembre, d’autres sujets de préoccupation ont poussé les Français à manifester en masse ce 12 septembre : « Il y a un mécontentement plus large que le droit du travail. Je pense aux retraités qui vont souffrir, à la diminution des APL, aux fonctionnaires que l’on salue lorsqu’il y a des catastrophes naturelles, mais que l’on n’augmente pas, ou à qui l’on supprime des emplois. » 

Le cortège parisien, qui comptait également des militants de Solidaires qui avait appelé à la grève, mais aussi FO ou la CFDT, a été tout le long animé par des forains, eux aussi en grève. Marie-José Kotlicki, secrétaire générale de l’Ugict-CGT, était elle aussi présente à Paris. « Il y a dans ces ordonnances des mesures qui ciblent particulièrement les cadres, comme le CDI de projet, ou encore le plafonnement des indemnités prudhommales. Cela va accentuer la pression sur les cadres, pour les soumettre à des directives d’entreprise qu’ils ne valident pas forcément. Les ordonnances contiennent aussi des mesures particulièrement drastiques, comme des attaques contre le treizième mois, les primes d’ancienneté, la clause de mobilité (sans limitation géographique)… C’est aussi la fin du décompte horaire du temps de travail », a regretté la secrétaire générale. 

Plus loin, Catherine Perret de la CGT, qui a assisté aux concertations cet été organisées par le gouvernement sur le projet de loi Travail XXL, s’est félicitée de la très forte mobilisation de cette première journée de mobilisation. « C’est très bien parti, nous avons autant de monde que pour la mobilisation contre la loi El Khomri. A Paris, il y a eu unité syndicale avec FSU, Solidaires. 

Dans une cinquantaine de départements, FO a appelé à manifester. Nous espérons que le 21 septembre sera encore plus suivi », a-t-elle déclaré. Dans le défilé parisien, des militants de la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL) était aussi présents. Pour Chloé Deverly, vice-présidente de la FIDL, les lycéens « sont particulièrement concernés. Les ordonnances prévoient des indemnités prudhommales en fonction de l’ancienneté, ce sont les jeunes travailleurs qui vont être lésés ».

La CGT des Ingénieur-es Cadres et Technicien-nes organisait un happening mardi 12 septembre dans le cadre de la manifestation à Paris, pour rendre visible l’impact des ordonnances sur les conditions de travail des cadres. Une cinquantaine de salariés ont participé à ce lâcher de ballons intitulé "lâcher de CDI". Comme pour montrer que les CDI de projet, le plafonnement des indemnités prudhommales et la réforme des procédures de licenciements font de ces travailleurs, des « cadres en solde », éjectables dès le premier désaccord qu’ils oseraient exprimer vis-à-vis de leur hiérarchie. Ils pâtiront aussi de la disparition de nombreuses dispositions conventionnelles parfois spécifiques aux cadres (13e mois, prime de départ en retraite, d’ancienneté…). La possibilité par accord d’entreprise permettra par ailleurs de modifier des clauses du contrat de travail permettra d’imposer des clauses de mobilité géographique ou fonctionnelle sans limite et de tirer les salaires vers le bas. Enfin, alors qu’il y a chaque année 100 000 burn out, la disparition des CHSCT signe la fin des politiques de prévention des risques organisationnels au travail. 
 
 

Voir les commentaires

Loi Travail XXL

14 Septembre 2017, 19:36pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Ce que vous aviez AVANT, ce que vous perdez APRES...

Voir les commentaires

LES FAINEANTS

11 Septembre 2017, 16:15pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

LES FAINEANTS

Le 18 juin 1940, De Gaulle a lancé depuis Londres un appel à tous les Français et si, plus tard, il les qualifia de « veaux », ce fut en privé et en France.

Le 8 septembre 2017, Emmanuel Macron les a insultés et menacés publiquement depuis Athènes : « Je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes ». Il voulait ajouter « ni aux vioques » mais, d’une simple grimace plissée, Brigitte l’en a dissuadé. Alors, il a dévié sur « l’égoïsme » et « les pessimistes ». A ajouter aux ouvrières illettrées, aux nordistes alcooliques et à la foule des gares où il croise  « des gens qui ne sont rien ».

Soyons sûrs que si le parti de la Trouille le réélit encore deux ou trois fois, Poupinet arrivera à se dépouiller de son costar de jeune loup tout fou, Sciences-Po-ENA, pour endosser l’habit de président de la République où jamais tailleur n’ajouta une poche transparente pour que s’affiche le mépris envers le peuple.

Voir les commentaires

Mardi 12 septembre 2017 : UNE GRANDE JOURNÉE DE LUTTE

11 Septembre 2017, 16:05pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Mardi 12 septembre 2017 : UNE GRANDE JOURNÉE DE LUTTE

À l’appel de la CGT, la FSU, Solidaires, l’UNEF, plus de 180 manifestations et rassemblements sont prévus. 

Des Unions Départementales FO appellent à manifester dans 52 départements et 7 fédérations appellent également. 

Des organisations de l’UNSA, de la CFE-CGC appellent à manifester. 

Des militants de la CFDT annoncent leur participation. 

À la CFTC, syndicat traditionnellement réformiste, le secrétaire national Philippe Louis l'admet : «La colère est grande. Si certains de nos adhérents se retrouvent dans les cortèges, je le comprends.

 

« On dépasse les 4.000 appels à la grève sur tout le territoire, il n’y aura pas que la CGT dans la rue mardi » a déclaré Philippe Martinez à la presse.

 

Des dizaines de grèves auront lieu dans la Fonction publique : les hôpitaux, l’enseignement, les collectivités territoriales, les finances publiques…

Dans les transports : RATP , SNCF

Dans les entreprises privées, des grèves et débrayages auront lieu, chez Renault, PSA, Sodexo, Labeyrie, Carrefour et dans des centaines d’autres entreprises.

 

Voir les commentaires

La régression sociale sauce MACRON c'est NON ! Le 12 septembre 2017 : L'APPEL UNITAIRE

8 Septembre 2017, 17:41pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

La régression sociale sauce MACRON c'est NON ! Le 12 septembre 2017 : L'APPEL UNITAIRE

Voir les commentaires

Liberté Hebdo 1288: L'édito de Robert

8 Septembre 2017, 17:02pm

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

Liberté Hebdo 1288: L'édito de Robert

LA NATION AU REGIME MACRON

 

Un vaste plan d’ensemble déploie son ombre sur la République.

La droite macronisée pleure d’avoir perdu ses petits. Mais les patrons jubilent d’avoir enfin un président moderne comme ils les aiment. Tendre sourire pour séduire les douairières et poigne de fer pour faire taire les contestataires. Affichant une volonté sans faille, le président Macron déroule l’ensemble de son program­me sans état d’âme.

 

Il oublie qu’il n’a été élu que par défaut. Face à l’hydre fasciste, le sursaut républicain seul a prévalu pour plus de la moitié des électeurs qui se sont déplacés ce jour-là pour voter.

 

Il oublie trop vite ce que Jacques Chirac n’avait pas perdu de vue en 2002. La France est malade faute de vertus.

Les cures promises ne font qu'accroître le mal.

La grogne grandit et la violence aussi. Même les députés de la nouvelle majorité perdent leurs mots et cognent comme des sourds. Tristes élus... recrutés pour appliquer les consignes à toute force.

Et la violence patronale pourra s’exercer à plein quand leurs hommes de main auront achevé la contre-réforme en marche.

 

Les souffrances de la population ne font que croître. Qui peut imaginer un instant que l’ensemble des propriétai­res va baisser les loyers de 5 euros sur simple admonestation du président ? Comme s’il suffisait de demander pour obtenir... Un bel exemple de démagogie après la réduction forcée de l’APL.

Trop de foyers (sur)vivent avec moins de 5 euros par personne et par jour. Ceux-là ne sont pas allés en vacances au Touquet.

 

Le rendez-vous de mobilisation à l’appel de la CGT, le 12 septembre se doit d’autant plus d’être le plus large et le plus visible possible. Des centai­nes de fédérations, de syndicats, d’organisations, d’associa­tions, de la CNL aux forains, ont déjà indiqué leur participation et appelé leurs membres à faire grève et rejoindre les cortèges et les manifestations.

 

Le week-end prochain les plus militants, les acharnés de la gau­che de combat se retrouveront à La Courneuve pour la Fête de l’Humanité. Un moment convi­vial et populaire, mêlant concerts et débats, rencontres politiques et découvertes gastrono­miques. Plus que jamais, toutes les solutions doivent être recherchées pour agréger et cons­truire un rapport de forces à la hauteur des enjeux.

Il en va de l’avenir de notre société et du bien commun.

Voir les commentaires

Scandale: parking de l'hôpital d'Arras payant,

7 Septembre 2017, 05:14am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

La presse locale le confirme : la direction du centre hospitalier d'Arras veut rendre le parking payant pour les usagers dès le mois de janvier prochain au motif d'une "amélioration du service"

1,20 € de l'heure pour les usagers!


Nous exigeons l'accès gratuit pour tous à un service public de santé de qualité. L'indécence, ça suffit ! Nous ne sommes pas des vaches à lait!

Faites signez la pétition

Le parking de l'hôpital d'Arras doit rester gratuit!

Voir les commentaires

FETE DE L'HUMA : encore quelques jours pour vous inscrire

6 Septembre 2017, 06:47am

Publié par BLOG-PCF-ARRAS

La fête de l'Humanité, c'est un lieu unique de fête, de musique, de culture, de politique, de convivialité et de rencontres...

Participez à une cinquantaine de concerts exceptionnels sur la grande scène, la scène Zebrock et l'espace Jazz; faites le plein de rencontres au village du livre, à l'espace théâtre et à l'exposition d'art contemporain.

Explorez les 430 stands dont plus de 80 venus des quatre coins du monde.12 spectacles, 11 disciplines sportives don les 10 km de course à pieds

Au programme : découvertes des régions et leurs spécialités culinaires et rendez-vous citoyen avec les diverses associations présentes.

Et décompression garantie aux attractions foraines!

Sur la grande scène cette année il y aura:

 Iggy Pop, Renaud, L’Âge d’Or du Rap Français, Gojira, FEDER, Dub Inc, S-Crew, Camille et Julie Berthollet, Un Air Deux Familles, TRUST, Jahneration, Gavin James, Flavia Coelho, HK, Ultra Vomit, Groupe Doueh & Cheveu...

Sur la petite scène il y aura:

HK, Ultra Ultra Vomit, Melissmell,  Fat Bastard GangbandGauvain SersLabessL’Huma Balkan Beat Party Leopoldine HH, Délinquante, KarpattVoloSidi Wacho etc etc....

Cette année encore participez à l'évènement politique, culturel et populaire de la rentrée!

Les vignettes sont disponibles

au siège de la section PCF d'Arras.

Un bus est prévu pour le samedi 16 septembre

départ 8h00 retour vers 02h30

Rendez-vous Parking de Thélus

contact:

 Section Arras   03/21/51/66/80

René Chevalier 06/75/07/39/84

Jean Louis Decoupigny 06 79 41 70 51

Entrée + transport en bus = 45

Dernier délai le mercredi 13 septembre

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>